Acte IV

Acte IV

17 août 2021 Aucun commentaire sur Acte IV

Il semble bien que, tout à sa réélection et sa verticalité, Emmanuel Macron ait fait le choix tactique de s’installer dans la confrontation. « La rue ou moi », c’est un classique qui marche mais dont les présidents sous-estiment les revers à long-terme, dont la radicalisation et le divorce démocratique, pour ne pas dire la sécession.

Restaurer la dignité

Restaurer la dignité

20 juillet 2021 Aucun commentaire sur Restaurer la dignité

Ils nous font honte, ces politiques qui se proclament « résistants » et « Français libres » à la face de nos fusillés parce qu’ils refusent une piqûre. Ils nous font honte, ceux qui incendient des centres de vaccination, quand tant d’autres pays n’ont accès ni au vaccin ni même à l’oxygène.

Continuer

Continuer

6 mai 2021 2 commentaires sur Continuer

Nous sommes là, face à l’ennemi invisible, sans héroïsme possible, l’espoir s’éloignant chaque mois d’une saison, malgré des annonces de réouvertures plus téméraires que sanitaires. Même la tentation de Venise nous est interdite. Que reste-t-il ?

Le poids des morts

Le poids des morts

23 mars 2021 8 commentaires sur Le poids des morts

Il y a aujourd’hui des personnes qui voudraient mourir mais ne le peuvent pas, on les entend. Demain, certains mourront sans l’avoir voulu, personne ne les entendra plus. Cela, aucune loi ne peut l’encadrer. La loi passera pourtant, si ce n’est cette fois, celle d’après. Mais chaque législateur qui y prêtera la main devra vivre avec le poids des morts.

Si l’Epidémiologiste veut bien se donner la peine

Si l’Epidémiologiste veut bien se donner la peine

24 février 2021 8 commentaires sur Si l’Epidémiologiste veut bien se donner la peine

On se prend à fustiger un gouvernement des scientifiques. Soit. Mais si les scientifiques risquent de sombrer en Cassandre éternels, les politiques ont-ils en eux assez de ressource pour adopter des mesures d’autant plus impopulaires qu’au-delà des restrictions qu’elles supposent, leur éventuelle efficacité les condamne à être jugées rétrospectivement excessives ?