Il a flotté sur Koztoujours

Une fois de plus, Koztoujours, étendard lumineux, a été frappé par les forces de la réaction et de l’obscurantisme. D’obscurs et couards pirates ont fait flotter sur ces lieux leur morbide pavillon, laissant ouverte la porte de derrière.

Qu’ils sachent, et sachez-le aussi, que cette attaque lâche et honteuse n’entamera pas notre détermination. Nous nous refuserons toujours à employer leurs méthodes funestes et, quoi qu’il en coûte, dresserons haut notre bannière étincelante. Il n’y a pas de place ici pour la crainte et la retraite1. Le combat continue. Nous porterons le fer dans les contradictions du monde. Et tout et tout.

En attendant, j’ai activé le pare-feu applicatif, ce qui ralentira le site et générera peut-être des erreurs.

Mais ça fait toujours ça dans leur face.


  1. je ne dis pas ça pour toi, papa, tu peux toujours venir []

Auteur

Monoépoux, multipère, fidèle à plus d’un titre.

Avocat (associé fondateur BeLeM Avocats), auteur de Ca ira mieux demain (Sept. 2015) et de Identitaire – Le mauvais génie du christianisme (Janv. 2017)

Billets à peu près similaires

19 commentaires

  • Hardi moussaillon !

    Si les erreurs impliquent la protection, alors vos billets sont protégés, certains accès directs sont bloqués (depuis Lieu Commun par exemple). Mais avec un peu de foi on trouve le chemin vers la Vérité (enfin, une vérité).

  • Probablement un coplot réunissant tradis, musulmans, intégristes, homo sexuels adeptes du kiss in, identitaires, sarkozistes, gauchistes, socialistes, le penistes et métalleux du hellfest. Toutes ces polémiques s’étalant sur des années n’étaient qu’une mise en scène pour camoufler la préparation du véritable autant que diabolique complot… 😉

  • Ah. Si ce pare-feu bloque les accès par le flux rss, c’est un inconvénient de taille.
    Je vais attendre un peu, pour voir ce qu’il en est.

  • Ouf j’ai eu peur. Ce trop long silence résultant certainement de sois disantes forces progressistes nombrilistes est enfin terminé. La Vérité aveugle certains mais elle ne peut être niée.

    Bon retour sur le Web^^

  • Les pirates ont-ils été appréhendés ? S’agit-il des mêmes malfaiteurs que les espions qui ont attaqué Renaud, Bercy, le quai d’Orsay et l’Élysée ?

    Et surtout, est-ce que tu essaies de profiter de ce fait divers pour nous expliquer qu’il faut couper l’accès à Internet des vilains ados ?

  • En fait, pour les blocages depuis les agrégateurs, il suffit de tout supprimer après « ?p=11632 » et ça marche. Bon koz, Koz !

  • Aaaah! Bah voilà!
    J’ai cru un instant être victime de la censure du cabinet qui m’aurait empêché de voir CE site (pourquoi pas Eolas et Mô, alors?!) avant de me plonger dans les doss’. Que nenni, de vilains pirates… c’est plus rassurant !

  • J’ai cru que malgré mes rares interventions le maître des lieux m’avait prise en grippe. Finalement, après un détour et une halte chez Pneumatis, j’ai retrouvé le chemin de sa demeure.
    Amicalement.

  • En tous cas, depuis des mois le nom de site automatiquement associé par Firefox à Koztoujours dans mes listes de navigation était resté bloqué sur « Network Error » ; maintenant il est passé à « 403 Forbidden » … on est pas dans la voiture électrique mais dans la voiture de collection !

  • Ma remarque ci-dessus ne serait-elle pas liée au fait que le tag « title » n’est pas renseigné dans la page d’accueil ? Cela ne nuirait-il pas au référencement ?

  • pourquoi cette interruption de l’image au moment où radio france était privée de son ?

    il y a des signes qui ne trompent pas….

  • @ Yogui: si, si, ça fait partie des petits trucs que j’ai modifiés, et merdouillés. Faut que je le refasse mais j’ai souvent d’autres priorités.

  • Question : était-ce une attaque ciblée sur ton site en particulier, ou bien l’utilisation par un bot quelconque d’une faille de sécurité dans le moteur de blog que tu utilises ?

    En effet, il est possible, voire probable, qu’un site tel que le tien subisse des attaques, mais parfois on peut se sentir visé à tort alors qu’il s’agit de la « simple » exploitation automatisée (dans un premier temps, pour trouver les « victimes » au moins) de failles.

Les commentaires sont fermés