Sa voie

Hier, j’ai refusé de participer à un projet d’émission télé dans lequel des blogueurs commenteront régulièrement l’actualité. Parce que l’anonymat est peu compatible avec la télé. Parce que j’ai un métier, une femme, des enfants.

Parce qu’il faut que j’aille travailler tous les matins pour acheter des tickets de manège, pour que ma fille puisse aller dans le bus, ou sur le cheval (noir !). Bientôt, c’est mon fils qui voudra y aller. Il faudra que je gagne plus, pour acheter deux fois plus de tickets de manège. Alors, j’ai refusé. Mais putain, ça fait tout de même un peu mal aux fesses.

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

10 comments

  • Kos, vous n’avez pas besoin d’aller sur le cheval d’à côté, ça fera moins mal au fesses et moins de tickets de manège. Je rigole. Bonne décision tout de même.

  • Parce que ça n’aurait pas été grassement payé ? Si c’est régulièrement, tu es chroniqueur.

    Quand on voit ce que se mettent les chroniqueurs de Ruquier pour raconter des conneries…

  • Ah oui, c’est dommage ! Pourquoi tiens-tu à ton anonymat ? J’en profite pour te remercier pour ce blog qui nous offre des réflexions très honnêtes intellectuellement et de très bonne tenue.

  • T’as eu raison, si ton audience est bonne çà ne sert à rien, au moins ici tu gardes ta liberté… Car le seul intérêt de la médiatisation pour un blogueur à mon sens, çà serait d’augmenter son audience pour augmenter son influence potentielle si il en a une, et qui serait de contribuer à aider les gens à se forger une opinion, avec un sens critique quand c’est possible et du recul… Le problème de la médiatisation ,c’est un fait , c’est que quand on y a goûté on a l’illusion du pouvoir, et çà croyez moi c’est comme une addiction, difficile d’y résister quand on y a goûté. Le besoin de reconnaissance on a tous çà en nous à des degrés divers, c’est humain…

  • Merci à vous.

    Frigobus > rémunéré, je n’en sais rien. Mais incertain, c’est évident. Les blogueurs sont à la mode, avec les présidentielles. Mais au mois de juin, qu’en sera-t-il ? Tenter l’aventure quand on est seul, parce qu’il faut aussi prendre des risques dans la vie, pourquoi pas. Mais quand on ne l’est pas, en a-t-on le droit ?

    Authueuil > je ne sais pas exactement ce qu’il en était. Il me semble que ce sont les blogueurs qui font l’émission, mais je n’ai aucune certitude. D’autres ont bien su mettre en avant l’hypothèse d’une participation pour les faire venir…

    Bloglog > disons que lorsque l’on met en balance la reconnaissance que l’on reçoit dans chacune des activités, on se prend à s’interroger. Il faut pour autant garder la tête froide et rester lucide sur ce que l’on est : c’est un blog, c’est bien, il fonctionne assez bien. Mais ce n’est qu’un blog, pas grand-chose.

    Pierre > allez, il y en a tout de même quelques-uns… Si, si.

  • Dommage peut-être pour vous – mais pas pour nous – pas pour moi en tout cas qui vous lis avec bonheur tous les jours !

Les commentaires sont fermés