Sonnez les mâtines

sacristain-clochesRien à voir avec Tarzan. Rien non plus avec Martine. Mais dans une petite dizaine de jours, le 14 septembre, fête de la Croix Glorieuse, ça va sonner. Les mâtines, les midines, les après-midines, les soirines, tout ça, ça va tout sonner tout sonner tout sonner. Comme le Mystère est à la base du tout, vous n’en saurez guère plus.

Ni , ni , ni (comme ils disent dans Urgences).

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

30 comments

  • Euh.

    Je ne peux pas dire que je comprends toujours tout dans tes billets… mais généralement, j’ai quand même une idée générale du sujet.

    Mais là… le Mystère est vraiment à la base de tout 🙂

  • Sonnez, sonnez, que l’on entende jusque dans tous les déserts (et ils sont nombreux !) de notre bonne vieille France !

    Ça va envoyer du très très lourd, moi je le sens, mon petit doigt me l’a dit…

    De toute façon, rien que le graphisme nous conquit !

  • Je me permets de faire remarquer à l’auteur que justement pour Urgences on ne dit plus puisque la série s’est achevé sur sa 15 ème saison . Qu’est devenu Neela depuis, qui pourra nous le dire?

    L’auteur de ces lignes dément formellement qu’elle n’était inpiré que par le désir de se distinguer dans la foule de ses commentateurs pour faire part à koztoujours de ses amitiés respectueuses.

  • @ jgf36: C’est vrai, ça, c’est nul

    Edmond Prochain a écrit:

    Le teasing est mauvais pour les nerfs de ceux qu’il vise, t’es au courant de ça, non ?…

    C’est vrai. Je ne serais pas étonné qu’on finisse par nous en coller une dans la tête.

    Dove a écrit:

    mon petit doigt me l’a dit…

    « Si ton petit doigt parle, c’est que ce n’est pas un petit doigt »

    Liberal a écrit:

    Je ne peux pas dire que je comprends toujours tout dans tes billets…

    JP. Guedas est passée par là. Mais je dois confesser, il est vrai, un goût pour le calembour si lourd qu’on ne comprend plus vraiment s’il s’agit d’un calembour, ou d’une sous-catégorie.

  • Mon cher Koz, c’est en hommage à la qualité générale de ton blog que je m’inscris en faux. Les mâtines, n’existent pas ! En effet, même si l’on est en droit d’avoir une bonne toutoune en guise de chien de garde et s’il est parfaitement loisible de la sonner au lieu de la siffler comme toute chienne qui se respecte, le nom est invariable. Les mâtins, si tu veux, mais de mâtines, point. Le chapeau sur le a rappelle un s disparu, celui de masetinus. Je crois qu’il faut éclairer tes lecteurs, tu parles bien des matines, dites aussi les Vigiles, cette prière d’à pas d’Heures des ensoutanés cathos. Allez, une bise et on te pardonne. 😉

  • Je fête mon retour de vacances par une connerie en attendant de faire mieux : moi j’ai déjà vu un vigile avec une matîne… mais ça compte pas peut être…

  • Bon, on m’a grillé, je vois, mais c’est un fait que les «mâtines» existent, mais il s’agit alors de luronnes ou de coquines. Féminin de «mâtin», comme dans «Mâtin, quel réveil-matin!» (Boby Lapointe, qui s’y connaît aussi en mâtines).

    «Sonnez les mâtines» est alors riche d’évocations ludiques vaguement grivoises, du genre «Allez chercher les luronnes» ou «Faites venir les coquines». Mais ce n’est pas l’esprit, je crois.

    Bon, il est l’heure de sonner les vêpres. Mâtin, le temps passe vite.

  • Du coup on sait même plus si ce sera une fête entre gens bien pensants ou une orgie… mais on suit quand même. c’est beau, la confiance, quand même!

  • Avec la photo c’est une orgie entre prètres portant encore le col romain et pien-pensants, et donc au profit de quelque oeuvre caritative comme la recherche de personnes répondant à cette description et acceptant d’aller à une orgie: c’est pour ça que Koz fait planer le mystère et qu’il est pas le seul (y a aussi pensées d’outre politique) car sinon il n’y aurais pers… Aïe! Aïe!! AIE!!! Mais ça va pas de taper si f… AAAAIE!!!!!

    ok ok je s… AIE! se met hors de portée C’était pas la peine de me casser le coccyx! part en courant en voyabnt koz s’approcher d’un pas menaçant

  • Si tu veux parler d’une grosse paire de balloches bien accrochées, oui, ce doit être ça aussi. Mais je crois que le bruit des cloches couvre celui-là. Cela étant, ce n’est pas une soutane.

  • Merci pour ces précisions de vocabulaire. Je prends bonne note du terme technique de « balloches », mais quel est le vocable adéquat pour le vêtement ? Une robe (de bure) ?

  • C’est très probablement une robe de bure. Cela étant, de nos jours, les sacristains ne sont plus habillés ainsi, à supposer qu’ils l’aient jamais été. Mais il nous fallait bien un vêtement identifiable.

  • Bon courage, Koz, chafouin et les autres pour ce projet ambitieux ! 🙂

    Bien que parfaitement analphabète en matières religieuses (j’ai du faire une recherche pour savoir ce qu’est un sacristain), je ne peux que me réjouir qu’une « nouvelle » voix importante se mêle au débat.

  • Eh bien, moi, je sais; mais j’ai une excuse, je viens de lire La Croix d’aujourd’hui. Je ne manquerai pas bien entendu d’aller souvent sur ce nouveau blog.Je souhaite bonne chance à tous les bloggers. Gloire et Louange à Toi, Seigneur Jésus!

  • Curieux que poly ne soit pas venu proter la contradiction ici alors qu’il critique les déclarations faites à la Croix sur son blog (koz, il dit que tu accuse à mots couverts les tradis d’etre extrémistes mais sans préciser ta pensée ce qui empèche de répondre à l’accusation)

  • Tu pourras toujours faire appel à ton contributeur Dang, que je salue au passage s’il me lit, car il s’y connaît en affaires ecclésiastiques. Il te manque juste de trouver Ding et Dong.

  • J’ai vu, Panouf, sa réaction. Je trouve ça très prématuré et excessivement pointilleux. Lui et le Salon Beige s’enflamme pour deux pauvres mots, alors que le site n’est même pas lancé. Passons… Notre intention n’est précisément pas d’entretenir ce type de polémiques. A cet égard, les mots que j’ai employés étaient peut-être maladroits, mais le doute me prend sur le fait que, si cela n’avait pas été ces mots-là, on n’aurait pas eu la même réaction sur le mot d’après. Dans ces conditions, franchement, soucions-nous d’autre chose.

    Pepito a écrit:

    Tu pourras toujours faire appel à ton contributeur Dang, que je salue au passage s’il me lit, car il s’y connaît en affaires ecclésiastiques. Il te manque juste de trouver Ding et Dong.

    Ce serait très volontiers s’il le souhaite. Il m’a semblé qu’il prenait un peu de distance à l’égard des blogs mais je vais peut-être le contacter parce qu’effectivement, il a toutes les « aptitudes ».

  • Si je ne suis pas intervenu ici, c’est parce que je n’avais aucune raison de le faire, jusqu’à l’article de la Croix. Article qui m’a passablement surpris quand on connait la réalité de l’internet catholique, je ne pensais pas que les extremistes étaient aussi présents et nombreux. Quant aux mots employés, oui, j’aurais peut-être réagi sur d’autres, mais sans ces références incessantes aux extrémistes, jamais je n’aurais écrit un tel billet.

  • Il y a des extrémismes/istes des deux côtés… Dire qu’on est du milieu, c’est préciser qu’on n’est ni de l’un ni de l’autre…

  • Y’a de ça. Ceux qui liront la Charte comprendront que nous identifions chaque côté. Que cela déplaise aux personnes concernées est finalement assez normal. Après, je lis beaucoup de procès d’intention. On dira que c’est l’impatience qui fait ça.

    Au fait, merci à Xerbias, et à Charneux !

Les commentaires sont fermés