• Pronostic vital engagé

    Pronostic vital engagé

    Notre démocratie semble gravement malade, sans remède. Le dépassement du clivage gauche/droite en 2017 se croyait moderne, il était une illusion. La modernité privilégie l’émotion et le buzz, pas la réflexion. Face à l’extrême droite, le non est définitif, mais pourquoi ne pas exiger la même rigueur démocratique envers LFI ? Reste l’hypothèse d’un mandat en blanc à un pouvoir aux convictions versatiles et, surtout… la colère.

  • Eteindre la lumière

    Eteindre la lumière

    La légalisation de l’euthanasie marque une rupture historique : faire d’un crime un soin. Avons-nous mesuré l’impact moral ? Que signifie cette rupture pour les personnes âgées et handicapées ? Chaque mort ainsi « consentie » enterre une part de notre humanité.

  • Nouvelle-Calédonie : rétablir le droit et le dialogue

    Nouvelle-Calédonie : rétablir le droit et le dialogue

    La question de la décolonisation de la Nouvelle-Calédonie, territoire français depuis près de deux siècles, a ressurgi, avant de disparaître de l’actualité chaude. Après trois référendums rejetant l’indépendance, la situation reste tendue, exacerbée par des décisions contestées de l’État. Pour préserver la paix civile et l’avenir du territoire, un dialogue dépassant les simples résultats électoraux est essentiel.

  • La trahison de la fraternité

    La trahison de la fraternité

    Le débat en cours sur la fin de vie laisser percer de la part de personnalités ayant micros ouverts des propos qui devraient susciter le scandale. Et pourtant rien. Par lâcheté ou complaisance. Alors peut-être sommes-nous minoritaires à rejeter ces sorties mais c’est entre chacun de nous et notre conscience.

  • On ne frappe pas un homme à terre

    On ne frappe pas un homme à terre

    Voir son enfant partir au collège, et ne pas revenir. L’imaginer mettre en place des stratégies d’adaptation face à une atmosphère de violence, potentiellement explosive. La hantise de tout parent.

    Les derniers faits soulignent encore l’absence des pères. Beaucoup y réfléchissent. Nous pourrions aussi éviter de tomber dans le piège de la glorification de la violence.

  • Les mystificateurs de la fin de vie

    Les mystificateurs de la fin de vie

    La légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté ? Un débat tranché d’avance, soutenu par une extrême majorité de la population française, nous dit-on. Alors d’où vient qu’Emmanuel Macron et les siens maquillent les mots, truquent les chiffres, voilent la réalité du projet de loi. Il n’y a pas jusqu’au Comité Consultatif National d’Ethique qui n’ait prêté la main à cette démarche si peu… éthique.

Les soins palliatifs se meurent

Les soins palliatifs se meurent

7 novembre 2023 6 commentaires sur Les soins palliatifs se meurent

Je suis co-signataire de cette tribune,
parue au Figaro | « L’enjeu aujourd’hui n’est même plus de développer les soins palliatifs. Il s’agit d’éviter leur écroulement. Si rien n’est fait, les trente années qui se sont écoulées resteront comme une heureuse parenthèse, le rêve d’une médecine globale et humaniste, avant un retour aux antiques pratiques d’euthanasie » et le choix brandi par les partisans de l’euthanasie ne sera qu’une tragique illusion.

Convoqués au champ d’horreur

Convoqués au champ d’horreur

31 octobre 2023 4 commentaires sur Convoqués au champ d’horreur

« Il faut toujours dire ce que l’on voit ; surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit ». On connaît cette phrase de Péguy. Mais peut-on supporter longtemps l’horreur absolue des images qui frappent notre rétine ? Et, une fois que l’on a dit ce que l’on pense avoir vu, quoi ?

S’il reste une espérance

S’il reste une espérance

18 octobre 2023 3 commentaires sur S’il reste une espérance

« La crise des abus sexuels nous a discrédités » (Fr. Timothy Radcliffe, op, lors de la retraite précédant le synode à Rome). Et, de fait, l’événement pourrait se heurter à une compréhensible indifférence. Ce que nous avons vécu dans cette Eglise ne vaut-elle pas que nous y renoncions, et espérions encore ?

Affaire(s) de coeur

14 septembre 2023 Commentaires fermés sur Affaire(s) de coeur

Une fois encore, un don de la famille Arnault a donné lieu à la plus française des poussées de fièvre.

Appelez-moi France

Appelez-moi France

30 juillet 2023 Commentaires fermés sur Appelez-moi France

Lire Simone Weil, après les émeutes : « Concevoir la réalité correspondant au nom de France de telle manière que telle qu’elle est, dans sa vérité, elle puisse être aimée avec toute l’âme »

Dans la désolation

Dans la désolation

17 juillet 2023 3 commentaires sur Dans la désolation

Ah, les émeutes ! Un momentum, pour les extrêmes, anxieux d’en engranger les bénéfices. En silence, il y a tous ceux qui travaillent humblement pour préserver quelques destinées, et constatent l’anéantissement double de leurs efforts.

Le soin ou l’esquive

Le soin ou l’esquive

16 mai 2023 Un commentaire sur Le soin ou l’esquive

Un couple de la cinquantaine fait le pacte de se suicider à 80 ans. Sur France Inter, il était dit que ce livre, hilarant, filait la pêche. Qui pouvait la trouver là ? Il y a dans notre société une petite musique qui vient valoriser le suicide. A nous de jouer un autre morceau.

Comment partir ?

Comment partir ?

12 mai 2023 3 commentaires sur Comment partir ?

Comment pouvons-nous produire une réflexion authentique sur la mort, et la bonne manière de mourir ? Par l’expérience ? Celle de la mort des autres ? Dans ce cas, nous sommes nécessairement extérieurs à celle-ci. La nôtre ? Est-il seulement concevable d’écrire un guide personnel du bien mourir, malgré les tentatives séculaires pour le faire ?

Connexion limitée

Connexion limitée

8 mai 2023 3 commentaires sur Connexion limitée

Alors si l’on peut critiquer aujourd’hui l’idée d’une crise de régime, la crise politique est au moins évidente et l’on ne peut que redouter que 2027 nous y enfonce. Emmanuel Macron n’aura alors été au mieux qu’un sursis, au pire un révélateur.

Requiem pour des fous

Requiem pour des fous

18 avril 2023 3 commentaires sur Requiem pour des fous

Inoculé et consacré, l’individualisme achèvera son œuvre de fragmentation de notre société. Qui sait s’il nous faut y vivre encore, autrement que comme des étrangers domiciliés, silencieux à ses marges pour prendre soin de ses blessés ?

Du « consentement indirect » à l’euthanasie

Du « consentement indirect » à l’euthanasie

11 avril 2023 6 commentaires sur Du « consentement indirect » à l’euthanasie

La Convention citoyenne, reprise par le Président, a prévu la possibilité que la personne inconsciente « consente indirectement » à l’euthanasie, via une personne de confiance. Sommairement résumé, cela permettra d’administrer la mort à une personne qui ne la demande même pas directement, sur la seule foi des déclarations d’un tiers. Comment peut-on ignorer les risques évidents ?