Et de deux

C’est la deuxième fois que je suis d’accord avec cette racaille bobo-libertarienne de Guillermo, même si je ne qualifierais pas de raclures les personnes présentes hier au Ritz, sauf peut-être Roland Dumas. Mais après tout, pour celui-là, ce n’est même pas drôle, les tribunaux l’ont déjà fait pour nous.

« Il faut quand même avoir une piètre estime de soi pour entendre sans réagir son « Excellence » saluer ses amis démocrates chinois (passe encore), brocarder les américains (passe encore), appeler à lever le ban sur les mines antipersonnel, et finir magnifiquement par « la croix que vous portez n’a aucun sens, comme vos prières n’ont aucun sens » qui me donne presque envie de revenir dans le giron de l’église. »

Cette dernière considération m’inciterait presque, pour ma part, à souhaiter une prolongation de la visite du Guide.

On peut d’ailleurs développer encore les intéressants propos de l’ex-ordure devenue simple salopard :

« L’erreur qui est commise aujourd’hui, c’est de penser que l’islam, c’est la religion de Mahomet. Non : c’est celle de Jésus, de Moïse et celle de Mahomet, le dernier des prophètes. Croire en Dieu, ses anges, ses prophètes, c’est ça l’islam. Jésus n’a pas été envoyé à l’Europe, mais aux fils d’Israël, pour corriger la loi de Moïse. Ils ont essayé de tuer Jésus, mais comme le dit le Coran, ce n’est pas Jésus, c’est un autre qui a été crucifié. La croix que vous portez n’a aucun sens, comme vos prières n’ont aucun sens. »

Je suis heureux de savoir que ma propre mère, invitée en d’autres lieux, à rencontrer Khadafi, a refusé de s’y rendre. A cette heure, je serais peut-être sur le point d’aller la chercher dans un commissariat de quartier.

La différence entre ma mère et certains de ces participants, c’est que ma mère n’attend rien de Khadafi. Si l’on fait exception de ceux qu’aucun propos ne choquerait, ces invités-là, si. Au point, comme le relève Guillermo, d’aller solliciter humblement dudit Guide la dédicace de son tissu de conneries. Il faut s’imaginer, effectivement, faire la queue – ce qui laisse à votre conscience le temps de se rappeler à vous – puis faire le sourire au monsieur, lui donner le nom de sa fille, et recueillir la signature…

On peut supporter, tant que l’on n’est pas personnellement impliqué, la visite d’un tel Chef d’Etat. On peut admettre certaines raisons d’Etat, lorsque c’est l’Etat qui est en jeu. Sans plaisir pour autant. Mais accepter, pour un piètre contrat, l’humiliation d’écouter ces propos sans broncher, votre absence de réaction ne faisant qu’ajouter au mépris dans lequel Khadafi vous tient…

Et puisque l’on parle dédicace, j’en tiens une spéciale à l’intention de mon député-maire, Patrick Ollier. J’espère qu’il sera sur le marché de Rueil, samedi.

30 comments

  • Ah oui, Patrick Ollier – si lui ne mérite pas le terme de raclure… si jamais tu lui fais la remarque. Entièrement d’accord (ce qui n’est pas étonnant, belle circularité des hommages), et merci pour le développement sur la raison d’état qui ne peut vraiment pas etre invoquée pour assister à ce genre de sauterie / lecherie.

    Sinon deux précisions parce que bon quand meme, d’abord je suis pas libertarien mais plutot un gros étatiste planificateur en puissance, ensuite quand je dis « revenir dans le giron de l’église » j’oublie un peu vite que je ne suis pas baptisé ; un gros athé étatiste en sorte.

    Enfin tu as déjà été d’accord avec moi une fois ???

  • Guillermo libertarien ? Tu t’égares. Quant à ‘revenir dans le giron de l’Église’, cela signifie qu’il en vient. J’entendais bien une mélodie chrétienne dans ses cris de révolte. Montjoie ! Saint Denis ! Noël ! Haro !

  • Cette attaque anti-chrétienne et pro-islamique de Khadafi, en plein Paris, n’est qu’une version beaucoup plus policée de ce qu’il a dit lors d’un discours en avril 2006 à Tombouctou: l’histoire va sans doute offrir aux musulmans la chance inespérée de conquérir l’Europe sans tirer un seul coup de feu, par l’intégration de la Turquie, des musulmans des Balkans et par l’immigration. D’ici quelques décennies, l’Europe devra se résoudre à se reconnaître musulmane, ou à déclarer la guerre aux musulmans.

    C’est lui qui l’a dit. Officiellement. En public. Filmé par la télévision.

    La colonisation à rebours a commencé. Les déclarations parisiennes de Khadafi, si « pitoyables » selon Kouchner, ne sont à cet égard qu’un tout petit hors-d’oeuvre.

    Et les collabos sont déjà dans la place. Voyez la tartine de propagande khadafiste de Calixthe Beyala dans le Figaro, qui fait l’éloge des hôpitaux libyens comme les « compagnons de route » faisaient celui du paradis soviétique:

    http://www.lefigaro.fr/debats/2007/12/12/01005-20071212ARTFIG00089-kadhafi-un-symbole-pour-lafrique.php

    Calixthe Beyala, dont les références « de gauche » sont parfaitement conformes par ailleurs, qui dit tout ce qu’il faut dire quand il faut le dire, qui ne rate pas une sortie droit-de-l’hommiste ou vivre-ensembliste…

  • Des fois quand je suis dans la liste des blogs de lieu commun, j’hésite à cliquer sur le lien du blog de Koz… Serait-ce par allergie au blogueur et son discours?

    Et bien Marchenoir m’a rappelé que ce qui me hérisse dans ce blog, ce n’est pas tant le blogueur en lui même, mais certains commentaires. Qu’est-ce que tu disais Koz, sur ceux qui, je cite: « légitiment leur haine au nom du catholicisme »? ha oui: « Vous n’êtes pas catholiques, et vous portez atteinte à cette foi plus sûrement que ceux que vous dénoncez ».

    Toujours est-il qu’on a là une belle mise en perspective: Sur la même page, deux discours atterrants, avec une différence notable: l’un des deux n’est pas prononcé par quelqu’un au pouvoir

  • Mais enfin, je me fiche pas mal du label spécifique. Il est un membre de la galaxie groupusculaire crypto-marxiste antécrhistique que je couvre, à raison, de mes anathèmes. C’est une étiquette bien suffisante pour se repérer sur l’échiquier politique.

    Laurent Weppe, si ça peut vous consoler, ce sont assez souvent les commentaires qui me crispent chez Guillermo, davantage que les billets (quoique)…

    Maintenant, effectivement, Robert, vous tenez un discours qui me gonfle. « Colonisation à rebours », c’est assez pathétique. Le terme de « collabos » est également inacceptable. Qui tient le rôle des nazis ?

    Vous avez la plume facile mais vous tombez tout aussi facilement dans les excès. Je ne tiens pas héberger ce genre de propos, étant de surcroît responsable de ce qui s’écrit chez moi, alors merci d’y prendre garde. Les commentaires qui s’en écarteront seront expurgés ou non publiés.

    Pour finir, Laurent, je crains que vous n’ayez raison, et que Robert Marchenoir ne soit de ceux qui ne voient dans le catholicisme qu’une question d’identité.

  • Arrête Koz, Laurent Weppe a suffisamment prouvé à quel point il était partial et vindicatif. Tu ne vas quand même pas commencer à obéir à ses injonctions ?

    Enfin, sur la colonisation à rebours et les collabos, puis-je me permettre de te rappeler les propos de Bouteldja, les propos qu’on entend régulièrement dans la bouche d’enfants d’immigrés (selon lesquels, puisqu’on a colonisé leur pays, à eux de coloniser le nôtre, etc) ? Enfin, je ne vois pas où est le problème à évoquer les propos scandaleux de beaucoup de dirigeants musulmans lorsqu’ils sont dans leur pays, à l’abri de toute attaque.

  • Je suis assez grand pour faire la part des choses et ne pas me solidariser de considérations que je ne partage pas simplement parce que la personne qui les pointe est, effectivement, partiale et vindicative.

    Il n’y a pas de problèmes à évoquer les propos effectivement scandaleux tenus par certains mais le « fumet » que dégagent les expressions de « colonisation à rebours » et de « collabos », d’autant plus appliqué à Calixthe Beyala, je n’en veux pas chez moi, point.

    Au passage, vous donnez trop de crédit aux propos d’extrémistes. Qu’ils souhaitent, eux, une « colonisation à rebours », c’est peut-être exact. Qu’une telle « colonisation à rebours ait commencé », non. Les discours extrèmes s’appuient et se répondent entre eux. C’est une logique d’escalade dont je ne veux pas.

  • Salut Koz,

    J’ai enfin quelques minutes de libre ce qui me permet de développer enfin un commentaire de longueur substantielle sur ton blog que j’apprécie beaucoup (Guillermo aussi, mais il n’a jamais daigné me répondre parfois…).

    Tout d’abord, d’accord sur le billet, quoique les représentants de l’Eglise catholique méritent une bonne paire de baffes parfois (je m’en suis farci un hier : http://www.toreador.fr/2007/12/14/estocade-n°17-dieu-sest-fait-homme-et-helas-leglise-aussi/) La thèse sur Jésus est intéressante néanmoins. Je ne la connaissais pas.

    Sur la modération des commentaires, tes termes me font un peu frémir « Vous avez la plume facile mais vous tombez tout aussi facilement dans les excès. Je ne tiens pas héberger ce genre de propos, étant de surcroît responsable de ce qui s’écrit chez moi, alors merci d’y prendre garde. Les commentaires qui s’en écarteront seront expurgés ou non publiés. »

    D’abord parce que je ne pense pas que tu soies responsable de tes commentateurs. Ensuite parce que seuls les délits d’opinion punissables pénalement (négationnisme, incitation à la haine raciale par ex.) sont à mon sens ceux pour lesquels ru dois te faire du souci.

    Personnellement – mais les membres de Kiwis te diraient la même chose – je pense qu’un blog modéré n’est pas un blog. Même si parfois les attaques peuvent blesser ou hérisser, je me méfie de la censure. Eolas la manie avec la main lourde et cela a tendance à me faire déserter son non-blog.

    Sur le fond, la métaphore de Robert est peut-être excessive mais il ne me semble pas qu’elle s’apparente à un délit d’opinion. Ce qui est frappant, c’est de constater que la France est en train de se mettre dans une position psychologiquement inférieure par rapport à ses ex-colonies. C’est ce que j’appelle « le syndrôme de Nankin » Je te conseille un article de J.Marseille dans VSD (de mémoire) ou le Point de cette semaine assez drôle où il préconise la repentance des italiens pour les massacres commis lors de la conquête de la Gaule.

  • Toréador, ce n’est pas une question de blog, mais une question de droit. L’éditeur d’un blog est responsable de ses propos comme de ceux qui y sont tenus. Support papier ou virtuel, cela ne change pas grand-chose.

    Les propos de Robert Marchenoir sont suffisamment limites pour que j’en refuse la responsabilité. Calixthe Beyala y est assimilée à un collabo. Pour vous, cela constitue-t-il une injure publique, ou le propos est-il suffisamment subtil pour qu’elle ne soit pas directement qualifiée comme telle ? Et, selon vous, l’injure publique, c’est réprimé pénalement, ou pas ?

    Il reste en tout état de cause des propos que j’encourage vivement Robert Marchenoir à tenir sur le blog qu’il créera à cet effet pour en assumer seul la responsabilité.

  • Perdu.

    Article 29 Al. 2e de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse : « Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure. » » Article 33 :  » L’injure commise par les mêmes moyens envers les corps ou les personnes désignés par les articles 30 et 31 de la présente loi sera punie d’une amende de 12000 euros. L’injure commise de la même manière envers les particuliers, lorsqu’elle n’aura pas été précédée de provocations, sera punie d’une amende de 12000 euros. Sera punie de six mois d’emprisonnement et de 22500 euros d’amende l’injure commise, dans les conditions prévues à l’alinéa précédent, envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. Sera punie des peines prévues à l’alinéa précédent l’injure commise dans les mêmes conditions envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap. En cas de condamnation pour l’un des faits prévus par les deux alinéas précédents, le tribunal pourra en outre ordonner : 1° L’affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l’article 131-35 du code pénal. »

    Les moyens évoqués comprennent notamment (article 23) : « par tout moyen de communication au public par voie électronique« .

    Tu me permettras de me fier davantage à mon appréciation de ma responsabilité juridique, le droit étant, au passage, une discipline à laquelle je ne suis pas foncièrement étranger.

  • Une question me taraude l’esprit. Est-ce insultant si je dis que tu encules les mouches? C’est quand même fou de se cacher derrière les lois qui sont l’oeuvre de la civilisation pour justifier une censure qui n’est que l’oeuvre de l’Espèce totalitaire…

  • J’ai bien saisi, depuis longtemps, l’incapacité de certains internautes à comprendre que le net n’est pas un espace à part, dépourvu de règles de droit. Celles-ci sont claires.

    Et comme je n’ai pas l’intention de perdre du temps à les expliquer ou à faire un cours de droit pour répondre au débat éternel des blogs, forums etc, « liberté d’expression / censure », je vous renvoie au Guide d’utilisation de koztoujours, qui figure en lien dans la barre de navigation. Je ne vous force pas à venir sur mon blog. Si vous y venez, vous en respectez les règles.

    Par ailleurs, non, je n’entends pas voir ici assimiler Madame Beyala à une collabo. Si ça vous dérange, c’est que votre problème est plus large.

  • Si j’y suis forcé Koz : par ton talent 🙂 Bon permets-moi de contester ta base juridique : il me semble que la loi de liberté de la presse ne s’applique pas à tout quidam qui s’exprime, mais bien à … la presse ?!

    Je ne suis moi-même pas étranger au droit.

    Mais bon j’ai compris que la polémique naissante t’exaspérait et donc j’arrête d’ergoter.

  • La conquête de la Gaule? Un quart de la population tuée, le tiers des survivants réduits en esclavage. Ceci dit la République romaine n’existant plus il n’y a plus lieu de demander des excuses (à ce petit jeu la Turquie pourrait demander des excuses à Tashkent pour la bataille d’Ankara): dans le cas des empires coloniaux européens, la question est bien différente puisque les institutions qui ont créé et/ou dirigé ces empires existent toujours (la conquête de l’Algérie s’est faîte pour l’essentiel sous la monarchie de Juillet, mais par la suite c’est bel et bien la République française qui a dirigé ce pays jusqu’à son indépendance) et qu’il est donc légitime que les personnes et les groupes concernés leur demandent des comptes (à condition bien sûr que les demandes soient raisonnables et ne servent pas, par exemple, à justifier les turpitudes d’un régime)

  • Toréador, je répondais davantage à le personne du dessus.

    Quant à l’injure publique, quand le quidam s’exprime sur un support qui constitue « un moyen de communication au public par voie électronique », tel qu’un blog, si, ça s’applique. Pas besoin qu’il s’agisse d’un support géré par des journalistes ayant carte de presse.

  • @ Windicatif. Bonne idée. Je pense que bientôt, Israël demandera réparation à l’Allemagne pour les croisades. Non, c’est vrai : le Saint Empire Germanique et l’Allemagne, c’est à peu près la même chose !

  • @ Laurent Weppe:

    Vous savez qu’avec ce discours vous rejoignez les identitaires frontistes, qui considèrent que la Gaule était une grande civilisation ? De votre part, je trouve cela ironique. Bon, soyons sérieux cinq secondes la romanisation de la Gaule est l’une des meilleures choses qui soit arrivée dans l’histoire de la France.

    Sur l’Algérie, c’est aussi ironique, parce que celle-ci n’existait pas en tant que nation avant que la France n’y vienne. Il a fallu l’opposition à la France pour qu’un sentiment nationaliste naisse dans ce pays. Cela ne veut pas dire qu’on n’a pas de tort, cela veut juste dire qu’il est ironique de nous reprocher d’être nationaliste quand dans ces pays, le nationalisme est à ce point exacerbé.

  • Inutile de répondre par de la mauvaise foi: premièrement, je ne cherche pas à me lancer dans une étude comparative des cultures celtes et latines du 1er siècle avant JC, deuxièmement, la masturbation mentale d’extrémistes qui se fantasment en héritiers de « grandes » civilisations plus ou moins magnifiées par l’imaginaire m’est absolument étrangère. Par contre, le fonctionnement de l’armée romaine (post-réforme marianique) était tel (soldats sous-payés qui « complétaient » leurs soldes par le pillage, troupes plus fidèles à leurs généraux qu’à la républiques qu’elles étaient censées défendre, pas de distinction faîte entre soldats ennemis et population civile…) que les guerres menées par Rome, et notamment la guerre des Gaules, furent extrêmement sanglante, même comparées aux pires guerres modernes. Après, la « romanisation » de la région est un phénomène ultérieur à la guerre, et affirmer que diviser par deux la population d’une région au nom du progrès est une « bonne chose » ne colle pas vraiment avec les consensus moraux de notre époque.

    Sur la question des dires publiés sur un blog, outre le fait que les dires de marchenoir ont effectivement un « fumet » déplaisant (ces histoires de « colonisation à rebours » me rappellent celles sur le « génocide à l’envers » qu’aurait commis Simone Veil); il y a bien là une attaque diffamatoire puisqu’il il y a dans le commentaire de marchenoir une confusion entre un tyran qui mérite de finir sa vie en cage et « les musulmans »: comprendre: «t’es musulman, t’es d’accord avec Kadhafi: c’est Robert Marchenoir qui l’a dit»: dans le même genre, on pourrait décréter que tous les chrétiens sont semblables aux « fidèles » de l’église Westboro de Topeka: le raisonnement serait tout aussi peu subtil et tout aussi injurieux ET diffamatoire. Reste qu’il est tout de même plus difficile d’être intraitable avec ce type de discours si dans le même temps on voit le tapis rouge déroulé pour des individus qui tiennent des discours du même genre.

  • Toréador a écrit:

    « Personnellement – mais les membres de Kiwis te diraient la même chose – je pense qu’un blog modéré n’est pas un blog. Même si parfois les attaques peuvent blesser ou hérisser, je me méfie de la censure. Eolas la manie avec la main lourde et cela a tendance à me faire déserter son non-blog. »

    En ce qui me concerne je préfère lire des commentaires civilisés plutôt qu’une course débile à qui marquera le premier un point Godwin. Si pour ça il faut modérer, ou menacer de modérer, soit, c’est un moindre mal.

  • —————Après, la “romanisation” de la région est un phénomène ultérieur à la guerre, et affirmer que diviser par deux la population d’une région au nom du progrès est une “bonne chose” ne colle pas vraiment avec les consensus moraux de notre époque.———————–

    Et ne dit-on pas justement que juger le passé avec les yeux de notre époque ne serait pas de l’anachronisme ? Personnellement que la culture celtique, qui pratiquait, entre autres, le sacrifice humain, ait disparue, fondue et fusionnée dans la romanité, m’indiffère totalement, à voir ce qu’ont apporté ces deux civilisations, il n’y a vraiment pas photo.

    Sinon, sur Veil, on a tout de même probablement dépassé les 6 millions d’avortements depuis 1975. Mais Koz ne souhaitant pas que l’on reparte une n-ème fois sur le sujet, je ne développerais pas.

    Au fait, sur les histoires de repentance, je crois que certains, de l’autre côté de la Méditerrannée nous rendent la pareille à mettre tout le monde dans le même sac.

  • Sur la modération : j’ai été modéré plusieurs fois ici et je m’en fiche. Koz est ici chez lui, il publie ce qu’il veut, qu’il ait lui même produit le texte ou non. Ce n’est pas contestable.

  • Ca me paraît un peu limite d’imputer à Veil l’ensemble des actes commis librement au nom de la loi à laquelle elle a donné son nom. Même rhétoriquement. (ah oui c’est vrai faut pas en parler) (Koz, je partage l’avis de all sur la modération, n’hésitez pas à trancher, je m’en fous).

    @Laurent Weppe: vos affirmations démographiques sur la conquête romaine me paraissent vraiment délirantes. D’où les tirez-vous? Seules les épidémies déciment les populations dans ces proportions, même les moyens de la guerre moderne n’y parviennent pas.

    D’où vient cette thèse?

Les commentaires sont fermés