Na zdarovié

Vue près de 9,5 millions de fois, parait-il, la video. Et abondamment commentée. Il est vrai l’attitude de Nicolas Sarkozy sur ces trente premières secondes prête vaguement à sourire, quoique cela ne soit pas excessivement drôle. Maintenant, une sourde angoisse m’étreint. Je crains que nombre de ceux qui en ont fait état ne vous fasse pas part de cet article. Ce serait ballot.

Vous le savez, j’ai un faible pour La Croix. Parce que je suis catho, certes (si vous ne le saviez pas…). Surtout parce que c’est un journal dont les positions ne respectent pas le clivage traditionnel droite-gauche. Durant ces deux campagnes, son courrier des lecteurs a témoigné du privilège qui est le sien de se faire rappeler à l’ordre alternativement par les partisans de Nicolas Sarkozy et par ceux de Ségolène Royal.

Après un débat au sein de la rédaction, La Croix (et je ne crois pas que beaucoup de medias ait fait le même choix) a décidé de réagir à la rumeur selon laquelle Nicolas Sarkozy aurait été en état d’ébriété durant ce G8, et surtout au reproche de ne pas en avoir fait état.

Cela donne l’article sus-évoqué, rédigé par un journaliste présent à la conférence de presse, et dont le récit diffère quelque peu de celui du journaliste du Temps(.ch) :

« Jeudi 7 juin, au G8, personne dans la salle de conférence, où se trouvait au moins une soixantaine de journalistes, n’a d’ailleurs trouvé insolite le comportement de Nicolas Sarkozy. Il est plutôt apparu en pleine possession de ses moyens.

Pendant une heure, il a abordé des questions complexes, le nouveau traité institutionnel européen, le Darfour, le Kosovo, maîtrisant son sujet, sans erreur notable (pour écouter ou lire l’intégralité de la conférence, cliquez ici). Face à sa vivacité, la remarque des journalistes était plutôt : « Ça nous change de Chirac ! » »

Parce que je ne suis pas du genre à tronçonner les citations que je fais, poursuivons :

« Sorties de leur contexte, les images qui circulent sur Internet et qui reproduisent fidèlement les trente premières secondes de la conférence de presse peuvent toutefois effectivement surprendre. Mais l’explication que l’on peut risquer est que Nicolas Sarkozy était dans un état euphorique, d’exubérance contenue, par le seul fait d’être là, au G8, parmi les Grands de ce monde.

Nicolas Sarkozy s’est peut-être aussi fait piéger par son style de communication, très extraverti.

(…)

Une fois que la rumeur née de la vidéo se sera épuisée, il restera à Nicolas Sarkozy à trouver le ton juste sur la scène internationale. Dans des négociations complexes où interviennent de nombreux acteurs, le franc-parler risque souvent de bousculer, froisser, heurter des partenaires qui se révèlent un jour ou l’autre incontournables. »

Cette position me semble assez juste. L’hypothèse de l’ébriété ravit les contempteurs de Nicolas Sarkozy. Logique. Mais focaliser sur trente secondes qui n’ont aucunement marqué les journalistes présents me paraît dénué de pertinence. On peut en rire. J’en ai d’ailleurs pas mal ri. Comme on peut rire d’une séquence passée au ralenti, ou d’un détail insolite dans une vidéo.

Au-delà de cela, reste la question du style de Nicolas Sarkozy. Comme le relève Jean-Christophe Ploquin, son style nous change assez opportunément de la diction chiraquienne. Jean Quatremer, loin de lui être favorable, soulignait ainsi dernièrement : « Pour la première fois depuis longtemps, on avait le sentiment qu’il s’agissait d’un homme normal parlant à des gens normaux et non d’un robot formaté quai d’Orsay ne s’écartant pas des discours prémachés par ses conseillers« .

Le franc-parler, la vivacité, la cordialité, sont plaisants. Ils nous changent. Mais le changement n’est pas une fin en soi. Reste que si les journalistes n’ont rien trouvé d’insolite dans son comportement, on peut douter qu’il en ait été autrement de ses interlocuteurs. Et qu’il reste à Nicolas Sarkozy de nombreuses occasions d’adapter son style si cela apparaissait nécessaire.

Billets à peu près similaires

20 commentaires

  • oui on l’a tous regarde cette video et au moins souri , mais ce qui est certain c’est que 1- il etait essoufle « pardonnez mon retard » et 2- il etait surement exhalte, exhalte comme le sont les bacheliers qui decouvrent qu’ils ont tout bon et donc reussi leur examen de passage, quoi de plus naturel, de plus humain, seuls des esprits chagrins, ou belges, peuvent y voir autre chose. ceci etant dit sans aucun ostracisme vis-avis de nos amis? d’outre quievrin

  • [quote]L’hypothèse de l’ébriété ravit les contempteurs de Nicolas Sarkozy. Logique.[/quote]

    Non, le show Sarkozy qu’il soit supposé positif (jogging) ou négatif (ébriété) m’est juste complètement indifférent.

  • « L’hypothèse de l’ébriété ravit les contempteurs de Nicolas Sarkozy. Logique », dites-vous.

    Personnellement, bien qu’identifié ici (j’imagine) comme un « contempteur de Nicolas Sarkozy » (au milieu des « contempteurs de Ségolène Royal »), je ne crois pas à l’hypothèse de l’ébriété. Je pencherais plutôt pour cette autre version d’un journaliste témoin, rapportée dans Le Monde (qui rejoint d’ailleurs la conclusion de celui de La Croix) :

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected],36-922637,0.html

    Extraits :
    « Il était « Sarko » : cet énergique politicien qui vous veut du bien, vous sourit mécaniquement, est bourré de tics et ramène tout à lui : la victoire arrachée à Bush sur le climat, l’arrêt des souffrances au Darfour… Il est comme ça. Il lui faut du pathos, de l’adhésion, une bonne dose de « Je », de « moi ».
    Amphétamines, alcool, déprime ? Laissons de côté les rumeurs qui vagabondent sur l’Internet. Ce qui m’a sidéré, en cette fin d’après-midi au G8, c’est que Nicolas Sarkozy ne parlait pas de l’état du monde. Il nous parlait de lui, de sa « franchise », de son « agenda », de son « calme ». D’abord ivre d’être là. Saoulé par ses propres paroles ».

    Quoique Nicolas Sarkozy apparaisse sur cette vidéo, vous en conviendrez, un peu ridicule, le plus important me semble être (comme je l’ai déjà dit) le silence assourdissant des grands médias (TF1, France 2) sur cette histoire (qui témoigne d’un climat d’autocensure inquiétant) plutôt que l’histoire elle-même.

    Et surtout le vide indigent de ce sommet du G8, qui, au-delà de la com présidentielle complaisamment relayée par les grands médias, n’a permis de fait d’avancer sur rien, ni sur la lutte contre le réchauffement climatique, ni sur le Kosovo, ni sur l’aide aux pays en développement, ni sur le Darfour…

    Effectivement, le style a changé par rapport à Chirac, et je comprends parfaitement que l’on puisse préférer celui de Sarkozy, plus moderne, plus direct, plus dynamique, plus impliqué, moins contrôlé aussi apparemment, mais sur les faits, les actes, les résultats, que dire ? Si l’on est charitable, qu’il est sans doute trop tôt pour émettre un jugement.

  • [quote comment= »30227″]Quoique Nicolas Sarkozy apparaisse sur cette vidéo, vous en conviendrez, un peu ridicule, le plus important me semble être (comme je l’ai déjà dit) le silence assourdissant des grands médias (TF1, France 2) sur cette histoire (qui témoigne d’un climat d’autocensure inquiétant) plutôt que l’histoire elle-même.[/quote]

    Justement, c’est un peu ce que me semble aussi traduire l’article de La Croix. Dans la mesure où les journalistes présents n’ont rien décelé d’insolite, qu’ils ont eu le sentiment qu’il maîtrisait les grands dossiers et qu’il était en pleine possession de ses moyens; fallait-il en faire un sujet ? Un JT de la nuit en Belgique émet une hypothèse que rien ne vient confirmer : est-ce que cela justifierait que les medias consacrent un sujet à ces 30 secondes coupées, qui ne correspondent pas au sentiment qu’ont eu les journalistes présents ?

    Que la video ait rencontré un tel succès sur le web, c’est normal. J’y ai moi-même contribué. Faut-il vraiment en faire un sujet ?

    Ca se discute. Mais évoquer un « climat d’autocensure inquiétant », c’est éminemment partial.

  • Franchement, un mec qui boit un peu et reste dispo après, je trouve ça plutôt sympathique.

    Je vois bien une petite coopé à côté de chez moi qui lui enverrait bien une caisse de douze en tout bien tout honneur. Franchement, peut-on prétendre avoir une stature présidentielle et ne pas boire de vin ?

  • Oui, même moi, qui comme tu sais suis toujours prête à critiquer aveuglément et sans savoir notre grand président, je n’ai pas trouvé qu’il avait l’air d’avoir bu. En revanche, d’avoir couru, d’être fatigué, et de sortir d’un repas, oui.

    Quand au « silence assourdissant »…
    On verra, c’est vrai que la blague du belge est en soi une information, qui a été relevée par d’autres, et qui aurait pu l’être plus rapidement en France. Voire passer à la télé? Histoire de couper court à ce qui devient une rumeur (y compris dans la presse étrangère)
    Certains pendant le quiquennat ne se priveront pas de souligner tout ce qui pourra friser l’autocensure, le silence assourdissant, ou que sais-je encore. Il va falloir se faire une opinion petit à petit. Et en comparant notamment avec le traitement d’autres informations du même genre.

  • Je te trouve bien gentil Koz… techniquement, il s’agit bel et bien d’une technique de propagande et de désinformation, classique, convenu, presqu’un cliché dans le domaine.

    Il s’agit de partir d’un non évènement légèrement insolite, de lui coller une signification péjorative fausse, de la faire exister en la nommant. Ca peut être plannifié, organisé et parfaitement orchestré. Ca fonctionne depuis que le monde est monde. La meilleure preuve, c’est l’article justement de La Croix qui relaie l’analyse d’un opinion leader/expert du Monde et qui y colle un « euphorisme contenu ». Ca « existe » tellement, malgré les démenti des personnes présentes, qu’il faut trouver une explication.

    Imaginons la même video, avec pour commentaire du journaliste belge : Nicolas Sarkozy, qui lors de sa conférence de presse du G8, n’a pas failli à sa réputation d’homme pressé, est arrivé en retard et passablement essouflé. Il a du batailler quelques minutes avant de reprendre sa constance avant de livrer une conférence d’une exceptionnelle maîtrise dont le ton nouveau a été salué par l’ensemble des commentateurs présents. Comme quoi, son jogging quotidien n’est pas qu’une posture… images. Vue 10 fois sur Dailymotion.

    Ca n’honore pas celui qui s’en sert et c’est à porter au discrédit de Royal qui, elle, (et elle seule à ma connaissance), n’a pas hésité à le faire à deux jours d’une échéance. C’est l’arme des faibles ou de ceux en position de faiblesse.

    Ces techniques ne m’indiffèrent pas. Nous y sommes habitués… Ca fait partie du train train politique et électoral… Les deux camps les utilisent d’ailleurs… Ces derniers temps, l’un plus que l’autre, il faut avouer… C’est un peu comme la pollution quoi…

  • En tous cas il doit suivre un entrainement comme tous les agents du KGB (Poutine a été chef du bureau pendant quelques années) qui carburent à l’esprit d’alcool à 95° et quand ils doivent boire de la vodka (petit eau = flotte) c’est comme pour les enfants un peu de grenadine.

    Sérieusement, qui a déjà rencontré Poutine peut dire que cela a plutôt un effet glacant, même quand il sourit il vous glace le sang (un peu comme parfois Ségolène mais ici on est sûr que c’est pas pour de faux et que c’est un vrai pro qui est derrière la façade polie et souriante) alors si c’est de l’euphorie que NS avait, c’est d’en être (enfin) sorti de son rendez-vous avec Poutine. Une sorte de joie de la libération comme évoqué plus haut pour les étudiants ayant enfin terminé avec brio leurs examens ( bon courage à eux s’il y en a qui nous lisent).

    Et avec Bush junior qui n’a pas vraiment toujours été un pénitent en terme de boire, ça doit vraiment être dur les réunions du G8 pour quelqu’un qui ne boit pas d’alcool…

  • [quote comment= »30247″]Je te trouve bien gentil Koz… techniquement, il s’agit bel et bien d’une technique de propagande et de désinformation, classique, convenu, presqu’un cliché dans le domaine.
    …[/quote]

    Je t’invite donc à lire ce que j’ecrivai moi , ce 7 Juin , ici même sur ce blog , et au sortir de cette conférence .
    j’ai retrouvé mon commentaire : http://www.koztoujours.fr/?p=354#comment-28061

    un petit extrait : « ce soir j’ai eu l’occasion de regarder en direct sa conférence de presse aux journalistes du G8 sur BFM , j’ai vu un président extrenement volontaire , franc parleur envers les journalistes sur toutes les questions que ce soit la journaliste russe ou l’Iran ou Poutine , Bush , ect … je dis Bravo , j’etais étonné qu’il soit aussi ….. “parler vrai ” et je pense sincérement que même les journalistes on été bluffés .
    Il ne s’agissait bien sûr pas d’un “numero” , des questions de cette gravité ne pouvant pas être traitées à la légère.
    J’espere juste qu’avec le temps vous saurez voir au-delà  »

    Je n’avais pas constaté qu’il etait bourré , mais il est vrai que comme Lisette je l’ai vu arrivé essoufflé et H.S , il s’est « reprit  » au bout d’une minute.

  • J’ai moi-même diffusé la vidéo parce que je la trouvais drôle. Mais effectivement, il est clair qu’on ne peut pas conclure sur les trente premières secondes, même si la suite semble parfois étrange (pourquoi parle-t-il de « la journaliste », au lieu de dire Anna Politovtskaïa?). La thèse de l’essouflement et de l’euphorie sont d’ailleurs celles des journalistes de la Croix et du Temps, qui eux, étaient sur place…
    Là-dessus, le web joue un effet d’amplification qui est dommageable pour la vérité. Mais bon… ce rôle est parfois bon!

  • Je vous trouve, Koz, infiniment bénin quant à cet incident.
    Je n’ose imaginer les trésors de raillerie que vous auriez su déployer si ce genre de faux pas était venu, au hasard, d’une candidate, voire – ce qu’à Dieu n’a plu – d’une présidente socialiste.
    Pour tout dire, ivre ou non, peu m’importe, mais j’ai trouvé que notre président s’était montré plutôt méprisant et railleur pour son auditoire.
    J’ai vu effectivement des piliers de bar se tenir beaucoup mieux au Rendez vous des amis.

  • Bon, pour ma part, il avait clairement bu un coup de trop ou pris un peu trop de tonifiants. Le passage montré sur TF1, sur ses propos concernant l’environnement ne veulent RIEN dire, on s’est fait la remarque dans ma famille, sans que ce soit coordonné.

    En outre, on voit bien qu’il cherche ses mots, que ses yeux ne sont pas les plus vifs qui soient (ses paupières sont à moitié fermées), qu’il se raccroche à son pupitre, qu’il a des renvois dans la gorge, que ses temps de respiration ne sont pas ceux qu’il a normalement.

    Enfin, il est possible aussi de penser que les journalistes, dont beaucoup ne parlaient pas le français n’aient pas compris ce qu’il se passait et ont agit comme d’habitude, la force de la routine aidant. En outre, Sarko s’en plutôt pas mal sorti en tenant des propos relativement cohérents si ce n’est ces propos sur l’environnement.

  • [quote comment= »30367″]Enfin, il est possible aussi de penser que les journalistes, dont beaucoup ne parlaient pas le français n’aient pas compris ce qu’il se passait et ont agit comme d’habitude, la force de la routine aidant. [/quote]

    Il me semble que le journaliste auteur de l’article que je cite, Jean-Christophe PLOQUIN, le pratique assez couramment. En tout cas, pour un type qui ne le parlerait, il l’écrit super bien.

  • comme jeff l’a signalé, comme je l’ai moi même écrit ici,
    je vois quand même un peu d’autocensure dans le fait que nos chaînes nationales ne montrent pas ces 30 secondes « amusantes » en s’interrogeant sur les raisons de cet état curieux..
    il me semble que cela aurait intéressé les français….
    mais ce n’était pas conforme à l’idée que les patrons de chaîne pensent que NS pense….

  • @Francis: Peut-etre qu’ils ont comme la croix « pas vu d’ebrieter » dans l’etat du president et qu’ils ont mis ca a la trappe sans ce rendre compte de l’importance que cela va prendre.

  • [quote comment= »30462″]@Francis: Peut-etre qu’ils ont comme la croix « pas vu d’ebrieter » dans l’etat du president et qu’ils ont mis ca a la trappe sans ce rendre compte de l’importance que cela va prendre.[/quote]
    peut être, mais connaissant l’appétence des médias pour les images décalées, insolites,
    je continue plutôt à pencher pour l ‘autocensure,
    par peur des représailles de NS….

  • Chirac est resté accroché au pouvoir en se donnant une image sympathique : boire des canons au salon de l’agriculture, serrez des mains, remettre des médailles aux anciens combattants et honorez les morts.

    Sarkozy qui veut également durer, est en train aussi de se construire son image de gars sympa qui picole comme tout le monde, fait du sport, et honore Guy Moquet et Pierre Gilles de Genes.
    Cette intervention n’est pas aussi célèbre que la conférence du G8 mais elle m’avait déjà semblé pathétique : il lisait ses notes et visiblement les découvrait au même moment, toujours son petit rire ou sourire idiot, la petite vanne au passage sur les maths dont il ne comprend rien, ses tiques nerveux … Bref, du très grand Sarkozy.
    Donc, je crois qu’effectivement qu’à jeun, il est capable de ce genre de prouesse comme au G8, ce qui me fait penser que nous allons bien nous marrer sur dailymotion dans les 5 années qui viennent.

  • Pingback: » Le secret le mieux gardé de France

  • sinon après le G8 on a droit à un sommet européen crucial demain et vendredi, et probablement samedi aussi sur le traité constitutionnel simplifié. Je me demande s’il ne faudra pas attendre la présidence francaise pour le faire passer celui-là…

Les commentaires sont fermés