Librairie

Vous trouvez, ici, une « librairie« , affiliée à Amazon. Y figurent nombre de livres que j’ai pu évoquer sur ce blog, mais aussi des propositions faites automatiquement par Amazon en fonction des thèmes des livres proposés. Il est possible, également, d’utiliser le moteur de recherche pour sélectionner livre, disque, ou DVD…

Comme cela figurait encore il y a quelques minutes sur ce blog, les commissions étaient censées être reversées directement au Secours Catholique, sans transiter par mon propre compte ce, afin que personne ne s’inquiète de ce que je puisse prétendre reverser les sommes sans le faire effectivement.

Aujourd’hui, je m’interroge sur la poursuite de ce fonctionnement.

D’une part, parce que celui d’Amazon n’est pas simple : pour être payé, il faut adresser chaque mois une facture à Amazon, étant précisé que vous n’êtes réellement payés qu’à partir d’un certain montant (il n’est d’ailleurs pas très clair si ce montant est de 10 € – indiqué comme le montant minimum des virements – ou de 50 € – indiqué comme le montant minimum pour être payé). Parce que je suis assez peu friant des emmerdements administratifs, je n’avais pas, à ce jour, adressé de factures à Amazon. Ce que je viens de faire.

D’autre part, parce que je suis incapable de m’assurer du versement effectif des commissions sur le compte du Secours Catholique. Quant à ce dernier, il a certainement autre chose à faire que de le vérifier. Compte tenu de la complexité du fonctionnement d’Amazon, j’ai quelques craintes…

Enfin, du fait de la modestie des montants recueillis. En environ un an de fonctionnement, cette affiliation a entraîné 850 € d’achats générant 50 € de commissions. Ce n’est pas négligeable, mais modéré.

Je suis en train de m’assurer, en revanche, que ces commissions ont bien été versées au Secours Catholique. Si tel n’est pas le cas et que, pour une raison ou une autre, il s’avère que cela ne serait plus possible parce que je n’ai pas envoyé de facture chaque mois, je m’engage à verser ce montant moi-même. Pour la suite, soit j’indiquerai mon propre compte (mais aurez-vous confiance en mon reversement ?), soit je trouverai une autre formule (au fait, les blogueurs qui passent par là en utilisent-ils une, plus simple ?), soit j’abandonnerai tout simplement.

En tout cas, je vous tiendrai au courant via les commentaires de ce billet.

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

7 comments

  • moi, affreux capitaliste, je marchanderais plutôt une ou plusieurs banderolles de pub (pour meubler les trous blancs quand on défile pour lire les commentaires ou pour tenir compagnie à la vache) avec Yahoo ou Google que de passer mon temps à réfléchir comment faire au mieux pour faire transiter 50 euro…

  • Je trouve que tu t’enquiquines pour pas grand chose. Fais transiter par ton compte. Que celui qui n’a pas confiance aille acheter ailleurs. Tiens, directement chez Amazon… Comme ça, pas un rond pour personne. Ni le SC, ni toi. Après tout, ce ne serait pas ton problème s’il y avait des gens pour considérer que, dans le pire des cas (tu prends le fric), tu ne mérites pas une obole pour leur avoir fait découvrir un livre. Personnellement, je suis prêt à payer un café pour ce service. Surtout si c’est Amazon qui paie 😉

  • Ce doit être ma mauvaise conscience catholique qui me joue encore des tours dans mon rapport à l’argent 😉

    En fin de compte, en plus, ceux qui sont vraiment sceptiques ne sont même pas obligés de me croire lorsque je dis que les sommes ne transitent pas par mon compte. C’est vrai que ça finit par représenter beaucoup d’em… pour pas grand-chose.

    [quote comment= »23961″]moi, affreux capitaliste, je marchanderais plutôt une ou plusieurs banderolles de pub (pour meubler les trous blancs quand on défile pour lire les commentaires ou pour tenir compagnie à la vache) avec Yahoo ou Google que de passer mon temps à réfléchir comment faire au mieux pour faire transiter 50 euro…[/quote]

    Yeap. Sauf que j’apprécie dans ce partenariat qu’il y ait quelque chose de culturel.

  • J’ai le sentiment que le rapport inconvénients/avantages n’est pas probant et que pour ceux qui veulent faire leur BA mieux vaut donner directement. et en plus tout cela pour lire essentiellement des livres « politiques ». 😆 Ne t’emm—- pas.

  • Les reversements d’Amazon sont bien faibles, de toute manière. Personne ne se scandaliserait, je pense, que vous les touchiez vous-même, que vous les donniez au Secours catholique par la suite ou que vous les gardiez pour vous.

    Sur les sites américains qui fournissent une expertise gratuitement sur des produits high-tech, il est explicitement demandé que les lecteurs veuillent bien passer par le lien sponsorisé pour acheter les produits dont parle le site. Cela afin de financer le travail des responsables du site.

    Tout le monde trouve cela parfaitement normal — et ça l’est.

    Je ne vois pas pourquoi il en irait autrement ici. En revanche, c’est sûr que ces dispositifs rapportent un peu des cacahouètes sur les blogs d’information.

  • [quote comment= »24000″]

    Yeap. Sauf que j’apprécie dans ce partenariat qu’il y ait quelque chose de culturel.[/quote]

    Et comme d’habitude je n’en dit pas assez pour que cela soit clair, … je pensais que tu pourrais mettre un ou plusieurs encart(s) à différents endroits avec un texte expliquant que si l’on accepte des encarts publicitaires de untel ou unetelle à cet endroit on fera une bonne action en valeur de ……. car l’entièreté du bénéfice sera reversé grace à cette banderolle à cette dite action.

    De surcroit tu pourrais marchander à un bon prix tes lecteurs car la niche de pas trop jeunes, des décideurs, des bloggeurs patrons actifs,… est une niche rare et cher pour la pub sur le net…

  • i) je trouve ton idée de départ excellente. Je ne donne jamais au Secours Catholique. Vu ce que j’ai acheté chez Amazon via Koz je leur ai laissé quelques euros qu’ils n’auraient pas eus. ii) tu devrais empocher les commissions et les reverser au SC ou pourquoi pas à une oeuvre différente chaqe année ou en fonction des urgences, de ton humeur du moment. Il y a l’embarras du choix entre l’Ordre de Malte, ATD-Quart Monde, la Recherche sur le Cancer etc… iii) 50€ en un an ce n’est pas si mal. Cela équivaut à deux dons si on prend la moyenne des dons. iiii) et si Koz décidait de garder la commissions pour ses propres oeuvres, aider des blogueurs dan sle besoin, ofrir un bouquet de fleurs à Mme Koz…je ne serais pas du tout choqué (je suis sûrement un moins bon catho que toi).

Les commentaires sont fermés