Moi je t'aime, Nicolas Princen

Allez, je vais me faire tout un paquet d’ennemis d’un seul coup : la blogosphère vient de faire, à « l’annonce » par le JDD du recrutement de Nicolas Princen pour effectuer la veille Internet à l’Elysée, la démonstration d’une réaction d’un panurgisme achevé et d’une outrance affligeante. Je ne vais pas réécrire le billet de Gilles Klein ni linker tous ceux auxquels je pense. Ils sont tellement nombreux à avoir sombré dans un unanime ridicule que j’y perdrais ma journée. Pour que l’on ne croie pas que je ne les linke pas par crainte de leur réaction, partons d’un principe : si vous avez écrit sur ce recrutement, alors considérez que vous êtes concerné par les lignes qui précèdent. Au cas par cas, j’envisagerai des exceptions.

C’est que, voyez-vous, la réaction de la blogosphère me fait l’effet d’un frétillement d’ados prépubères à l’approche de leur première manifestation lycéenne. Grands dieux, nous entrons en Résistance ! Nous prenons des risques. Notre activité est dangereuse. On nous surveille. Quel est ce bruit ? Un rotor ? J’entends l’hélicoptère, qui survole la ville… Effacer l’historique. Nettoyer le cache. Planquer le modem dans la marmite à ragoût. Changer le disque dur. Avaler les composants du premier. Ils ne me prendront pas vivant… Jean-François Kahn pastiché !

J’exagère ? Non, non. Un villepiniste pulvérise les plafonds du ridicule en osant le texte qui suit :

« Quand on dit qu’une dictature est en train de s’installer, on n’est pas loin de la vérité. Sarkozy est tellement haï qu’il a décidé de faire surveiller le net pour voir ce qui se dit de lui. Et c’est sûr qu’il ne se dit pas grand-chose de bien vu ce qu’il fait pour la France et ce qu’il impose aux Français. Et personne ne nous forcera à aimer Sarkozy ni à taire ce que l’on pense de lui. Parce qu’il nous sort carrément par les yeux. Et encore on est poli. Le dégout complet. Voilà, espion !« 

Ouh, la saillie finale. La conclusion qui dit tout. Rude.

Attention, attention, ce billet figure dans une catégorie « Sarkozy danger démocratie ». Si vous le trouvez pas le billet, c’est normal, il faut jouer de la molette pour descendre un peu dans la page.

Bref, autant de réactions qui ne peuvent provoquer qu’une incontrôlable hilarité mâtinale mâtinée d’une anxiété profonde face au besoin dans lequel certains se trouvent manifestement d’agrémenter une vie bien morne du frisson du danger. Eh, les minets, redescendez, même JFK, ils l’ont pas assassiné !

C’est pas avec des réactions de ce genre que la blogosphère va gagner en crédibilité.1

Parce que oui, figurez-vous que je partage pleinement la conclusion de Gilles Klein, pas sarkozyste pour un sou2 :

« Sarkozy ou non, un veilleur de l’Internet dans l’équipe de communication d’un président de société ou de république, cela paraît… allez, je me lance… je prends un risque insensé, j’ose l’écrire, cela paraît …. banal. Ne tirez pas ! Drapeau blanc. »

L’Elysée a toujours été doté d’une cellule de veille/relation presse, voilà qu’il se dote d’une cellule de veille/relation blogs. Eh bien, je dois dire : enfin !

D’ailleurs, il faudrait l’étoffer


  1. Cela dit, effectivement, si vous avez des révélations à faire, je vous conseille de les placer dans une enveloppe brune, et le tout, dans un coffre dont vous donnerez les références à toutes les rédactions avec instruction de ne l’ouvrir que s’il vous arrivait malheur []
  2. enfin, si je n’m’abuse []

Billets à peu près similaires

55 commentaires

  • Mais pourquoi créer une cellule de veille internet à l’Élysée alors qu’il y avait déjà Koztoujours ?

  • Ca ressemble plutôt à un joyeux bizutage délicieusement futile.

    Le premier rapport du petit nicolas devrait être assez fendard :
    – Alors Nicolas, de quoi parle le web en ce moment ?
    – (tout penaud) Euh… de moi, président.

    —————

    Et au cas où HEC+normale ne préparerait pas suffisament à une tâche
    d’une telle ampleur (taper les deux mots clés « Sarkozy » et « Carla Bruni » dans blogsearch),
    les publicités google se mettent en quatre pour lui mettre le pied à l’étrier :

    « Couple Sarkozy – Bruni
    Les photos et dernières infos sur Nicolas Sarkozy et Carla Bruni »

    « Sarkozy et Carla Bruni
    Le President et Carla Bruni – ici photos et informations »

    C’est pas beau ça ?

  • Alors, il va falloir écrire l’ Appel du 19 mars
    Ah ben me… alors … on va écouter les blogs ?!
    Il y a des blogs qui seront contents : ils auront au moins un écouteur, à défaut d’avoir un lecteur 🙂

    Comment dit-on sur le truc internet déjà ? … ah oui : mdr …

  • Koz, il devaient bien s’attendre à ce genre de réaction en « personnalisant » la fonction. J’attends de savoir ce qu’il veut faire exactement, car faire de la veille toute simple ne nécessite pas d’être connu et reconnu sur la toile.

  • L’a-t-il seulement personnalisé ? Tu sembles partir du principe que l’info a été annoncée par l’Elysée. L’article du JDD ne permet pas de conclure cela. C’est une info d’un journaliste. Il s’est bien trouvé quelqu’un pour le lui dire, certes, mais ce n’est pas une « annonce officielle ».

    Et quand bien même cela en serait une, ça me semble participer d’une transparence de bon aloi, comme on connaissait les noms de Benoît Thieulin, Thierry Solère ou Eric Walter, durant la campagne. Pas d’quoi en faire un plat. Il est d’une banalité affligeante que l’Elysée regarde ce qui se passe sur le Net et il se trouve qu’il n’avancera pas « masqué ».

    « La blogosphère » joue à se faire peur.

  • Tu as raison, Praxis, je dois être en train d’essayer de me faire reluire auprès de Nicolas Princen. Sûr.

    Si j’avais voulu, j’aurais eu de meilleures occasions.

    Un peu piteux, comme commentaire, Praxis. C’est dommage.

  • Et encore, tu ne dis pas tout.

    Il paraît que l’Elysée emploie des gens pour, tenez vous bien, FAIRE DES REVUES DE PRESSE. Selon Marianne, la détestable pratique se serait même généralisée à tous les ministères. Airy Routier croit savoir que la plupart des multinationales du grand capital apatride feraient de même. Selon lui, ça a commencé 8 jours avant le mariage Sarkozy.

    Big Brother est parmi nous, s’il commence à lire les choses que nous mettons librement à la disposition du monde entier, où s’arrêtera-t-il?

  • Je rejoins jm sur le côté bizutage. C’est pas bien méchant, mais j’imagine que Nicolas Princen aurait préféré commencer son travail sans tambour ni trompette ! Certains ont fait cela avec humour, mais le souci c’est que c’est l’occasion pour certains d’être haineux. J’ai peur d’une certaine dérive.

    La seule chose qui m’embête un peu c’est que cela ressemble un peu à un emploi fictif. Je comprend pas bien l’intérêt de ce poste.

  • La plupart des entreprises pratiquent la veille sur Internet. Des agences de com’ disposent de salariés entièrement dédiés à la veille sur Internet. Certaines boîtes ne sont consacrées qu’à cela (faites votre choix). Je doute que cela soit inutile. Ou fictif.

  • En fait, je suis tout à fait d’accord, cette fonction a un intérêt en soi. Mais pas pour l’Elysée à mon sens : pour quelle utilité au fond ? Et pour le gouvernement, il existe déjà des celulles de veille dans les partis d’origine.

    Ceci dit, je suis pas tout à fait sûr de mon coup non plus pour être franc, Koz, mais c’est juste que je vois un poste budgétaire en plus, alors je m’interroge 🙂

  • Tous les blogueurs devraient être ravis et comblés de cette reconnaissance officielle de leur influence au plus haut sommet de l’Etat ! 🙂

    Curieux début de carrière pour un jeune bardé de diplôme, j’aurais plutôt vu un profil renard madré pour le job.

  • Liberal : ben si… Je déconnais 😆

    Michel B. : preuve que cette nomination est encore moins retorse qu’on ne veut le faire croire.

  • La seule vraie surprise pour moi, cela a été qu’il n’y ait personne pour faire cela avant. De la part d’une communiquant tel que Sarkozy, c’est assez surprenant …

  • Ce buzz autour de cette histoire c’est vraiment à pleurer… y aurait-il un mur assez solide pour que j’aille me cogner la tête dessus ? Si quelqu’un a une adresse ? Le Villepin.org il tient la corde, il va gagner c’est sur… c’est désespérant parfois. Je ne sais pas pourquoi, il me revient cette citation de Audiard : « Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. »

  • Le plus drôle (ou le plus triste ?), c’est que Nicolas Princen vient tout juste de commencer. Il est là dans son beau bureau avec son PC tout neuf et il clique, il lit, il ajoute à ses favoris… Il a un beau cahier neuf et un beau stylo neuf et des fois, il combine les deux dans une action impressionnante : il écrit !…

    Donc, quelque soit les conséquences de la veille de Nicolas Princen, on en ignore encore tout, mais, pardon, MAIS il travaille pour Nicolas Sarkozy. Donc, Nicolas Princen est un salaud, c’est la Stasi et le KGB à lui tout seul.

    A n’en pas douter, suite au poste du site villepiniste, nous aurons l’équivalent de la Nuit des longs couteaux (la Nuit des longs claviers ?).

    Nicolas Princen, moi aussi, je t’aime.

    P.S. : Au fait, pourquoi n’a-t-on pas dit la même chose de la Netscouade de Royal ? Ah mais oui, suis-je bête ! Elle est dans le bon camp, elle !

  • Eh oui, je me souviens très bien de membres de la « netscouade », lors de l’une des premières Républiques des blogs, me disant que oui, bien sûr, j’étais lu « et même plus haut que tu ne le penses ». Ca m’a semblé tout à fait banal et logique. J’aurais dû dénoncer un comportement dictatorial et contraire à la liberté d’expression, à l’époque. J’ai vraiment été trop con.

    Mais comme tu le dis, et comme le sous-entend Gilles Klein, avec Benoît Thieulin, c’était normal, c’était sympa, hein, il était du bon côté…

    Au passage, sur le plan financier : il n’y avait pas qu’une personne, dans cette netscouade.

  • Koz – You are a Rock Star.

    Heureusement que ce blog, intelligent, vif, existe. Autrement, il faudrait se taper toute cette meute de blogs de gauches dont l’anti-sarkozysme est la raison d’être.

    Il faut plus de KOZ sur le web !

  • « Heureusement que ce blog, intelligent, vif, existe. Autrement, il faudrait se taper toute cette meute de blogs de gauches dont l’anti-sarkozysme est la raison d’être.
    Il faut plus de KOZ sur le web ! »

    Bien d’accord ! Vive Koz et la multiplications des petits Koz … avec le soutien de l’équipe de N. Princen ?

  • Bientôt les camions gonio silloneront les routes et rues de France pour azimuter et localiser les déviants du net… Faudra peut-être envoyer des fonctionnaires en formation en Chine… des syndicalistes bien mûrs (rouges si vous préférez!) de préférence… entre camarades çà se passera mieux!
    Etonnant que Bayrou ou Royal n’ait pas surenchéri. Dans l’escalade de la bêtise humaine, ils sont souvent en tête de cordée ces deux là. Je suis pas inquiet çà ne va pas tarder.

    « Les sanglots longs des violons de l’automne…
    Blessent mon coeur d’une langueur monotone… »

    Mieux vaut reprendre les bonnes vielles habitudes!

  • Qui paye ce jeune homme ? Mais, l’Elysée, bien sûr. C’est-à-dire vous, moi, nous, tous ensemble. Au fait : Nicolas Sarkozy a été élu président de la République. Se préoccuper de son image, de ce qui se dit dans la presse et sur internet est normal. Ajuster sa communication est légitime.

    A moins que vous n’ayez préféré confier ce travail à un stagiaire sous/pas payé ?

    Avec ce genre d’attaques, vous « ruinez » la tentative de crédibilité du site internet dont vous faites la promotion, cher monsieur.

  • Koz a écrit:
    « L’Elysée a toujours été doté d’une cellule de veille/relation presse, voilà qu’il se dote d’une cellule de veille/relation blogs. Eh bien, je dois dire : enfin ! »

    Enfin!! Mon heure est arrivée!!

  • (C’est sûr que ce n’est pas chez vous que Princen risque de trouver des choses pas gentilles pour son maître 😉

    Moi, je ne suis pas choqué de voir officialiser au grand jour une pratique que déjà Fouché faisait sienne. Qu’un cabinet soir secret ou public, ça reste un cabinet.

    Et je dis que, si vraiment cette entreprise de surveillance a des buts policiers, il y a de quoi se tapoter le menton : à vouloir tout surveiller on ne surveille rien. Cette brave Stasi a copieusement emmerdé la vie quotidienne des Allemands de l’Est, elle n’a pas empêché cette fausse république de s’écrouler.

  • pmb « C’est sûr que ce n’est pas chez vous que Princen risque de trouver des choses pas gentilles pour son maître 😉 » détrompez-vous, certes pas dans les billets, mais certains comms valent leur pesant de cacahuètes, et profitant de l’ouverture d’esprit de notre hôte ils ne s’en privent pas.

  • Fouché et la Stasi (!) rien que ça…

    @Koz

    Tu vois Koz, à lire des commentaires comme celui ci-dessus, je t’admire de garder ton calme. Moi j’aurais du mal.

    Ou alors, ils font un concours à gauche, ou ils ont besoin d’un sparing partner pour leur entraînement, ou c’est juste pour déconner…

    Enfin, il doit y avoir un truc que j’ai pas pigé.

  • Eponymus, en ce qui me concerne, c’est « juste pour déconner » !

    Et effectivement, vous pouvez garder votre calme, parce que quand même, ça ne vaut pas le coup de s’en faire pour si peu !

    (Bon, elle va m’en vouloir de cafter comme un Princen, mais la première à avoir évoqué la Stasi, c’est la sympathique et tolérante Delphine Dumont. Aïe, qu’allez-vous lui faire ?)

    effigy, cela vous paraît extraordinaire de voir figurer sur un blogue des avis contrastés ?

  • Le pauvre Nicolas, je pense qu’il devait pas être préparé à çà!
    J’ai échangé plusiseurs fois avec lui pendant la campagne ,c’est un gars ouvert et abordable…
    Ensuite faire de la veille internet comme le dit koz c’est tout ce qu’il y a de plus banal!
    C’est quand même pas de l’écoute téléphonique secrète!
    C’est de la veille sur des infos publiques!!
    Faut pas déconner non plus!
    Les gauchos faut arrêter de fantasmer on est pas encore chez Staline ici!

  • Perso, j’attends avec beaucoup d’impatience le blog Nicolas Princen : journal d’un collaborateur du Président de la République ou qq chose comme ça (mais d’où me viens cette idée ?)

    Parce que finalement le sujet c’est Nicolas Princen lui-même

  • Eh ben… Y en a, ils font des prépas, des études dans des grandes écoles, passent des exams, des oraux des écrits, le droit, la culture gé, des stages, ils mettent des cravates et prennent l’air sérieux pour… lire des blogs et regarder des vidéos toute la journée… et tout ça pour la France, encore!!! nom d’un chien !!!!!! Pourquoi on m’a pas prévenue!!! J’aurai postulé !!!

  • Enfin une réaction digne de ce nom dans le flot de c… entendues par ci par là.
    Bien sûr que les gens ont développé une sorte de paranoïa. Des journaleux pitoyables comme JFK leur en servent des tonnes depuis des années. Ils sont prêts, les petits moutons.

  • Même virtuellement, le ridicule ne tue plus. Mais peut-être certains « tenanciers » de blogs misérables ne veulent-ils pas que soit dévoilée leur médiocrité.

  • PMB > Si je ne voulais qu’on me désigne comme auteur d’un commentaire, j’utiliserais un pseudo. Aucun problème avec votre terrrrrrible dénonciation ! ;D

    En plus, j’ai même pas peur d’Epo. On fait des combats de la mort qui tue sur Street Fightman Blood Xtrem et il perd tout le temps, alors hein…

  • « En plus, j’ai même pas peur d’Epo. On fait des combats de la mort qui tue sur Street Fightman Blood Xtrem et il perd tout le temps, alors hein… »

    C’est vrai en plus ! Il y a une sorte de galanterie derrière mes échecs répétés sur Street, mais bon…

    PMB ce qui m’énerve dans ce genre de commentaires, c’est qu’ils sont finalement dans leur outrance très similaires aux propos de leaders de gauche actuels. C’est de la désinformation. Et c’est sur cette base lorsqu’elle n’est pas décryptée que beaucoup de gens forment leur opinion et votent. C’est aussi sur la base de désinformation que beaucoup de gens adhèrent aux extrèmes qu’elles soient politiques ou religieuses. Je sais bien qu’un commentaire sur un blog ne va pas impacter sur la démocratie, mais il faut bien constater aussi que le net est devenu un défouloir dont les auteurs sont bien protégés par leur anonymat. Et que certains hommes politiques commencent à ressembler à des lyncheurs.

  • Suis d’accord avec Epo et Koz, et hyper étonnée des commentaires (sans parler de quelques blogs) Ca, c’est de la polémique bloguo-bloguesque dans ce qu’elle a de plus débile. Cette annonce n’a strictement aucun intérêt, n’aurait même pas dû être faite tellement il paraissait évident que quelqu’un essayait de se faire une idée de l’image du prés’ sur internet. Et alors s’en offusquer, c’est quand même carrément n’importe quoi.
    Figurez-vous que je fais pour moi-même de la veille sur mon nom+prénom, et qu’il m’est MEME arrivé de demander à des potes qui me citaient de se censurer. Ouaich. Je le fais aussi pour mon institution, c’est carrément le KGB dans ma tête quoi.
    Et vous savez quoi? Un jour, j’ai fait une interview pourrie de ma candidate aux législatives. Après, on m’a demandée de la retirer… parce qu’on comprenait même pas ce qu’on disait, because mon appareil photo il prend pas trop bien le son et que ça faisait tâche à côté des trucs tous pros que les autres avaient fait.
    Vous savez quoi?
    J’ai même pas été manifester.

  • Moi je t’aime, KozToujours. Et ton admirateur anonyme a raison : tu es un rocker !

    @Liberal : je dois confirmer et j’avoue à ma très grande honte, dans ma jeunesse j’ai eu une activité professionnelle (ou plutôt militaire d’ailleurs) qui consistait à faire la revue de presse de l’Elysée. Et oui déjà en 1998 Big Brother était là et surveillait tout. je ne sais pas si je peux le dire car vous allez être très choqués mais cela allait même plus loin : nous faisions des tournées de dépêches AFP, reuters et AP toutes les deux heures. Et nous passions dans les bureaux de conseillers qui avaient la télé allumée pour savoir ce qui se passait, les salauds. Enfin, l’Elysée veillait à 19h55 pour savoir ce que les Guignols de l’info allaient dire. J’ai conscience de lâcher une bombe et de la polémique qui ne va pas manquer de se créer après que j’aurai posté ce commentaire, mais je ne peux plus porter en moi le fardeau de cette expérience qui m’a profondément déshonoré. Merci Koz de me donner l’occasion de soulager ma conscience.

  • Pingback: Polémique de la veille de l’Elysée : c’est aussi un banal dérapage de relations presse « internet et opinion - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.

  • Ces blogueurs ingrats pourraient au moins se féliciter du supplément de trafic que cette veille va occasionner. Mince, c’est l’occasion de mieux vendre son espace, quoi.

  • Complètement d’accord avec Koz.Il y a des polémiques justifiées (cour de cass versus conseil constitutionnel par exemple) mais s’indigner de la nomination d’un « veilleur » blog à l’Elysée franchement il ne faut pas dire n’importe quoi.Toutes les entreprises, toutes les institutions DOIVENT être à l’écoute de ce qui se dit et s’écrit sur eux. Les individus aussi. Combien sommes nous à avoir dans notre netvibes un petit onglet qui via google,wikio ou technorati nous dit en temps réel si on a parlé de nous quelque part. Sommes nous des big brothers en puissance ? Comique.

  • Quand on invente le vrai faux SMS, quand on repousse chaque jour davantage les limites du titre frelaté, du scoop livide, de la nullité diaphane, on ne s’étonnera pas de voir un jour le commun des mortels abasourdi fréquenter des sites aussi explosifs et dangereux pour la morale que celui-ci.
    Sait-il seulement ce qu’il fait le malheureux !
    Peut-on encore taper sur une touche sans déclencher une révolution et l’éveil de tous les espions qui jalousent notre intelligence ?
    Non vraiment, je crois que ce danger qui nous étreint la gorge, ce risque permanent suspendu au dessus de nos têtes devient invivable.

    Vite une plume et un encrier.

  • Pingback: Princen l’Oeil du web ? Les Américains rigolent… | Vicastel.net

  • Pingback: » Pierre-Luc Séguillon est un journaliste réactif

Les commentaires sont fermés