Ite Missa Est !

Je vous annonce bien quand je pars en vacances, je peux bien vous annoncer aussi quand je ne vais plus en avoir, en tout cas pas comme avant. D’un côté, c’est une bonne nouvelle : je serai toujours là pour vous. De l’autre, côté irascible le ptit père, je vous le dis tout net : y’a un risque.

Le fait est : je m’installe. Je me lance. Je m’élance.

Je pose ma plaque.

Le processus d’unification est ainsi accompli. Je n’ai définitivement plus deux vies, même si j’ai toujours deux noms. Ce qui est tout de même pas mal rigolo.

Attention, je vous connais, mes petits internautes : certains vont dire que cette unification a surtout pour but de me faire de la clientèle. Eh oui. C’est l’ère du soupçon. En même temps, c’est vrai. Depuis le temps que nous papotons tous ensemble, vous me connaissez un peu : j’aspire à siroter des capirihnas en string dans ma piscine extérieure chauffée. A tout le moins, changer ma baignoire pour un modèle à jets massants.

C’est surtout l’occasion de répondre à cette question que vous vous posez tous (si, si : elle est dans le top 3 des questions qu’on me pose systématiquement) : mais comment fait-il ? Eh bien, voilà : il se démerde. D’ailleurs, après tout, demandait-on à Napoléon comment il faisait ? Et est-ce que l’on interroge Sarkozy pour savoir si Président de la République, c’est bien compatible avec la vie de famille ? Alors, voilà : Napoléon, Sarkozy, moi1, on est pareils. Ce petit hobby a toutefois pu porter atteinte à ce petit rab’ de temps et d’énergie qui vous permet de faire du développement professionnel personnel2.

C’est là que ça nous concerne puisqu’à partir de maintenant, faut y aller avec les dents.

Ça risque entre autres de modifier la fréquence de publication.

Et en même temps, c’est là que l’on voit que c’est une bonne décision : je n’ai plus, désormais, de compte à rendre à personne sur mes éventuelles activités extra ou para professionnelles.

Il est libre, Max.

Free as a bird.

credit photo : Christophe Seger

*


  1. par ordre décroissant – d’importance []
  2. ça se lit mal mais ça peut se comprendre []

Auteur

Monoépoux, multipère, fidèle à plus d’un titre.

Avocat (associé fondateur BeLeM Avocats), auteur de Ca ira mieux demain (Sept. 2015) et de Identitaire – Le mauvais génie du christianisme (Janv. 2017)

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

42 commentaires

  • Tous mes compliments. L’autonomie professionnelle est une belle aventure.

    Une petite coquille avec laquelle je ne te gonflerais pas, s’il ne s’agissait d’une page d’accueil pro: c’est « le droit de la distribution ».

  • Bravo. Et tous mes vœux de réussite pour ce lancement. Je te souhaite du courage, de la persévérance, de la gnac, de l’énergie. Pour plus d’indépendance, de joie et surtout une baignoire à jets massants : – ) Et au pire, si tu est en manque de rédactions d’intentions de prières, tu pourras toujours lancer une appli pour smartphones …

  • En même temps, vu les allusions passées, ça n’est pas une très grosse surprise 😉
    Malgré tout, toutes mes félicitations et tous mes voeux de succès !

  • Excusez-moi, petit oubli: j’ai oublié’ bon courage’ , mais je devine que vous n’en manquez pas . Puis…je vous préfère quand même à Sarkozy…( même si vous êtes pareil…)

  • Félicitations camarade, tous mes voeux t’accompagnent.

    Attention toutefois. Si tu continues sur cette lancée, tu vas finir par créer un emploi, embaucher une secrétaire ou un collaborateur. Et ce jour-là, tu seras devenu… un patron.

  • Un avocat à recommander dont on connait déjà la force de conviction, la capacité de synthèse et les qualités rédactionnelles (voire oratoires ) ; pas de risque donc, chers futurs clients !
    Bon courage à toi et au plaisir de te retrouver ici même moins fréquemment !

  • Tous mes voeux de réussite pour cette décision qui peut se révéler profondément comblante !
    Je vous souhaite plein d’énergie, de ténacité et d’enthousiasme pour atteindre cette unification recherchée !

  • @ Vieil Imbécile : eh bien justement « pause de claques », il va falloir voir. Cela étant, il m’arrivait assez souvent d’être tendu tout en n’étant que collaborateur, alors je ne sais pas si vous ferez bien la différence.

    @ PEG : je n' »attends  » plus que la concrétisation.

    @ Gwynfrid,
    @ Kemmei : merci. J’ai corrigé les coquilles.

    @ Click busters : 😉 Et je facture les intentions de prière ?

    Béatrice,
    Mx ,
    Else, @ Guillaume : merci

    @ gbat12 : dès que mon développement justifie l’emploi d’un directeur de la communication, je pense à vous !

    @ Lib : oui. Mais je porterai un cilice.

    @ Serge : merci beaucoup

    Edmond Prochain a écrit : :

    je t’ai déjà félicité l’autre jour, je vais quand même pas recommencer…

    Feignasse.

  • C’est un geste très courageux quand on voit la morosité ambiante. Vous faites partie de ces êtres d’exceptions que l’on appel entrepreneur qui font la richesse de demain, et vous concernant non seulement la richesse économique mais également spirituelle et intellectuelle. Bref mille fois BRAVO

  • Bonsoir.
    Ce n’est pas un bonne nouvelle celle là? Des vacances, et hop tout droit vers une collection d’internautes à se farcir, non pas à mi-temps, mais bien tout le temps ! Ah ça va chauffer grave. Dans tous les cas je vous souhaite le « plein emploi », de rester caustique à souhait, et quand cela s’avère nécessaire filer quelques beignes en liens et lignes.
    Bien à vous.

  • Koz: Et tu pars avec quels clients? Pas tous j’espère? Si j’ai bien compris, maintenant que quasiment tous les cabinets d’avocats d’affaires emploient leur collaborateurs en libéral, tu es bien propriétaire de ta clientèle ou un truc comme çà non? Eclaire ma lanterne si je me gourre! 🙂

  • ehhh ça c’est la belle et grande nouvelle Kozzienne 😉 félicitation pour la naissance de ce nouveau départ et pleins de bonnes choses à venir (et une publicité à faire) tu vas assurer! Bon courage à m’ame Koz ^^
    belle aventure à toi!

    une coupette de champ’ pour fêter ça?
    hips

  • @ Condé : c’est beaucoup dire, mais merci.

    @ Tobolskwildnet,
    @ yayon : merci

    @ Blogblog : non, non. Un collaborateur libéral (tu peux être salarié mais ça ne présente aucun intérêt pour les cabinets, donc ils ne le font pas) doit avoir la possibilité de développer une clientèle personnelle. Dans le cas contraire, une requalification en salariat est envisageable. Cette clientèle-là est bien la « tienne ». En revanche, la clientèle du cabinet reste celle du cabinet. Si certains clients veulent te suivre, ils sont libres de le faire. En revanche, tu commettrais une faute en les sollicitant pour qu’ils le fassent.

  • Bravo ! et bon courage.
    Juste un détail : dans ta liste « Napoléon, Sarkozy, moi » il manque peut-être Jésus, au début ? Bon ok il n’avait pas un max de vie de famille, mais il était occupé !

  • les personnes qui s’installent autour de moi trouvent difficilement du temps pour émerger de leurs dossiers. Je te souhaite plein de bonnes choses pour cette entreprise et de conjuguer cette vie professionnelle au mieux avec ta vie personnelle, familiale, de blogueur et autres.

  • On va voir si vous allez résister aux sirènes du décompte des clics, du titre aguicheur ( quoique c’est déjà pas mal) et de la pensée positionnée au mm par le plan marketing.

    A moins que le blog ne soit le marche pieds du futur job ?

    Allez j’arrête c’était pour rire et pour le baptême du feu…………donc bon vent bel oiseau.

  • Koz a écrit : :

    Si certains clients veulent te suivre, ils sont libres de le faire. En revanche, tu commettrais une faute en les sollicitant pour qu’ils le fassent.

    Bonjour Koz,

    bonne chance pour cette aventure. Ce n’est pas forcément un mauvais moment de commencer en période de crise, cela évite de prendre des mauvaises habitudes.

    Par contre, ce que je déduis de ton explication, c’est que tu peux solliciter les clients de ton cabinet, mais sans laisser de traces.

  • je me joints au concert de félicitations et d’envois de tonnes de courage.

    Surtout pour Mme Koz, d’ailleurs 😉 : cela ne sera pas drôle tous les jours… Emploi du temps chargé -je l’espère- heures pas possibles, vacances réduites, dossiers à la maison…et inquiétudes s’il y a moins de dossiers

    Bon allez, tout va se passer très bien.
    Et puis nous sommes toutes et tous là pour vous soutenir, hein!

  • Il n’empêche : j’aimerais bien un jour faire votre connaissance, en vrai, pour causer. (sans jeu de mots). Non pas pour rencontrer quelqu’un semblable à Napoléon ou Sarkozy (s’il n’y avait que cela, la rencontre ne serait pas indispensable…) mais simplement pour réfléchir… C’est bien le virtuel, mais au bout d’un certain temps, c’est un peu limité
    Et comme rien n’est simple, je n’habite pas Paris…
    Bonne chance pour la nouvelle aventure !

  • Koz, vos clients seront nombreux et satisfaits car vous avez du talent et de la ténacité mais j’espère qu’ils vous laisseront un peu de temps pour continuer à animer votre blog.

    Avez-vous une spécialité ?

  • Je suis arrivé bien tard sur votre blog, mais j’ai apprécié la qualité de vos billets qui suscitaient les échanges. Dieu sait si c’est difficile……..140 commentaires sur Islamobsession…..!
    Donc, très sincèrement courage et foi dans votre entreprise mais de tout cela vous ne manquez pas.
    Hélios

  • Duc in altum!
    Réjouissante nouvelle, je vous félicite d’oser faire ce pas et de prendre cet envol: je vous souhaite plein de succès. Vous pourriez aller en témoigner au Collège des Bernardins! PM:

    « ENTREPRENDRE On rêve ou quoi ?  » le mardi 4 octobre 2011, de 20h30 à 22h30
    (En partenariat avec les Entretiens de Valpré, en duplex avec la Centre de Valpré à Lyon et en direct sur KTO.)

    Première table ronde : Entrepreneurs, une race à part ?
    Avec :
    Le Cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des Evêques de France, Archevêque de Paris () ;
    Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil Economique, Social et Environnemental (
    ) ;
    Elisabeth Ducottet, Président Directeur Général du Groupe THUASNE ;
    Philippe Fournier, Fondateur et Chef de l’Orchestre Symphonique Lyonnais.
    Animation : Eric Revel, LCI (*).

    Deuxième table ronde : Entreprendre, à quels risques ?
    Avec :
    Le Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon ;
    Gérard Larcher, Président du Sénat, ancien ministre () ;
    Olivier Ginon, Président Directeur Général de GL Events ;
    Augustin de Romanet, Directeur Général de la Caisse des Dépôts (
    ).
    Animation : Emmanuelle Dancourt, KTO.

    (*) Présent au Collège des Bernardins

  • Bravo cher Confrère,
    Toutes mes félicitations et tous mes voeux. La plaque est très bien posée, l’adresse est bonne, le site se distingue par les articles qui sont (a) nombreux, (b) riches en contenu et (c) bien écrits, ce qui est triplement rare sur ce genre de sites. Maître Eolas et LMA même(s) combat(s) (?), même qualité, même succès !

  • N’étant pas fonctionnaire, je ne suis pas du tout impressionné par cette décision. Par contre, je suis un peu déçu de moi-même de ne pas l’avoir prédit. Donc cela me prend un peu de court.

    Je ne connais pas ton créneau professionnel, mais se mettre à son compte est toujours une bonne chose. A partir de là, c’est difficile de prédire l’évolution. C’est assez simple si on a un ou deux gros clients qui peuvent assurer une base pendant un moment.

    Concurrence déloyale ? Hum… Cela semble être assez rigolo et croustillant, et puis, sans doute, très juteux.

  • Thaïs, Vercaud, Chafouin, Henri, Hervé, Hélios, Klara, Vivien, pulp, Petito, gtab, passante, MERCI !

    @ pulp : merci de vos félicitations et encouragements. Que les autres ne se formalisent pas mais, de la part d’un confrère, ça fait plaisir. Pour ce qui est de l’audience du blog, je crains toutefois que mes thématiques soient un peu moins porteuses que celles d’Eolas. 😉

    Pepito a écrit : :

    Concurrence déloyale ? Hum… Cela semble être assez rigolo et croustillant, et puis, sans doute, très juteux.

    Pas plus juteux qu’un autre domaine du droit des affaires, voire moins que certains. Mais plus « rigolo et croustillant » (et motivant) que ceux-là à mon goût, c’est certain.

  • Pingback: Au clair

Les commentaires sont fermés