Soirée électorale

Dimanche. Tout est possible… dimanche. Même l’élection de Ségolène Royal. Donc, dimanche, je commencerai par aller voter, évidemment. A ce sujet, même si ce n’est pas celui du billet, je me demande à quoi servent réellement les appels à voter. Proportionnellement, combien de pro-sarko risquent, au vu des sondages, de s’abstenir en estimant que les jeux sont faits ? Et combien de pro-ségo risquent de faire le même choix, sur la base du même raisonnement ? Bon, il reste que la démocratie se sent bien mieux lorsque le taux de participation est élevé. Regardez le 22 avril, par exemple.

Bref. Dimanche soir, je ne serai pas Salle Gaveau. C’est certes une occasion de réjouissance éventuelle appréciable – ou le lieu des pleurs et des grincements de dents – après une campagne que je trouve, tout de même, assez tendue et outrancière. Mais la dernière fois, j’ai eu chaud. Et puis – s’agissait-il de ne pas privilégier une chaîne plutôt qu’une autre ? – nous n’avions pas la télé, ce qui nous réduisait à être informés des résultats et réactions de chacun par ceux de nos amis qui, eux, la regardaient, avec leur bol de cahouète sur leur canapé. Pour ceux dont le portable passait.

Je ne serai pas non plus à Europe 1 parce que les deux évènements auxquels j’ai été convié m’ont déçu. Et je ne serai pas non plus chez France24, parce que, malheureusement, l’anonymat et la télévision ne font pas bon ménage.

Voilà. En ce qui me concerne, j’ai fini de vous balancer la liste des endroits qui pètent bien où j’aurais pu être et ne serai pas, de façon à vous informer que, tout de même, j’aurais pu y être. Euh.

Je ne serai pas non plus à République des blogs, parce que c’est un peu loin et que ma tendre épouse a trouvé peu passionnante la vue d’une rangée de dos devant des écrans. Sans compter le fait que je me sois fait engueuler sur le chemin du retour pour avoir fait de même. Pour ceux qui le souhaitent, c’est, physiquement au café Pavillon Baltard (pour Paris, s’entend) et, virtuellement, .

Surtout, par tradition, j’ai toujours vécu un tel évènement en famille. Excepté 1995 où j’avais emmené des camarades étudiantes bousiller le toit de ma 205 sur les champs-élysées pour fêter l’élection de leur candidat. J’ai d’ailleurs gardé un souvenir de cette soirée, avec une photo de moi sur le périphérique à 4h du matin, qui m’a tout de même coûté la bagatelle de 1 600 francs et 4 points sur mon permis. Encore heureux qu’ils m’aient flashé quand je ralentissais.

Je ne conçois donc pas de passer cette soirée sans ma charmante épouse, elle qui paie tout de même un lourd tribut à mon activité bloguesque.

Dimanche soir, je serai donc, fenêtre ouverte sur le balcon, devant une bouteille de vin et le fameux paquet de cahouète, le derrière sur mon canapé. Face à moi, la télévision, bien sûr, et l’écran de mon portable. Car j’ai décidé de bloguer live ce soir-là ! La teneur des propos généralement échangés les soirs d’élection sur les plateaux télés me paraît spécialement compatible avec un tel exercice. Et, puisque nous l’avons vécu ensemble, vous, moi, et mon interface wordpress, c’est ensemble, vous et mon interface, que nous mettrons un terme à cette campagne présidentielle 2007.

Ensemble Etait-ce Mai, novembre ? Ici ou là ? Etait-ce un lundi ? Je ne me souviens que d’un mur immense Mais nous étions ensemble Ensemble, nous l’avons franchi… Je sais : Goldman, ça fait minette. Mais ma fille adore ce morceau et je trouve les paroles plutôt adaptées

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

41 comments

  • Tu comptes réagir vis-à-vis des commentaires/discussions d’une chaîne en particulier, ou tu ‘zapperas’ ?

    Le pourquoi de cette question est uniquement pratique : ‘ouske je me connecte pour savoir dekoikozkozera t’il ?’

  • Merci koz, je vais encore être le seul communard sakozyste de service au pavillon Baltard. Je vais finir par croire que tu te dérobes 🙂

    On pourrait organiser des soirées « femmes de blogueurs », elles auraient sans doute des choses à se raconter sur leurs expériences assez similaires. La mienne me traite régulièrement de « geek » quand je traine un peu trop longtemps devant l’ordi alors que l’appel « à table » a retenti…

  • [quote]Ensemble Etait-ce Mai, novembre ? Ici ou là ? Etait-ce un lundi ? Je ne me souviens que d’un mur immense Mais nous étions ensemble Ensemble, nous l’avons franchi…[/quote]

    Il me semble que c’était l’hymne de campagne de Jospin en 2002…

    Quoi qu’il en soit, j’espère que ce sera une soirée électorale heureuse, Dang.

  • Eh oh, je veux bien que l’on me prête les billets de Dang et Liberal mais pas l’inverse. Non mais tout de même ! 😆

    Faudra vérifier, pour Jospin… Je le voyais pas en amateur de musique à minettes.

    [quote comment= »19890″]Tu comptes réagir vis-à-vis des commentaires/discussions d’une chaîne en particulier, ou tu ‘zapperas’ ?

    Le pourquoi de cette question est uniquement pratique : ‘ouske je me connecte pour savoir dekoikozkozera t’il ?'[/quote]

    Aucune idée. Je regarde souvent davantage France2, pour les JT. Mais dimanche, cela dépendra probablement du plateau.

    [quote comment= »19896″]Merci koz, je vais encore être le seul communard sakozyste de service au pavillon Baltard. Je vais finir par croire que tu te dérobes 🙂 [/quote]

    Tu ne sais pas de quoi ils sont capables. Regarde Hugues, par exemple. Et Guillermo !

    [quote comment= »19896″]On pourrait organiser des soirées « femmes de blogueurs », elles auraient sans doute des choses à se raconter sur leurs expériences assez similaires. La mienne me traite régulièrement de « geek » quand je traine un peu trop longtemps devant l’ordi alors que l’appel « à table » a retenti…[/quote]

    La réprobation est plus muette, chez moi, de façon générale. Intense, et perceptible, mais souvent muette. Sauf quand ça pète.

  • Pour ma part ce sera vote puis dépouillement (j’adore ca les dépouillement), avec un peu de chance un copain me telephonera pour me donner les résultats des bureaux test et je pourrais faire mon malin devant les encartés socialo et umpistes de services qui ont meme pas de relations pour leur donner les résultats avant l’heure :p

    Puis repas devant la télé jusqu’à ce que j’en ai marre d’entendre les personalités de gauche appeler à la manif et à l’émeute.

  • Ah zut, ça me fait penser que j’ai oublié de préciser que, si jamais Nicolas Sarkozy est élu, je pense viser le balcon de mon voisin LCR avec la bouteille de champagne. C’est mon voisin militant PS que j’avais croisé au débat participatif qui ne va plus rien comprendre. Ah, et au-dessus, ils ont voté Bayrou. Très pluraliste, comme immeuble.

  • Ah ! Il y a quelque chose qui me gène !

    Si Sarko est élu, j’aurais bien sorti mon drapeau français ! Mais depuis qu’il y en a eu une qui a encore pris un symbole français en otage ! Alors je fais quoi moi ?

    Evidemment le champagne… c’est bien. Mais je n’aime pas forcément.

    En attendant, Samedi je vais photographier les panneaux électoraux de la petite ville (de gauche) où je vis. Sur les panneaux qui font face à la mairie, l’image de Sarko est lacérée comme s’il avait rencontré « Jack the riper » tandis que la madone des sleeping trône intacte et .. royale . Vive la démocratie.

    En attendant, pas de relachement. Allez voter Dimanche ! Allez voter Dimanche !! Allez voter Dimanche !!!

    Cordialement.

  • Koz, je pensais que tu avais (comme moi) préparé un arsenal défensif dans ton salon dans l’attente du déferlement des hordes barbares surgies du 93 pour tout brûler et faire halte au fascisme ? Enfin, moi je ne me fais pas trop de souci. Je suis malin : ils n’ont pas le digicode !

  • [quote post= »291″]Dimanche. Tout est possible… dimanche. Même l’élection de Ségolène Royal[/quote]

    Décidément Koz cette fin de campagne vous aura fait perdre tout sens de la mesure. 😉

  • [quote comment= »19918″]Koz, je pensais que tu avais (comme moi) préparé un arsenal défensif dans ton salon dans l’attente du déferlement des hordes barbares surgies du 93 pour tout brûler et faire halte au fascisme ? Enfin, moi je ne me fais pas trop de souci. Je suis malin : ils n’ont pas le digicode ![/quote]

    ta ta ta, j’ai au contraire un arsenal offensif : en cas de victoire de Ségolène Royal, je vais tout brûler dans les banlieues.

    [quote comment= »19922″]Décidément Koz cette fin de campagne vous aura fait perdre tout sens de la mesure. ;-)[/quote]

    Il y a de bonnes probabilités que l’on passe une bonne soirée, certes. Mais vendre la peau de l’ourse, maintenant… Ah ça non !

  • Mais oui, c’est bien parti, Koz, il n’y a qu’à lire ce qu’écrit Mitterrand:

    Quoi qu’il arrive au soir du 6 mai, le combat ne s’arrêtera pas. Quel que soit le résultat, il sera prétexte à recommencement, renaissance. Victoire ou défaite, il ne faudra rien lâcher, rien céder, rien abandonner dans les jours, semaines, mois, années qui s’ouvrent à vous. Victoire ou défaite, les forces puissantes qui ont inlassablement soutenu le candidat de l’UMP continueront de le soutenir et la lutte sera rude. Victoire ou défaite, plus rien ne sera possible sans Ségolène Royal. J’aime à croire, vous qui me lisez tous les jours par dizaines de milliers, et depuis deux mois par centaines de milliers, que vous ne désespérez pas de la victoire. Sans espérance, rien n’est possible, et quoi qu’il arrive désormais, Ségolène Royal porte cette espérance. Encore une fois, le 6 mai n’est pas un terme, c’est une étape. Gardez votre foi, votre enthousiasme, conservez votre volonté, nourrissez votre haine même, si vous le voulez, à l’encontre de cette droite, la plus réactionnaire depuis bien longtemps, mais, je vous en conjure, n’oubliez jamais que les doctrinaires dorment entre cour et jardin, ils ne voient jamais dans la rue.

    Toujours pacifique, ces socialistes….

  • D’abord il faut voter. Voter massivement pour donner le plus fort score donc la plus grande légitimité possible à N.Sarkozy. Il aura besoin de ça et nous aussi pour minimiser les conséquences gravissimes des appels aux émeutes que lance S.Royal si elle n’est pas élue.

    Alors oui nous pourrons bourgeoisement savourer cette victoire en famille à la maison en résistant aux appels des médias pour témoigner de notre joie et de notre espoir (ça c’est juste pour essayer de faire croire que je suis au moins aussi sollicité que Koz alors qu’il n’en est rien !).

    Armons nous de bouteilles de champagne et mettons le feu à nos barbecues pour griller quelques victuailles.

    Et puis préparons nous à affronter pacifiquement les assauts de hordes de rebelles agités par des politiciens dont les meurtrissures et la colère (mal)saine n’auront d’égale que leur suffisance, leur arrogance et leurs mensonges.

    Vivement dimanche soir. Vivement la victoire. Vivement l’espoir.

  • [quote comment= »19936″]Mais oui, c’est bien parti, Koz, il n’y a qu’à lire ce qu’écrit Mitterrand[/quote]

    C’est amusant que l’auteur de ce blog n’ait pas le respect minimum pour celui dont il utilise le nom pour éviter de placer de telles … sous son « autorité ».

    [quote comment= »19965″]D’abord il faut voter. Voter massivement pour donner le plus fort score donc la plus grande légitimité possible à N.Sarkozy.[/quote]

    C’est pas faux. Face à « la rue », aux appels masqués à l’émeute en banlieue, y compris de la part de Ségolène Royal, un résultat sans ambigüité serait bienvenu.

  • Il faut voter, il faut continuer à se mobiliser. Les appels à la haine continuent (les immondes personnages qui vont voter Sarkozy, tous ces fachos, c’est promis, le peuple aura leur peau !), ceux qui les écrivent, sentent-ils la défaite et ont-il la violence aveugle de la bête acculée ? Je n’en sais rien, mais ce que je lis sur certains blogs d’ordinaire mieux éclairés, m’effrayent un peu et surtout me peinent vraiment.

    J’aurais plus qu’apprécié des appels au calme du PS à ses troupes, un rappel du respect minimum dû aux adversaires même si la comédie pathétique jouait par leur candidate n’y incite guère.

    Visiblement, certains sont toujours à fond dans le mythe du Sarkozy diaboliques. Quand prendront-ils conscience de leur erreur ? Le soir du 6 mai ou quand il sera trop tard ?

  • @Koz [quote post= »291″]C’est amusant que l’auteur de ce blog n’ait pas le respect minimum pour celui dont il utilise le nom pour éviter de placer de telles … sous son “autorité”.[/quote]

    J’ai lu plusieurs fois que A.Montebourg serait l’auteur de ce blog …

    On l’évoque ici

  • J’ai peur que meme un resultat sans ambiguite ne puisse ramener certains a la raison, quand on entend ce qu’on entend 🙁 Mais petit exercice de prediction/fiction, par curiosite: vous vous souvenez de la prestation plus qu’etrange de Royal le soir du premier tour: retard, tete d’enterrement, discours debite sans conviction…Perso je pense qu’elle etait degoutee de ne pas etre premiere et horrifiee par le score de Sarkozy. Si jamais 🙂 elle n’etait pas elue dimanche, vous le sentez comment le discours? Plutot republicain, genre felicitations, les urnes ont parle? (Je pense peu probable vu la personalite, mais ce serait une agreable surprise). A la Jospin, vous m’avez decu, je me retire, salut? (Encore moins probable!) Ou plutot, comme j’en ai peur, denonciation du style « cette victoire est une defaite pour les forces de progres ds notre pays, et illegitime parce que (medias, puissances d’argent, vieux croutons, electeurs d’extreme droite: inserez ici votre bouc emissaire prefere), contestons la donc ds la rue/ds les banlieues…?

  • [quote comment= »19996″]Si jamais 🙂 elle n’etait pas elue dimanche, vous le sentez comment le discours? Plutot republicain, genre felicitations, les urnes ont parle? (Je pense peu probable vu la personalite, mais ce serait une agreable surprise). A la Jospin, vous m’avez decu, je me retire, salut? (Encore moins probable!) Ou plutot, comme j’en ai peur, denonciation du style « cette victoire est une defaite pour les forces de progres ds notre pays, et illegitime parce que (medias, puissances d’argent, vieux croutons, electeurs d’extreme droite: inserez ici votre bouc emissaire prefere), contestons la donc ds la rue/ds les banlieues…?[/quote]

    Bien vu, je pense que ce sera la 3ème voie avec : – trémolos dans la voix – appel à Résister – appel à la Vigilance citoyenne – appel à la revanche aux législatives

    Bien sûr, aucune auto-critique, elle sera victime, elle ne va pas s’auto-flageller en plus.

  • Franchement koz, entre un mari vu de dos à Baltard et un mari vu de face ou de profil s’excitant sur son clavier, sa télé et ses caouhères c’est idem, sauf que je suis chez moi et qu’il m’est impossible d’écouter tranquillement les commentaires TV. Le vrai sacrifice, c’est de couper tout et de s’occuper de sa petite femme pendant 2 heures (après avoir pris connaissance des premiers résultats quand même !), de diner d’un bon repas, préparé par vous évidemment et de lui demander comment elle va. (et oui « certaines colères sont saines »). 😆 Cela ne vous empêchera pas, une fois votre femme endormie dans vos bras de retourner voir votre maîtresse (la Toile) et vaquer à vos occupations bloguestes. non mais ! Bon je retourne, avant de me prendre une baffe quelque peu méritée, 🙁 vaquer à mes occupations de mères de famille (mari, enfants, copains des enfants, bref un WE chargé). A lundi peut-être !

  • Pour préparer la suite, je recommande le n° de ce Week end du journal « La Croix », qui présente les deux « équipes » rapprochées des deux candidats ; lecture très instructive parce que l’on ne vote pas que pour un homme ( ou, éventuellement, une femme); derrière, il y a une équipe et là, franchement, N.Sarkozy n’a pas à rougir de son entourage ! Je me garde de commentaires sur celui de Mme Royal, allez voir vous-même !

  • [quote comment= »19992″]

    J’ai lu plusieurs fois que A.Montebourg serait l’auteur de ce blog. [/quote]

    Oui, d’après Birenbaum, ce serait le cas, en effet.

  • je vous invite expressement à aller voir le blog de jean-michel aphatie ; d’agréables commentaires s’y trouvent, même un peu tardifs mais ….. bon …!

  • @ beaucoup, Arrêtez de dire que Ségolène Royal appelle à l’émeute. C’est tout simplement malhonnête intellectuellement. Même si je reconnais qu’elle y est allée sans doute un peu fort le dernier jour (l’énergie du désespoir ?), ce n’est pas elle qui a inventé ou provoqué les émeutes de 2005, ni les mots « racaille » et « kärcher » que Nicolas Sarkozy se plaît toujours à faire applaudir dans ses meetings… Si le nouveau président n’a pas plus de responsabilité et de jugeotte que l’ex-ministre de l’Intérieur, le risque existe, que vous le vouliez ou non. Même si personne, évidemment, y compris au PS, ne le souhaite…

    @ Danette, Fillon, Borloo, MAM, Bertrand, Copé, Devedjian, Hortefeux… Les futurs ministres de Sarko, on les connaît, ils étaient déjà dans les gouvernements Raffarin et/ou Villepin. Même si quelques nouvelles têtes, sans doute féminines, comme Rahida Dati (au fameux ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale ?), Nathalie Kosciusko-Morizet ou Valérie Pécresse, devraient faire leur apparition… On prend les mêmes et on recommence ? C’est ça la « rupture tranquille » ?

  • @Jeff

    Vous dites que Sarkozy n’a pas conscience de la portée des mots qu’il prononce mais vous pensez qu’on exagère la portée de ceux de Royal… Hum… Je vous reparle de la paille et de la poutre ou vous voyez l’idée ?

    Ensuite, vous dites qu’on connait déjà l’équipe avec laquelle Sarkozy présidera. C’est vrai, indéniable même. Vous oubliez cependant une donnée. Les mêmes hommes dirigés d’une façon différente donnent des résultats différents. On l’a constaté plus ou moins heureusement dans de très nombreuses entreprises. Alors la rupture avec les mêmes plus quelques têtes nouvelles n’a rien d’invraisemblable. Surtout qu’avec la capacité de rassembler que possède Sarkozy, il peut espérer n’avoir pas à lutter contre des ministres hostiles.

    En revanche, une rupture à la Royal, qui œuvre contre son camp et les éléphants depuis des mois, ressemblera plutôt à un crash sanglant. Et je ne tiens pas à compter au nombre des victimes, vous devriez le comprendre aisément.

  • @ Delphine Dumont,

    Dites alors que les propos de Ségolène Royal de vendredi sont « dangereux », voire « irresponsables », je veux bien, si tel est votre avis, mais ne dites pas qu’elle « appelle » à l’émeute, car c’est malhonnête intellectuellement. C’est comme si quelqu’un disait que Sarkozy a traité tous les jeunes des cités de « racaille » (même si certains habitants des banlieues chaudes l’ont pris comme ça, ce n’est pas, honnêtement, ce qu’il a fait). Vous voyez la nuance ?…

    Effectivement, on peut théoriquement imaginer que l’on puisse mener une autre politique avec les mêmes hommes si le chef et le cap changent. Mais croyez-vous sincèrement qu’il en sera ainsi ? Le nouveau ministre de l’Intérieur (Hortefeux ?) mènera-t-il par exemple une autre politique que son illustre prédécesseur ? Et Borloo ?…

    Mais j’avoue que je suis assez bluffé par le talent de votre candidat qui a effectivement réussi le formidable tour de passe-passe de ne pas passer pour le sortant qu’il était. Je crois que c’est assez unique sous la Ve République. La haine réciproque entretenue et affichée avec Chirac lui a, ceci dit, facilité les choses. Si Chirac voulait vraiment le « tuer », il aurait dû le nommer premier ministre à la place de Raffarin ou de Villepin, et nous n’en serions pas là. Mais il ne l’a pas fait. Dommage.

  • [quote comment= »20173″]@ Delphine Dumont,

    Dites alors que les propos de Ségolène Royal de vendredi sont « dangereux », voire « irresponsables », je veux bien, si tel est votre avis, mais ne dites pas qu’elle « appelle » à l’émeute, car c’est malhonnête intellectuellement. C’est comme si quelqu’un disait que Sarkozy a traité tous les jeunes des cités de « racaille » (même si certains habitants des banlieues chaudes l’ont pris comme ça, ce n’est pas, honnêtement, ce qu’il a fait). Vous voyez la nuance ?…

    [/quote]

    c’est bizarre même les porte-parole de Ségo ont du mal à trouver des excuses à Ségolène

    http://www.liberation.fr/actualite/politiques/elections2007/251894.FR.php

  • [quote comment= »20157″]@ beaucoup, Arrêtez de dire que Ségolène Royal appelle à l’émeute. [/quote]

    ok supposons une seconde qu’elle n’appelle pas à l’émeute alors c’est quoi le but, faire voter les pauvres citoyens sous la menace que s’ils ne votent pas S2haine ce sera le chaos??? C’est encore pire…

  • [quote comment= »20179″]ok supposons une seconde qu’elle n’appelle pas à l’émeute…[/quote] Mais il y en a qui y croient vraiment en plus… Là, ce n’est plus effectivement de la malhonnêteté intellectuelle… C’est, comment dire…

    Et en plus, vous trouvez que c’est pire de dire « si Nicolas Sarkozy est élu, on risque des affrontements et des émeutes » (ce qui est vrai mais que Ségolène Royal n’aurait, à mon avis, pas dû dire), que d’appeler à l’émeute… Il faudrait m’expliquer, là…

  • [quote comment= »20184″]Mais il y en a qui y croient vraiment en plus… Là, ce n’est plus effectivement de la malhonnêteté intellectuelle… C’est, comment dire…

    Il faudrait m’expliquer, là…[/quote]

    ok j’écrivais déjà hier les raisons qu’elle pourrait avoir pour faire ce genre de chose

    Apres quelques longueurs, un bon sauna et une tisane, j’ai quand même décidé de resortire mon vieux multi-pistes;

    1. Piste

    a ss….., sss….. un demi ne change rien, alors autant jouer la provoque à fond comme çà si le petit Nicolas réagit je pourrais toujours caser regarder il n’est pas mieux

    1. Piste

    pour les électeurs centristes s’est foutu, mais comme déjà 17% des électeurs de Le Pen vote pour moi, pourquoi ne pas leur faire enfin comprendre que s’il veulent la baston il faut voter pour moi

    1. Piste

    Je vais la jouer à fond la comédie voulue par les mammouths comme ça avec le réchauffement climatique je vais pouvoir les exterminés

    1. Piste

    On joue la provoque, comme çà les préfets vont faire sortir les CRS, les chars ou autres et nous après avoir appelé au crime on va pouvoir dire regarder on vous l’avait bien dit c’est un vilain pas beau (facho) alors que nous on est gentils et l’on va pouvoir rejouer une version petite fille qui sort de sa maison dans le noir et qui a peur de parler impressionnée par tant de violence

    1. Piste

    Comme j’ai perdu, comme je vais me faire virer,comme ils ne m’ont pas assez soutenue, autant leur laisser un parti en miette comme çà ils sauront comment c’était bien du temps de Marie-Ségolène

    tu trouves laquelle la plus viable?

  • [quote comment= »20173″]Dites alors que les propos de Ségolène Royal de vendredi sont « dangereux », voire « irresponsables », je veux bien, si tel est votre avis, mais ne dites pas qu’elle « appelle » à l’émeute, car c’est malhonnête intellectuellement. C’est comme si quelqu’un disait que Sarkozy a traité tous les jeunes des cités de « racaille » (même si certains habitants des banlieues chaudes l’ont pris comme ça, ce n’est pas, honnêtement, ce qu’il a fait). Vous voyez la nuance ?….[/quote]

    Je suis prêt à te l’accorder. Elle n’appelle effectivement pas à l’émeute. En tout cas, ses propos sont dangereux et irresponsables. Tout comme l’a été l’exploitation fait des mots « kärcher » et « racaille » dont la gauche a absolument voulu tirer parti et ne s’est pas abstenue de faire croire aux jeunes des cités qu’il s’agissait de les considérer tous comme des racailles, ou de les nettoyer au kärcher en raison de la couleur de leur peau.

    Je doute, de surcroît, que ce dérapage de Ségolène Royal lui soit profitable d’une quelconque manière dans les urnes.

  • @ Koz, La gauche n’est pas la seule à « tirer parti » des mots « racaille » et « kärcher », puisque Nicolas Sarkozy continue à faire applaudir ces mots dans ses meetings… Pour plaire à qui ?

  • @ Jeff, dès lors que Royale ne cesse de marteler que Sarkozy est dangereux pour la démocratie et la paix sociale, elle légitime l’éventuelle révolte, des banlieues. Voilà en quoi ses propos peuvent et doivent être décryptés comme un appel à l’émeute, indirect certes mais elle n’a d’autre choix si elle veut éviter la taule (pour la tôle, je pense que c’est cuit) !

  • Pour moi aussi ce sera une soirée devant ma télévision, et le champagne est au frais. J’espère pouvoir le déboucher. De ce fait, je n’irai pas dépouiller, comme on vient de me le proposer et comme j’ai l’habitude de le faire depuis de nombreuses années, car malheureusement, mon bureau de vote ferme à 20h. Je me rattraperai aux législatives. Selon l’humeur, je me rendrai peut-être plus tard sur Paris.

    Mais j’ai envie de voir les réactions de certains éléphants dans l’hypothèse d’une défaite de la candidate PS, qui semble-t-il se rendra sur Paris dans l’après-midi et non au milieu de la nuit. Enfin, bien sûr, elle est libre et peut prendre des libertés avec son agenda.

  • [quote comment= »20242″]@ Koz, La gauche n’est pas la seule à « tirer parti » des mots « racaille » et « kärcher », puisque Nicolas Sarkozy continue à faire applaudir ces mots dans ses meetings… Pour plaire à qui ?[/quote]

    En partie d’accord, Jeff. Il le dit pour « dénoncer le politiquement correct » et dans une tactique qui est celle de surassumer le propos. Cela étant, je ne suis pas plus fan que ça qu’il le reprenne.

  • [quote comment= »20265″][quote comment= »20242″]@ Koz, La gauche n’est pas la seule à « tirer parti » des mots « racaille » et « kärcher », puisque Nicolas Sarkozy continue à faire applaudir ces mots dans ses meetings… Pour plaire à qui ?[/quote]

    En partie d’accord, Jeff. Il le dit pour « dénoncer le politiquement correct » et dans une tactique qui est celle de surassumer le propos. Cela étant, je ne suis pas plus fan que ça qu’il le reprenne.[/quote]

    Pourtant, c’est comme ça que l’on appelle ses gens là, « voyou » c’est suranné. Je pense Belmondo et mon beau-pèere (il était rocker voyou mon beau père, dans les années 50/60).

    Et désolée, on sent déjà la différence dans le métro (je fait 2 à 3 heures de métro par jour), la faune n’impose plus sa loi sur les honnêtes gens. Y en avait marre de se faire agresser, même physiquement par des jeunes tire au flanc, sans pouvoir piper mot.

    Et non, ce n’est pas une histoire de couleur (même si elle est raciste la racaille, elle : le délit de faciès je le rencontre tout le temps, étant blanche, on pense que je suis Française, donc une salope ; quand l’on apprend que je ne le suis pas, qu’est-ce que je n’entends pas sur ces sales Français), la racaille n’a pas de couleur. C’est juste une histoire d’être honnête ou pas.

  • @ WeeMee, Que le pékin moyen parle de « racaille », cela ne me gêne pas. Qu’un ministre de la République emploie ce mot dans l’exercice de ses fonctions, c’est pour moi indigne et irresponsable. Quant au « nettoyage au kärcher », je verrais plutôt cette expression dans la bouche d’un électeur du FN au café du commerce, du genre « moi, je te nettoierais tout ça au kärcher ». Encore plus indigne d’un ministre d’Etat…

  • [quote comment= »20303″]@ WeeMee, Que le pékin moyen parle de « racaille », cela ne me gêne pas. Qu’un ministre de la République emploie ce mot dans l’exercice de ses fonctions, c’est pour moi indigne et irresponsable. Quant au « nettoyage au kärcher », je verrais plutôt cette expression dans la bouche d’un électeur du FN au café du commerce, du genre « moi, je te nettoierais tout ça au kärcher ». Encore plus indigne d’un ministre d’Etat…[/quote]

    La racaille est l’argot parisien pour ces gens là, c’est à dire des délinquants. D’ailleurs, ils s’appellent comme ça eux mêmes. Reste la question comment les appeler? Des suggestions s’il vous plait.

    Par ailleurs, dites-moi, comment vous appelez, vous des personnes, qui pour une sombre histoire de drogue, tuent un enfant de 11 ans? Des pauvres choux? Des gentils garçons?

    Quand est-ce que, pour un instant, vous allez une pensée de compassion pour les victimes de ces gens là?

    La gauche, quand est-ce qu’elle cessera de défendre des tueurs d’enfants de 11 ans?

  • @WeeMee Je suis plutot d’accord avec Jeff… Et des gens qui tuent quelqu’un j’appelle ça des criminels, des meurtriers, des assassins … Et je ne crois pas qu’il existe d’autre mot pour ça, même dans les réunions de « gôchiste » … Quoique je ne peut pas savoir je ne suis pas « gôchiste » En ce qui concerne les « racailles », je propose totalement au hasard, sans en rien m’inspirer de la langue française, qu’on les appellent « delinquants »… Ca me parait pas mal, tout le monde comprend de quoi il s’agit, et c’est pas provocateur …

  • Vous faites l’impasse sur une chose : le choix de Nicolas Sarkozy de ne pas transporter avec lui dans les cités tous les ors de la République, et son langage balisé. Il a souhaité se faire comprendre de tous, abolir la distance avec certains électeurs – et notamment ceux qui ne voyaient comme seul horizon que le vote FN ou l’abstention. A ces deux occasions, son langage a été un peu trop fleuri. Soit. Et l’on envisage davantage un Ministre d’Etat en visite à Argentueil reprenant son interlocutrice sur son vocabulaire inadéquat. Mais, s’il fallait convaincre ces gens-là de son action, de sa volonté, de son attention, la voie empruntée était certes délicate, mais pas inutile.

Les commentaires sont fermés