#AussiMonEglise

18 octobre 2021 3 commentaires sur #AussiMonEglise

C’est parce que c’est aussi notre Eglise, parce que nous croyons encore qu’elle peut apporter la vie à d’autres, parce qu’elle engage nos existences, que les laïcs ne peuvent plus attendre que tombent (peut-être) d’en-haut les réformes aptes à préserver nos enfants et à sauvegarder notre espérance. Ils les réclament, et doivent y être associés.

La vérité, la vie

5 octobre 2021 6 commentaires sur La vérité, la vie

C’est un temps d’épreuve, accessoire par rapport à celle que subissent les victimes, mais il n’y a pas de doute sur notre devoir : faire la vérité pour hier, aujourd’hui et pour demain. « Il est bien vrai le dicton : “l’un sème, l’autre moissonne” » (Jean 4, 37). Nous ne verrons probablement pas la moisson, mais il nous appartient de semer, même si la terre est aride.

Le bon combat

14 avril 2021 2 commentaires sur Le bon combat

Le même jour, la Conférence des évêques de France a annoncé l’adoption de plusieurs décisions dans sa lutte contre la pédophilie et l’association La Parole Libérée a fait part de sa dissolution, estimant avoir fait tomber un tabou. Quoi qu’on en ait pensé, reconnaissons que l’une et l’autre « combattent le bon combat ».

2019, année zéro

17 août 2019 Un commentaire sur 2019, année zéro

En un an, depuis le rapport sur la Pennsylvanie, les accusations de Mgr Vigano, le procès Barbarin, le livre Sodoma, le documentaire d’Arte sur les religieuses agressées, l’Eglise a été durablement touchée. Cette année sera incontestablement une année charnière.

Nous sommes Notre-Dame

30 avril 2019 4 commentaires sur Nous sommes Notre-Dame

Qui n’a pas vu, à travers cette cathédrale souffrante, sa propre Église ? Qui n’a vu sa charpente ruinée et sa flèche, main tendue vers le Ciel, emportée ? Qui ne s’y est vu, le cœur et l’esprit ravagés par la fournaise ? N’avons-nous pleuré que sur Notre-Dame, ce lundi-là ?

A genoux

12 mars 2019 15 commentaires sur A genoux

Nous avions un genou à terre. De nouvelles révélations nous ont fait fléchir le second, de force. Pour tout dire, ce n’est pas une attitude incongrue pour un chrétien.