"le vrai vrai Sarkozy"

Est-ce en réponse à une autre vidéo, ce que semble suggérer son titre ? L’UMP publie aujourd’hui sur son blog un extrait du reportage qu’Arrêt sur Images avait consacré aux circonstances de son passage à Argentueil… Une vidéo qui m’intéresse spécialement pour m’avoir passablement énervé à l’époque (je vous en laisse juges…).


Outre les circonstances de l’emploi du terme litigieux, largement connues désormais, ce reportage a surtout le mérite de revenir sur ce qui n’a pas été montré : le long temps passé par Nicolas Sarkozy à parler avec les habitants du quartier, pourtant loin d’être tous très accueillant (et je ne parle pas des « caillasseurs »). Une circonstance pour le coup incompatible avec l’image que l’on – guess who… – a cherché à donner de lui d’un ministre venant insulter, en coup de vent, les habitants des quartiers défavorisés.

NB : précision aux lecteurs du Monde ici

Billets à peu près similaires

45 comments

  • Croire que NS ne peux pas ou ne veux pas discuter avec les jeunes de banlieues est stupide. Montrer qu’il le peut et le veut en mettant en adoptant la posture de la victime de la presse l’est tout autant.

    ça ne change rien au fond. Ecouter ne veut pas dire entendre et encore moins comprendre.

  • [quote comment= »250″]Ecouter ne veut pas dire entendre et encore moins comprendre.[/quote]

    Cette vidéo ne vient pas démontrer que ce serait le meilleur et que, parce qu’il a écouté – lui – il a nécessairement les bonnes solutions (tu sais que je ne suis pas un adepte de la « démocratie participative » selon laquelle il suffit d’écouter pour ramasser de bonnes idées). Elle vient rétablir un peu l’équilibre des choses.

    Et puisque, de fait, les médias ont choisi de ne pas montrer cela (Françoise Laborde concluant même sa réaction sur le plateau d’ASI par un formidable : « il est possible au’il y ait un parti-pris anti-sarko à la rédaction« … de cette chaîne de service public), il me semble utile de suppléer à cette carence. Enfin, dirais-je même, car on aurait aimé que cette vidéo soit disponible plus tôt. Mais peut-être est-ce le bon moment, si l’on veut que les gens s’en souviennent : les démentis ont toujours moins d’impact que les accusation alors, pourquoi ne pas le faire le plus près possible de l’élection ?

  • excuse moi encore du doublon avec le forum UMP mais qui pouvait sérieusement croire qu’il est incapable d’aller discuter avec les jeunes dans les banlieues, fussent-elles chaudes?

    Quand à « sortir » ça maintenant c’est un beau coup médiatique, bien joué.

  • [quote comment= »252″]excuse moi encore du doublon avec le forum UMP mais qui pouvait sérieusement croire qu’il est incapable d’aller discuter avec les jeunes dans les banlieues, fussent-elles chaudes?[/quote]

    Parce que tu as le sentiment qu’il n’y a pas comme un malentendu entre les jeunes de banlieue et lui, notamment sur le fait qu’il les écoute, ou non ? Si ma méoire est bonne (je n’ai pas le son donc je n’ai pas revu le reportage), il a passé plus de deux heures – imprévues – à discuter avec eux, alors que l’image généralement colportée est celle de quelqu’un qui ne vient qu’en coup de vent.

    On ne peut de toutes façons pas partir du principe que tout le monde imagine bien qu’il prend le temps du dialogue et, compte tenu du fait que précisément, toutes les chaînes ont coupé ce passage-là, on peut imaginer que certains en doutent, pour ne l’avoir jamais vu.

  • Le fait qu’il discute 1 fois deux heures ne veux pas dire qu’il le fait régulièrement. De plus la vision que nous en avons est médiatisée par la caméra, cela n’a pas grand chose à voir avec la réalité des rencontres qui ne sont pas filmées (je pense plus particulièrement aux allers et venues l’an passé dans une cité qu’il disait vouloir nettoyer, et le retour deux semaines après s’est déroulé en 15 min)…

    On ne lui demande pas de faire des forums toute les semaines, mais de considérer les gens qui vivent dans ces lieux comme des français normaux, sans préjugés. Or son discours est parfois tendancieux sur ce point.

  • Enfin cette vidéo que j’avais vue dans ASI sort au grand jour. Il est clair qu’il est plus que temps de rétablir enfin la vérité sur ce passage à Argenteuil largement utilisé contre Nicolas Sarkozy lors même qu’il n’y commet aucune agression envers la population ou les jeunes, bien au contraire. La grande question que je me pose depuis cette visite et l’odieuse manipulation de l’info (sur le terme « racaille » notamment) c’est pourquoi les rédactions ont-elles laissé se propager ces nauséabondes interprétations ? J’ai peur d’y voir d’une part la mainmise gauchiste sur certaines rédactions et d’autre part une volonté politique des « amis » de Nicolas Sarkozy….

  • [quote comment= »258″]y a aussi sur le bondyblog http://yahoo.bondyblog.fr/news/quand-nicolas-sarkozy-tient-parole

    Je vois en allant récupérer le lien exprès pour toi qu’il y a la suite : http://yahoo.bondyblog.fr/news/sans-titre-5

    Je pense qu’il a les moyens et la sincérité pour casser le malentendu, mais à mon avis c’est un peu tard tellement la caricature est virulente[/quote]

    Désolé, avec tes deux liens, ton comentaire était parti en liste de modération. V’là de la lecture pour Frednetick, en tout cas 😉

  • Bonjour,

    [quote post= »39″]On ne lui demande pas de faire des forums toute les semaines, mais de considérer les gens qui vivent dans ces lieux comme des français normaux, sans préjugés. [/quote]

    Je n’ai pas à la seconde (sur mon lieu de travail et non pas chez moi) le matériel nécessaire pour préciser mon propos, mais les trois forums de l’UMP sont disponibles sur le site de l’UMP.

    Lors du troisième, à Bordeaux, Nicolas Sarkozy rappelle que si il a effectivement pris du temps non planifié pour dialoguer devant les caméras avec certains habitant jeunes, il a de plus continuer ce dialogue jusqu’à aujourd’hui avec ces mêmes jeunes, leur apportant des réponses et des solutions. Ces jeunes susnommés (un terme juridique pour faire plaisir à Koz ;-)) étant invités et sis (un de plus) juste derrière lui lors de ce troisième forum et se levant alors pour saluer l’assistance, prouvant l’action efficace de leur ministre d’état.

    Désolé, Frednetick, mais j’ai du mal à souscrire à tes accusations de « brassage de vent » de notre ministre sur ce point. Là encore, il a fait preuve d’écoute, de compréhension, de pragmatisme et de suivi des solutions. N’est ce pas une « rupture tranquille » avec les méthodes des autres politiques, bravitude et démocratie participative en tête ?

    Luc

  • j’avais vu le reportage à l’époque, le traitement médiatique de cette visite mériterait à lui seul quelques bonnes études. Il y avait 2 informations à retenir : la discussion « courtoise » avec les jeunes (je me souviens bien des images, celle qui ont été diffusées par ASI en tout cas, et des termes employés des deux côtés) et l’emploi final d’un mot fort : « racaille », les médias ont choisi d’occulter la première partie et de décontextualiser la seconde. La question n’est donc pas à mon sens de savoir si la médiatisation altère la réalité des faits (forcément, mais c’est un autre problème), ici il serait intéressant de comprendre de savoir pourquoi les faits (la réalité) ont-ils été médiatisés de cette façon ?

  • [quote comment= »258″]y a aussi sur le bondyblog http://yahoo.bondyblog.fr/news/quand-nicolas-sarkozy-tient-parole

    Je vois en allant récupérer le lien exprès pour toi qu’il y a la suite : http://yahoo.bondyblog.fr/news/sans-titre-5

    Je pense qu’il a les moyens et la sincérité pour casser le malentendu, mais à mon avis c’est un peu tard tellement la caricature est virulente[/quote] A noter que la personne qui donne le N° de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati sera très prochainement nommée porte-parole du candidat Sarlozy.

    Autre remarque : je suis atterré par les commentaires qui suivent le secon billet de Kamel. Pour certains il a trahi une cause, il n’a plus de crédibilité,…. Quels ravages ont pû faire les récupérations politiques et les manipulations contre Nicolas Sarkozy 🙁 Quand j’entends Julien Dray je comprends les propos de ces jeunes.

  • [quote comment= »268″]j’avais vu le reportage à l’époque, le traitement médiatique de cette visite mériterait à lui seul quelques bonnes études. Il y avait 2 informations à retenir : la discussion « courtoise » avec les jeunes (je me souviens bien des images, celle qui ont été diffusées par ASI en tout cas, et des termes employés des deux côtés) et l’emploi final d’un mot fort : « racaille », les médias ont choisi d’occulter la première partie et de décontextualiser la seconde. La question n’est donc pas à mon sens de savoir si la médiatisation altère la réalité des faits (forcément, mais c’est un autre problème), ici il serait intéressant de comprendre de savoir pourquoi les faits (la réalité) ont-ils été médiatisés de cette façon ?[/quote] On peut remplacer médiatisés par manipulés sans tomber dans l’excès.

  • Palpitt, j’allais écrire un commentaire pour dire qu’il n’y avait pas nécessairement de volonté de travestir les faits mais, en l’écrivant, je ne suis plus vraiment certain que cette hypothèse soit vraiment crédible.

    Ca donnait : si l’on veut examiner toutes les hypothèses, on pourrait se dire que les journalistes ont estimé que, sur les quelques minutes de reportage qu’ils pouvaient consacrer à Sarko, le fait qu’il discute avec des jeunes n’était pas en soi une info… Mais ça, ce serait pour me montrer indulgent. Parce que, a contrario, ils ont choisi le passage polémique d’un échange avec des habitants du quartier ? Ils ont retenu celui où il disait « racaille » mais aucun extrait des autres échanges n’a été diffusé.

    Au final, je trouve d’ailleurs ça presqu’ironique car c’est bien un comportement de ce genre qui manque de respect pour les jeunes de banlieue : pour un certain nombre de téléspectateurs, les jeunes de banlieue, c’était uniquement les caillasseurs. Les types scolarisés, aptes au débat ? Evacués. Pas intéressants… A leur place – et d’ailleurs, il y en a qui le dit – je l’aurais eu mauvaise de voir que l’on montrait encore une fois le même tableau de la banlieue, alors que certains sont malgré tout capables de s’en sortir et méritent qu’on les voie.

  • Je crois fortement en la mainmise gauchiste de certaines rédactions, comme tu dis nsi. La volonté de faire du sensationnel, de l’émotionnel, bref de l’audimat a joué aussi. Le tout fortement relayé par diverses associations gauchistes auprès des quartiers difficiles, le tout pour créer un climat de méfiance envers NS. C’est très schématique, mais au vu du lynchage politico-médiatique dont est victime NS depuis quelques mois, je ne vois pas d’autre raison.

  • @nsi: c’est ce que j’avais écris au départ 😉 je me suis repris

    @koz: oui il s’agit bien malgré tout d’un choix, le choix du même coeur de sujet par les journalistes, la selection du bout de séquence diffusé (le même pour la quasi totalité des JT, n’y avait-il qu’une caméra ?), etc. Par quoi ce choix a-t-il été motivé ? difficile de donner une réponse. en tout cas il est clair que montrer des jeunes de banlieues en train de « donner du vous » au ministre aurait brisé 2/3 clichés au passage.

  • la vérité sur ce moment chaud a déja été dévoilée sur l’antenne, et Sarko a toujours precisé qu’il repondait aux propos d’une habitante qui avait employé le vocable racaille et qu’il visait les delinquants pas les jeunes .Rien ni fait et rien ni fera ,c’est une bonne technique de manipulation qui fait son travail, cela permet de mesurer l’honnete intellectuelle de ceux qui se pretent a ce jeu.J’ai entendu une personne à qui on avait fourni la version correcte enchainer en disant , »oui mais on n’a pas le droit de traiter tous les jeunes de racaille » En fait il s’agit de marteler ,marteler un mensonge ,il devient vérité et certaines grandes figures de la gauche ne doivent pas etre tres fiere d’elles memes, car ce sont elles qui ont construit cette grossiere manip Tout est permis en politique ,surtout les coups bas ,mais c’est aussi comme cela que l’on detourne la population de la politique

  • Dans cette affaire ce dont il est question c’est la manipulation médiatique à l’échelle nationale. Le citoyen n’a pas tous les éléments pour rendre un jugement objectif et par conséquent prendre la bonne décision lors du vote. Je ne sais pas à qui profite le crime mais dans tout les cas la victime c’est la France. Nicolas Sarkozy peut toujours se refaire avec succès mais, est-ce vrai pour le citoyen lambda ?

    Alors « racailles » et « karcher » c’est secondaire tant les enjeux son majeurs.

    @+

  • La discussion est très intéressante, mais un peu naïve. Oui, Nicolas Sarkozy s’est fait manipulé sur ce coup médiatique, mais derrière il choisit de ne pas intervenir. Que le quidam du coin se fasse manipuler quand il croit se faire interviewer par france 3 et qu’on coupe 10 minutes de ses propos en ne retenant qu’une phrase, d’accord. Car le quidam n’a pas de droit de réponse. Nicolas Sarkozy, n’avait-il pas sincérement les moyens de calmer la tempête s’il avait daigner clarifier cette affaire et voulu donner une autre image ?

    Soyons réalistes, les média l’ont plutot à la bonne et c’est le monsieur média par excellence, combien d’annonces sous les flashs, de commentaires « éclairés » de faits divers et autres décisions de justice, de réunions devant x députés UMP, de conférences de presse a-t-il su livrer aux chaines de télés en leur donnant exactement la ligne éditoriale qu’il souhaitait?

  • Malheureusement je crains que les propos du ministre de l’intérieur sur les cambriolages auxquels se seraient livré les jeunes de clichy, puis la stigmatisation des jeunes qui en bande organisée ferait la chasse aux policiers etc sont autant de déclarations qui biaisent irrémédiablement la perception de NS par les « jeunes » de banlieues.

    C’est de plus sans compter sur l’attitude de certains policiers (notez bien le certains, je ne fais pas une charge contre ce corps de fonctionnaire) qui ne font rien pour arranger les choses et qui sont assimilés au ministre..c’est dommage mais ce n’est pas forcement la faute des médias…

    [copié collé de mon commentaire sur le blog UMP pas eu la force de recopier un peu different]

  • Mais mon cher Frednetick descendez donc de votre nuage rose, c’est la vie, la vérité, il y a des bandes organisées de voyous qui caillassent, qui brûlent et qui s’attaquent aux policiers ! Combien de policiers blessés par an ? Et ne venez pas me dire que tous ces braves fonctionnaires ont fait de la provocation ! Là encore il faut condamner les médias de la pensée unique qui eux ne parlent jamais de ces criminels, de ces bandits, de ces gangsters, de ces racailles, mais les appellent des « jeunes ». Qui fait l’amalgame et généralise ? Quant aux policiers : nous sommes tombés bien bas dans cette pensée unique laxiste, naïve et dangereuse pour que les fonctionnaires chargés de faire respecter la loi et l’ordre sont perçus comme des intrus et des agresseurs ! Ce sont des paroles comme les vôtres que j’entends depuis des décennies et qui nous ont emmenées dans cette situation où dans certains quartiers règne la loi de la jungle plutôt que le respect de la république. Il faudra des années de fermeté et d’éducation spécialisée pour redresser la situation, mais combien de ces « jeunes » sont perdus à tout jamais ?

  • Une fois de plus je suis parfaitement en accord avec margit. C’est l’angélisme socialiste que vous véhiculez encore Frednetick. Et c’est cet angélismen qui a créé la situation actuelle et n’ayons pas peur de le dire les ba,des de barbares qui se promènent en toute impunité (de moins en moins grâce à l’action efficace de Nicolas Sarkozy). Et je vais même me permettre un hors-sujet : c’est cet angélisme qui a créé Le Pen.

  • Vous avez raison, Michel, c’est bien de remercier ses sources. En l’occurence, le blog de l’UMP. Il se trouve que je l’ai, aussi, dans mon agrégateur… Merci le blog de l’UMP d’avoir publié la vidéo, donc.

  • oulalalalalala mais oui je me promène avec de la fourruer sur le dos, elle est bleu et j’ai un gros coeur floqué sur le ventre, je suis un vrai bisounours.

    Pourquoi ne pas éviter de transformer les écrits de gens de temps en temps?

    1) Je ne fais pas d’angélisme, ceux qui caillassent, volent et brûlent doivent être punis avec la sévérité que requiert la gravité de leur actes, je n’ai JAMAIS dit ou écrit le contraire.

    2) Cependant vous m’autoriserez à penser que ces propos tenus devant les télévisions nationales lesquelles dans leur format actuel ne permettent pas la nuance nécessaire, et adressés à des populations au sein desquelles l’assimilation de l’individu au groupe est très développé (merci la déliquescence sociale du travail qui renvoit chacun vers une autre socialisation parfois plus dangereuse), n’est pas fait pour calmer les choses.

    3) Merci de véhiculer ces clichés de la gauche angélique qui ne veut pas mettre les gens en prisons, c’est très très crédible.

    4) Quant aux bandes de barbares, leur impunité est désormais telle que les policiers de banlieue ont pour consignes de ne pas intervenir aussi souvent que nécessaire, de peur d’emflammer encore les banlieue et par « propagation » les voitures. Mais ça c’est très probablement encore la faute de l’incurie socialiste dont il faut sans cesse rappeler qu’elle à dirigé l’Etat 5 des 12 dernieres années… Que de mal n’a t-elle pas fait !!

    Vous me copierez 100 fois les atteintes aux personnes ont augmenté de 17% entre 2002 et 2005 et ensuite on pourra toujours discuter sur des bases un peu moins idéologiques et plus factuelles.

  • [quote comment= »310″]Vous me copierez 100 fois les atteintes aux personnes ont augmenté de 17% entre 2002 et 2005 et ensuite on pourra toujours discuter sur des bases un peu moins idéologiques et plus factuelles.[/quote]

    Tu me copieras 100 fois « je ne sors pas chiffres fantaisistes » : c’est 14%, pas 17.

    Et tu me rajouteras cent autre lignes : « les violences aux personnes ont augmenté de 42% entre 1998 et 2002« .

    Et enfin cent autres lignes : « quand Koz l’a déjà écrit, je ne le force pas à se répéter, c’est discourtois. »

    Au final, je n’ai toujours pas eu de réponses aux questions que je me posais dans ce billet :

    « la gauche martelle à l’envi le “mauvais bilan de Sarkozy“. Elle aurait tort de s’en priver. Je remarque toutefois|2| qu’elle évoque systématiquement l’accroissement des violences à la personne. Alors, deux remarques préliminaires, de pure déduction : (i) pourquoi choisir cette “sous-série”, sinon parce que les autres stats ne cadrent pas dans son discours ? (ii) l’accroissement des violences à la personne indique-t-elle seulement un défaut dans l’action de Nicolas Sarkozy ? Il s’agit de constater un accroissement de la violence de la société… En quoi est-elle imputable à Nicolas Sarkozy ? Je ne doute pas que l’on me répondra que c’est la prétendue absence de politique de prévention, ainsi que ses déclarations… Mais dans ce cas, comment se fait-ce que les atteintes aux personnes aient crû de 42 % entre 1998 et 2002 (contre 14 % entre 2002 et 2006) ? Si l’on ne peut imputer aux déclarations de Lionel Jospin et de Daniel Vaillant une responsabilité dans l’explosion des atteintes à la personne lorsqu’ils étaient aux responsabilités, comment se fait-il que l’on en impute une à Nicolas Sarkozy, dans une progression trois fois moindre ? Va-t-on nous expliquer qu’en quatre ans la politique de prévention made in Rue de Solférino n’a pas eu le temps de produire ses effets ?

    Après, on pourra débattre sur des bases moins idéologiques et plus factuelles.

  • [quote comment= »310″]4) Quant aux bandes de barbares, leur impunité est désormais telle que les policiers de banlieue ont pour consignes de ne pas intervenir aussi souvent que nécessaire, de peur d’emflammer encore les banlieue et par « propagation » les voitures.[/quote] Ce n’est malheureusement pas récent… J’ai grandi dans la banlieue lyonnaise, et je me rappelle très bien les bandes brulant des voitures et caillassant un magasin (de meubles, pour l’anecdote), et accessoirement aussi les forces de l’ordre, postées à moins de 200m mais n’intervenant pas pour ne pas aggraver la situation. Cela s’est produit plusieurs fois, mais, de mémoire, je dirais que cet évènement précis, c’était en 1996 ou 1997. (ça doit pouvoir se retrouver : ce qui avait déclenché tout ça, me semble-t-il, c’est la mort d’un « jeune » du quartier dans une voiture volée qui est sortie de la route et a pris un arbre au passage, en voulant échapper à la police)

  • Très cher hôte:

    Première question

    Crimes et délits contre les personnes (sources ministère de l’intérieur)

    2002: 303.755 2005: 354.836

    Augmentation : 51.081 +16.8%

    Je suis désolé de mon imprécision c’était 16.8 et pas 17.

    Je me passerais donc des 100 premières lignes

    Deuxième question

    +42% entre 98 et 2002, je serais d’avis de poser la question suivante: et alors? J’en ai autant pour jospin et vaillant que pour Sarkozy. Ma logique n’est pas de dire la gauche fait mieux comme semble t-il la tienne est de dire la gauche fait moins bien.

    Sauf que lorsque l’on me dit :

    de moins en moins grâce à l’action efficace de Nicolas Sarkozy

    et bien le juriste que je suis ne peut s’empêcher de dire que ce n’est pas vrai. Cela augmente, moins vite qu’auparavant certe mais cela augmente. Ce qui du côté des victimes n’est pas du tout la même chose ni du côté de la perception populaire.

    Ayant donc à moitié raison sur ce coup là je coderais une ligne php pour copier 50 fois au lieu des 100 “les violences aux personnes ont augmenté de 42% entre 1998 et 2002“ si ça peut te faire plaisir.

    Troisième question

    Pourquoi l’atteinte aux personnes?

    1) Parceque c’est le plus sensible pour les citoyens. On peut se faire rembourser une voiture volée, on récupère diffiiclement d’une atteinte grave à son intégrité physique, c’est logique me semble t-il.

    2) parceque la tentation est toujours de relativiser les choses. Oui les infractions baissent (-8.2%) mais hors vols elle augmente. Or 2/3 des voitures sont désormais équipées d’alarme, braquer une 407 c’est pas comme braquer une R25 et les maisons sont de plus en plus équipées d’éléments de sécurité. Cela n’enlève rien à la baisse, mais cela relativise tout de même les choses. Soit disant passant le nombre de voitures volées à été divisé par 2 entre 2002 et 2006 en GB(-100%), le phénomène n’est donc pas aussi marqué chez nous (-39%). pas de quoi donc se glorifier outre mesure même si encore une fois pour les victimes c’est un plus indéniable.

    3) ça baisse aussi en matière de fraude aux chèques !!! ah ben oui on en utilise de moins en moins…

    4) Stupéfiants, fraude fiscale, fraude carte crédit, vols dans les lieux publics… en hausse

    On aurait effectivement pu aller chercher bcp d’autres exemples, mais l’atteinte aux personnes est le plus « marquant », c’est tout.

    Je me passerait donc des dernières 100 lignes.

    Dernière remarque

    On peut voir les choses de deux façons. Soit on est factuel, et l’on remarque que la délinquance augmente, quelque soit le gouvernement en place.

    Soit l’on rentre dans l’idéologique et on fait une difference entre gauche et droit, entre grosse et faible augmentation.

    Et puis on pourra toujours discuter des chiffres de l’OND (étude de victimisation) qui établit le nombre d’infractions à prêt de 9 millions au lieu de 3.8, histoire de rester factuel..

  • [quote comment= »316″] Soit disant passant le nombre de voitures volées à été divisé par 2 entre 2002 et 2006 en GB(-100%), le phénomène n’est donc pas aussi marqué chez nous (-39%). pas de quoi donc se glorifier outre mesure même si encore une fois pour les victimes c’est un plus indéniable. [/quote]

    Comparaison n’est pas raison, frednetick. Je doute que le parti socialiste veuille qu’il y ait autant de caméra dans les rues qu’en grande bretagne (ce qui joue un grand rôle dans la prévention des vols et le traçage des véhicules volés).

    Et puis, on pourrait jouer à la tactique « je prends un chiffre pour faire dire le contraire » en prenant pour la grande bretagne une autre statistique du bilan sécurité : les attentats terroristes (oui, c’est cynique).

    Quand à l’OND et ses études de victimisation, on se demande qui les a mis en oeuvre justement pour pallier le défaut des chiffres, et étudier uniquement les évolutions de ce thermomètre (qui ne sont pas désagrables pour sarko) plutôt que de comparer les choux et les carottes.

    Le bilan de sarkozy n’est pas parfait, mais il a fait le job, le ps ne devrait pas jouer au jeu dangereux de l’attaque injustifiée (d’autant plus que certaines parties du bilan son légitiment attaquable, mais certainement moins sexy à mettre sur la table).

  • Je ne cite pas le chiffre pour « comparer » mais bine pour montrer que dans d’autres contextes et avec d’autres méthodes (ça a aussi baissé de 150% en allemagne) des résultats « similaires » voir plus impressionnants peuvent être obtenus.

    Encore une fois il s’agit de raisonnement in abstracto. Que sarko ait ou n’ait pas un bon bilan , que les socialistes aient ou n’aient pas un bon bilan, ce que je m’attache à mettre en avant c’est que lorsque l’on veut pérorer comme ce fut le cas, en mettant en avant certains chiffres, il faut aussi accepter que d’autres choisissent d’autres chiffres.

    On ne peut pas lancer à la cantonnade, la délinquance baisse quand cela recoupe des sous-découpages qui vont de -40% à +40%.

    Comme dire que le revenu moyen en France est de 1400 euros. ça ne veut rien dire si l’on ne précise pas quelle est l’échelle des salaires, quel est le revenu médian et que l’on ne précise pas que ce revenu n’est pas la même chose que le revenu salarial moyen…

    Bref à être trop concis pour la télé on s’expose à ce que certains cherche la petite bête et finisse par la trouver… c’est naturel, c’est le « jeu ».

  • Nous savons par une étude parue dans l’Hebdo « Marianne » qui n’a pas la réputation d’être de droiite, que 80 % des journalistes sont de gauche !!! Par ailleurs la technique qui a été utilisée par les medias , qui comme on le voit plus haut sont assez roses, s’appelle la « noria-totalitaire ». C’est une tchnique très connue , utilisée par les marxistes (suivie par bien d’autres) qui consiste à répèter une contre-vérité , en l’occurence, un mot désagréable, sans son contexte ,contre le camp opposé et finalement, même le camp opposé, se mêt à douter et à reprendre l’expression ou le mot mis en cause. C’est ce qui s’appelle de la désinformation pure. Etre journaliste de nos jours c’est vraiment avoir une très grande responsabilité, ce procédé est indigne et évidemment nous fait douter de TOUT ce qu’ils peuvent nous dire. Ceci dit, je suis certaine que ces propos seront encore largement repris dans la campagne !

  • [quote comment= »318″]Je ne cite pas le chiffre pour « comparer » mais bine pour montrer que dans d’autres contextes et avec d’autres méthodes (ça a aussi baissé de 150% en allemagne) des résultats « similaires » voir plus impressionnants peuvent être obtenus.[/quote] Une baisse de 150%, je trouve déjà ça très impressionnant… En pratique, ça donne quoi, un nombre de délits négatif ? 😉

    Multiplier par deux = +100% Diviser par deux = -50% (et non pas -100%) Et ainsi de suite…

  • autant pour moi je me suis un peu emballé sur le parallèle en augmentation et en diminution.

    Docn pour rétablir les chiffres justes chers à notre hôte : -66% (division par 3)

  • Soyons factuels et moins idéologiques :

    Dans cet article vous pourrez constater que l’action de Nicolas Sarkozy a encore permis de faire baisser la délinquance en 2006. Depuis 2002 les actes de délinquance ont ainsi chuté de 9.2 %, ce qui reste insuffisant mais toujours plus agréable que l’augmentation de 14 % subie entre 1997 et 2001… Ca c’est factuel et surtout pas idéologique. Et je ne tire pas de conclusion sur l’action de Daniel Vaillant versus Nicolas Sarkozy, je ne fais que rapporter des chiffres.

    D’une manière très générale et c’est la conclusion de cet article, l’action de Nicolas Sarkozy a permis aux Forces de l’ordre de mieux s’organiser et de gagner en efficacité. Même si le bilan n’est pas de 100% de baisse il est plus qu’honorable et seule une bonne dose de mauvaise foi permettrait de le contester.

    Ségolène appellerait cela de l’efficacerie 🙂

  • Il semble qu’à l’inverse d’un débat de propositions le PS ait décidé, contrairement à l’excellente posture préconisée par Frednetick, de basculer dans un déballage de basse-cour (au sens premier du terme). Cela évitera probablement les débats d’idée avec la candidate, la laissant ainsi flotter encore quelques temps….

    Un journaliste ce soir à la radio, évoquant le slogan de Nicolas Sarkozy a fait un trait d’humour teinté de vérité :

    Avec Nicolas Sarkozy « tout est possible », avec Ségolène Royal « tout est probable ».

  • Effectivement… Ceci dit faire le tour des promesses non tenues n’est que justice et participe au contraire d’un mouvement sain.

    Encore plus sain serait de faire le même travail pour son propre camp.

  • Sauf que ce qui intéresserait peut-être les électeurs est plus ce que propose Ségolène Royal et obtenir des réponses claires plutôt que des flous artistiques que de les voir disséquer le passé. Je croyais naïvement que c’était l’avenir qui intéressait les socialistes mais je vois avec tristesse qu’ils n’ont pas changé et qu’ils sont toujours tournés vers le passé. Déjà que Ségolène nous avait dit que ce qui la préoccupait était de faire gagner la Gauche (pas la France, sic) mais là on voit bien que ce qui les intéresse le plus est de faire les poubelles 🙁

    En essayant d’être moins partisan que d’habitude force est de constater que Nicolas Sarkozy avance de nombreuses propositions quand Ségolène se promène et ne fait que reprendre des propositions de l’UMP ou de ses anciens compétiteurs, voire nous sortir du chapeau des révolutions déjà votées. Je me souviens avec nostalgie du temps où l’on appelait à juste titre la Gauche la « force de progrès ».

  • [quote comment= »350″]Encore plus sain serait de faire le même travail pour son propre camp.[/quote] Trop long pour eux ils ont un projet à trouver 😉 (je suis mauvaise langue et c’est ironique).

  • Il existe tout de même dans les deux camps (oui j’ai lu les 532 propositions du projet legislatif UMP) quelques « nouveautés », mais effectivement aussi (même a l’UMP désolé de le rappeler) des propositions qui sont déjà appliquées, font l’objet de loi et même de décrets d’application, c’est dire !

  • A l’attention de ceux qui arriveraient ici en provenance du Monde, je dois préciser que, contrairement à ce qui y est écrit, koztoujours n’est pas « un blog UMP« .

    Son auteur est « de droite » – en tout cas de celle dans laquelle il se reconnaît – et, s’il devait prendre sa carte quelque part, ce serait probablement à l’UMP, au demeurant probablement tendance « Démocrate & Populaire » comme je l’écrivais ici. Mais voilà, de carte, je n’en ai point. Et j’ai pris l’initiative, seul, comme je l’explique plus haut, de relayer cette vidéo qui fait écho à un traitement médiatique qui m’avait particulièrement exaspéré à l’époque.

    J’aurais autant aimé que Le Monde ne me colle pas une étiquette de convenance.

    J’ai demandé une rectification. Nous verrons.

  • Non, tu crois ?

    Bon, sinon, LeMonde.fr a eu l’amabilité de prendre en compte ma demande de modification. Il est désormais indiqué : « Ces deux sites influents ne sont pas directement affiliés à l’UMP mais ouvertement sarkozystes.« 

    Je n’aime pas être qualifié de « sarkozyste« , dans la mesure où cela me semble impliquer une adhésion de principe à tout ce que peut annoncer Sarkozy, mon adhésion n’étant que majoritaire. Mais bon, je ne leur demande pas non plus d’avoir mes « délicatesses ».

  • [/quote] (Françoise Laborde concluant même sa réaction sur le plateau d’ASI par un formidable : « il est possible au’il y ait un parti-pris anti-sarko à la rédaction« … de cette chaîne de service public)[/quote]

    Je me souviens parfaitement avoir vu cette émission et m’être insurgé contre cette idiote de Laborde qui avoue son « parti-pris »!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je suis scandalisé par ces propos évidemment, mais je le suis tout autant par le fait que personne, à l’époque n’avait relevé cet honteux aveu d’une « pseudo » journaliste… Non mais tout de même, cette idiote avouait sa grave transgression des règles fondamentales du journalisme!!! Plus grave, cette idiote avait donc contribué à manipuler les foules… on s’en rappelle… ce déchaînement médiatique avait fortement ému quelques peoples mal pensants et avait dû avoir quelques echos dans les chaumières et beaucoup dans certains quartiers.

    Il y a peu de temps encore, on nous bassinait sur le fait que la télé était pro-Sarko parce qu’il y était « omni-présent » (lien de causalité curieusement caractérisé d’ailleurs..). La vérité c’est qu’il s’agissait là encore d’une de ces manipulations de journalistes « parti-pris anti-Sarko »… relayée comme il se doit par ces crétins de chroniqueurs, peoples… dans les chaumières et quartiers… etc…

    ça me dégoute.

    Bonne initiative de l’UMP de rétablir la vérité (ils auraient dû le faire plus tôt !!! on se demande d’ailleurs pourquoi il ne l’ont pas fait plus tôtcar l’émission est déjà ancienne? Chirac?)

    Bonne initiative de Koz de relayer cette info car nous ne sommes pas tous adeptes du site de l’UMP.

  • A vrai dire, j’avais pensé que Laborde était plutôt courageuse de le dire. Mais je ne peux pas dire si elle participait, ou non, de ce parti-pris. Si oui, alors qu’on la châtie : dans la fosse, avec les lions.

    Pour ce qui est de l’opportunité de cette vidéo, visiblement, il s’agissait de contrer une autre vidéo qui se répand un peu trop dans les tubes. Perso, je l’ai relayée sans avoir cette intention et me fichant pas mal de l’intention de l’UMP : c’est une illustration de traitement médiatique qui m’avait scandalisé à l’époque, du fait notamment de ses conséquences, et dont la vidéo n’était plus accessible.

  • [quote comment= »471″]A vrai dire, j’avais pensé que Laborde était plutôt courageuse de le dire. Mais je ne peux pas dire si elle participait, ou non, de ce parti-pris. Si oui, alors qu’on la châtie : dans la fosse, avec les lions.[/quote]

    Elle est au moins complice et ce n’est pas à un juriste que je vais apprendre que le complice est puni comme l’auteur matériel des faits.

    A vrai dire, elle est l’auteur (et d’autres le sont aussi) de cet faute journalistique et de ce délit contre la démocratie (car manipuler ou essayer de manipuler les images destinées à l’électorat c’est au moins un délit sinon un crime contre la démocratie) car c’est bien elle qui a commis l’acte coupable dont il est question.

    Comme PPDA, je doute que Laborde soit séquestrée sur son fauteuil de présentatrice du JT et qu’on l’oblige à dire ou faire des choses qu’elle ne cautionne pas et qui vont contre son intégrité journalistique. Si elle le fait, c’est qu’elle le veut bien et ne vaut rien. Elle est parfaitement responsable de ce qu’elle dit et parfaitement responsable de la partialité des images tronquées diffusées dans son jt.

    Elle avait la séquence entière et n’a pourtant décidé de ne montrer que quelques secondes de la scène polémique.

    Elle est parfaitement coupable.

    Imaginons que demain, sa petite soeur, présentatrice météo sur tf1, fasse la même chose: « demain, temps gris sur la rive droite. Nombreuses averses sur tous les bâtiments publics de la rue du Faubourg Saint Honoré. Gros orages sur l’Elysée et sur le ministère de l’intérieur. En revanche il fera très beau rue Solférino parce qu’il fait toujours plus beau rive gauche sauf sur l’Assemblée nationale et au Luxembourg où une majorité de droite continue de siéger. oups la boulette! ».

Les commentaires sont fermés