Hop-là

vacC’est mon tour. Trois semaines de repos, dont deux semaines dans ce petit coin de paradis tropical, aux eaux turquoises, près de Cherbourg. Malheureusement, Caritas in Veritate se montre rétive à une analyse rapide, même avec l’intention affirmée de ne pas être exhaustif. Il va donc me falloir trouver le moyen de publier néanmoins mon billet, demain ou, au pire, lundi. De toutes façons, personne n’est devant son écran ce week-end, n’est-ce pas ?

Il me reste encore un autre billet en tête, sur ma rencontre animée avec Martin Hirsch. Bon, sur ce, les recommandations d’usage…

Vous restez bien sages, vous ne cassez rien, vous n’ouvrez la porte à personne, et vous n’oubliez pas qu’au-dessus d’un certain nombre de commentaires, je ne peux plus intervenir, depuis mon bberry. Je peux en revanche toujours modérer et, compte tenu de mon incapacité à intervenir en douceur, j’aurai peut-être la main plus leste sur la modération. Enfin, je doute qu’il y ait plus de difficultés qu’au cours de ces quatre dernières années.

Alors, voilà, hop hop hop, et je souhaite également de bonnes vacances à tous ceux qui partiront avant mon retour. Profitez bien, reposez-vous, faites le plein de vide. Et à bientôt.

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

14 commentaires

  • « De toutes façons, personne n’est devant son écran ce week-end, n’est-ce pas ? « 

    Ben non, no work on sunday ! 🙂

  • “De toutes façons, personne n’est devant son écran ce week-end, n’est-ce pas ? “
    He ben certains sont restés chez eux !
    Je profites de la sieste de tout le monde pour faire mon tour en espérant y trouver le fameux billet de Koz sur la Caritas et la Véritate l’une dans l’autre et puis rien !!!
    Déception ? un peu mais je me dis que tu mérite bien tes vacances…
    Je te les souhaites reposantes !!!

  • Revenez d’urgence, Koz, une proposition de loi visant à supprimer tout congé pour qui que ce soi a été déposée en catimini la nuit dernière par le député UMP Alekseï Stakhanov.

    Ne nous privez pas, cruellement, du plaisir d’en discuter du bien- ou mal-fondé.

  • Eh bien si, même si je me suis fait taxer d’excessisme quand je disais que le développement ne pouvait passer que par l’évangélisation, je n’étais pas si loin de la plaque que ça! Le pape actuel rappelle que déjà Paul VI disait la même chose, et il y revient plusieurs fois dans Caritas in Veritate: notamment $8 « …l’annonce du Christ est le premier et le principal facteur de développement », $13 « il réaffirma l’importance déterminante de l’Evangile pur l’édification d’une société de justice et de liberté », $ 15 aussi « entre l’évangélisation et la promotion humaine, il y a des liens profonds  » (après j’ai pas encore lu).

    (en gros, sans orienter le progrès vers le bien grâce à l’évangile, on a un progrès technique déshumanisant, et la réaction devient une allergie au progrès (pourtant positif) et un désir de retour à la nature …déshumanisant aussi!)

    donc tous à vos maillots: on peut évangéliser sur les plages pour promouvoir le développement de l’homme pendant l’été!

  • Cette fois, ça y est : je ne peux plus afficher le billet ‘Caritas’ devenu trop long avec les commentaires… Soyez sages, donc.

    Au stade où en était la conversation, je voudrais toutefois vous signaler le billet que j’avais rédigé sur une soirée des Conversations Essentielles sur le don. Ce qui dit Faber et Wiesel me semble intéressant.

    Il n’y a plus de module de recherche sur ce blog, suite à la dernière mise à jour un peu ratée de wordpress. Vous pouvez utiliser google en limitant la recherche à koztoujours en tapant « faber wiesel site:http://www.koztoujours.fr« , faire la même sur le site en entier, voire aller sur le site des Conversations (http://www.conversationsessentielles.org si je n’m’abuse) pour trouver d’autres compte-rendus.

    Au final, et au travers de ce que dit Faber, je pense que si la question de la gratuité du don peut être posée, elle n’est, ultimement, déterminante.

Les commentaires sont fermés