• La trahison de la fraternité

    La trahison de la fraternité

    Le débat en cours sur la fin de vie laisser percer de la part de personnalités ayant micros ouverts des propos qui devraient susciter le scandale. Et pourtant rien. Par lâcheté ou complaisance. Alors peut-être sommes-nous minoritaires à rejeter ces sorties mais c’est entre chacun de nous et notre conscience.

  • On ne frappe pas un homme à terre

    On ne frappe pas un homme à terre

    Voir son enfant partir au collège, et ne pas revenir. L’imaginer mettre en place des stratégies d’adaptation face à une atmosphère de violence, potentiellement explosive. La hantise de tout parent.

    Les derniers faits soulignent encore l’absence des pères. Beaucoup y réfléchissent. Nous pourrions aussi éviter de tomber dans le piège de la glorification de la violence.

  • Les mystificateurs de la fin de vie

    Les mystificateurs de la fin de vie

    La légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté ? Un débat tranché d’avance, soutenu par une extrême majorité de la population française, nous dit-on. Alors d’où vient qu’Emmanuel Macron et les siens maquillent les mots, truquent les chiffres, voilent la réalité du projet de loi. Il n’y a pas jusqu’au Comité Consultatif National d’Ethique qui n’ait prêté la main à cette démarche si peu… éthique.

  • Ne rien exclure, même le courage

    Ne rien exclure, même le courage

    Le 7 mars 2024, les oppositions, concentrées sur leurs intérêts électoraux plutôt que sur ceux de la France, ont délibérément détourné les déclarations d’Emmanuel Macron concernant l’Ukraine, en l’accusant d’envoyer des troupes au sol. Cette attitude nuit à la nécessaire incertitude stratégique face à la Russie et ses tendances expansionnistes, oubliant que le régime russe est marqué par un lourd héritage soviétique et totalitaire.

  • Par-dessus la dette

    Par-dessus la dette

    L’exécutif a promis des investissements importants dans des secteurs clés comme la recherche, la justice, et l’éducation. Pourtant, un décret annule des crédits de plusieurs milliards d’euros quelques mois plus tard, remettant en question ces engagements. Cela survient dans un contexte de dette nationale élevée et de manque de services publics efficaces, et révèle un défi majeur de gouvernance et de vision politique en France.

  • Que sont nos consciences devenues ?

    Que sont nos consciences devenues ?

    En rendant hommage à Robert Badinter, grande figure morale, on salue son combat pour la justice et contre la peine de mort, illustré par son intransigeance éthique. Alors que Macron a présidé un hommage national, quelle est la cohérence, quelles sont les convictions du « macronisme » ? Entre temps, Marine Le Pen gagne en popularité pour sa constance politique.

Analyse critique du texte de la Commission spéciale sur la fin de vie

Analyse critique du texte de la Commission spéciale sur la fin de vie

23 mai 2024 3 commentaires sur Analyse critique du texte de la Commission spéciale sur la fin de vie

Dans ce billet, une analyse du texte issu de la commission spéciale sur la fin de vie. Amendant le projet du gouvernement, déjà le plus permissif du monde, les députés ont poussé le texte aux extrêmes – résultat de la seule co-construction réelle de ce projet, une co-construction Gouvernement – France Insoumise.

La trahison de la fraternité

La trahison de la fraternité

30 avril 2024 10 commentaires sur La trahison de la fraternité

Le débat en cours sur la fin de vie laisser percer de la part de personnalités ayant micros ouverts des propos qui devraient susciter le scandale. Et pourtant rien. Par lâcheté ou complaisance. Alors peut-être sommes-nous minoritaires à rejeter ces sorties mais c’est entre chacun de nous et notre conscience.

On ne frappe pas un homme à terre

On ne frappe pas un homme à terre

29 avril 2024 6 commentaires sur On ne frappe pas un homme à terre

Voir son enfant partir au collège, et ne pas revenir. L’imaginer mettre en place des stratégies d’adaptation face à une atmosphère de violence, potentiellement explosive. La hantise de tout parent.

Les derniers faits soulignent encore l’absence des pères. Beaucoup y réfléchissent. Nous pourrions aussi éviter de tomber dans le piège de la glorification de la violence.

Les mystificateurs de la fin de vie

Les mystificateurs de la fin de vie

2 avril 2024 Un commentaire sur Les mystificateurs de la fin de vie

La légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté ? Un débat tranché d’avance, soutenu par une extrême majorité de la population française, nous dit-on. Alors d’où vient qu’Emmanuel Macron et les siens maquillent les mots, truquent les chiffres, voilent la réalité du projet de loi. Il n’y a pas jusqu’au Comité Consultatif National d’Ethique qui n’ait prêté la main à cette démarche si peu… éthique.

Ne rien exclure, même le courage

Ne rien exclure, même le courage

2 avril 2024 4 commentaires sur Ne rien exclure, même le courage

Le 7 mars 2024, les oppositions, concentrées sur leurs intérêts électoraux plutôt que sur ceux de la France, ont délibérément détourné les déclarations d’Emmanuel Macron concernant l’Ukraine, en l’accusant d’envoyer des troupes au sol. Cette attitude nuit à la nécessaire incertitude stratégique face à la Russie et ses tendances expansionnistes, oubliant que le régime russe est marqué par un lourd héritage soviétique et totalitaire.

Projet de loi sur la fin de vie : un modèle de tromperie

Projet de loi sur la fin de vie : un modèle de tromperie

19 mars 2024 3 commentaires sur Projet de loi sur la fin de vie : un modèle de tromperie

Emmanuel Macron a proposé ce qu’il a longuement mis en scène comme la recherche d’une « voie à la française » sur la fin de vie. Cette voie est pavée de tromperies. Loin du consensus de lois antécédentes, sa proposition divise, simplifiant le suicide assisté et l’euthanasie en merveilleux euphémismes. Ignorant la souffrance des soignants, il promet la fraternité par la mort, trahissant ainsi l’essence même des soins palliatifs. Une France fracturée se dessine, où mourir s’avèrera plus facile que vivre dignement.

Par-dessus la dette

Par-dessus la dette

8 mars 2024 Un commentaire sur Par-dessus la dette

L’exécutif a promis des investissements importants dans des secteurs clés comme la recherche, la justice, et l’éducation. Pourtant, un décret annule des crédits de plusieurs milliards d’euros quelques mois plus tard, remettant en question ces engagements. Cela survient dans un contexte de dette nationale élevée et de manque de services publics efficaces, et révèle un défi majeur de gouvernance et de vision politique en France.

Que sont nos consciences devenues ?

Que sont nos consciences devenues ?

26 février 2024 Commentaires fermés sur Que sont nos consciences devenues ?

En rendant hommage à Robert Badinter, grande figure morale, on salue son combat pour la justice et contre la peine de mort, illustré par son intransigeance éthique. Alors que Macron a présidé un hommage national, quelle est la cohérence, quelles sont les convictions du « macronisme » ? Entre temps, Marine Le Pen gagne en popularité pour sa constance politique.

Contre la promotion médiatique du suicide des personnes âgées

Contre la promotion médiatique du suicide des personnes âgées

12 février 2024 6 commentaires sur Contre la promotion médiatique du suicide des personnes âgées

Le débat sur l’euthanasie s’intensifie, avec des personnalités comme Thomas Misrachi, promouvant le suicide des personnes âgées à travers son livre et ses apparitions médiatiques. Il défend la décision de Jacqueline Jencquel de se suicider pour refuser de vieillir, ce qui soulève une question éthique plus large : la valeur de la vie doit-elle être liée à l’utilité sociale ? Une réflexion nécessaire s’impose face à l’idée d’un eugénisme latent accepté par la société.

Ma tribune dans Le Figaro.

Notre avant-guerre

Notre avant-guerre

6 février 2024 23 commentaires sur Notre avant-guerre

C’est une éventualité que nous ne pouvons pas écarter : nous sommes peut-être bien aujourd’hui cette génération d’avant-guerre. La guerre vient de loin, et nous avons encore le temps de l’éviter. Si vis pacem…

Dire du bien

Dire du bien

24 janvier 2024 18 commentaires sur Dire du bien

La publication du texte Fiducia Supplicans, ouvrant et encadrant la possibilité de bénir des couples « en situations irrégulières » a entraîne controverses, cabales et raidissement. Dans le contexte actuel, on s’étonne que certains se sentent en position de refuser de bénir sous conditions un amour sincère…

Au secours

Au secours

4 janvier 2024 Un commentaire sur Au secours

Le pré-projet de loi légalisant suicide assisté et euthanasie a été dévoilé. Il prévoit un sidérant « secourisme à l’envers », à pratiquer quand le suicide se passe mal. Une horreur civilisationnelle.

Combattre nos démons

Combattre nos démons

19 décembre 2023 5 commentaires sur Combattre nos démons

Délinquance, émeutes, Crépol. Comment former son jugement ? Quand la bienveillance se dégrade-t-elle en naïveté ? Quand les efforts pour comprendre, à l’instar des questions du président, basculent-ils en culture de l’excuse ? Comment discerner entre l’instrumentalisation forcenée et la minimisation coupable ?

Fin de vie : l’exécutif veut instaurer le « secourisme à l’envers »…

Fin de vie : l’exécutif veut instaurer le « secourisme à l’envers »…

13 décembre 2023 Commentaires fermés sur Fin de vie : l’exécutif veut instaurer le « secourisme à l’envers »…

Un avant-projet de loi a été communiqué. Sans surprise, il instaure un suicide assisté assortie d’une euthanasie. Mais qui aurait pensé que l’euthanasie pourrait être réalisée par un proche ? Ou que le gouvernement instaure un « secourisme à l’envers », consistant pour le professionnel à… terminer le travail quand le suicide se passe mal ?

Des vies cachées

Des vies cachées

28 novembre 2023 7 commentaires sur Des vies cachées

Deux jours dans le même monde. Un lundi, en silence et dans l’ignorance du monde, des soignants ont accompagné le départ d’une personne sans abri décédée. Le lendemain, très ordinairement, le monde bruisse d’une polémique absurde mais prétentieuse. Ainsi va le monde, peut-être, mais si seuls les seconds connaissent la notoriété, de notre côté, n’oublions pas les premiers.

Rester unis ?

Rester unis ?

20 novembre 2023 6 commentaires sur Rester unis ?

« Notre devoir est aussi, dans ce moment, de rester unis comme Nation et comme République », demandait Emmanuel Macron lors de son allocution postérieure aux attaques terroristes du 7 octobre en Israël. Rester unis. L’être serait déjà un accomplissement.

Les soins palliatifs se meurent

Les soins palliatifs se meurent

7 novembre 2023 6 commentaires sur Les soins palliatifs se meurent

Je suis co-signataire de cette tribune,
parue au Figaro | « L’enjeu aujourd’hui n’est même plus de développer les soins palliatifs. Il s’agit d’éviter leur écroulement. Si rien n’est fait, les trente années qui se sont écoulées resteront comme une heureuse parenthèse, le rêve d’une médecine globale et humaniste, avant un retour aux antiques pratiques d’euthanasie » et le choix brandi par les partisans de l’euthanasie ne sera qu’une tragique illusion.

Convoqués au champ d’horreur

Convoqués au champ d’horreur

31 octobre 2023 4 commentaires sur Convoqués au champ d’horreur

« Il faut toujours dire ce que l’on voit ; surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit ». On connaît cette phrase de Péguy. Mais peut-on supporter longtemps l’horreur absolue des images qui frappent notre rétine ? Et, une fois que l’on a dit ce que l’on pense avoir vu, quoi ?

S’il reste une espérance

S’il reste une espérance

18 octobre 2023 3 commentaires sur S’il reste une espérance

« La crise des abus sexuels nous a discrédités » (Fr. Timothy Radcliffe, op, lors de la retraite précédant le synode à Rome). Et, de fait, l’événement pourrait se heurter à une compréhensible indifférence. Ce que nous avons vécu dans cette Eglise ne vaut-elle pas que nous y renoncions, et espérions encore ?