Egalité

J’entendais que s’ouvrait, ce jour, la dernière phase de la campagne présidentielle. Désormais, tous les candidats bénéficieront d’un temps de parole et d’un temps d’antenne identiques. Ceci inclue donc leur propre expression mais également les commentaires des journalistes.

Cinq fois plus les candidats de l’extrème-gauche que le candidat de droite, que le candidat du centre, que la candidate socialiste. Question aux journalistes : trouve-t-on suffisamment de bonnes raisons d’évoquer Schivardi pour compenser les raisons d’évoquer Sarkozy ?

Autre question : qu’en déduire quant aux revendications passées ?

Une question plus générale : que penser de l’égalité à tout prix ? Sacrifice nécessaire, ou chimère ?

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

13 comments

  • Ce soir France Europe Express s’est terminé brutalement à 0h00 pour respecter le passage aux règles de la nouvelle période qui commence. Pendant deux semaines c’est d’après moi sur les terrains réel et virtuel que les débats seront les plus interessants et les plus utiles pour convaincre. Je pense que les deux semaines qui viennent seront tristes pour les journalistes …

  • Totale ineptie pour moi ! On aurait du demander un sondage cette semaine d’un nombre important d’électeurs et déterminer le temps de parole selon les résultats obtenus. En ce qui me concerne mon choix est fait depuis longtemps et les deux semaines à venir j’éviterai de regarder la propagande officielle débilitante, se farcir les LP, BBBB, SR et autres Arlette, non merci ! Heureusement il y a le Net et quelques blogs intelligents … 🙂

  • Je vais aller contre le courant, en disant que cette mesure ne semble pas si absurde : les medias ont pendant un mois et demi construit une campagne à deux protagonistes, jusqu’à l’intervention de Bayrou. Le Pen était absent, mais c’était volontaire, et sinon, je crois qu’aucun des autres candidats n’avait de place significative. Il y en a certains qui ont du passer 4-5 min à la télé, pour expliquer qu’ils avaient leur n-ième signature.

    Alors qu’il y ait égalité au bout d’un moment permet d’entendre les délires paranos de Schivardi, les refrains trentenaires d’Arlette, et évidemment ça va cacher les vrais débats, mais ça rattrape la polarisation qui a lieu pendant la campagne non officielle.

  • mais elle a pour effet pour beaucoup d’entre nous de ne plus écouter, plus regarder ces matraquages publicitaires car on a déjà du mal à écouter mlle RoSe alors se taper schivardi, arlette, besancenot,…donc on arrête son choix avant car le reste nous tape sur le système, cela ne sert qu’à rappeler aux électeurs souffrant d’alhzeimer pour qui voter

  • D’un autre côté, ça pourrait obliger la gauche ridicule et radotante à exposer le vide sidéral de ses programmes, non? La pédagogie, il n’y a que ça.

  • Pourquoi les tour operators américain ne vendent-ils pas des Trotsky-Tour en France pendant les élections? Pour beaucoup de citoyens, là-bas, assister à un meeting d’extrême gauche est tout simplement impossible, alors qu’ici c’est tous les jours. Fifty-fifty, et on remplit les salles! Déclinaisons marketing large, poster, teeshirts Che vintage, répliques de décorations de l’armée rouge, projections de films soviétiques des années trente, et on termine par une grande fête chez Disney. Non, l’extrême gauche manque d’imagination.

  • [quote comment= »12874″]Pourquoi les tour operators am?ricain ne vendent-ils pas des Trotsky- termine par une grande f?te chez Disney. [/quote]

    euh…par crainte des clients am?ricains d’?tre fich?s par la CIA…

    Je vois que tu as remarqu? que j’ai isol? les trotkistes.

    une f?te chez ast?rix.. voyons…dernier rempart…luttant toujours…

  • [quote comment= »12874″]Pourquoi les tour operators am?ricain ne vendent-ils pas des Trotsky- termine par une grande f?te chez Disney. [/quote]

    euh…par crainte des clients am?ricains d’?tre fich?s par la CIA…

    Je vois que tu as remarqu? que j’ai isol? les trotkistes.

    une f?te chez ast?rix.. voyons…dernier rempart…luttant toujours…

  • Le surréalisme à tendance soft-ubuesque inscrit dans l’équilibre du paysage démocratique français est un acquis auquel les français tiennent.

    [quote comment= »12839″]… Ils se contenteront de leurs scores résiduels habituels.[/quote]

    mais c’est quand même extraordinaire (et économique) de nourrir, durant toute sa vie, son imaginaire avec des scores aussi résiduo-faméliques. Une forme de foi ? …

  • Le Grand Soir a ça de pratique qu’il dispense du réalisme, et n’est jamais disqualifié par une expérience de gouvernement.

  • Pingback: The Rose Pendant

Les commentaires sont fermés