Pour la Miss, aussi

Il n’y a pas de petit combat, n’est-ce pas ?! Alors, je rejoins Philippe Bilger dans le sien. Pour la Miss contre Fontenay. Et que trépasse si je faiblis.

« Lorsqu’on est soi-même grotesque, avec un chapeau ridicule, des propos faussement distingués mais profondément vulgaires, parfois racistes, lorsqu’on s’ébat sur les plateaux de télévision et qu’on constitue une permanente offense au bon goût et à la véritable allure, on a un peu de pudeur. (…) Je comprends l’émoi à la Réunion. Rien n’est plus exaspérant que d’être taxé d’inélégance par la grossièreté. J’arrive trop tard mais peu importe. Vive Miss France ! »

Billets à peu près similaires

22 comments

  • J’avais déjà lu ce billet de P Bliger, rafraichissant 🙂

    Yep, moi aussi je milite pour la libération des miss…

    Alors créons le FLML, Front de Libération des Miss Libérées !

    Président honoraire : P. Bliger Secrétaire : Koz Secrétaire adjoint : moi Trésorier : C.Estrosi AtDétachée de presse : Miss Réunion

    Bon, on se réunit quand ?

  • bravo ! que celui qui n’a jamais pêché nous jette la première pierre, il est vrai que dans les années 50,celles de la « gloire? » de miss élégance,le fait de dévoiler un mollet était déjà limite,tu as raison, koz, vive miss réunion et a bas la vieille peau, et je pèse mes mots.

  • Plus sérieusement je m’interroge sur la dérive des journaleux en général et Internet en particulier qui me semblent de plus en plus aller vers le sensationnel en empiétant allégrement sur le privé. Que cela concerne Miss France, Manaudou ou NS je constate que même des grands quotidiens tombent dans cet engrenage infernal.

    Très intéressant point de vue lu chez A. Lambert à ce sujet concernant les subprimes (point de vue que je ne partage que partiellement, car je pense que nous assistons plutôt à une surenchère entre les acteurs traditionnels et Internet) :

    http://www.alain-lambert-blog.org/index.php?2007/12/22/1421-crises-des-subprimes-nouvel-acces-de-fievre#co

    « Il serait peut être temps de s’interroger sur le rôle toxique que joue les journalistes dans nos sociétés. Avec Internet, l’information est maintenant bien mieux distribué par ceux qui la détiennent. De plus en plus structuré, enrichi par le savoir de million de personnes. Ce blog en est ainsi un bon exemple. On y apprend calment et simplement les mécanismes un peu hermétique et peu familier au non initié de la BCE , expliqué par ceux qui l’utilise quotidiennement, commenté, enrichi et critiqué par ceux qui pensent apporter quelque chose. Le journaliste, complètement dépassé par cette densité de savoir, se réfugie dans le sensationnel, la peur, l’émotion instantanée pour vendre sa soupe. L’essor et la structuration d’Internet est telle maintenant que ces journalistes, condamnés à la surenchère, ont maintenant complètement décollé de la réalité et sont devenus toxiques. D’où l’essor du people aussi. Et probablement la fin du métier de journaliste, à terme. »

  • Je vais encore passer pour un vieux con, mais peu me chaut.

    Si on veut être Miss France, on ne pose pas à poil. La grossiereté supposée ou avérée de Geneviève de Fontenay n’y change rien.

  • @Liberal : Plus que pour un vieux con, vous risquez de passer pour un adepte des jugements hâtifs et non étayés : elle n’a pas posé à poil.

  • Humm… Autant Geneviève de Fontenay me hérisse quand elle se pose en porte étendard de la distinction, de l’élégance etc. de la « bonne société française » alors qu’elle n’a ni distinction, ni élégance et qu’elle n’a jamais fait partie de cette « bonne société », autant il me semble que le respect du contrat que les miss signent certifiant n’avoir jamais posé pour des photos « olé olé » devrait être défendu par les juristes de tout poil.

    Mais bon, pour rejoindre Liberal, peut me chaut, les « miss » m’indiffèrent et leur élection ou leur révocation, pour quelque motif que ce soit ne me gêne guère. Qu’elle fassent donc ce qu’elles veulent (les Miss et la Geneviève… )

  • Au-delà de la loi (qui ne garantit pas le bon droit, mais seulement le droit), je trouve aussi qu’à mon avis la vulgarité est beaucoup plus dans la vulgarité de la personne de Geneviève de Fontenay que dans des photos olé olé prises à titre privé, d’après ce que j’ai pu entendre – sans pour autant avoir creusé cette info – et non destinées à être publiées…

  • Une chose quand même, à laquelle madame de Fontenay devrait penser : Les jeunes femmes candidates aux élections de Miss France ont, à mon avis, toutes posées, un jour ou l’autre, pour des photos légères. Ne serait-ce que pour vivre de ce corps « parfait » qui leur a été donné. Et pour se faire connaître.

  • Oui, tout pareil que FC. Je suis prêt à intégrer que si vous êtes jolie vous avez vous même vendu votre corps à des photographes pour en vivre, mais de là à ce que toutes les jolies femmes prennent cette direction, n’est-ce pas un peu exagéré ?

  • @ Yogi:

    Liberal aurait mieux fait de dire : « on n’insulte pas délibérément la religion de millions de personnes dans son propre pays. »

    En plus, elle avait tout de même signé un engagement comme quoi jamais elle n’avait posé pour des photos compromettantes.

    Et un contrat est un contrat… 🙂

  • Liberal, nous sommes d’accord : nous sommes là dans le registre de la futilité. Mais bon, c’est les fêtes.

    Les photos que j’ai vues sont d’ailleurs si peu légères… La seule chose désagréable est cette manie d’utiliser la Croix. Toujours cette provocation de bas étage pour créatif sans talent… Mais la demoiselle, certes aguicheuse, est en maillot.

    Lorsque j’entends ma’ame de Fontenay dire qu’elle a ‘l’air d’une cochonne’, j’ai du mal à me retenir de penser qu’elle a l’air, elle, d’un vieux trav’ et qu’à tout prendre…

    C’est aussi pour ça que je rejoins Bilger : j’ai du mal à voir Fontenay en arbitre des élégances.

    Un contrat est un contrat, certes, et juridiquement, Fontenay aura probablement gain de cause mais une partie reste libre de la manière d’appliquer le contrat.

    Et puis, ces photos n’étaient pas censées être publiées. Elles ne l’ont d’ailleurs été que pour les besoins des gros sous d’Entrevue, un sale canard parmi les autres, qui ne nous fera pas davantage croire qu’il entend défendre la moralité des miss, pas plus que la foi catholique.

  • Moi j’attends l’avis de Benoit avant de me prononcer.

    Sinon, comme miss, j’aime bien Carla Bruni, elle est extrêmement décorative et à part quelques petites fautes de goût elle est intelligente.

  • @FC, armel : Pauline ne parle pas de « toutes les jolies femmes » mais des femmes qui postulent à Miss France … il y a quand même un net biais dans l’échantillon.

    @Polydamas : Tout est dans le « compromettantes » alors … et nous n’aurons sûrement pas les mêmes critères 😉 ! Mais je suis bien d’accord que si on veut être la reine de TF1, il ne faut pas jouer avec la Croix.

  • Je crois que je suis contraint de moduler mon jugement, après avoir vu la photo avec le yaourt. Là, effectivement, elle a vraiment l’air d’une cochonne. Autant que Madame « de Fontenay » a l’air d’un vieux…

    Mais en tout cas, le beau salopard dans tout ça, qu’on se le dise, c’est bien le directeur d’Entrevue. Mais bon, au moins ne nous déçoit-il pas.

  • @Koz, de toutes façons, Ardisson est en train de se perdre. Finkelkraut relevait, me semble-t-il justement, la marque de profonde ‘dé-civilisation’ que constituait un sondage des invités par Ardisson sur la question ‘parmi ces personnalités mortes en 2007, quel est le décès qui vous a le moins touché ?’ Quand on perd à ce point le recul sur soi-même et sur le sens réel de ses propos et de ses actions (puisque mettre ses invités dans la situation de répondre à une telle question, c’est bien une action), on n’est même plus concerné par la simple convenance.

  • Si l’on rapproche ça de l’annonce sur la suppression de la pub sur les chaînes de service public, je dois dire que je serais ravi que du coup Ardisson dégage, et que je ne finance plus – via ma redevance – sa carrière.

  • Pingback: All About Gout

Les commentaires sont fermés