Mac-Mahon

« la dyphtérie, je sais ce que c’est, je l’ai eue, soit on en meurt, soit on en reste idiot« 

Alain Finkielkraut, ce soir, sur France 3, disait que Ségolène Royal lui faisait penser à Mac-Mahon, grand humoriste et Président de la République. Plus d’un siècle après, en regardant la mine réjouie de notre candidate – regardez bien, vous aussi, sur la vidéo – je me demande si nous ne sommes pas en passe d’élire notre Mac-Mahonne.

A noter que l’usage d’un terme tel que « bravitude » est censé, selon les propos de la dame elle-même, et en tout humilité, refléter « la densité de sa pensée« …

A parcourir les médias (Libé, M6, TF1…) , il apparaît que la madone, tailleur-doudoune-châle blancs et bottes de cuir (ce dont Laurent parle mieux que moi) s’est promenée en Chine munie d’un recueil de proverbes chinois. C’est-y pas formidable, ça ? Candidate à la présidence, elle va en Chine, un petit pays et elle fait quoi ? Elle embarque un recueil de proverbes ! L’histoire ne dit pas si elle a essayé les baguettes, aussi. Parce qu’on se marre bien avec les baguettes, hein, y’a pas que les proverbes chinois qui sont rigolos (à supposer qu’on ne confonde pas Confucius et Hegel – cf M6 – beaucoup moins fendard, Hegel, avec ses conneries sur les loups). Et attention, ce n’est pas une petite facétie spontanée, ça a été pen-sé, pré-mé-di-té : sur le site parisien, on annonce un dicton par jour pendant sa visite en Chine… !

On reproche à ceux qui se moquent de sa originalitude linguistale de ne pas aborder le fond. Mais quel fond ? Vous avez vu passer du fond, vous ? Ah oui, les « droits humains« … Super.

Le fond ? « Aux français de s’en saisir et de me dire ce qu’ils entendent par » « le fond« , c’est ça ? Comme pour l’ordre juste, l’entrée de la Turquie ou… l’amnistie des PV. Parce que même sur un sujet d’une telle difficulté, « sa réflexion se poursuit« .

Mac-Mahon, on vous dit…

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

53 comments

  • Vous noterez que l’alibi « droit de l’homme » de Ségolène Royal est l’intime du couple, Me Mignard, avocat des jeunes de Clichy. Quand je dis que le traitement général de cette affaire me paraît de nature à « interpeller »… Hein… Quel heureux hasard de tomber, parmi des milliers d’avocats, sur celui-ci, tout de même…

  • HS :

    koz t’as eu raison de remarquer « tout doit devenir possible » depuis 1 mois ou 2 dans ses discours (je sais plus quel billet) C’était savamment distillé pour devenir LE slogan

  • Tu es très injuste avec Mac-Mahon, qui fut un grand général et un président plus avisé que certains que nous connaissons. Souviens-toi de tes cours de droit constitutionnel : en 1877, quand il a dissous la Chambre pour perdre ensuite les élections, l’assemblée dissoute lui était hostile

  • J’ai été en effet frappé par cette histoire de « petit livre bleu » qu’elle a trimballé avec elle durant ce périple. Elle aurait été plus avisée de parler Droits de l’Homme et non une fois de plus de se défiler derrière une expression à la noix « Droits Humains ». Ca me fait penser à l’émission de Moati où elle a récusé un par un les interlocuteurs UMP pour n’accepter que NKM pour causer écologie……..

    Quant à son alibi « Droits de l’Homme » en la personne de Maître Mignard je me marre !!! Il n’y a qu’à voir comment il traite les personnels de son Cabinet pour être convaincu de ses convictions……….. Et je parle de ce que je connais.

    Enfin sur l’amnistie je dois avouer que j’ai bien failli expédier mon pantalon de costume au pressing quand j’ai entendu la position de Sa Majesté 🙂

  • 😆 Disons qu’en ce moment, ma charge de travail rend ça particulièrement compatible. Mais c’est clair que ce n’était pas le but. Cela dit, ça ne va pas durer.

    Ah tiens, je remarque un truc pour toi, que tu as sûrement déjà vu, juste dans la colonne actus : De Chine, Royal tacle Bayrou. Je n’ai pas bien compris ce que vient faire l’Etat impartial dans l’histoire mais bon, si le jeu à trois (quatre) s’installe, c’est bien que Bayrou a gagné en crédibilité.

  • les amis journalistes de gauche (80% selon Marianne),vont avoir un mal fou à donner un sens et la moindre portée au déplacement .Faire 20 000 km pour ne rien dire, notamment sur les droits de l’homme,même si c’est un sujet sensible, c’est un peu affligeant et au retour se precipiter sur un micro pour jouer la victime de service parce qu’un Bayrou a eu l’audace de la critiquer ,c’est un peu court jeune femme Autre image affolante ,MMe Royal candidate à la plus haute fonction ,dans un appartement de Pekin levant son verre et ne trouvant à dire que « à votre bonne santé »,on atteint des sommets de cucul la praline et de vide .C’est peut etre cela la Ségolitude,rabaissons le niveau je serai ainsi plus près de vous Est ce de la proximité ou du mepris.Les pauvres ont les aiment mais pas au point de les cotoyer ,le petit Royal n’ira pas au cours Florent c’est dans le 18 eme!! Heureusement ce matin nous avons eu le plaisir d’apprendre le soutien de Juppé à Sarkosy. C’est une attitude digne et qui demontre que ce monsieur est un homme d’ Etat ,pas un politicien attaché a conquerir ou consever le pouvoir.Il ne lui reste plus qu’a convaincre Chirac,Villepin,et ce pauvre JL Debré d’arreter leurs betises ,suicidaires pour la droite.Courage la partie n’est pas perdue

  • Et il y a mieux, nous aussi, on a un recueil de proverbes chisois et on a trouvé un truc… D’une part, le proverbe cité n’existe pas comme tel Seule la première partie est à peu près correcte, la seconde avec « bravitude » est une création Ségo.

    On a affirmé, aussi, qu’elle marchait sur les traces de Mitterrand en allant en Chine, un proverbe chinois résume cette situation : « La bride du cheval ne convient pas à l’âne »… Etonnant non ?

  • [quote comment= »308″]C’est peut etre cela la Ségolitude,rabaissons le niveau je serai ainsi plus près de vous [/quote] C’est malheureusement le cas azer. Le nivellement par le bas est l’unique proposition des socialistes, quelque soit le domaine dans lequel SR s’exprime, quand elle a quelque chose à dire….. Nous l’avons vécu avec Mitterrand qui a mis la France à genoux, Jospin qui a bien retenu la leçon et j’espère que nous ne le revivrons pas en 2007…..

  • [quote comment= »295″]Koz, tu te laisses piéger par la barque vide![/quote]

    Possible. Certains avancent même l’idée que ce genre de sorties soient spécialement conçues pour amener à parler d’elle, sans prêter attention à l’absence de fond.

  • [quote post= »41″]Autre image affolante ,MMe Royal candidate à la plus haute fonction ,dans un appartement de Pekin levant son verre et ne trouvant à dire que “à votre bonne santé”,on atteint des sommets de cucul la praline et de vide [/quote] Elle est donc capable de faire preuve de simplicitude.

  • Je peux éclairer votre lorgnette sur Droits Humains : ça veut dire Droits de l’Homme, de la Femme, des Enfants. Ca vous semble totalement incongru qu’une candidate qui cite Olympes de Gouges dans son discours d’investiture utilise cette expression ?

    Bon sinon, je me félicite de ce que l’UMP soit rentrée dans la polémique sur la bravitude. Cela rentre tout à fait dans la stratégie qui avait utilisée avec le succès que l’on connait face aux éléphants du parti socialiste, et qui avait été réitérée lors de ses voeux aux français : se différencier des autres en les laissant s’enferrer dans les attaques personnelles minables sans y participer.

    C’est pourquoi je ferai tout pour que la campagne électorale soit de qualité. Fidèle à l’idée que je me fais de la responsabilité politique, je ferai tout pour élever le débat et pour que votre choix soit éclairé. Vous n’entendrez de moi aucune attaque personnelle, mais j’exigerai que ceux qui sont au pouvoir soient jugés sur la réalité de leur bilan et sur leurs actes, et non pas sur des promesses trop tardives et trop précipitées pour être honnête. Je veux tirer la France vers le haut. Je veux donc commencer par tirer le débat politique vers le haut.

  • Pour y vivre, ce quartier n’a rien de TRES populaire, ni de trop populaire, il est juste assez populaire, sympa quoi. Effectivement peut être pas le kiff des habitants des beaux quartiers. 🙂

  • [quote comment= »319″]Je peux éclairer votre lorgnette sur Droits Humains : ça veut dire Droits de l’Homme, de la Femme, des Enfants. [/quote]

    Tu veux donc dire que, depuis deux siècles, notre bonne vieille Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen n’étaient pas applicables aux femmes ?!

  • Et bien initialement elle ne l’a pas été cher koz. Je pense que tu sais comme moi que le droit de vote (art. 21 de la DUDH) des femmes n’a pas été accordé il y a deux siècles.

    Voilà pourquoi il est bon de parler de temps en temps de « droits humains » qui n’est à près tout que la traduction exacte du terme plus précis utilisé en anglais : « human rights ».

    Ceci dit, cette erreur de départ a été réparé depuis et je n’ai évidemment rien contre l’utilisation de « Droits de l’Homme » comme terme générique.

  • jmfayard, Ségolène a évidement évité le sujet des droits de l’homme pour lui substituer un truc moins frontal, faut pas se mettre comme Jack Lang à théoriser.

    Les droits humains, c’est pas les droits de l’homme, qui on une définition juridique et historique sur le laquelle le monde entier s’accorde.

    C’est pas « oui, mais ce qu’elle dit est plus complet gnagnagni gnagnagna ». Ses conseillés lui on dit « évite la question frontalement, utilise la périphrase » et elle le fait.  » C’est dur de lui jeter la pierre pour ça (les autres n’ont pas affronté les chinois frontalement non plus), mais dire que « droit humains » n’est pas une esquive mais la plénitude (hihihi) des droits de l’homme transcendé, c’est de la connerie.

    Deux points pour finir: 1) je ne sais pas si la nuance a passé l’étape de la traduction 2) à la réflexion, je me demande si je dis pas une connerie quand je sous-entends que Chirac et Sarko n’ont pas évoqué les droits de l’homme (sans bien sur faire l’attaque frontale), ce qui signifierait que SR serait la seule a périphraser plutôt que de faire une petite critique rituelle en fin de voyage.

    Vaut-il mieux « droit humains dans la conversation » ou « une phrase sur les droits de l’homme franchement en fin de conversation »

  • Bonsoir à tous,

    Nous avions Pauline à la Plage, Fantomette se désabille, nous avons maintenant Marie-Ségolène en Chine.

    Dans cette bibliothèque Rose, notre camarade Ségolène se distingue, par une nouvelle projection féminine dans le monde des adultes, la fée clochette de la politique. Ces proverbes, sous forme d’incantations de la méthode coué, appauvrissent les débats d’idées. Comme de son partit, elle a battu les éléphants rationnels du paradis rose, méfions nous de sa simplicité qui est faite pour toucher le coeur de cible de son électorat.

    Bref, Comment toucher les couches populaires ? Parlons minimaliste, ne faisons pas de phrases trop compliquées, elle finissent par être incompréhensibles. N’utilisons pas de vocabulaire trop riche, cela laissons le à l’UMP qui derrière leur ronds de cuir s’ingénuent à utiliser la langue française avec toutes les subtilités qui enrichissent les nuances. Apres la Vie Chère, Le parlé Vrai, Marie-Ségolène va faire éditer une nouvelle collection de la bibliothèque rose : le parlé démagogique de gauche en 10 mots de vocabulaire.

  • De « densité de pensée » à « confusion de pensée », il n’y a qu’un pas… Et cette prétendue densité de pensée devrait logiquement accoucher d’un débat de fond captivant.

    Enfin, j’espère…

  • Depuis tout petit, je veux le costume que porte Luke Skywalker au début du retour du Jedi. Elle l’a, en blanc. Ségo, c’est Leïa Skywalker. Sur la muraille de Chine s’il-vous-plaît…Je suis jaloux.

  • Elle est affligeante. Affligeante parce que malgré tout cela fonctionne…sinon elle serait juste drole, du genre de Jean Claude Van Damme. Il faut absolument éditer un « Parlez vous le Ségolène ? », ça va se vendre ! J’espère qu’elle sera confrontée à un débat avant le premier tour de l’élection, sinon il n’y a pas de raison qu’elle baisse… pourtant je rêve d’une éparpillation des voix suite à la bêtise et incompétence manifeste, mais non rien n’y fait…c’est déprimant.

  • Oui j’ai écrit un peu vite…affligeant en effet, mais je n’ai pas fait l’ENA, je prépare seulement un Master…je ne peux donc prétendre avoir droit au néologisme et me doit donc de reconnaitre et de corriger mes erreurs…ouf.

  • Je partage malheureusement l’affliction de gemini devant le maintien de cette candidate au zenith des sondages malgré les marques répétées de son incapacité manifeste à diriger un pays comme le nôtre. J’avoue que le parallèle avec JC Van Damme m’a sauté aux yeux avec la bravitude et comme je l’ai écrit par ailleurs je serais mort de rire si cette candidate n’était pas « bien » partie pour occuper l’Elysée pendant cinq ans. Et le plus inquiétant c’est que son staff est presque pire (Drey, Montebourg, Lang, Hollande,…..).

    Je veux croire comme gemini qu’un vrai débat, une vraie confrontation fera ressortir ce qui est pourtant criant : c’est une baudruche ! Mais quand on voit la façon dont elle refuse le débat et utilise les mêmes techniques que JM Le Pen (écarts de langage, mots inventés, populisme démagogique) pour faire parler d’elle en esquivant les vraies questions, on peut craindre qu’elle ne réussisse aussi bien que lui à endormir les Français et que dans ce cas-là il n’y ait pas le sursaut salvateur de 2002…..

  • « Il ne faut pas mélanger géostratégie et économie »

    C’est la nouvelle phrase (blague ?) qui fait réagir, apparement…

  • A jmfayard : pas d’attaques personnelles dans la campagne de sa part,martèle ste Juste, et dans le même temps le PS sort un livret de 108 pages sur Sarko, valet de Bush. tout ça est normal puisque c’est de gauche quand Sarko va au States et parvient à avoir une photo avec Bush c’est être un lèche ….. de l’imperialisme ,quand Sego-la platitude va au Moyen Orient et bafouille pour plaire à tous, donc à personne, c’est une fine analyse politique. Le souci, c’est qu’elle peut bien dire betises et platitudes son capital image n’est en rien entamé. Chirac aura reussi a dégouter pleinement les français du monde politique et veulent changer pour changer. Ca va etre dur dur pour Sarko.

  • Un nouveau roman érotique  » Ségolène,son désir et Monsieur Le Peuple » :

    Ségolène aimait à se rapprocher de Monsieur Le Peuple. Derrière son long châle blanc imprégné du parfum des sécretions de sa glande hypotalamique, elle enivre ce bel inconnu Monsieur le Peuple ,avec ses maux venus de Chine. Elle a cet indéfinissable charme qui avec cette langue et haleine raffraichis fait tourner la tête de toutes les parties de Monsieur Le Peuple. Ses courbes élancées, ses gymnastiques acrobatiques de positions indéfendables, elle donnait a Monsieur Le Peuple ce qu’il cherchait, ce bonheur de sentir monter en lui l’appréhension de la langue de Ségolène sur son organe cérébral. Elle manie avec délectation cette masturbation intellectuelle, ces néologismes que Monsieur Le Peuple comprends.

    Sous cet air puritain, se cache cette sensualité féminine que Monsieur Le Peuple cherche de par l’Europe dernièrement aupres de ses nouvelles égéries des podiums étatiques.

    Monsieur Le Peuple en avait assez des frasques de sa femme Madame France mais allait il s’emmouraché de sa maitresse Ségolène ?

    Il savait que la tentation est mauvaise conseillère, mais l’envie de jouir des fantasmes que Ségolène lui proposait, de lendemains prometteurs, cinq années de journées et nuits endiablées avec cette fille de bonne famille risquait de lui coûter cher au portefeuille.

    Monsieur Le Peuple serat il trop faible ?

  • Sur ce sujet, ô combien crucial pour l’avenir de la France et qui sera, à n’en pas douter, l’un des grands enjeux de la campagne présidentielle, voici une voix discordante dans l’alignement des « petits pois » de droite. D’autant plus intéressante que c’est celle de l’un des deux pères spirituels du petit Nicolas…

    Edouard Balladur estime en effet qu’il est « plutôt bien d’inventer des mots ». « Je ne comprends pas qu’on ait tellement critiquée Ségolène Royal. Je vous rappelle que Léopold Senghor avait inventé la « négritude ». Et tout le monde a trouvé ça très bien », a souligné Edouard Balladur sur RTL. « Tellement bien que Senghor a terminé sa carrière à l’Académie française ».

    Comment ? Ce bon Edouard n’a donc pas compris que l’emploi du néologisme « bravitude » était une nouvelle preuve de l’incompétence de la candidate socialiste et de son populisme obscène ? Il ne lit donc pas le blog de Koz (ou « Embruns ») et l’ensemble de leurs commentateurs éclairés ? Il se laisse abuser comme le « vulgus pecus » ? Mais où va la France si même Balladur tombe dans le panneau ?

  • Il se fait fin, c’est tout. Ce qui me fait le plus rire, dans ce sujet – que je traite si je le souhaite, et même si cela doit déplaire à Jeff – ce sont les justifications apportées, qui témoignent d’une humilité à toute épreuve. D’abord Jack. Mais surtout Ségolène Royal, qui vient affirmer que cela « reflète la densité de sa pensée« . Il faut oser ! En tout cas, ce n’est pas ce qui me rassure sur l’état de la pensée de la dame… si la « bravitude » et l’almanach des proverbes chinois sont censés refléter la densité d’une pensée que l’on désespère de connaître un jour.

  • Il y a une autre chose à laquelle j’ai réfléchi en revoyant la vidéo…j’ai l’impression qu’elle se moque du proverbe chinois, ou plutot qu’elle essaie de se croire vraiment au dessus de la mélée (un comble) en l’utilisant. Je ne trouve pas les mots adéquats pour décrire, (et même si j’ai le rang de citoyen-expert, comme le dit Koz, je me refuse à tout néologisme [volontaire tout du moins 😉 ]). Un peu comme si elle trouvait ce proverbe vraiment simpliste, et qu’elle ricanait d’avoir obtenu la bravitude si facilement… J’ai beaucoup de respect pour l’histoire de l’empire du milieu, et je n’apprécie pas trop ces moqueries déguisées. D’après vous, j’exagère ou il y a quand même quelque chose de ce type ? Après c’est sûr que le mot bravitude est le summum…de la cruchattitude (j’irais même jusqu’à dire que ce néologisme atténue la moquerie déguisée). Sûr ce ne peut etre que le résultat d’une profonte densité de la pensée.

  • Je crains, seulement, qu’elle soit totalement à côté de ses pompes. Je me suis repassé deux-trois fois la vidéo et y’a un premier truc qui me fait marrer, c’est l’espèce de rire qu’on entend au milieu du proverbe, genre rire mal assuré. Et puis, sur la façon la tête de Ségolène Royal… qui doit, elle aussi, refléter la densite de sa pensée, sur l’instant.

  • Jeff,

    Ayant entendu Edouard Balladur ce matin, je me dois de compléter le propos. Après ce parallèle entre négritude et bravitude (au passage, si bravoure existe et ne nécessite pas de néologisme, je ne connais pas d’équivalent antérieur à négritude), il a fait remarquer que Léopold Sédar Senghor a fini à l’Académie Française, et, au lieu de vouer Marie-Ségolène Royal aux gémonies, il lui a souhaité un destin équivalent même si, a-t-il finement fait remarquer, il lui semble que cette personne ait d’autres ambitions pour elle même qu’un siège d’immortelle.

    Ce soutien était donc à mon avis très ironique et plutôt un soutien du style « branche pourrie » qu’un déni de notre hôte Koz.

    Luc

  • Koz,

    Personnellement, ce qui me fait le plus rire dans ce sujet, c’est l’importance qu’accordent les médias et les commentateurs de tous poils (de droite comme de gauche) à cette déclaration anecdotique, dont on ne peut, à mon avis, tirer aucun enseignement (ni en bien ni en mal), et qui, au fond, si l’on y réfléchit un peu, n’a pas grand intérêt. Cette focalisation sur ce non-événement me semble carrément surréaliste.

    Et je me dis également que si les adversaires de Ségolène Royal n’ont que ce type de point d’attaque, c’est que sa candidature est vraiment bien partie… Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire ici, l’argument monomaniaque de « l’incompétence » ne tient pas et se révèlera finalement contreproductif pour la droite. Peut-être Balladur, lui, l’a-t-il compris…

  • [quote comment= »366″]Et je me dis également que si les adversaires de Ségolène Royal n’ont que ce type de point d’attaque, c’est que sa candidature est vraiment bien partie… Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire ici, l’argument monomaniaque de « l’incompétence » ne tient pas et se révèlera finalement contreproductif pour la droite. Peut-être Balladur, lui, l’a-t-il compris…[/quote]

    Qu’il soit contre-productif, c’est une hypothèse qui m’a effleuré, au lendemain de son investiture. Qu’il ne tienne pas, j’en suis beaucoup moins certain. Et, si cela ferait nécessairement l’affaire du PS qu’on évite de l’évoquer, je ne suis pas certain qu’il faille se laisser chloroformer par ce type d’arguments. On pourrait tout aussi bien le regretter.

    Au fait, Jeff, qu’a-t-elle dit, en Chine ?

    C’est à se demander si l’écran de fumée n’est pas organisée par Royal et son équipe pour masquer le fond, qui n’est de toutes façons pas la priorité dans un voyage comme celui-ci, pour lequel l’important, c’est l’album photo.

  • Les sarkozystes, s’ils y croient vraiment, feraient mieux de défendre les valeurs de leur candidat : le libéralisme, la politique du Medef, le détricotage du Code du travail et le démantèlement du modèle social français ; le tout-sécuritaire, le tout-répressif et la prédominance de la police sur la justice ; l’atlantisme et l’alignement sur l’unilatéralisme américain ; le communautarisme et la régulation de la société par les religions, etc…

    Et de contester les valeurs de la gauche : la social-démocratie, la défense du modèle social français et des services publics ; l’attachement aux valeurs de la République, à l’intégration et à la laïcité ; la nécessité d’associer la prévention à la répression ; la croyance en l’avènement futur d’une Europe politique, sociale et diplomatique faisant contrepoids à l’hyperpuissance américaine, etc.

    C’est ça, le débat entre les deux projets de société qui nous sont proposés, non ? (même si, je vous l’accorde, vous n’emploiriez sans doute pas les mêmes termes que moi pour poser ce débat).

  • [quote comment= »371″]C’est ça, le débat entre les deux projets de société qui nous sont proposés, non ? (même si, je vous l’accorde, vous n’emploiriez sans doute pas les mêmes termes que moi pour poser ce débat).[/quote]

    Au point que toute réponse paraît bien vaine.

  • Koz,

    Il est clair que les voyages de Ségolène Royal, comme ceux de Nicolas Sarkozy, visent avant tout pour les deux candidats à acquérir une stature internationale qu’ils n’ont pas encore…

    Au-delà de cet objectif premier, s’il faut retenir quelque chose de ce voyage en Chine, je citerai personnellement quatre points, sans pour autant leur accorder une importance excessive :

    1. L’affirmation claire que la Chine est un pays qui sera de plus en plus incontournable dans l’avenir (c’est une évidence, cela va sans dire, mais cela va aussi bien en le disant) et que l’un de ses tout premiers voyages de présidente sera pour ce pays.

    2. L’évocation des « droits humains », de manière relativement timide, certes, mais plutôt moins que lors des derniers déplacements de super-VRP Chirac par exemple, et suffisante en tout cas pour être jugée « peu amicale » par les autorités chinoises. Que n’aurait-on dit si elle était allée plus loin et avait attaqué frontalement les Chinois sur ce sujet ? J’imagine déjà les accusations d’irresponsabilité mettant en danger les intérêts français dans ce pays…

    3. La réflexion selon laquelle les entreprises françaises ne devaient pas chercher de bouc-émissaire et d’excuse bidon pour expliquer leurs éventuels échecs commerciaux dans ce pays.

    4. Le fait que, comme au Moyen-Orient, elle a été globalement bien accueillie.

    Petite précision supplémentaire : selon un conseiller de l’Elysée, cité par Le Canard, si Ségolène Royal n’a pu rencontrer le n°1 chinois, c’est que les autorités chinoises n’auraient toujours pas digéré le boycott, par les députés socialistes, du discours prononcé par le président Jintao, il y a trois ans, à l’Assemblée nationale.

  • A la relecture, pour quatre jours de voyage, tu appelles ça du fond ?

    C’est bien palôt.

    Sarko, quand il va aux Etats-Unis, et même si ça déplaît semble-t-il à une majorité de français (le Hezbollah, le Parti Communiste Chinois, tout mais pas Bush !) il en produit. Comme je l’avais relevé à l’époque, sa visite a été l’occasion d’avancer des idées sur lesquelles il y avait plus matière à discuter qu’à invectiver.

  • Sur le voyage de Sarko aux US, ce que j’ai retenu surtout c’est sa poussée de croissance, spectaculaire mais passagère (le temps d’une photo manipulée), sa dénonciation de « l’arrogance française » (une vraie faute politique !) et sa défense de l’administration Bush saluée comme telle par les conservateurs américains eux-mêmes… Et je n’ai pas été particulièrement impressionné par la richesse ou la nouveauté des idées avancées… Mais il est vrai que je ne suis pas à proprement parler un fan du petit Nicolas…

  • [quote comment= »387″]Sur le voyage de Sarko aux US, ce que j’ai retenu surtout c’est sa poussée de croissance, spectaculaire mais passagère (le temps d’une photo manipulée)[/quote]

    C’est pas toi qui reprochais aux autres d’ignorer l’essentiel ? Quant aux idées avancées, allez, je ne vais pas me permettre de penser que, n’étant pas fan du « petit nicolas » – l’essentiel, toujours l’essentiel – tu ne les aurais pas lues.

  • Allez parlé de « droits humains » en Chine, c’est un peu craché a contre-sens du vent, cela reviends souvent dans la figure.

    Alors moi, je rentre chez Jeff dans sa maison, j’aime pas les odeurs nauséabondes et prône depuis des siècles la propreté chez moi, manque de chance voire une volonté plus ou moins délibérée de m’attirer des ennuis, je vais fourré mon nez du côté du linge sâle, bien que sociable il m’accepte chez lui, mais je ne peu m’empécher d’aller sentir cette odeur fétide. Il faut savoir que Jeff a une grande famille qui fait le sixième de la planète quand même, il est incontournable, mais je n’arrive pas a m’y faire, les odeurs chez lui sont insupportables. Mais peut-être devrai-je discuter d’autre chose avec lui quand même et rester dans les pièces ou une odeur plus seine et respirable pour moi, nous éviterai d’en venir à envenimer nos relations. Tiends pendant que je suis chez lui, je vais faire un bon mot, l’humour jaune, comme l’humour noir reste de l’humour à couleur variable.

  • [quote comment= »370″] C’est à se demander si l’écran de fumée n’est pas organisée par Royal et son équipe pour masquer le fond, qui n’est de toutes façons pas la priorité dans un voyage comme celui-ci, pour lequel l’important, c’est l’album photo.[/quote] Merci mon ami Koz de me donner l’occasion de me citer, c’est trop bon 🙂

    [quote comment= »347″]Mais quand on voit la façon dont elle refuse le débat et utilise les mêmes techniques que JM Le Pen (écarts de langage, mots inventés, populisme démagogique) pour faire parler d’elle en esquivant les vraies questions, on peut craindre qu’elle ne réussisse aussi bien que lui à endormir les Français et que dans ce cas-là il n’y ait pas le sursaut salvateur de 2002…..[/quote]

  • @ PhNeutre (qui se révèle effectivement à la fois acide et basique),

    Donc si je comprends bien votre métaphore poétique, il ne faut pas, selon vous, aborder la question des droits de l’homme en Chine. On a pourtant reproché à Ségolène Royal de ne pas l’avoir fait assez. Mais si elle l’avait fait de manière plus affirmée, les procès en irresponsabilité n’auraient assurément pas manqué… Moralité : pour certains esprits partisans, l’important est de critiquer, quitte à dire tout et son contraire…

    PS1 : je n’ai pas compris votre « bon mot » sur l’humour et les couleurs.

    PS2 : je vous rassure : même si j’ai effectivement une famille nombreuse (qui ne représente pas encore le sixième de la planète, je dois néanmoins le reconnaître), les conditions d’hygiène de mon modeste appartement parisien correspondent aux standards généralement admis.

  • @Jeff

    PS1 / PS2 : Ne pas prendre mes propos au pieds des lettres.

    énigme : Mon premier appartement pourrait être apparenté au pays le plus peuplé du monde. Mon second, il règne dans mon premier une odeur nauséabonde sentit en occident. Mon dernier la copine de fantomette dénommée la fée clochette s’y est rendue. Elle en a ramené des mots pour connaitre la raison de certains maux.

    Pour pouvoir suivre ce petit jeu, il faut lire les différentes interventions de PhNeutre.

    Je me suis laissé dire que les « cortes » françaises (j’aime apparenter ce mot hibérique aux institutions françaises, car il a un double sens « parlement » en espagnol et « étable » en portuguais, de la a voir certains boeufs au parlement ou des parlementaires dans une étable parfois il n’y a qu’un pas. Mais revenons à nos moutons à défaut de boeufs ) ont accueilli les représentant de l’empire du milieu il y a peu.

    Quand les invités sont chez nous, on les accueille avec toute l’hospitalité de rigueur, qui consiste a éviter de leur parler des sujets qui les fâche.Une certaine diplomatie voudrait que, soit on invite pas les gens chez soit, on leur envoie une fin de non recevoir à leur venue.Ou alors on les accueille en évitant soigneusement de mettre l’invité dans l’embarras. Le comble de la mufflerie c’est d’inviter, ou autoriser quelqu’un chez soi, et que celui-ci commence à entrer dans la buanderie respirer le linge sâle et vous le reprocher. Il arrive parfois que l’on ai envie d’inventer « le droit opposable au logement de linge sâle chez les autres » dans ces circonstances.

    L’idéalisme des grandes idées est parfois a laisser dans l’anti-chambre des idées basiques et neutres.

  • Une source sur la « densité de ma penée » : RTL. L’explication est presque meilleure que le lapsus d’origine. Au lieu de répondre : « ma langue a fourché, ça ne vous arrive jamais ?« , c’est en toute humilité qu’elle affirme que son lapsus trahit sa grande intelligence…

  • Même Serge July (que nul ne peut soupçonner de sympathies sarkoszytes) s’y met ICI :

    « Voilà désormais qu’il faut se livrer à l’exégèse du vocabulaire de celle qui est à l’écoute de tous les peuples de la Terre. On préfèrerait évidemment se consacrer à l’exégèse de sa vision de l’avenir, et en particulier de celui des Français, car, quelle que ce soit la méthode, c’est, au final, à un moment ou à un autre, ce qu’on demande à un président. »

    Je formule le souhait que les Français arrivent à voir que cette candidature n’est qu’une mascarade et que cette n’est en rien une solution aux maux bien réels de la France.

  • quand notre bonne Mme Royal parle de la densité de sa pensée, elle oublie qu’une densité si elle peut être forte, peut être également très faible…………………..voire proche de la platitude

  • Pingback: Skywalker

  • Pingback: » Sanity Check

Les commentaires sont fermés