Au pied du mur

Disons que cela faisait quelque temps que je le voyais, ce mur. Plus ou moins proche, plus ou moins haut. Mais présent. Cette fois, j’y suis. La prochaine fois que l’on me demandera comment je parviens à tenir ce blog et à maintenir mon activité professionnelle, je crois que je réserverai ma réponse. J’ai rusé, j’ai feinté, j’ai essayé d’être plus malin. Il semble assez avéré que je n’y suis qu’imparfaitement parvenu. Pour ainsi dire.

Et que la discrétion n’a pas été totale.

Nous appelerons cela, pour l’habiller joliment, une période charnière.

Bref, sans s’étendre inconsidérément, l' »avertissement » fut suffisamment sérieux pour imposer une remise à plat immédiate, pour une période à déterminer. En clair, je dois, indubitablement, lever le pied sur le blog. En plus clair encore, la livraison devra se faire hebdomadaire ou, au mieux, bi-hebdomadaire. Ce qui entraînera éventuellement un remodelage de ce blog.

Voilà, voilà. Ceci étant posé, Nieztsche, qui se la pétait un peu, a cru nécessaire de lâcher un jour un « ce qui ne me tue pas me rend plus fort« , prisé on le sait par Ségolène Royal…

Bon. On avait aussi, de dispo : à quelque chose malheur est bon. Ca fait plus populaire mais le fond est le même, non ?

Alors, gageons qu’une telle périodicité me permettra – on y croit fort -de me dégager davantage de l’actualité, de m’imposer un peu de distance, pour y gagner peut-être en hauteur.

A bientôt, donc, un peu moins tôt que d’habitude pour autant.

Billets à peu près similaires

34 comments

  • ça va etre dur, d’autant qu’un sevrage se doit d’etre progressif et non ausii brutal, tu vas nous manquer c’est sur!!! mais tu as raison, les choses importantes doivent etre prioritaires, alors bon courage.

  • [quote comment= »48506″]Une seule solution : INSTALLATION ![/quote]

    Ce qui suppose, lorsque l’on est « soutien de famille », de disposer tout de même d’un début de clientèle. Je ne dis évidemment pas que cela le soit dans le tien, et peut-être m’y prends-je mal, mais dans le mien, c’est loin d’être évident.

    [quote comment= »48507″]ça va etre dur, d’autant qu’un sevrage se doit d’etre progressif et non ausii brutal[/quote]

    Je n’ai malheureusement pas le choix. Enfin, compte tenu des heureuses contraintes sus-évoquées.

    [quote comment= »48507″]tu vas nous manquer c’est sur!!![/quote]

    Je ne pense pas passer au mutisme total, mais rationnaliser, voire rationner mes interventions.

    [quote comment= »48510″]en espérant que cette prise de hauteur nous sera bénéfique à nous lecteurs![/quote]

    Je ne voudrais pas trop m’avancer…

  • Eh bien ! pour un billet pas drôle, c’est vraiment un billet pas drôle ! Je ne peux que te souhaiter du courage…et de la confiance en toi. Et avec le talent qu’on ne peut que constater dans ton blog, tes billets, de la confiance en toi, tu peux en avoir 😉

    Nous, on t’attendra patiemment, tels des chiens fidèles, et on te fera la fête quand tu passeras nous voir… A bientôt Koz, prends soin de toi

  • La citation du jour sur Evene : « La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même. » (Daniel Defoe)

    En ayant la force de freiner sur ce blog pour assumer pleinement tes responsabilités, tu prouves ta grandeur. Pour ceux qui en doutaient, c’est un très bel « et toc ! ». Et si cette nouvelle auréole devient trop encombrante par moments, c’est qu’il sera temps de nous faire un billet. 😉

  • Je comprends bien, je pense que beaucoup de blogueurs en sont là… Et comme jusqu’à preuve du contraire, un blog ne permet pas de gagner sa vie…;) Je dirais quand même « flûte », car notre petit plaisir à tous ne sera que plus épisodique. Allez, on changera nos habitudes.

    Bonne route en tout cas.

  • [quote comment= »48546″]you will be back, i’m sure… j’en suis impatient, mais je serai patient bon courage

    francis[/quote]

    I will. Ne serait-ce, donc, qu’hebdomadairement.

    [quote comment= »48551″]La citation du jour sur Evene : « La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même. » (Daniel Defoe)

    En ayant la force de freiner sur ce blog pour assumer pleinement tes responsabilités, tu prouves ta grandeur. Pour ceux qui en doutaient, c’est un très bel « et toc ! ». Et si cette nouvelle auréole devient trop encombrante par moments, c’est qu’il sera temps de nous faire un billet. ;)[/quote]

    Rhôô. Cela dit, la phrase de Defoe est bien observée.

    [quote comment= »48554″]Oh, crotte alors. Mais peut-être que les patrons de tous les lecteurs de ton blog se réjouissent aujourd’hui de cette décision!!!![/quote]

    Bon, alors, qu’ils me versent tous 5% de la hausse de productivité de leurs salariés !

    [quote comment= »48557″]Et comme jusqu’à preuve du contraire, un blog ne permet pas de gagner sa vie…;)[/quote]

    Tu plaisantes ? J’ai fait 2$ avec les Google Ads vendredi. C’est déjà deux mois de salaire d’un ouvrier moyen dans certains pays et ce, à rien foutre.

    Bon, je ne suis pas certain que la réflexion soit de très bon goût…

  • Bon courage, ce n’est pas vraiment un moment facile. Mais il y a quelque chose qui m’étonne. La recherche d’infos et la lecture de la presse font partie de tes fonctions, non ?

    Auquel cas, ne pourrais-tu pas rédiger chez toi, en évitant de prendre sur ton temps de travail ? Je sais que cela prive de la vie de famille, mais bon, toutes les familles de passionnés ont ce problème.

  • Après un si bon We, la douche froide…

    Je te souhaite tout de même toute la distance et la hauteur nécessaires pour que ton talent professionnel et personnel rivalise avec ton talent de blogueur.

    Je t’offre mon kir (pas Royal il ne faut pas déc…., sur un blog de droite ) pour saluer ta semi-retraite et tes futurs billets qui seront j’en suis sûre comme les bons vins, encore meilleurs quand on attend !

    A+

  • Grrr…. Me sens un peu coupable sur ce coup-là. Une des raisons pour lesquelles tu nous a ouvert ton blog à Dang et à moi était de te soulager un peu. Mon dernier billet date de plus d’un mois…

  • Dang et Libéral ont-ils renoncé à participer à ce blog ?

    Si cela a été dit, je vous prie de me pardonner, c’est que j’aurais alors raté l’info.

    Koz, je n’ai pas bien compris si ce recul trouve sa source dans votre vie professionnelle ou personnelle ou les deux… ce qui est sûr, c’est que les blogs ne doivent pas prendre la priorité.

    Votre choix est très probablement le bon.

    @ bientôt, au détour de votre prochain billet

  • Je suis abasourdi par la nouvelle mais je m’y attendais depuis longtemps. Je me disais « il faudra bien qu’un jour un bon jeune homme comme Koz donne le meilleur de lui-même ailleurs que sur son blog ». Adam Kesher nous a fait le même coup il n’y a pas si longtemps. Il n’a même plus le temps de commenter! Ce qui est certain,Koz, c’est que tes billets hebdomadaires n’en seront que plus attendus. Bonne chance dans ta nouvelle orientation. @ Isabelle : je ne puis parler pour Libéral mais en ce qui me concerne, non, je n’ai pas renoncé à participer au blog de Koz, s’il le souhaite toujours. J’ai seulement ralenti l’envoi de mes billets depuis juillet pour faire quelques voyages et digérer les commentaires des derniers posts.

  • [quote comment= »48565″]Installation…. chez Eolas ?[/quote]

    Je ne doute pas de son sens de l’hospitalité. Mais, malgré se générosité naturelle, il n’est pas non plus une entreprise de charité. Sans clientèle (et nous ne nous adressons pas à la même), je serais un boulet, ou presque.

    [quote comment= »48566″]Grrr…. Me sens un peu coupable sur ce coup-là. Une des raisons pour lesquelles tu nous a ouvert ton blog à Dang et à moi était de te soulager un peu. Mon dernier billet date de plus d’un mois…[/quote]

    Y’a pas de raisons. Je suis un grand garçon, c’est ma responsabilité. Et puis, positivons : cela commençait à virer à l’addiction. On dira que ce rebond aura été le coup de pied au … qu’il me fallait pour m’organiser différemment. A moi de réfléchir aux alternatives possibles.

    [quote comment= »48567″]Koz, je n’ai pas bien compris si ce recul trouve sa source dans votre vie professionnelle ou personnelle ou les deux… ce qui est sûr, c’est que les blogs ne doivent pas prendre la priorité.[/quote]

    J’ai la très grande chance d’avoir, sur le plan personnel, une vie harmonieuse, avec une épouse qui prend parfois plus que sa part, deux enfants en pleine santé… J’ai fait le choix de ne pas parler – ou très peu – de ma vie privée. Je n’en parle donc pas. Et pourtant, j’ai bien conscience que c’est l’essentiel. C’est aussi pour ne pas, par ricochet, leur faire subir une quelconque insécurité que je veux m’en tenir à ma résolution de périodicité hebo, ou bi-hebdo max. Ca ne va pas être facile.

    Non, c’est vraiment purement professionnel. Une pure question de disponibilité d’esprit et de productivité. C’est qu’on n’est pas des surhommes, hé… 😉

    [quote comment= »48572″]Je suis abasourdi par la nouvelle mais je m’y attendais depuis longtemps.[/quote]

    J’avoue que, si je ne l’ai pas vu venir précisément maintenant, je ne suis pas non plus surpris outre mesure.

    [quote comment= »48572″]@ Isabelle : je ne puis parler pour Libéral mais en ce qui me concerne, non, je n’ai pas renoncé à participer au blog de Koz, s’il le souhaite toujours. J’ai seulement ralenti l’envoi de mes billets depuis juillet pour faire quelques voyages et digérer les commentaires des derniers posts.[/quote]

    Pffff. Comme si on pouvait blogueur et avoir une vie ! 😉 Et oui, Dang, la porte est toujours ouverte !

  • Pardonne-moi cette indiscrétion, mais quelle est cette profession qui nous prive (relativement) de cette lecture QUOTIDIENNE ?

  • [quote comment= »48558″] Tu plaisantes ? J’ai fait 2$ avec les Google Ads vendredi. C’est déjà deux mois de salaire d’un ouvrier moyen dans certains pays et ce, à rien foutre.

    Bon, je ne suis pas certain que la réflexion soit de très bon goût…[/quote]

    Si si j’adore!;) Je crois qu’en réalité, ce sont plus les commentaires que els billets qui prennent du temps, non? ça demande un suivi, et de mon côté, c’est ça que je trouve le plus prenant, même si je n’ai pas la même fréquentation que toi…

  • [quote comment= »48613″]C’est Madame Koz ou le boss qui a envoyé l’avertissement ?[/quote]

    😮

    La réponse est dans le dernier commentaire de Koz, dans ce fil…

  • @Koz,

    Comme d’habitude tes billets, et même tes aventures en l’occurrence, trouvent un écho chez beaucoup de tes lecteurs et ont le mérite d’engager une réflexion qui dépasse d’ailleurs souvent les limites de ce blog.

    Il est intéressant de constater qu’un blog s’il reste une démarche individuelle, lorsqu’il est très lu et commenté, devient une sorte d’expérience collective, presque une communauté (du moins intellectuelle).

    Il finit par rassembler des individus qui s’y retrouvent non seulement pour partager des points de vue similaires, mais également pour y confronter des opinions opposées. Il devient alors un espace d’échange enrichissant, un brassage d’idées. Pas un club élitiste comme il en existe, pas un think tank composés d’experts, mais un peu de cela avec l’ouverture en plus.

    Quand un blog atteint ce stade, l’expérience devient militante, riche, passionnante, prenante voire… envahissante. Envahissante comme une passion. Et une passion par définition est toujours délicate à maîtriser.

    Et…. comme si ce n’était pas encore assez, l’expérience devient… utile. Ce n’est qu’une opinion, mais certains débats ici sont plus riches que certains autres à l’Assemblé Nationale. Il suffit de lire le JO pour s’en convaincre parfois. Plus sérieusement, l’influence de certains blogs ont clairement enrichi le débat politique. C’est une prise directe avec les citoyens concernés dont les politiciens ne peuvent plus se passer sans risquer de manquer quelque chose d’important dans leur relations avec la population.

    C’est aussi une forme de vigilance citoyenne permettant à celle ci de peser malgré tout sur les décisions ou les idées sans non plus en exagérer ou idéaliser la portée. Certaines critiques de la part de la presse mainstream ou certaines attaques envers certains bloggueurs témoignent justement de l’importance de cette influence. Si celle-ci était nulle qui s’en soucierait ?

    Comme dit plus haut, c’est une expérience militante même si les sujets dépassent ou divergent de la politique. Parfois ces sujets et ces idées concernent la vie tout court.

    Je crois bien que l’homme doit se ménager un espace pour cette activité. C’est à l’image de sa dimension. S’il cesse de communiquer ou rationne cette communication, il peut aussi réduire cette dimension. Je crois que l’homme doit absolument se ménager un espace dans lequel il peut s’exprimer, toucher le plus grand nombre, échanger, convaincre, s’indigner, etc.

    Mais comme je le disais plus haut, il arrive que des blogs deviennent aussi des expériences collectives. Alors même avec des « livraisons » hebdo ou bi-hebdo », les commentaires n’en seront que plus nombreux, plus approfondis. Et comme disait Nieztsche « ce qui ne vous tue pas… ne vous tue pas ».

    Alors longue vie à ton blog Koz.

  • Rohmer disait « qui a deux maisons perd sa raison », cela vaut également je pense pour deux blogs…

    Ne pas écrire uniquement dans sa sphère d’activité est chronophage et non rémunérateur, même indirectement.

    Mais je pense en même temps qu’un rythme allégé de publication ne nuit pas forcément à ce mode d’expression.

    Bonne chance, donc, dans ce nouveau format.

  • [quote comment= »48642″]Rohmer disait « qui a deux maisons perd sa raison », cela vaut également je pense pour deux blogs…[/quote]

    L’autre n’était que hutte…

    [quote comment= »48642″]Ne pas écrire uniquement dans sa sphère d’activité est chronophage et non rémunérateur, même indirectement.[/quote]

    J’aurais dû faire du droit public… J’avais la fibre…

    [quote comment= »48642″]Mais je pense en même temps qu’un rythme allégé de publication ne nuit pas forcément à ce mode d’expression.

    Bonne chance, donc, dans ce nouveau format.[/quote]

    Effectivement, un peu de recul ne nuira pas forcément. En espérant toutefois être à la hauteur de ce recul


    En tout cas, merci à tous. Merci de vos mots sympathiques. Je suis par nécessité « le nez dans le guidon » pour quelques temps. Merci du soutien.

  • Il faut raison garder. La seule solution c’est de fermer le blog pendant une quinzaine de jours, y compris les commentaires, pour prendre du recul. Vous ne devez pas grand’chose à vos lecteurs et commentateurs. Vous devez bien davantage à votre famille et à votre employeur.

  • eponymus a longuement et parfaitement traduit ce que nous ressentons. Votre choix est sage, sans doute douloureux mais sera positif tout comptes faits. Au lieu d’avoir notre quotidien, nous aurons notre hebdomadaire. Il n’y gagnera pas de la hauteur, elle était déjà présente, mais elle éliminera les étoiles filantes.

  • décision sage mais difficile à prendre. Tout choix est douloureux mais c’est ce qui fait notre grandeur. Au milieu des éloges j’ajoute le mien pour ce blog que je suis régulièrement en n’osant que peu de commentaires. Quotidien ou hebdomadaire je resterai fidèle à ces pages de réflexion permettant le recul.

  • Ouaip c’est assez logique ce qui arrive!

    Mais pour çà il faut qu’il y ait identification et donc sans verser dans la théorie du complot, çà veut dire que forcément les informaticiens ont du changer les pratiques de monitoring réseau de ta boîte et décelé des récurrences de connexions sur ton login!!!

    Ou alors il y a un Judas parmi tes proches et ta voix commençait à géner…

    En tout cas, garde ton job et garde le blog, même si moins de fréquence, car c’est un rare lieu de dialogue et de qualité… 😉

  • Tout ça c’est du bidon. Il a dopé les ventes de Chinon a lui tout seul et il est désormais conseiller spécial de la Rabelaisie, laquelle lui verse des émoluments de prince mais exige de lui beaucoup…

    Ce qui peut expliquer mais pas pardonner.. soit tu partages le Chinon soit tu reviens !! Non mais !

Les commentaires sont fermés