• Le poids des morts

    Le poids des morts

    Il y a aujourd’hui des personnes qui voudraient mourir mais ne le peuvent pas, on les entend. Demain, certains mourront sans l’avoir voulu, personne ne les entendra plus. Cela, aucune loi ne peut l’encadrer. La loi passera pourtant, si ce n’est cette fois, celle d’après. Mais chaque législateur qui y prêtera la main devra vivre avec le poids des morts.

  • Pouvoir de mémoire

    Pouvoir de mémoire

    Faut-il donc que l’on oublie toujours ? Que l’on s’émeuve un temps et que l’on tourne aussitôt la page ?

    Souvenons-nous de ce garçon de 14 ans, mort d’avoir voulu nous rejoindre, et aidons ceux qui restent.

  • Si l’Epidémiologiste veut bien se donner la peine

    Si l’Epidémiologiste veut bien se donner la peine

    On se prend à fustiger un gouvernement des scientifiques. Soit. Mais si les scientifiques risquent de sombrer en Cassandre éternels, les politiques ont-ils en eux assez de ressource pour adopter des mesures d’autant plus impopulaires qu’au-delà des restrictions qu’elles supposent, leur éventuelle efficacité les condamne à être jugées rétrospectivement excessives ?

  • Trop, c’est trop

    Trop, c’est trop

    Il y a trois mois à peine, trois catholiques étaient assassinés à Nice. Qui se souvient seulement de leurs noms ? Les députés qui, débattant aujourd’hui de la loi séparatisme, fustigent les chrétiens ?

  • Laïcité de soupçon

    Laïcité de soupçon

    La République pense-t-elle vraiment qu’il se soumettra et mettra sa foi sous le boisseau ? Ne devrait-elle pas craindre plutôt d’en engager beaucoup dans un séparatisme intime, toujours douloureux et certainement délétère pour notre corps social ?

  • Souverains et frères

    Souverains et frères

    Le désastre américain doit mettre un point final à la fascination infantile qu’il exerce sur nous. Cessons d’importer les pratiques politiques et les catégories intellectuelles propres à leur réalité nationale… et leur faillite. Car ce que nous lègue aussi Trump, c’est l’occasion pressante de revendiquer notre souveraineté intellectuelle.

Rester fidèle(s)

Rester fidèle(s)

10 septembre 2018 31 commentaires sur Rester fidèle(s)

Qui aurait fait le gros dos en 2010 ou en 2016, espérant que l’orage passe, brièvement et au loin, ne le pourrait plus. Le torrent a charrié trop d’immondices, laissant aux catholiques le dégoût, le désarroi ou la rage.

A Marin, mon frère

A Marin, mon frère

17 mai 2018 3 commentaires sur A Marin, mon frère

Tu avais vingt ans, la vie devant toi, une petite amie, de bonnes études. Tant d’autres ne vivent que dans la poursuite de leur seul et petit bonheur. Alors pourquoi es-tu intervenu ce soir-là, pour défendre ce couple qui s’embrassait ?