Et pourtant, j'aime mes semblables (des vacances et du flux)

Mais il se trouve que, en cette fin de semaine, c'est là que je serai. Là, précisément, où cette route prend fin. Où plus personne ne passe. Où l'on ne clot plus les terrains. Où l'on n'entend que l'eau qui ruisselle, la bergeronnette qui pépie, le volcan qui s'éteint, la vache qui s'ébroue.

Ce n'est pas que nous l'ayons souhaité à ce point mais c'est un fait : nous n'entendrons pas la voisine hurler pendant l'amour. Ou alors par grand vent.

Vous l'aurez donc compris : vous serez presque abandonnés durant trois semaines, jusqu'au 4 août où l'on abolira dans la nuit mon privilège de vacanciers. Presque abandonnés seulement car, grâce à mon bien-aimé patron, je devrais pouvoir trouver - à tout le moins à proximité - un endroit où le réseau passe, afin de publier mes éventuels billets, ou ceux de mes camarades co-blogueurs.

Peut-être même - mais c'est bien plus incertain car cela suppose de disposer d'une connexion - envisagerai-je de publier des photos, pour rendre davantage hommage à la région que ne le fait la Googlemobile.

C'est, encore, involontaire, mais nous arriverons en effet au lendemain du passage du Tour, grâce auquel je peux même vous offrir une vue approximative du paysage, à une saison indéterminée (en suivant la route, on atteint encore des sommets enneigés...).

*

Et tiens, je profite de cette occasion pour lancer un débat ici, qui devrait m'inciter à statuer sur une question épineuse : dois-je publier l'intégralité de mon billet dans mon flux RSS ou seulement un extrait, comme je le fais à l'heure actuelle ?

Ah, je vous vois venir : vous allez me dire qu'entre les intégristes et ça, j'ai manifestement décidé de m'attaquer à des sujets de premier plan1. A ce stade effectivement, je me demande pourquoi je me suis retenu d'évoquer Christian Estrosi qui, lui, a l'intelligence d'une moule, et dont la carrière politique est pour moi un mystère.

Mais figurez-vous que ke suis épisodiquement sollicité par certains qui, consultant koztoujours depuis leur agrégateur voire, pire, leur portable, souhaiteraient que je publie l'intégralité du flux. Si vous ne savez ni ce qu'est un flux, ni ce qu'est un agrégateur, il vous est chaudement recommandé de vous concentrer sur la première partie de ce billet.

J'ai certes remarqué que de brillants camarades ne manquaient pas de le faire sans que cela ne semble nuire à leur fréquentation. Mais, comme je l'exposais récemment par mail à Gemini, j'y vois trois inconvénients :

1. C'est bien la peine que je me décarcasse à peaufiner autant que j'en suis capable l'aspect de mon blog si c'est pour qu'il soit consulté sur un agrégateur;

2. J'ai placé de la publicité dans les billets. Je pourrais certes renoncer aux quelques 70 € annuels que représente ces insertions mais ce sont aussi les petits ruisseaux qui font de la mousse;

3. J'aime mes stats. Je l'avoue. Mais j'aime savoir d'où viennent ceux qui me lisent, quels billets ils ont lu. J'aime aussi savoir sur quoi ils ont cliqué. Tout simplement, j'aime savoir qu'on me lit. Oh, je n'en suis pas fier, hein. J'en ai honte, si vous saviez. Enfin pas tant que ça. Que le blogueur qui n'a jamais pêché me jette la première pierre. Et en l'occurrence, je peux vous le dire, sur ce coup, je suis super tranquille.

*

Ceci étant dit, ce n'est pas parce que je choisis de prendre mes vacances là où je ne croiserai pas âme qui vive si ce n'est celles qui me sont directement chères que je ne suis pas animé d'un souci profond de satisfaire mes prochains. Aussi, si les personnes concernées - ou d'autres car j'ai la joie d'être lu par quelques personnes compétentes en la matière - trouvent de bons arguments pour me convaincre, je pourrais envisager de revenir sur ma position. En toute magnanimité.


  1. quoique je ne vous suive pas véritablement sur ce point []

Related Posts

67 comments

  • Elles s’ébrouent les vaches…? Je laisse les gens compétents donner leur avis sur les flux et les reflux. Bonnes vacances Koz

  • Tu n’as jamais vu une salers sortir du ruisseau au lever du soleil et, dans la brume matinale, faire onduler ses longs poils bruns et soyeux au rythme lent de ses déhanchements ?

  • Dans le Cantal, elles s’ébrouent oui. C’est du à la qualité particulière de l’air dans cette région. Et quand elles s’envolent (c’est rare mais ça arrive) ou quand elles font onduler leur longue chevelure noire (c’est encore plus rare), c’est du à l’Avèze, un alcool local assez traitre si tu fais pas gaffe.

  • Dans le Cantal, elles s’ébrouent oui. C’est du à la qualité particulière de l’air dans cette région. Et quand elles s’envolent (c’est rare mais ça arrive) ou quand elles font onduler leur longue chevelure noire (c’est encore plus rare), c’est du à l’Avèze, un alcool local assez traitre si tu fais pas gaffe.

    oui, ou à une digestion apesantie par l’ingestion d’une assiette d’aligot qu’un naïf se serait offerte en croyant se servir de la purée de pommes de terre.

    Et il faut savoir que là-bas, aimer l’Avèze est un penchant tout à fait bien perçu, même par les gens de bonne compagnie.

    (ce message, offert par l’Amicale des Calembours et autres Billevisées, est dédié à tous ceux qui, comme moi, trouvent la discussion précédente tout à fait passionnante mais un tantinet pointue)

  • Une bonne raison? Cela te fait peut-être perdre des lecteurs. Perso, je te lis dans Netvibes où on peut afficher la page d’origine. Il y a moins de 10 blogs dans ce cas, que je veux lire tous les jours et pouvoir commenter facilement. C’est surtout une question d’habitude, une fois qu’on a commencé à commenter quelque part, s’pas, on continue. D’autres figurent dans mon agrégateur (Bloglines), ils sont 194, dont les 2/3 à usage professionnel. Je les « lis » environ une fois par semaine, très rapidement, c’est à dire que je parcours ce qui est affiché dans mon agrégateur. Il est rarissime que je clique pour aller plus loin. S’il n’y a que quelques mots, soit ils me permettent de me faire une idée du contenu, et c’est toujours ça de pris, soit non… et le plus souvent je finis par me désabonner.

  • @ Guinea Pig

    Précieuses billevesées et autres calembredaines… Le déhanchement des vaches qui s’ébrouent en sortant du ruisseau, c’est puissamment évocateur, il faut l’admettre !

  • Grâce à Thunderbird, je vois ton fil dans son intégralité et avec le bel aspect que tu as choisi de leur donner. Mais pour les fils qui apparaissent en mode texte, je déteste quand ils sont incomplets. Souvent, je m’en désabonne d’ailleurs. Bon, pour toi, il est possible que je ferais une exception, mais j’en serais fort marrie. Ouais.

    Question vaches, j’en connais un rayon en tant que Bourguignonne. J’en vois à chacune de mes balades et je peux dire qu’elles ne sont pas les dernières à s’en jeter un petit derrière le collier. C’est pas pour rien que le bœuf bourguignon, c’est fait avec du vin, la viande est préparée dès la naissance.

    Place à l’originalité maintenant : bonnes vacances, profite bien, tu vas nous manquer, envoie une petite carte et plein de bises à la petite famille. Et sois prudent sur la route. Et appelle-nous quand tu es arrivé.

  • je savais bien que tu t’émerveillais encore devant des ruminants mais pour ce qui du salers je préfère le fromage. Le meilleur au monde… j’étais dans le département voisin l’année dernière et j’en trouvais du archi-bon sur les marchés. En fait, je ne sais pas s’il y a beaucoup de bergeronnettes, qui aiment je crois, les habitations, mais il y a des buses, moins romantique… cela fait peut-être loin de ton lieu de vacances mais au retour il y a vulcania (mes enfants ont bien aimé !)

    A propos de ta question, je n’en sais rien mais sur le point 3, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire qu’on était suivi. Berk on ne peut plus faire ce que l’on veut :-) Bonnes vacances !

  • Et quand elles s’envolent (c’est rare mais ça arrive)

    Les vaches ne volent pas, non, et c’est tant mieux. Avez-vous jamais reçu de crottes d’oiseaux sur le pare-brise ? :-o Vive les vacances.

  • Oui mais ne dit on pas, il pleut comme vache… ? Ce qui laisse entendre que cette histoire de vache volante n’est peut être pas qu’une légende.

  • Étant donné que tu écris des billets plutôt longs, il est de toute manière plus facile de te lire dans un navigateur digne de ce nom (Gecko donc), mais essaye de proposer un extrait plus long pour attiser la curiosité (bon de toute façon tous tes billets sont intéressants, sauf quand tu parles du Pape et que je ne comprends pas).

    La pub ? À mince j’avais pas vu… elle doit être bloquée.

    Et donc que te racontent tes stats ? D’où viennent tes blogueurs, en quel nombre, quels billets reçoivent le plus de pics ? Allez étale nous un peu ton égo pour qu’on en profite.

    Profite bien du grand air :)

  • Je n’utilise pas d’agrégateur, donc ça m’est égal.

    En ce qui concerne le fromage salers, selon les puristes, il n’y a que le vrai de vrai qui est fait à partir de vache salers sur du pâturage salers. C’est l’herbe qui pousse sur le sol volcanique qui donne le goût. Le faux salers c’est quand la vache est nourrie à l’écurie.

  • salut, profites bien de tes vacances alors, et n’oublies pas que ta femme n’a pas forcément envie de te voir le nez collé à ton portable pendant 2 h chaque jour…!

    Sinon, pour répondre à ta question (je me la suis posé aussi pour mon blog).

    1. il existe un très bon plugin wordpress qui permet d’intégrer dans le flux des classes CSS avec la mise en forme que tu as choisi d’utiliser (à peu près). Il s’agit de FeedStyler (http://www.devlounge.net/extras/feed-styler)

    2. tu ne me feras pas croire que tu espères vivre un jour de ton blog ? 70€, ce n’est tout de même pas beaucoup…

    3. C’est le point critique ; et je t’avoue que préfère ne pas y penser (j’adore regarder mes stats aussi…).

    Au final, j’ai tranché chez moi, et ça n’implique que moi, pour une liberté laissée au lecteur de venir ou non sur mon site, et de lire mes billets où ça le chante : au final, ce qui m’intéresse c’est qu’il les lise, mes foutus billets…!

    à bientôt

  • Bonjour,

    On a donc quelques semaines de tranquillité pour parler du contenu des billets dans le chat plutôt que dans les commentaires ?

    Chic alors !

    ;-)

    Luc

  • Bonnes vacances Koz… Que cette vache de Royal ne vous gâche pas tout…

    Je sais pas pour vous, mais moi la vache qui m’a le plus plu c’est celle qu’avait peinte Fernand Leger, et dont j’avais pu voir une reproduction au musée de Biot il y a quelques années…

    Je n’arrive pas à en retrouver trace sur le web, mais il est vrai que je ne me souviens plus du tout du nom de cette toile. Elle était vachement belle cette vache. ;)

    …si quelqu’un la retrouve…

  • interencheres.com/img/img_actu…

    Je l’avais trouvée celle-ci mais ce n’est pas la vache que je cherchais… La mienne (enfin celle de F.Leger) est en plein toute seule dans son champ et dans son tableau…

  • Si tu publies l’intégralité du billet sur le flux RSS, tu auras peut-être plus de lecteurs mais tu ne le sauras pas et cela n’apportera rien aux commentaires (voire, il pourrait y en avoir moins).

    Tu as en gros le choix entre deux stratégies :

    « je suis quelqu’un qui s’exprime et c’est le message qui compte » : et là, tu publies l’intégralité des billets dans le flux, tu te republies sur paperblog, tu autorises agoravox à te reprendre, etc. C’est plus noble.

    « je suis un média et c’est le blog qui compte » : il n’y a que sur koztoujours.fr que l’on peut lire Koz. les lecteurs doivent venir là, ça permet d’analyser les sources de trafic, d’enrichir les commentaires, etc. Il n’y a rien de mal à aimer suivre ses stats ;-)

    A toi de voir.

  • Koz,

    Pour ma part, je vote pour pouvoir lire l’intégralité dans mon agrégateur, comme le font Eolas et Aphatie par exemple.

    Luc

  • Bon, bon, j’avoue ne pas être totalement convaincu. Et que j’ai du mal à choisir entre « l’important c’est qu’on me lise » et le « ouais mais bon, je suis pas un mec super noble, j’ai aussi des motivations mesquines ». D’autant que cela me permettait aussi de me faire piquer l’intégralité de mes billets par les aspirateurs de RSS. Mais je crois que je vais tenter. Des blogs comme ceux d’Eolas et Apathie, par exemple, n’ont pas l’air d’en souffrir.

    Lomig, merci, je vais tester ton plugin !

    Antoine, pourquoi pas, pourquoi pas. J’ai apprécié votre intervention sous le précédent billet ;-)

  • Re-salut Koz, en fait si tu veux autoriser les autres à te piquer ton flux en entier et à le republier, il faut que tu utilises également RSS Footer (http://yoast.com/wordpress/rss-footer/) qui permet d’ajouter au flux, en fin d’article, un petit bla-bla de copyright, avec un lien vers ton blog…pratique et pas cher.

    Ton serviteur,

  • “je suis quelqu’un qui s’exprime et c’est le message qui compte” : et là, tu publies l’intégralité des billets dans le flux, tu te republies sur paperblog, tu autorises agoravox à te reprendre, etc. C’est plus noble.

    Pas d’accord. Être repris ailleurs, ça, c’est à Koz de voir. En revanche, des agrégateurs sur Paperblog permettent de commenter un peu n’importe où et la conversation est totalement dispersée, donc perd tout intérêt.

    Si tu publies l’intégralité du billet sur le flux RSS, tu auras peut-être plus de lecteurs mais tu ne le sauras pas et cela n’apportera rien aux commentaires (voire, il pourrait y en avoir moins).

    Pas d’accord non plus. Comme je le disais, grâce à Thunderbird, j’ai l’intégralité du billet, j’ignorais même que Koz avait un flux tronqué. Ca ne m’empêche pas de venir quand j’ai quelque chose à dire.

    En revanche, c’est vrai, j’aimerais pouvoir signaler à Koz comme à tous les autres auteurs de blog que j’apprécie que j’ai lu leurs billets et que je les ai approuvés. Mais je n’aime pas venir juste déposer un commentaire qui dirait « Ah bravo, très bien » sans rien apporter au débat. La conversation en commentaires y perdrait de l’intérêt et cela nuirait au blog de Koz, ce que je ne veux en aucun cas.

    Pour ce qui est des stats, Koz passe par Feedburner, il a donc le nombre d’abonnés, il n’y a pas d’intérêt à venir sur le site pour juste prouver qu’on le lit.

  • Merci, mon serviteur. ;-)

    Disons que je ne veux pas spécialement autoriser qui que ce soit à me piquer ce que je me casse le… bourrichon à écrire, mais que certains ne s’en privent pas. Ton plugin m’intéresse.

    Encore merci !


    Delphine, pour les stats, j’ai des infos plus précises : cf l’image (cliquable) dans mon billet.

  • Bonjour Koz, En tant que lecteur, j’apprécie de pouvoir lire le flux entier. Non que cela m’arrive souvent car je trouve ça plus agréable de lire sur le site original avec CSS, commentaires, et tout et tout, mais il m’arrive de consulter mon agrégateur (Google reader) via mon mobile, en déplacements, en vacances, dans le RER, etc. et là, clairement, si l’article n’est pas complet, je ne clique pas sur le lien pour lire la suite, et souvent, je ne reviens pas dessus… Et Google considère que le surf sur mobile est l’avenir d’Internet, je dis ça, je dis rien. Bon, j’avoue qu’en tant que blogeur, je me pose la question inverse, pour les mêmes raisons que toi, mais je ne m’y résous pas, pour les raisons ci-dessus.

  • « Même si les sommes gagnées par chacun d’entre eux ne se chiffrent qu’en dizaines d’euros par mois, elles représentent déjà l’équivalent d’un treizième mois »

    Tu gagnes 70€ par mois, mon Kozounet ?? Mais tu vaux tellement mieux, ça me désole. :’(

  • Je vote pour avoir les billets en entier !

    Parce que c’est plus léger à charger, que je ne suis pas toujours prête à attendre (ne serait-ce que quelques secondes) pour lire la suite d’un article dont le thème ne m’intéresse que très modérément, alors qu’au minimum je le parcourrais sur mon agrégateur, et aussi parce que je peux éventuellement les (re)lire hors-ligne.

    En échange, je promets de cliquer sur les billets qui annonceront un éventuel changement de design, ça marche ? :)

  • pour lire la suite d’un article dont le thème ne m’intéresse que très modérément

    Oh l’autre, hé…

    En échange, je promets de cliquer sur les billets qui annonceront un éventuel changement de design, ça marche ?

    Non, ça marche pas. Non mais des fois.

  • Ah ! la belle vallée de la Jordanne ! bon, vous n’êtes pas tout près de chez moi, mais vous pourriez venir m’acheter mes fromages !

    J’ai songé sérieusement à venir vous acheter des fromages mais, tout de même, 180 km…

  • Pour les flux, j’ai vu que tu étais en plein test. J’ai vu une version de « Besancenot » en text only… c’est quand même agréable d’être accueillie par une gentille vache. Ordinairement, j’utilise Thunderbird, donc le billet me vient tout bien beau comme dans Firefox mais je clique toujours pour le lire dans… Firefox… allez savoir pourquoi! Certainement la flemme de redimensionner la fenêtre qui est au poil pour les mails. Bref, je suis un peu hors sujet d’expertise, et par ailleurs, je me demande si la lecture dans Thunderbird ne s’apparente pas à une visite dans les stats.

    Mais le plus important c’est surtout: bonnes vacances Koz.

  • bonne vacances, tant que le gouvernement nous en laisse…

    car avec les 235 jours au forfait, il faudra trimer plus dur,plus long et ne pas se plaindre: les américains sont une novacationation, les chinois veulent notre peau… mais, heureusement, il existe une france profonde, rurale, pour trouver sa place dans le Modèle Social Français et nous donner la nôtre…

  • Francis,

    La France rurale, celle qui a des animaux et travaille donc 365 jours par an, sans jamais aucun jour de vacances ? et oui, les vaches se traient matin et soir, y compris le 1er mai.

    Bonnes vacances, mon Koz.

    Luc

  • La salers serait donc social-traître ?

    car avec les 235 jours au forfait, il faudra trimer plus dur,plus long et ne pas se plaindre

    Je pense ne pas avoir très bien compris l’argumentaire. 235 jours, c’est pire qu’avant ?

  • put’, même pour me souhaiter bonnes vacances…

    Bonnes vacances Koz, mais pitié, garde ton Blackberry allumé, trouve une borne, quelque chose… tu es vraiment trop drole.

  • 365- 2(52)=261 261-55=236 236- le 1 er mai=235 et hop les fériés ont disparu!

    bonne vacances quand même, koz il y aura bien un eponymus ou un liberal pour montrer que ce calcul est gagnant pour les cadres et qu’ils ont eu raison de voter pour NS bien aimé….

  • Francis, s’il vous plaît, s’il vous reste un peu de vacances, prenez-les. Et surtout, n’écoutez pas la radio, ne lisez pas les journaux pendant ce temps-là. Vous verrez, il n’y a rien de mieux pour guérir les fixettes des militants les plus endurcis.

  • un peu méprisant, le ton de gwynfrid… le vieux principe: « si tu ne veux/peux pas discuter, l’interlocuteur il faut déstabiliser… »

  • bonne vacances quand même, koz il y aura bien un eponymus ou un liberal pour montrer que ce calcul est gagnant pour les cadres et qu’ils ont eu raison de voter pour NS bien aimé….

    C’est à dire que si tu avais posté ce commentaire sous Benoît XVI et les Intégristes, je t’aurais éventuellement répondu, mais là, c’est trop hors sujet, tu vois…

  • et hop les fériés ont disparu!

    D’accord.

    Bon, je reprends les calculs: 365-2*52-235=26 jours ouvrés (on ne considère ici que ceux qui ne travaillent pas le week-end).

    Soit 5 semaines de congés, quand bien même ce serait avec les jours fériés.

    5 SEMAINES ??? Par la grand-mère du Mulet, comment va-t-on bien pouvoir faire pour survivre ?

    C’est indécent.

  • Bonjour,

    Francis, raté ! Ce n’est ni Eponymus, ni Libéral qui répond.

    J’ai un forfait jours à ce jour de 217 + 1 = 218 jours. 217 travaillés et payés, et un jour de solidarité.

    Le nouveau forfait (qui n’est pas imposé, qui n’est que le maximum, qui doit être négocié et non dénoncé dans l’entreprise) me permet de monter jusqu’à 235.

    235 – 218 = 17.

    C’est marrant, mais lors du passage au 35 heures, la plupart des cadres ont eu 17 jours de RTT (en plus bien sûr des jours fériés et des congés payés, y compris ceux d’ancienneté). Sais-tu ainsi que mon ancienneté me donne un jour de congé annuel en plus, et que donc je suis dispensé de travail pour un de ces jours sur 218, sans réduction de salaire ?

    Ils peuvent donc choisir LIBREMENT (ou quel vilain mot, tout devrait être imposé unanimement par l’état à tous de manière totalitaire) de monnayer ou pas ces jours et de choisir entre temps libre et finances. Et tout choix entre ces deux valeurs est possible, 235 étant un maximum et non pas une valeur absolue. Et la valeur de rachat est aussi sujet à négociations.

    Pour information, dans ma société, il a été proposé il y a deux ans dans le cadre des NAOs (négociations annuelles obligatoires) de laisser le choix de monnayer ou pas 2 jours de RTTs. Magique, une majorité a choisi de les monnayer.

    Comme quoi, les grandes théories ne résistent pas toujours aux faits.

    Comme par exemple, pour évoquer un autre billet de Koz, la théorie du complot et la réalité des empreintes.

    Donc, oui, quand on me donne LE CHOIX entre finances et repos, c’est une bonne nouvelle venant de notre Nicolas, bien aimé pour ta part.

    Luc

  • @guinea pig 5 SEMAINES ??? avec les jours fériés inclus dedans….

    C’est indécent.???

    c’est simplement moins qu’avant….

    on se rapproche du « modéle américain » progressivement… a novacationation…

    @luc, si tu as eu 17 jours au moment au moment de la RTT, en plus des fériés, congés, chômés, tu n’es pas à 217 ou 218 jours au forfait… la nouvelle loi permet simplement que la bôite demande à ses cadres de travailler 235 jours, une partie étant travaillée en heures sup à +10%…. personnellement, je ne vois pas le progrès pas grand chose à voir avec l’accord d’entreprise que tu évoques

  • Il y a quelques jours de moins, donc on tend progressivement vers 0 ?

    Ah ouais, ça, ouais. Pas de soucis, je ne peux qu’être d’accord.

    Ce matin, il y avait plus de Français vivants qu’hier. J’imagine qu’on tend progressivement vers le modèle chinois.

  • Mais vous allez laisser ceux qui partent en vacances s’en réjouir oui ? Rhoh mais c’est dingue ça de toujours penser aux problèmes ! (à lire sur le ton de la mère de famille qui en a marre de tous ces piallements)

  • un peu méprisant, le ton de gwynfrid… le vieux principe: “si tu ne veux/peux pas discuter, l’interlocuteur il faut déstabiliser…”

    C’était un billet juste pour dire bonnes vacances. Vacances. Repos. Pause. Dodo. Glande. Bergeronnettes, volcans, vaches. Vous voyez le concept ?

    Alors quand, dans le même souffle, vous souhaitez bonnes vacances à Koz tout en essayant de relancer la polémique du jour… Je sympathise.

    Mais vous avez apparemment trouvé des commentateurs assez en forme pour vous répondre, alors je ne veux pas vous priver. Après tout, c’est peut-être pour vous une forme de vacances.

    @Cilia: Moi, ce serait plutôt le ton du père de famille qui se met au volant après avoir chargé les bagages et fait monter à grand-peine les enfants surexcités dans la voiture. :-)

  • @guinea pig ce matin, la différence nombre de chinois moins nombre de français s’est accrue, donc on tend progressivement à s’éloigner de la Chine… tout n’est pas statique… manipuler des notions de limites implique une bonne culture mathématique…

    et pour revenir au fond, oui, une diminution des jours non travaillés (chômés, fériés, RTT) alors que la productivité croît est vécue par beaucoup de salariés comme une régression injustifiée

  • je conteste. Les séries n et n2 tendent toutes les deux vers l’infini. L’infini est absolu.

    Ensuite, bon, bah, hein. Chacun porte midi sur sa voie.

  • Note importante: inutile de me rétorquer que n2-n tend aussi vers l’infini, hein, je le sais bien. Je trouvais juste exagéré de dire qu’on tendait vers le modèle américain.

  • j’ai écrit: les congés diminuent, donc on se rapproche du « modéle américain » , je maintiens… nous n’y sommes pas mais, « qaund les bornes sont fraanchies…. »

  • Francis, tu n’as pas l’impression d’être un peu lourd ? Ce billet a pour sujet les vacances et le flux RSS. Tu vois, c’est un sujet sympa, léger etc. Ca fait plusieurs fois que d’autres t’en font la remarque, tu ne voudrais pas l’entendre ?

  • raaah, c’est ma faute, aussi.

    J’aurais pas dû réagir.

    Je m’en excuse auprès de tous, festivaliers de vacances bovines et adeptes du fl’CCCP complet ou partiel.

    D’ailleurs, personnellement, j’aimais bien le partiel, qui a un côté « viens-y voir si t’es un homme » (je ne sais pas quels mots doux sont sussurés aux oreilles féminines)

  • J’arrive un peu après les festivités (vacances et contexte géographique m’ayant isolé d’une connexion internet obligent) mais c’est pour constater avec plaisir que Koz a choisi de tester les articles complets dans le flux RSS…

    C’est très appréciable de pouvoir ainsi avoir le contenu sous le format le plus approprié à son utilisation pour la lecture.

    En espérant que cela te convienne également, je te souhaite de bonnes vacances (s’il t’en reste au moment au j’écris).

  • Eh non, c’est le retour. Et avec ça, le constat d’un désagrément de cet usage. Un site tel que celui-ci reprend l’intégralité de mes billets (y compris, donc, celui sur mes vacances) sans jamais m’avoir contacté… Ca m’agace un peu de voir que mes billets servent à certains à mettre du contenu dans un site qui ne leur sert qu’à se faire des revenus publicitaires.

    Bon, cela dit, c’est un épi-site, so…

    Mais bon, je continue à tester.

  • J’ai moi même fait du ménage à plusieurs reprises dans mes flux RSS sous mon aggrégateur et une des rêgles de tri que j’ai appliquée était justement de virer les flux RSS tronqués … le tiens a résisté à plsuieurs vagues de « nettoyage »… :)

  • Tu devrais te tourner vers FeedBurner, faire passer ton flux dans l’entonoir FeedBurner (qui n’y rajoute des choses que si tu lui demandes) et qui ensuite te donne des stats et aussi la possibilité de rajouter quelques pubs…

    Ainsi les vilains sites qui reprennent l’intégralité du flux auront bien des surprises (en plus de l’actuel  » ****** Initialement publie sur koztoujours Tous droits reserves »). Le « tout de même » a disparu.

    Tu peux rediriger ton flux actuel vers le flux FeedBurner avec le plug-in redirection, aussi facilement que pour une page normale, sans avoir à demander à tout le monde de le faire, et avec une souplesse si un jour tu ne veux plus passer par FeedBurner.

Comments are closed.

La publication d'un commentaire implique l'acceptation des conditions d'utilisation