Dérèglements politiques

Mon monde vacille. Je vis dans une incertitude croissante et permanente. Je ne sais pas s’il y aura de la neige la semaine du 17 mars. La maison de vacances des grand-parents de ma femme risque de passer sous le niveau de la mer dans le siècle à venir. Je ne suis pas même certain de pouvoir vivre un jour dans une maison, vu la flambée de l’immobilier. Le virus de la grippe aviaire peut muter à tout moment. Et voilà que les piliers historiques de la gauche se mettent à voter Sarkozy. Après Glucksmann, Pierre ArditC’est Roger Hanin qui annonce qu’il votera Sarkozy ! Roger, le bon Roger, compagnon de route du Parti Communiste… Mon monde vacille.

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

30 comments

  • Pierre Arditi ? J’avais aussi lu ça, mais je l’ai vu chez Durand dans « Esprits libres » la semaine dernière, il m’a semblé rester socialiste. Non ? J’attendais qu’il s’exprime justement sur Sarko, et il me semble bien qu’il penchait pour Ségo. Sans s’interdire de regarder ailleurs certes, mais il a pas soutenu sarko.

  • J’avoue que je reste perplexe. Je l’avais vu, ému et chiffonné, au siège du PS le 21 avril 2002. Mais j’attendais que le Nouvel Obs rectifie. Et rien…

  • En fait, d’après mes souvenirs (c’est tard cette émission), il a dit que Sarko était un homme très estimable, très sympa (il le connais), que les caricatures gauchistes sur lui (facho…) avaient le don de l’agacer. Pour autant, il reste de gauche. (l’émission n’est pas disponible sur F2, mais la rumeur après l’émission m’a semblée une élucubration de journaliste)

  • [quote comment= »2491″][quote comment= »2484″]Vu chez embruns, une dépêche plus explicite.[/quote] hanin pour sarko cest navarro qui sauvel la france . ah cesppieds noirs ils ontun sene del humour bienq eux[/quote] desole pour les fautes de frappe j ai un clavier us de temps en temps j ooublie que le a est q et que le m est . mais je reviendrais

  • J’ai vu l’émission et effectivement Arditi n’a pas absolument pas dit qu’il votait Sarko. Il a dit être intéressé par tous les programmes (notamment Bayrou) mais qu’il restait de gauche.

  • Est-ce vraiment incompatible, lorsque Roger Hanin, lui, va jusqu’à dire que Sarkozy est un homme de gauche ?

    Cela dit, je ne vais pas me battre pour Arditi. Il soutient Sarko, il le soutient pas, quelque part, hein …

  • Oh là là, vraiment le monde à l’envers

    « je pratiquerai l’ouverture, parce que la France a besoin de l’énergie de tous ses enfants et de tous les talents et il n’y a pas deux équipes de France A. » – Nicolas Sarkozy.

    Dis donc ! la même union nationale dont il nous a expliqué, lui et tous ses soutiens, qu’elle était impossible et contraire à la logique de l’alternance et de la bipolarisation ?

    Ne craint-il pas de désorienter quelque peu ? 🙂

  • Frédéric tu oublies de dire qu’il a déclaré dans cette même phrase : « je ne suis pas l’homme d’un clan ». Une posture très gaullienne n’est-elle pas ?

  • Il y a pire : il s’est même permis de pointerce que j’ai oublié d’écrire moi-même dans mon bayrouscepticisme, à savoir que le gouvernement Merkel est un rassemblement contraint, et non un rassemblement choisi.

    Mais que restera-t-il donc à François Bayrou, si Nicolas Sarkozy lui pique « The Method » ? Il ne reste plus à l’UDF qu’à marteler qu’il n’est pas sincère.

    A part ça, sur les termes, je préfère « gouvernement d’ouverture » à « gouvernement d’union nationale » que je trouve un peu « dramatisé ». Pas toi ?

    😉

  • Tout fout le camp mon bon Koz! J’ai même entendu un de mes amis, trotskyste historique d’origine sud-américaine laisser entendre que le vote Bayrou le tentait… Etait-ce une plaisanterie? Pas sûr!! Roger Hanin…… Encore un ralliement de cet ordre et Nicolas Sarkozy va sortir dans la rue avec un chapeau et une écharpe rouge, en promenant son labrador…

  • Au premier tour il votera tout de même PC…

    Au passage : demain c’est jour du parution du Canard Enchaîné. D’après le numéro à paraitre, ce serait bien Nicolas Sarkozy qui a tué Kennedy en 63 (et peut être même en 68 aussi). L’information vient d’une source anonyme bien sûr. Et si ce n’est pas ça, une autre info du même tonneau prendra la place.

  • koz : en fait je préfère gouvernement « de rassemblement » (d’ailleurs 🙂 le terme utilisé par F. Bayrou). « Ouverture » suggère strapontins, et « union nationale » suggère unanimité, ce qui est absurde : le « rassemblement » se fait sur un projet, des priorités, une vision commune.

    Le « point » mis en avant par F. Bayrou est que cette vision commune existe, approximativement, entre un DSK et un Méhaignerie, un Delors et un Barre, ce que F. Bayrou appelle « deuxième gauche et deuxième droite » – et le centre ; à ceci près qu’ils font semblant de rien pour entretenir, à destination du bon public, la comédie de l’affrontement droite-gauche et de l’alternance radicale – « tout mais pas l’autre » …

    Il me semble qu’un N. Sarkozy, par les valeurs, disons sommairement « de réussite à l’américaine » qu’il met au premier plan – le « tout est possible », la pseudo-« liberté de travailler » – se démarque de cette vision commune. Avis personnel, juste pour rassurer :-))

  • PS – quant au rassemblement contraint et non choisi, je sais bien que si les gens de valeur de la deuxième droite et de la deuxième gauche acceptent d’entrer dans un gouvernement présidé par le centre, ça aura été contraints et forcés … par les électeurs.

  • [quote comment= »2513″]koz : en fait je préfère gouvernement « de rassemblement » (d’ailleurs 🙂 le terme utilisé par F. Bayrou). « Ouverture » suggère strapontins, et « union nationale » suggère unanimité, ce qui est absurde : le « rassemblement » se fait sur un projet, des priorités, une vision commune.[/quote]

    Il faudra, dans ce cas, vous accorder sur la sémantique. Parce que je suis d’accord, suggérer l’unanimité, ce serait absurde.

  • oups sur la sémantique : F. Bayrou utilise lui-même ces termes ex. dans Nice Matin : « E?lu pre?sident de la Re?publique, je nommerai un gouvernement de large union nationale autour d’un programme de redressement du pays. »

  • Et oui, la mysoginie dépasse les frontières partisanes 😉

    Je ne suis pas un fanatique de cet argument, mais dans le cas de Roger Hanin, c’est vraiment trop flagrant.

    Son subconscient s’exprime dans sa formulation : « Ségolène Royal n’est pas « outilée » pour la fonction suprême »

    On imagine sans peine que dans les bordels algériens qu’évoque avec tant de tendresse Roger Hanin dans ses bouquins, une femme – une pute – c’est pareil – lui a dit « bel outil mon gars ! »

    Alors vous comprenez, que quelqu’un qui n’est pas outillé ose prétendre à la fonction suprême ! Le monde à l’envers ! une révolution !

    Ceci dit, il n’est peut être même pas besoin d’aller fouiller dans le subconscient. Sa splendide prestation dans l’émission « T’empêches tout le monde de dormir » face à Isabelle Mergault devrait achever de convaincre les plus récalcitrants sur la nature de son ralliement à Sarkozy.

  • Ah, la gauche, respectueuse de la personne, hostile aux attaques ad hominem. S’il soutient Sarkozy, c’est nécessairement parce que c’est un gros c…

  • Pingback: gorgeous women giving blowjobs

  • Pingback: cute gay ass jeans

  • Pingback: adult video online store

  • Pingback: site

Les commentaires sont fermés