Vers une nouvelle ère…

Non, non, Nicolas Sarkozy, je m’en fiche. Là, je vous parle de moi. De vous. De nous. Oui, c’est beau.

Il est possible que vous m’ayez trouvé moins présent ces jours derniers. Si tel est le cas, vous ne vous êtes pas trompés. La raison première, c’est que le temps que je passerais en temps normal à rédiger un billet, je le passe actuellement à préparer une nouvelle formule.

Une nouvelle formule pour koztoujours et ce, pour de nombreuses raisons.

L’une d’entre elles est que j’aime que ça bouge. J’ai du mal à me faire à un thème, un seul. Ceux qui sont les plus anciens sur ce blog vont ainsi connaître leur troisième formule, en bientôt trois ans. Trois ans, le 1er juin prochain.

Sur la forme, cette formule commençait à me lasser. Agréable, certes, mais au final un peu brouillonne. Trop de texte partout, trop de dispersion. Un mal qui me guette, sournoisement. Trop chargé. Je commençais à regarder avec envie les thèmes les plus minimalistes.

Sur le fond, certains se souviendront peut-être de ce que, l’an dernier, j’avais mis en place cette formule à deux colonnes de contenu dans l’idée de me permettre un blogage plus léger. Un billet de fond, qui reste le temps nécessaire, et puis des petites réactions épisodiques, plus légères. La réalité, c’est que je reste aux aguets de rigueur. Sur quelle réaction, quel fait, vais-je pouvoir réagir ?

Or, je dois aussi reconnaître une relative lassitude, une crise passagère de vanitas vanitatis. Comme dirait mon président préféré, j’aspire à donner du temps au temps. M’inscrire plus dans la durée. Réfléchir enfin davantage avant d’écrire. Cela ne veut pas dire, bien évidemment, que les prochains billets seront brillants. Je continuerai d’écrire des billets sans intérêts mais au moins, j’y aurai longuement réfléchi.

Je dois aussi reconnaître une nécessité pragmatique : mettre de l’ordre dans ma vie. J’ai une occupation professionnelle prenante (et disons-le, j’ai aussi la chance qu’elle soit passionnante à bien des égards). Or, sauf à ce que l’un de mes anonymes lecteurs soit un riche et généreux mécène, c’est bien elle qui me permet d’assurer un peu de sécurité à ma famille. C’est elle qui me permet de rester l’homme, le mâle, celui qui a du poil aux pattes et qui abat le gnou d’un coup de sagaie bien lancée, avant d’en ramener la carcasse sanguinolente sur ses épaules, fournissant ainsi à sa progéniture et à son aimée reconnaissantes de quoi poursuivre la journée rassasiées. Pour cela, quelqu’un comme moi a besoin de garder davantage l’esprit fixé sur sa proie, le gnou. Sinon le gnou risque de m’échapper.

Alors voilà, la prochaine formule sera minimaliste. Comme un retour aux sources. Et je vous le dis : vous n’aimerez pas. Vous regretterez l’ancienne, vous serez perdus, vous ne comprendrez pas ce choix soudain et malvenu. Mais bon, je me dois d’assumer une certaine période d’impopularité pour réformer efficacement. Vous me direz merci, en 2012.

Si vous avez des desiderata particuliers, concernant les fonctionnalités de cette prochaine version, vous pouvez les exprimer ci-dessous. Tout en gardant à l’esprit que je ne pourrai certainement pas les satisfaire.

Billets à peu près similaires

36 comments

  • Je suggère humblement la fonctionnalité commentaire. Tu vas pas nous faire un Tumblr non plus? Et sinon, un jeu en flasch intitulé « chasse au gnou »

  • Ok. Faut que je me mette au flash. Pour la fonction commentaires, tu sais que je t’aime trop ma lisettouchinette pour me priver de tes interventions.

  • Tout change à toute vitesse en ce moment. Mais tu gardes Dang, Liberal et Eponymus dans ton gouvernement quand même, ou tu limoges tout le monde (et tes lecteurs avec) ?

    Dac

  • Qu’importe le flacon….

    Ce billet est l’un des plus intelligents que j’ai pu lire tous blogs confondus, en dix ans de navigation à vue, pas toujours pour mon plaisir. Belle combinaison de deux principes vitaux pour la survie online : – less is more – la vraie vie est ailleurs

    Votre regard sur l’actualité et sur le monde, votre ton et vos commentaires piquants (et ceux de vos lecteurs) seront d’autant plus appréciés qu’ils seront plus rares.

    Je n’attends pas 2012 pour vous dire merci et bonne chance, pour votre nouvelle version et pour la chasse au gnou. Je vous lirais avec plaisir quand ma propre chasse à la licorne me laissera un peu de loisir.

    Melle Philo

    PS : j’ai pensé qu’à cette heure-ci, vous accepteriez bien ces quelques fleurs d’une visiteuse récente, peu bavarde mais sincère.

  • « Je continuerai d’écrire des billets sans intérêt mais au moins, j’y aurai longuement réfléchi. »

    🙂

  • j’étais, je suis admiratif devant la rapidité et l’efficacité de tes posts… qui suscitent intérêt et donc commentaires… je me demandais, je m’interroge: comment tu fais? certainement par le plaisir et donc accoutumance, dépendance? bon courage pour le sevrage…

  • Même si je ne peux pas venir lire tous les jours en raison de mes déplacements fréquents -ce qui fait que j’ai quelquefois du mal à lire tous les com – déjà ce matin je désespère devant l’annonce d’ un billet minimaliste. Tout ça pour la chasse au gnou, moi qui suis végétarienne ! Vous comprenez mieux mon désespoir ! Remarquez que la cueillette prend sans doute autant de temps que la chasse, surtout si on recherche du bio…

    J’espère que d’ici 2012 – comme dirait quelqu’un qui causait hier soir dans le poste : » 2012, c’est dans 4 ans » – il y aura d’autres changements encore, avec la reprise des billets plus longs. Et après tout, comment pourrais je discuter d’une forme de Koztoujours que je n’ai pas encore vue? J’attends, je déterminerai plus tard si ça me plaît ou non. Je ne suis qu’une invitée, pas le maître de ces lieux !

    Alors, pour les suggestions, voilà la mienne : J’aimerais bien avoir à nouveau une possibilité de corriger après avoir lu. Parce que je ne prépare pas sous word avant ,en général, et que j’ai beau lire et relire avant de poster, il m’échappe toujours d’horribles fautes d’orthographe ou de grammaire . Et que mon éducation à l’antique fait que je n’aime pas cela! Encore hier, un verbe au pluriel suivant un sujet au singulier (à moins que ce ne soit l’inverse) m’a fort chagrinée. Comme, de surcroit, j’ai tendance à la « dyslexie clavière » (en réalité, je tape plus vite de la main droite que de la main gauche malgré mes quelques années de piano, pour lequel je n’étais pas très douée au demeurant), la fonction correction , qui existait autrefois, me convenait fort bien (mais sans la problématique de voir les 3/4 voire les 4/5 de mon com perdus dans la nature, oups, envolés, comme dans l’avant dernière version).

    Et puis, j’aimerais une fonction « format », avec la possibilité d’écrire ,en italique par exemple, les citations, ou de mettre en gras les mots qui semblent être plus importants. Cela permettrait de palier à l’absence de communication non verbale, de montrer ses sentiments, ses émotions vis à vis de tel ou tel texte! On pourrait ainsi palier au manque d’intonations , au manque de mimiques, de sourires, inhérents à l’écrit…

    Mais je garde à l’esprit que vous ne pourrez pas me satisfaire. Tant pis, mais qui ne demande rien n’a rien!

    Bon courage pour la prochaine version.

  • Quelques suggestions :

    • Modifier la taille d’affichage. J’ignore si c’est un pb de compatibilité entre nos navigateurs (et d’abord, je sais même pas ce que veut dire ce mot, tant je suis une buse en informatique), mais de tous les blogues où je vais, c’est chez vous que les caractères sont les plus petits. Je peux certes modifier chez moi cette taille, mais ça ralentit la navigation.

    • Comme le souhaite l’excellente Tara, paramétrer à nouveau la fonction Visualiser.

    • Accord également avec Philo sur « less is more » et « la vraie vie est ailleurs ».

  • Et moi qui te prenait pour un surhomme, mon mythe s’effondre 🙂

    Le plus important, c’est que tu arrives à concilier vie professionnelle, vie familiale, vie sociale et ton blog dans une certaine harmonie alors peut importe nos réactions. Tu aimes le changement tant mieux !

    La forme de ton blog, je m’en fiche un peu, mais par contre j’aime beaucoup quand tu déroules tes pelotes. Donc si tu es chasseur dans ta vie privée, je t’aime bien en tricoteur sur ton blog.

    Et aurons nous la chance de lire toujours Libéral, le pédagogue, Dang mon historien préféré et epo l’artiste à multiples facettes (epo mes récréations épisodiques avec toi sur le chat me manquent) ?

    En tous cas merci Koz et fais pour le mieux en pensant d’abord à toi et à ta petite famille.

  • Excellente décision.

    Pour être tout à fait franc, je m’inquiétais un peu pour toi et craignais, avec toute l’énergie que tu consacre à koztoujours, qu’il ne t’arrive un nouvel accident de chasse au gnou.

    Me voila rassuré.

  • J’imagine bien Koz en peaux de bêtes dans la morne pleine, l’oeil vif avant de se lancer dans une course effrenée pour rattraper et tuer d’un geste sûr un gnou. Rien que d’y penser, je suis mort de rire.

  • Xerbias n’a pas tort : ce n’est pas la première fois que j’annonce que je vais moins bloguer… Il est plus difficile, du coup, d’être certain que tel sera le cas. Bon, c’est l’intention qui compte mais il faudrait que je m’y tienne.

    Cela dit, c’est toujours un plaisir de l’annoncer : il y a toujours des lecteurs pour me faire part de leur plaisir à me lire. Mais bon, il faut tout de même espacer ces annonces répétées de quelques mois.

    Merci Philo. Cela dit, j’ai des échanges ici que je n’ai pas dans la « vrai vie ». Et ils me manqueraient. Francis, oui, il y a du sevrage dans cette affaire-là, je le crains. Et je suis un peu tout seul pour mettre au point ma cure et la suivre.

    Oui, je « garde » Dang, Liberal, Eponymus (que j’avais préalablement informés), s’ils veulent contribuer.

    Tara, je verrai ce que je peux faire : peut-être vais-je passer cette fois par une autre forme, ie la prévisualisation optionnelle avant de poster.

    Pour la mise en forme, c’est toujours possible, il suffit de connaître le principe.

    Pour mettre en forme, il faut encadrer le texte de balises. Une balise d’ouverture < + strong + >et une balise de fermeture < + / + strong +> donne (sans les + et les espaces) le texte.

    Pour l’italique, il faut remplacer strong par em.

    Cela dit, il existe des éditeurs visuels pour formulaire de commentaires (avé des beaux boutons qu’il suffit d’appuyer dessus). Je vais voir si j’en intègre un.

    Il faut aussi savoir que tout cela passe par l’application d’un thème (qui définit l’aspect général, depuis l’image d’en-tête jusqu’à la couleur des liens) qui n’est pas toujours très coopératif, de sorte que je n’arriverai probablement pas à intégrer tout de suite tout ce que je veux.

    Et, Tara, je pense que le prochain billet vous intéressera…

    JD, pour la taille d’affichage, c’est tout à fait prévu.

  • bravo pour cette initiative ! je partage ton goût pour le minimalisme, et l’attrait toujours présent pour essayer de moins publier, et faire plus dans la « qualité ». Pas facile, tant le rythme de la blogosphère est effréné et connecté à l’actualité immédiate…

    J’attends avec impatience ton nouveau thème, et tes nouveaux billets.

    J’ai choisi pour mon blog le minimalisme également. C’est reposant pour les yeux, mais ça ne change pas grand chose en fin de compte.

    à bientôt,

    Bon : et si au passage à cette 3ème version, tu rejoignais notre groupe LHC ? 😉

  • Lomig, je te réponds au moins pour l’aspect de ton blog : effectivement, j’aime beaucoup. Ma future version ferait presque chargée, à côté 😆

    Et maintenant, chasse au gnou.

  • L’annonce d’une nouvelle ère Kozmologique ne peut qu’éveiller une certaine curiosité.

    Ce que la préhistoire ne dit pas, c’est combien de temps le chasseur passait à gribouiller des scènes de chasse sur les murs des cavernes et combien de temps il participait à la chasse du gnou. On ne sait pas non plus à quel moment il réfléchissait à la déviation de la trajectoire des sagaies en mouvement, observée couramment comme l’effet de la gravitation.

    🙂

  • Changez de thème visuel if you want and need… Mais ne changez pas le thème du blog « politique et divers »… Ni ne changez vos mots toujours bien sentis, et si à la fois attrayants et apaisants à lire.

    Il est vrai que, comme le bon vin est meilleur dans un vrai verre en verre plutôt que dans un godet de plastique, les bons mots sont plus malicieux dans un univers feutré et agréable.

    Sinon, pour 2012, c’est une candidature ?! 😉

  • re-salut, Koz, merci pour ton compliment qui me touche. Il est vrai que c’est difficile de faire moins chargé que mon blog. C’était dans le « cahier des charges » que je m’étais fixé. Le but était de ne pas polluer visuellement le lecteur, mais c’est plus de l’ordre du concept que de la réalité, car je n’ai jamais été vraiment gêné par un design plus chargé. Question de goûts…

    à bientôt !

  • héhé! rigolote ta note. et bien bon courage pour la refonte de koztoujours, le minimalisme est une approche adaptée au blog, j’ai hate de voir ça.

  • Attention, voici une vraie critique de fond.

    Ce n’est pas politiquement correct de choisir un gnou comme proie, because le gnou est la mascotte du logiciel libre (cherchez GNU sur Wikipédia pour vous en convaincre). Or donc, tuer un gnou, c’est tuer le logiciel libre, donc montrer qu’on lèche les bottes de Microsoft, donc de Bush, de la CIA et du complot ultralibéral qui est en train de détruire la planète. Et c’est en plus le faire sournoisement et hypocritement parce que, de toute évidence, personne n’avait remarqué l’allusion.

    Pour les mal-comprenants: je galège. 🙂

    Cela dit, le gnou est vraiment la mascotte du logiciel libre, ça, c’est pas de la blague.

  • Ben moi je vais regretter les billets de fond à coté des réactions plus « épidermiques ». Mais je conprend le besoin de chasse au gnou…

    En tout cas si il y a un riche mécène dans l’assistance, qu’il se fasse connaitre rapidement svp !!!

  • Puis après je f’rai des galas Mon public se prosternera devant moi Des concerts de cent mille personnes Où même le tout-Paris s’étonne Et se lève pour prolonger le combat

    Et partout dans la rue J’veux qu’on parle de moi Que les filles soient nues Qu’elles se jettent sur moi Qu’elles m’admirent, qu’elles me tuent Qu’elles s’arrachent ma vertu

    Puis quand j’en aurai assez De rester leur idole Je remont’rai sur scène Comme dans les années folles Je f’rai pleurer mes yeux Je ferai mes adieux

    En même temps, la vertu d’un gnou…

    Perso, je suis pour la disparition soudaine. Genre pas un mot, blog arrêté. Ma brève tentative de blogging m’a montré la difficulté de l’entreprise.

    Je te suis reconnaissante, Koz, pour cet espace de discussion. Si tu arrêtes, je serai marrie, mais life comes first.

  • Ne demeure que ce qui change.

    Ce qu’ils ont cru perdu n’était que transformé.

    Le vrai chemin déroute.

    Merci koz, pour ce blog plein de réserve et sans éclats de voix…

  • Moi j’aimerai quel que soit le thème, si le ton reste le même… 😉 Bon courage en tout cas car c’est bien prenant de renouveler la charte graphique… Du boulot en perspective!

    Tu vas changer de plate-forme, ou pas?

    Si oui, et bien je ne te conseille pas overblog… 😉

  • Non, non, pas de changement de plateforme. Je suis hébergé chez un hébergeur-lecteur et si je quitte wordpress, ce serait une tannée de retrouver des fonctionnalités comparables, et de migrer la base de données.

    Là, c’est plus de l’ordre du lifting. Un grand coup de balai pour repartir dans du plus sobre.

  • Koz, je me fiche éperdument de la forme future de votre blog, j’essayerai de faire avec, vous êtes 1er de mes favoris 🙂 Donc je vous soutiens, comme je continuerai à soutenir notre cher président confronté aux multiples esprits boutiquiers, qui ne voient dans la rationalisation qu’une régression …

  • moi ce que j’aime c’est le côté vendeur de koz : « billet sans intérêt », « vous n’aimerez pas ». En fait c’est circulez il n’y a plus rien à voir…Mais si vraiment vous insistez… heureusement que l’on connait ta modestie

Les commentaires sont fermés