Les cloches, fin.

J’avais consacré, au mois de juin, un billet concernant cette polémique, née d’un article du Figaro, sur le prétendu refus du prêtre d’une paroisse de Sartrouville de doter son église de cloches « pour ne pas provoquer la population musulmane« .

On m’avait assez vite indiqué que l’information ne serait pas exacte et, effectivement, les faits ont manifestement été présentés de façon mensongère, pour des raisons que l’on ignore, des plus futiles aux plus graves (cf ce précédent billet).

Bref, Thaïs a contacté le Père de Bucy qui lui a apporté une réponse, que je publie avec son accord, et qui devrait clore le sujet.

« Bonjour, J’ai bien reçu votre article et je vous remercie de bien vouloir me donner par vos questions l’occasion de rétablir la vérité. Une nouvelle et grande église se construit en effet à Sartrouville, signe de la vitalité des chrétiens dans ces quartiers. Mais affirmer qu’elle ne portera pas de cloche de peur de provoquer la population à majorité musulmane est un mensonge. J’ai reçu début mai le journaliste du Figaro qui souhaitait alors me rencontrer et connaître les activités des chrétiens sur le Plateau de Sartrouville. Quand il m’a posé la question de la présence des cloches dans la nouvelle église, je lui ai bien précisé que pour l’instant il n’y avait pas de cloche, le prix d’un tel édifice est lourd à porter pour les chrétiens. Mais que dans un deuxième temps, quand la nouvelle église serait terminée d’être payée, nous envisagerons sérieusement l’installation d’une cloche, comme nous pourrons aussi envisager la réalisation de vitraux ou de décorations intérieures… Bien sûr, avant d’installer les cloches, nous consulterons les riverains dont certains sont très proches du clocher. C’est ce que nous avons fait pour une autre église de Sartrouville, Saint Martin, où l’angelus ne sonnait plus depuis plusieurs années. Cette consultation a permis de faire adhérer au projet tous les habitants du quartier et d’éviter des pétitions contre les cloches qui viennent pas toujours de ceux à qui on pense… Vous voyez que la vérité a été bien déformée, et vous comprendrez pourquoi les chrétiens de ces quartiers soient profondément blessés eux qui témoignent de leur foi avec beaucoup de courage apostolique, et qui se dépensent sans compter pour récolter une somme importante à la construction de l’église. Je vous prie de croire, monsieur, à l’expression de mon profond respect, P Alexandre de Bucy »

Billets à peu près similaires

5 comments

  • toujours aussi faux-c…. la catho Je vais demander à un book-maker british de lancer les paris Dans combien d’annes ? 5 ans ,10 ans,jamais Depuis quand demande t on aux riverains s’ils sont d’accord pour clocher , c’est nouveau, mais peut etre est ce une façon judicieuse ( car s’ils sont faux-…. ils ont oublié d’etre betes), d’éviter le muezzin à 5 h du mat

  • On se demande, au passage, pourquoi il faudrait penser que la population du quartier est « à majorité musulmane » ? Pour fréquenter ce quartier, rien ne me le laisse penser – même si la religion, c’est pas écrit La Poste, j’en donne acte d’avance à tous les critiques 🙂

  • cloches à Jean-xxIII sur le plateau … nous approuvons le rectificatif du Curé Alexandre De Bucy….et nous sommes consternés d’autan de malhonnêteté médiatisée…….

    d’autre part nous pensons que mettre dos à dos des Communautés de Croyants ne peut être qu’une provocation  » diviser pour règner « …..

    le règne de DIEU est un diamant à multiples facettes……..

    la cloche résonnera plus fort dans nos coeurs !.

Les commentaires sont fermés