• Urgences

    Urgences

    Emmanuel Macron est le premier président réélu depuis 20 ans. Le pays le connaît, il connaît le pays. Le temps n’est plus à l’observation et les artifices de communication ont fait long feu. On se moque de savoir que Jupiter annonce se faire Héphaïstos. On se fiche qu’une structure de plus, ce Conseil national de la refondation, voie le jour.

  • Slava Ukraini !

    Slava Ukraini !

    Faut-il se préoccuper de ne pas « humilier la Russie », d’«acculer » Vladimir Poutine, de lui faire « perdre la face » ? Se soucie-t-on maintenant de l’honneur d’un génocidaire ? Quelle face lui reste-t-il aujourd’hui, devant le monde, l’Histoire et même la Russie ?

  • Braqués

    Braqués

    Faute de l’avoir été, c’est donc à nous que l’on demande d’être responsables. Il revient à Emmanuel Macron de nous décider, autrement que par le rejet viscéral de son adversaire. Mais quoi qu’il en soit, que la majorité actuelle ne revienne pas nous parler d’un mandat pour réaliser son programme si, grâce à nous, elle est reconduite à l’issue de ce braquage.

  • Maudit soit le vent de l’Oural

    Maudit soit le vent de l’Oural

    Qu’est-ce qui pousse encore certains d’entre eux à garder une indulgence toute nostalgique envers celui qui, rapporte-t-on, déporte en masse les Ukrainiens survivants de Marioupol pour les envoyer dans des camps de transit et les disperser ensuite en Russie ?

  • Est-ce que la France est une fête ?

    Est-ce que la France est une fête ?

    Allons-nous sombrer dans la contradiction binaire ? Le confort plutôt que la gloire ? Allons-nous, comme en 2015, face à une autre agression, boire des coups en terrasse et placarder dans le pays, comme hier dans Paris, que « la France est une fête » ?

  • Le monde d’après

    Le monde d’après

    Une fois encore, l’impensable se réalise, l’impossible se produit. Qui peut prétendre aujourd’hui appréhender l’avenir ? Et pourtant, quand les menaces multiples viennent balayer nos polémiques de temps de paix, c’est le moment de tenter de dégager une vision structurelle.

Urgences

Urgences

21 juin 2022 2 commentaires sur Urgences

Emmanuel Macron est le premier président réélu depuis 20 ans. Le pays le connaît, il connaît le pays. Le temps n’est plus à l’observation et les artifices de communication ont fait long feu. On se moque de savoir que Jupiter annonce se faire Héphaïstos. On se fiche qu’une structure de plus, ce Conseil national de la refondation, voie le jour.

Slava Ukraini !

Slava Ukraini !

1 juin 2022 10 commentaires sur Slava Ukraini !

Faut-il se préoccuper de ne pas « humilier la Russie », d’«acculer » Vladimir Poutine, de lui faire « perdre la face » ? Se soucie-t-on maintenant de l’honneur d’un génocidaire ? Quelle face lui reste-t-il aujourd’hui, devant le monde, l’Histoire et même la Russie ?

Braqués

Braqués

19 avril 2022 20 commentaires sur Braqués

Faute de l’avoir été, c’est donc à nous que l’on demande d’être responsables. Il revient à Emmanuel Macron de nous décider, autrement que par le rejet viscéral de son adversaire. Mais quoi qu’il en soit, que la majorité actuelle ne revienne pas nous parler d’un mandat pour réaliser son programme si, grâce à nous, elle est reconduite à l’issue de ce braquage.

Le monde d’après

Le monde d’après

7 mars 2022 4 commentaires sur Le monde d’après

Une fois encore, l’impensable se réalise, l’impossible se produit. Qui peut prétendre aujourd’hui appréhender l’avenir ? Et pourtant, quand les menaces multiples viennent balayer nos polémiques de temps de paix, c’est le moment de tenter de dégager une vision structurelle.

Une guerre de civilisation

Une guerre de civilisation

22 février 2022 23 commentaires sur Une guerre de civilisation

Que reste-t-il de la civilisation occidentale sans les droits de l’Homme, sans la démocratie, la liberté, le pluralisme, l’autodétermination des peuples ? Que reste-t-il du christianisme quand c’est la force qui est magnifiée, quand l’un de ces candidats peut se revendiquer « pour l’Eglise, contre le Christ » ?

Le coup de la baguette

Le coup de la baguette

10 février 2022 Commentaires fermés sur Le coup de la baguette

Où est le rôle social quand la concurrence est si déséquilibrée ? On évoque les offensives de Leclerc, pourfendeur de monopoles, sur le carburant, l’or ou les médicaments : qu’y-a-t-il de commun entre la puissance d’un pétrolier et celle d’un boulanger ?

Celui qui ne prend pas sa croix

Celui qui ne prend pas sa croix

1 décembre 2021 12 commentaires sur Celui qui ne prend pas sa croix

Certains ne se sentent pas responsables. C’est oublier surtout que l’Eglise n’a qu’un seul patrimoine : la parole. La Parole, d’abord, qui fait de nous les gardiens de nos frères (Gn 4, 1-12) et qui fonde la nature de l’Eglise : celle-ci n’est pas précisément un syndicat ou un club, elle est un corps et « si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance » (1 Cor 12, 26). Nous ne sommes pas juridiquement responsables, nous sommes fraternellement engagés.

A paraître | Fin de vie en République

A paraître | Fin de vie en République

19 novembre 2021 12 commentaires sur A paraître | Fin de vie en République

Je me suis réveillé groggy le 9 avril. Le texte n’était pas passé mais nous avions clairement passé un cap. Demain, nous pourrions euthanasier des personnes dépressives. Nous pourrions euthanasier Mamie, qui pense qu’elle est un poids pour ses enfants et ses petits-enfants et qui est fatiguée, aussi. Alors, j’ai vaincu mes dernières réticences et je me suis mis au travail.

Panne de récit

Panne de récit

15 novembre 2021 3 commentaires sur Panne de récit

La gauche n’est pas dans l’impasse par hasard. Elle a consciencieusement sapé les fondements de l’unité depuis 40 ans. Il n’y a pas jusqu’à l’utile mythe républicain de la méritocratie qui ne soit battu en brèche, sabordant un peu plus le goût d’apprendre.

Faites-nous un dessein !

Faites-nous un dessein !

8 novembre 2021 Commentaires fermés sur Faites-nous un dessein !

Il serait temps d’envisager un débat présidentiel en prise avec l’avenir des Français les cinq prochaines années, et de proposer un dessein pour le pays. Finissons donc de débattre du rôle de Vichy, jolie ville moyenne sur les rives de l’Allier : l’avenir du pays n’attend que nous.

#AussiMonEglise

#AussiMonEglise

18 octobre 2021 6 commentaires sur #AussiMonEglise

C’est parce que c’est aussi notre Eglise, parce que nous croyons encore qu’elle peut apporter la vie à d’autres, parce qu’elle engage nos existences, que les laïcs ne peuvent plus attendre que tombent (peut-être) d’en-haut les réformes aptes à préserver nos enfants et à sauvegarder notre espérance. Ils les réclament, et doivent y être associés.