Jésus et Marie-Madeleine

Et pourquoi, sur cette photo, est-ce Marie-Madeleine qui a les bras en croix, hum ?Ou, « on a retrouvé la tombe du Christ ». Si. Avec, tenez-vous bien, des os à l’intérieur. Ouais. Preuve irréfutable s’il en est qu’Il n’est pas ressuscité. Que ces sympathiques, mais niais, chrétiens, vénèrent, depuis 2 000 ans, un homme, rien qu’un homme, peut-être bon, mais rien de plus.

Aaah. Grande nouvelle selon James Cameron. Une référence. Pensez-donc, c’est lui qui a réalisé Titanic. On dit qu’il surfe sur la vague du Da Vinci Code. Oui, en un sens. Mais, je serais Dan Brown, je serais assez furieux, car cette thèse ne peut être qu’hérésie, au regard du Brownisme. Jésus ne peut pas avoir été enterré avec Marie-Madeleine, puisque Marie-Madeleine a été hébergée par une communauté juive du Sud de la France. Et son fils, ce n’est pas Judas, puisque son fils est le fondateur de la dynastie mérovingienne. Soyons sérieux, tout de même.

C’est donc un sale coup que fait Cameron à Brown, en réduisant son chef d’oeuvre au rang de simple baliverne supplémentaire. On prendrait ça à la rigolade mais c’est que nous voilà face à un potentiel schisme hollywoodien. Horreur, malheur ! Nos deux papes du box-office vont-ils échanger bulles d’excommunication ? On dit que l’un réside à l’Occident et l’autre à l’Orient, des Etats-Unis…

C’est qu’avec tout ça, nos papes vont nous les décontenancer, nos ignorants indécis. On leur avait dit un temps que Jésus était le fils de Dieu, engendré non pas créé (oui, hein, faites pas de gaffes) par Marie, restée vierge, et qu’il serait ressuscité. Bon, ils ont eu des doutes. On les comprend. C’est un peu comme si on leur disait : Dieu existe.

Et puis, Dan est venu. Il leur a dit la vérité : Jésus était plus homme qu’on ne vous l’a dit. Et, de toutes façons, hein, même Fils de Dieu, peut-on vraiment se prétendre de nature aussi humaine que divine si l’on n’a pas connu la femme ? Hein ? T’y crois, toi, à un mec qui aurait des super-pouvoirs et qui n’en profiterait pas ? Rien qu’un peu ?

Booon. Sa version était crédible.

Mais voilà. James, lui, il a du solide, du concret. Pas du roman à deux francs. De la pierre ! Des tombeaux ! Et puis, allons-y… des analyses ADN ! Le bingo, le sésame, le joker… les a-na-ly-ses A-D-N. Venez-y maintenant, pour contester ! Puisqu’on vous dit que :

« des analyses ADN, laissent penser que les tombeaux ont pu, à un moment donné, contenir les ossements de Jésus et de sa famille »

Regardez-moi bien, et dites-moi que vous êtes prêt à aller affronter, les yeux dans les yeux, les conclusions d’un type qui a eu des échantillons d’ADN de Jésus ? Vous vous sentez à la hauteur ? Moi pas. Ne sachant pas comment, à supposer même que l’on dispose d’échantillons ADN par ailleurs, on pourrait avoir une quelconque assurance qu’il s’agisse de l’ADN de Jésus, je ne vais pas me lancer dans une controverse avec un type si bien renseigné. Imaginez qu’il ait rencontré le Christ et qu’il lui ait demandé un échantillon de salive, hein. Moi qui n’ai jamais « rencontré Jésus », je vais pas faire mon mariole.

Et puis, y’a les noms sur les urnes : Yehoshoua Ben Yossef, Yéhouda Bar Yehoshoua et Marie. Comme le dit, avec un sens de l’observation et de la formule inégalés, James Cameron,

«Si vous trouvez un John, un Paul et un George, vous n’allez pas en tirer de conclusions… à moins que vous ne trouviez un Ringo»

Jésus, c’est John. Joseph, c’est Paul. George, c’est Judas. Et Ringo, c’est Marie ! On les tient !

Bon, il y a encore un gap : selon nos connaissances parcellaires, il semblerait que Judas n’était pas le fils de Jésus. Dans ces conditions, qu’est-ce que ce Yehouda peut bien foutre dans ce caveau ? On sait qu’il ne faut pas se fier à un Judas, certes, mais tout de même, là, il était mort, kaputt. Difficile de nuire.

C’est là que les analyses ADN entrent en jeu : loin de disqualifier la théorie, le fait qu’un Judas fils de Jésus soit enterré avec Jésus ne démontre pas qu’il ne peut s’agir du Jésus que nous connaissons tous mais, bien au contraire, que Jésus et Marie-Madeleine, eh bien, que cela vous fasse mal aux fesses ou non, tant pis, ils étaient ensemble. Qu’ils ont eu un fils. Et qu’ils se sont d’ailleurs rencontrés bien plus tôt qu’on ne vous le dit, ce qui leur a permis de donner naissance à un Judas en âge d’être disciple de Jésus.

Le plus mystérieux de cette histoire reste tout de même la capacité de certains à garder leur sérieux. Cameron le premier. Mais aussi, comme le note fort justement Patrice de Plunkett, certains journalistes (même au Figaro, rendez-vous compte) qui relaient scrupuleusement – exigence de neutralité, même devant la connerie – le fait que, si de telles affirmations étaient vraies, elles remettraient en cause tous les fondamentaux de la foi chrétienne. Miséricorde !

Cela étant, si je vous dis que je suis le descendant de Judas, qui n’est pas enterré dans cette tombe mais a suivi Marie-Madeleine (celle qui est enterrée avec Jésus n’était qu’une servante de passage qui a eu une attaque en apprenant la liaison de Jésus avec Marie-Madeleine) sur la Côte d’Azur, avant de fonder la dynastie mérovingienne, eh bien, moi aussi, je remets en cause tous les fondamentaux de la foi chrétienne… Eh oui, mon ptit bonhomme.

Alors voilà, parce qu’on est bonne pâte, on va sourire, faiblement, devant cette pathétique transformation du coeur des convictions de milliards d’hommes et de femmes en gros filon à pognon, devant l’évident mépris de l’intelligence de chacun, croyant ou non croyant. Et surtout, ne même pas demander le respect, ce serait un manque de tolérance.

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

55 comments

  • Heu, d’après les écritures (du moins telle qu’elles nous sont parvenues après moulte remaniements lors de divers concils…) Jésus est mort et réssucité trois jours plus tard, mais qu’est-il devenu ensuite? Soit il a mené une vie d’homme et a fini par mourir tout naturellement, soit il n’est pas mort et dans ce cas il vie encore parmis nous aujourd’hui (pas très crédible, non?) soit il a été emmené au ciel et ça supposerait que sa résurection ne fût pas corporelle, que c’est un ectoplasme qui serait apparu à Thomas.

    Et bien, quitte à en défriser certains, je préfère largement la première hypothése, l’apport de Jésus me semblant être davantage dans son message et ses prédications que dans toute la mythologie que le clergé a tenté de batir autour de son personnage.

  • [quote comment= »6097″]Soit il a mené une vie d’homme et a fini par mourir tout naturellement, soit il n’est pas mort et dans ce cas il vie encore parmis nous aujourd’hui (pas très crédible, non?) soit il a été emmené au ciel et ça supposerait que sa résurection ne fût pas corporelle, que c’est un ectoplasme qui serait apparu à Thomas.[/quote]

    Parce que vous trouvez ça « crédible » vous, que Dieu existe ?

    Quant au message du Christ, non, il ne se résume pas à « aimez-vous les uns les autres »… Jésus n’est pas un beatnik en avance sur son temps. Même s’il avait les cheveux longs.

  • [quote comment= »6097″]Heu, d’après les écritures (du moins telle qu’elles nous sont parvenues après moulte remaniements lors de divers concils…) Jésus est mort et réssucité trois jours plus tard, mais qu’est-il devenu ensuite?[/quote]

    Bon, alors, après être rentré chez moi, avoir dîné, ouvert un bouquin pour vérifier que je ne me trompais pas sur l’Ascension.

    « Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. » Marc (16, 19)
    « 50: Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit. 51: Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel. 52: Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie; 53: et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu. » (Luc, 24, 53)
    « A ces mots, sous leurs regards, il s’éleva, et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils étaient là, les yeux fixés au ciel pendant qu’il s’en allait, voici que deux hommes vêtus de blanc se trouvaient à leurs côtés : ils leur dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous àainsi à regarder le ciel ? Celui qui vous a été enlevé, ce même Jésus, viendra comme cela, de la même manière dont vous l’avez vu s’en aller vers le ciel » (Acte des Apôtres, 1, 9-11)

    De sort que, ben, non, en fait, il n’y a pas d’incertitude dans les Ecritures, juste du mystère.

    Et vous pouvez considérez que ce n’est pas crédible, mais une fois de plus, l’existence de Dieu l’est-elle ? S’il n’existe pas, tout ceci n’est qu’une fable. S’il existe, en quoi cela serait-il impossible ?

    [quote comment= »6100″]Hahahahahahahaha !

    LOOOOOOOOOOOOOL

    😀

    C’est la seule réaction qui convienne. On va quand même pas perdre du temps et de l’énergie à leur répondre…[/quote]

    Il est vrai.

    [quote comment= »6101″]thèse grotesque en effet, un coup de pub.[/quote]

    Oui. Et qui, rétrospectivement, éclaire assez bien la nature des autres…

  • [quote comment= »6097″]Heu, d’après les écritures (du moins telle qu’elles nous sont parvenues après moulte remaniements lors de divers concils…) Jésus est mort et réssucité trois jours plus tard, mais qu’est-il devenu ensuite?[/quote]

    Ben, comment dire, les mêmes écritures trafiquouillées par les divers remaniements intervenus à l’occasion de moultes conciles (et aussi parce que l’éditeur trouvait que la fin avec le mec qui vit une vie trop lambda, c’est pas fabuleux – et aussi attendu qu’écrire la fin d’une histoire qui n’a pas de fin, c’est pas facile facile) ont bien une version de ce qu’il est devenu ensuite. Mais c’est hyper secret.

    Euh, nice Koz, j’ai un peu de mal en html, vous pourriez supprimer le précédent ?

  • Si le film de James est aussi mauvais que celui de Dan, on va pas etre emmerdes longtemps…

    Cela dit, l’enormite de la pseudo-decouverte scientifique vient en reponse a nos freres « born again » chretiens des USA qui poussent le fondamentalisme a des extremes que nous ne soupconnont pas: remise en question de theories de l’evolution, enseignement du creationnisme dans les cours de science etc etc…

    Les catholiques, tres a l’aise avec la science, sont un peu etranger a ces delires…

  • Ce que Cameron raconte ne me semble pas plus incohérent que de lire que Dieu existe ou que Jesus a ressuscité … Chacun son point de vue.

  • Quand j’ai entendu cette histoire (je n’ose écrire nouvelle), il m’est venu exactement la même réflexion que face aux discours des scientifiques qui « démontrent » par A+B que le coup de la Mer Rouge, c’était une marée un peu forte, que le Déluge était une grosse averse, ceux qui annoncent que de toute façon, l’église de la nativité n’est même pas au bon endroit…

    « Et alors ? »

    Cela montre une méconnaissance (et je suis d’accord, koz, un réel mépris) pour cette chose toute bête qu’on appelle foi.

  • J’ai retrouvé le Sang du Christ :

    Oui le Saint Sang !!! Il est exposé dans une église du même nom dans cette merveilleuse ville qu’est Bruges.

    Une belle occasion de la visiter dont une grande part de sa richesse historique est dûe aux Ducs de Bourgogne. C’était la période de l’ouverture à l’Europe du commerce.

    PS Quand nos Chevaliers partaient en croisade, ils devaient justifier leurs frais en ramenant des souvenirs. La note de frais avec justificatifs n’existait pas encore :))

  • Cameron peut sortir toutes les aneries qu’il veut, cela ne remet pas en cause la foi chrétienne. Seuls les fondamentalistes, ceux qui prennent les écritures au pied de la lettre peuvent être gênés.

    Personnellement, je m’en fous complètement de savoir si l’Evangile est une vérité historique (ce qui est le fond de sauce de Cameron). Seul compte le message et la Parole.

    Question subsidiaire, est ce qu’ils ont aussi fait des tests ADN sur les reliques qui se réclament du Christ ou sur un poil de cul trouvé dans le suaire de Turin ?

  • Honnêtement, cette histoire ne me fait ni chaud ni froid. Je pense très « raisonnablement » qu’on peut croire en Dieu (ou un concept proche de Dieu) mais de là à imaginer qu’un homme puisse posséder des qualités divines…hum…bon…soyons sérieux. Jésus est un prédicateur et un rénovateur de la religion juive (un peu comme calvin et Luther pour le protestantisme). Et c’est déjà beaucoup ! Koz, attention à l’anti cléricalisme primaire ! Tout est religion…même la politique. Il y a les textes, les dogmes…et la réalité : )

  • La fumisterie se voit vraiment beaucoup, sur ce coup là!

    J’ai découvert cet article au bureau, en compagnie de collègues d’âge, d’opinions politiques et de conviction religieuses (ou d’absence de conviction) très variées. La réaction a été unanime et été fou rire collectif (rien que pour ça, nous devrions remercier Cameron).

    Avec mention spéciale au scoop réchauffé (la tombe a été découverte, si ma mémoire ne me trompe pas, vers 1980), et aux tests ADN (qui « prouveraient » que l’homme et la femme enterrés là n’étaient pas parents… ce qui justifierait de les identifier à Jésus à une des Marie-Madeleine). Ce docu pourrait être dédié au prélat du XIXème s. qui avait déclaré que Jésus, fils de Dieu, était d’excellente famille par sa mère… -faudrait d’ailleurs explorer la piste, pour l’ADN.

    Mais… j’avoue m’inquiéter de cette manière de jouer d’entrelacer bribes de faits et élucubrations pour affirmer que « la » vérité existe, qu’elle est démontrable et (de préférence) dissimulée par les autorités. Le bouquin de Th Meyssan relève finalement des mêmes mécanismes que ce docu, ou le livre de Brown. Ce n’est pas tant, à mon avis, une question de foi qu’une question de « désactivation » du sens critique et de la capacité à raisonner. C’est plus comme citoyenne d’une démocratie que comme chrétienne que je trouve ça inquiétant.

  • Reste la question de fond : « est-ce que l’on peut ressusciter en laissant ses os au fond d’un tombeau ? » On aimerait bien avoir la réponse à l’heure où certains chossissent la congélation (ou surgélation ?)… Et si à partir des os et des traces ADN on recréait le Christ comme dans Jurassic Park pour lui poser la question ? (Car il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses saints même du bois sacré…) Voilà une idée quelle est bonne ! 🙂

  • Bon sang, mais c’est bien sûr! Cameron roule en fait pour le lobby de la psychanalyse: si Judas était le fils de Jésus, et qu’il l’a trahi en le livrant aux Romains, cela accrédite la théorie de la figure paternelle que tout fils doit « tuer » à un moment de son développement psychologique!!

    Et nous qui pensions que Cameron faisait de la pub pour des McDo en Judée…

  • Certes, mais siti tu prétends être le descendant de Judas, où sont passés les 30 deniers? Hein? Placés dans un paradis fiscal depuis l’an 33, ça doit représenter une somme coquette? A moins que James Cameron, fin limier, grâce à son armée de Terminators, ait retrouvé la trace du trésor… Qui pourrait être caché… Tiens à Turin peut-être. Et le Saint Suaire, alorsssse? Qui a donc laissé l’empreinte? Est-ce un clone du Jésus du tombeau précédement cité? A-t-on retrouvé par ailleurs le diamant bleu que Rose laisse tomber à la mer dans Titanic? Je m’égare… Plus sérieusement, que fait-on? On brûle les ambassades? On excommunie? On lance une fatwa? James Cameron est un gros malin qui marche dans les traces de Dan Brown (larges les traces… Gros sabots, pointure Terminator)… mais a choisi un mauvais timing… trop éloigné de Pâques… Pas assez blessant pour les convictions de millions de Chrétiens… (y compris les créationnistes du Midwest). Allez, on ignore la chose… Ca me parait le plus sage.

  • [quote comment= »6114″]Cela montre une méconnaissance (et je suis d’accord, koz, un réel mépris) pour cette chose toute bête qu’on appelle foi.[/quote]

    Mépris, je sais pas, par contre, méconnaissance, c’est évident : comment peut-on reprocher aux athées (puisque c’est de cela dont il s’agit) de méconnaître la foi, concept qui par définition leur passe très haut au dessus de la tête ?

  • [quote comment= »6123″]concept qui par définition leur passe très haut au dessus de la tête ?[/quote]

    Euh pas vraiment non, plutôt bien en dessous des semelles… Pour eux (dont je suis), se refuser à croire n’est pas à cause de difficultés, mais simplement parce que cela leur est inutile…

    Comme disait un de mes profs, et qui est devenu, pour mon plus grand plaisir, ma phrase ‘leitmotiev’ (orthographe ?)

    « Etes vous capable de penser ? Oui ? Alors vous n’avez pas besoin de croire ! « 

    Donc… qui passe au dessus de la tête de l’autre ? Pas si facile à dire en tous cas …

  • >xerbias

    Ce que j’appelle méconnaissance de la religion, c’est la posture dans laquelle se plaçait le reportage que j’avais entendu (je relativise, donc), qui tendait à dire que cela remettait en cause les préceptes de la religion (pour faire court, « Y a des os ! Ah ah ! Donc il n’a pas ressucité ! »)

    Et pourtant, je persiste: quand bien même Cameron trouverait une enseigne avec écrit dessus « ci-gît Jésus, fils de Marie et de Joseph, qui s’est dit fils de Dieu et qui est mort en croix vers 33 après lui-même » avec un squelette complet dedans, cela ne m’empêcherait pas de croire.

    Et c’est là qu’on en vient au mépris, puisque cela revient à être persuadé que les éléments « scientifiques » suffisent à démontrer l’absurdité de la foi.

    En fait, Cameron serait donc un athée intégriste qui cherche à faire décroire ceux qui ne « croient pas » pas comme lui. Ou un athée hésitant, qui avait besoin d’éléments tangibles pour conforter son athéisme. Ou un bon commercial.

  • [quote comment= »6113″]Ce que Cameron raconte ne me semble pas plus incohérent que de lire que Dieu existe ou que Jesus a ressuscité … Chacun son point de vue.[/quote]

    Disons que quitte à faire usage de sa raison, il faudrait aussi prendre en compte le caractère répandu des prénoms Jésus, Marie, Joseph et Judas à l’époque, et faire un petit calcul de proba. De la raison, rien que de la raison, peut-être même des statistiques.

    Et puis, il faut faire un bon usage de ses capacités de raisonner et constater l’artifice utilisé, et que je pensais avoir souligné : le fait qu’un Judas soit présent aurait dû suffire à établir qu’il ne pouvait s’agir du Christ et de Judas Iscariote.

    Mais non, parce qu’il fallait réactiver cette histoire qui date d’il y a près de 30 ans (merci à une passante de l’avoir rappelé), alors Cameron sort de son chapeau le fait que Judas serait le fils de Jésus (il aurait été marqué « Pierre » sur la tombe qu’il nous aurait dit que Pierre était le fils de Jésus).

    Et ce, sur la base de quoi, d’analyses ADN ? Et quel est donc l’échantillon test qui permet de rattacher ces restes à Jésus, avec la certitude qu’il s’agisse du Jésus que l’on « connaît » ?

    Alors, voilà, non, dire que Dieu existe n’est pas en soi crédible (comme dire qu’il n’existe pas n’est qu’une question d’intuition). Mais si l’on veut absolument se montrer rationaliste, il faut l’être jusqu’au bout.

    [quote comment= »6119″]Et si à partir des os et des traces ADN on recréait le Christ comme dans Jurassic Park pour lui poser la question ? [/quote]

    Figure-toi, chère Polluxe, qu’il y a aussi des illuminés pour avoir la riche idée de cloner le Christ. Souviens-toi de Didier Van Cauwelaert, l’an dernier…

    [quote comment= »6124″]Comme disait un de mes profs, et qui est devenu, pour mon plus grand plaisir, ma phrase ‘leitmotiev’ (orthographe ?)

    « Etes vous capable de penser ? Oui ? Alors vous n’avez pas besoin de croire ! « [/quote]

    [quote comment= »6125″]Et pourtant, croire c’est déjà penser : )[/quote]

    London n’a pas tort : avec quoi pense-tu que les croyants croient, si ce n’est avec leur pensée ?

    [quote comment= »6122″]James Cameron est un gros malin qui marche dans les traces de Dan Brown (larges les traces… Gros sabots, pointure Terminator)… mais a choisi un mauvais timing… trop éloigné de Pâques… Pas assez blessant pour les convictions de millions de Chrétiens… (y compris les créationnistes du Midwest).[/quote]

    Eh oui, début de Carême, c’est pas top, ça va pas monter, son histoire. Enfin, apparemment, tu as remarqué, toi aussi, cette étonnante faculté de ceux qui auront à coeur de dire ensuite qu’ils n’avaient aucune intention d’offenser qui que ce soit… à choisir le Carême ou la Semaine Sainte. C’est le cas de notre Cameron. C’était aussi le cas de ces braves designers qui avaient choisi la Semaine Sainte pour parodier la Cène. Et à chaque fois, quel étonnement devant les réactions. Pourtant, « on ne l’avait jamais voulu ».

    [quote comment= »6121″]Bon sang, mais c’est bien sûr! Cameron roule en fait pour le lobby de la psychanalyse: si Judas était le fils de Jésus, et qu’il l’a trahi en le livrant aux Romains, cela accrédite la théorie de la figure paternelle que tout fils doit « tuer » à un moment de son développement psychologique!![/quote]

    Je crois qu’effectivement, on tient le bon bout dans ce débat. Puisque l’on n’a jamais rien su, rien dit, rien écrit, sur la naissance de Judas, des oeuvres de Jésus et de Marie-Madeleine, ce serait donc non pas que ce ne serait pas le cas (hein, faut pas déconner) mais la démonstration qu’il est un enfant illégitime. Et qu’il aura ainsi fait assumer à Jésus le poids de sa paternité !

    Bien vu. A moins que Cameron lui-même, par cette interprétation, règle un compte quelconque avec son père, voire avec le Père…

  • [quote comment= »6126″]Et c’est là qu’on en vient au mépris, puisque cela revient à être persuadé que les éléments « scientifiques » suffisent à démontrer l’absurdité de la foi.[/quote]

    Penser (pas croire, penser ! Pas la même chose ! La pensée s’appuie sur des faits, des raisonnements, des constatations. La croyance sur des émotions, des sentiments tels que la peur) que la science ‘démolit’ les croyances n’est en rien une marque de mépris…

    Il suffit de constater au cours du temps, des décennies, des siècles que ce qui avant relevait de la foi auparavant a trouvé une explication rationnelle avec le temps… et si de nos jours certains faits restent inexplicables, cela ne veut en rien dire qu’ils le resteront toujours…

    C’est quoi la peste ? Allez voir toute encyclopédie médicale actuelle, vous aurez des pages et des pages basées sur des faits, des expériences, des analyses… Puis imaginez que vous posez la même question il y a 800 bonnes années…

    Est-ce une marque de mépris de la foi de l’époque ? Bien sur que non… ils faisaient avec ce qu’ils avaient et en fonction des circonstances, mais heureusement, le grand singe que nous sommes parvient à restreindre de plus en plus le nombre de ‘questions sans réponses’…

  • >Naja

    ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas parce qu’une « question » a une réponse scientifique que cela retire la validité de la foi. La piété n’est pas un aveu d’impuissance.

    Prenons un exemple. Des scientifiques ont indiqué que l’épisode de la traversée de la mer Rouge pouvait s’expliquer scientifiquement (travaux à l’appui) par la conjonction d’une marée et d’une tempête. Bien. Une fois qu’on a dit ça, qu’a-t-on dit ? En quoi cela contrevient-il au récit biblique ? En quoi cela contredit-il l’existence de Dieu ? Pour faire court: si on croit que Dieu a créé le monde, il en a donc aussi créé les règles. (Sans compter qu’il fallait que cette marée et cette tempête surviennent précisemment au moment de la fuite, ce qui serait un véritable coup de bol.)

    Il n’y a pas d’un côté la raison, et de l’autre la foi. La science et la foi ne sont pas deux membres opposés.

  • précision:

    la phrase « la piété n’est pas un aveu d’impuissance » est une paraphrase tirée d’un article (assez intéressant) de Roland Benz, « pasteur et physicien » (on aura tout vu), que j’ai oublié de mettre en source.

    Ceux que cela intéresse le trouveront là: Science et foi: incompatibles ?

  • J’ai lu nul par que Cameron disait que le Judas fils de jésus était le judas qui a trahi jésus.

    La presse anfglophone en général ne fait pas non plus ce rapprochement (en fait ça me soule, tous les articles sont issus de dépêche et aucun n’explique vraiment, j’ai arrêté de chercher). Ca sort d’où cette hypothèse dont tu te sers pour souligner un paradoxe potentiel ? C’est réellement la thèse du documentaire ? Ou c’est juste à cause de Ringo ?

  • Je ne vois pas où est le mépris là dedans. Les croyants croient ce qu’ils croient, les archéologues trouvent ce qu’ils trouvent, chacun fait ses hypothèses dans son coin et puis voilà.

    Dieu reconnaîtra les siens, non 😉 ?

  • [quote comment= »6143″]C’est réellement la thèse du documentaire ? Ou c’est juste à cause de Ringo ?[/quote]

    J’avoue que je l’ignore mais (i) tous les medias se trompent-ils ? (ii) comme tu le soulignes bien, si le Judas n’est pas Judas Isacariote, alors on a perdu Ringo, il n’y a aucun intérêt à faire une analyse d’ADN. Bref, plus de scoop.

    Cela étant, mais je ne crois pas que cela invalide mon raisonnement, dans mon exemple, Judas, c’était Georges, pas Ringo. Faut pas confondre.

  • @Naja: Je suppose que tu n’es pas croyante, car sinon tu saurais que la foi n’est pas une question d’émotion ou de sentiments.Je n’ai pas la foi parce que je sens que je l’ai et si je ne la sens plus je ne l’ai plus.Ca ne marche pas comme çà La foi c’est un libre adhésion de la volonté. C’est un peu conceptuel mais va faire un tour sur le site du Vatican, tu as une myriade de textes dispo pour que tu puisses mieux percevoir le truc, en tout cas pour un catholique. Notamment çà http://www.vatican.va/archive/FRA0013/INDEX.HTM et plus pécifiquement sur la foi: çà: http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_PY.HTM

    Superstition/Croyance magique et foi ce sont deux choses différentes

  • Bonsoir Dans ce cas comme pour le livre de Dan Brown, on a affaire à des stupidités qui devraient faire s’allumer tous les signaux d’alertes du sens critique (l’auteur, les dates, la faiblesse des arguments). Tout se passe comme si toute les histoires qui contredisent les évangiles devient crédible 😉 de ce seul fait. A croire que le critère de rationalité est simplement la contradiction, et non pas la valeur du raisonnement. Il n’y a rien à faire contre ça… seulement en rire, et rester serein.

  • Quelqu’un a-t-il vérifié que les ossements de Jésus BenJoseph portait les traces d’une crucifixion ?

    Et, pour savoir si Judas BenJésus a bien tué le père (enfin, le Fils), a-t-on vérifier des traces de pendaison ?

    Au fait, avoir retrouvé les ossements du Christ ne remet pas en cause le dogme de la résurrection mais celui de l’ascension. Après tout, il aurait pu sortir de son tombeau une première fois et y retourner avec toute la famille.

  • « Les experts – Jérusalem » sont sur le coup de toute façon, on aura le fin mot de l’histoire bientôt. La machoire de Judas est analysé sous toutes les coutures et on découvre bien vite que, victime d’un vilain Herpès, il n’a pas pu embrasser Jésus sans provoquer des dégats irreversibles. L’enquête s’enlise mais repart après la découverte de deux faits majeurs : Marie-Madeleine avait une lourde dette à payer à son maquereau Barrabas et Joseph était mouillé dans une sale affaire de pot-de-vin depuis qu’il avait conclu avec Ponce Pilate le contrat d’aménagement de la ZAC de Nazareth…

    Quant à Mulder et Scully, ils ont rempilé pour une nouvelle saison de X-Files tournée entre le Jourdain et Rome. Mulder est persuadé que c’est une manipulation extra-terrestre (en collaboration avec des pontes de l’empire romain) qui est à l’origine de la métamorphose de Simon en pierre.

    (Ils sont forts ces ricains…)

  • [quote comment= »6146″]Cela étant, mais je ne crois pas que cela invalide mon raisonnement, dans mon exemple, Judas, c’était Georges, pas Ringo. Faut pas confondre.[/quote]

    Alors que tout le monde sait que le traître, c’était Yoko.

  • Excellente analyse Tom!

    Plus sérieusement ce genre de « sortie » ne fait que flatter l’ego de ceux qui sont trop « intelligent » pour croire. Le seul scandale c’est la place qu’on leur fait et l’audience qu’ils ont du seul sujet qu’ils traitent.

    J’ai lu le « chef d’oeuvre » de Dan Brown très récemment en me disant, on en a tellement parlé faut que sache de quoi il retourne. J’y ai trouvé un roman policier très agréable, bien rythmé, plein de mystères. Mais en rien une contestation intellectuelle du dogme catholique. Les éléments du livre ne résistent pas à une étude logique et les contradictions se succèdent. Bref un livre qui ne peut convaincre qu’un convaincu…

    Quant à la relation foi/science, c’est surprenant qu’on en trouve encore pour sortir des âneries du genre: « Etes vous capable de penser ? Oui ? Alors vous n’avez pas besoin de croire ! »

    Incroyable que des gens comme ca aient le droit d’enseigner

    Le jour ou la science trouvera la réponse à la question « Pourquoi? » peut être y réfléchirai je…

  • [quote post= »163″]Le jour ou la science trouvera la réponse à la question “Pourquoi?”[/quote] Il est clair qu’on a pas ce problème avec la religion, qui prétend expliquer ce qu’on ne comprend pas en invoquant ce qu’on comprend encore moins.

  • La science ne répond pas à la question « Pourquoi Dieu ? ». Des scientifiques apportent leur réponse à cette question. Quant aux religions, et je ne parlerai que du christianisme, il serait bon de ne pas les prendre pour de sombres imbéciles. Elles s’affrontent à ces questions. Citons, parce que l’un des intervenants a une certaine représentativité, « Est-ce que Dieu existe ? Dialogue sur la vérité, la foi et l’athéisme », une reprise d’entretiens publics entre Paolo Flores d’Arcais et Joseph Ratzinger…

    Ceci étant, si l’on reconnaît aux autres le droit de croire, et si l’on ne postule pas que le croyant est un abruti, il reste que si Dieu existe, il n’est – nécessairement – pas explicable.

  • Je viens de lire les commentaires précédents. Avant toute chose : la tombe de Marie-Madeleine est en France (à St. Maximin). C’est vrai, le très distingué (et réputé) archéologue Cameron, n’a pas encore eu le temps d’y aller à St Maximin, mais celà ne saurait tarder. J’espère qu’il ira accompagné du très clairvoyant Paco Rabanne …

  • Sur le coup de la sortie pour le début du carême, ou le détournement de la cène, cher koz garde en tête l’hypothèse que pour un athé ou un agnostique inculte, ces dates n’ont qu’une existence théorique… L’idée de me demander si on est vendredi ou non ne m’effleure pas un instant avant de lancer un bon steak dans la poêle. Dans les cas sus-cité, je n’affirme pas que la faute de goût soit involontaire, cependant c’est également probable !

    Pour les citations de la bible, bon… C’est un peu le résultat d’un « téléphone arabe » géant comme ouvrage. La foi est une chose, la référence à un vocable précis issu de la bible me parait difficilement justifiable. A ce sujet, il y a quelques années, une « nouvelle bible » était sortis à grand fracas dans les librairies. Un grand bouquin blanc, avec l’ancienne et la nouvelle version sur chaque page paire et impaire…

  • [quote comment= »6441″]Sur le coup de la sortie pour le début du carême, ou le détournement de la cène, cher koz garde en tête l’hypothèse que pour un athé ou un agnostique inculte, ces dates n’ont qu’une existence théorique…[/quote]

    Pas pour un publicitaire, ou un producteur…

  • Quel serait l’intérêt, hormis choquer et se mettre à dos les croyants ? Le buzz médiatique ? Admettons pour la pub.

    Mais à priori, la cible du film de Cameron c’est quand même l’individu qui s’intéresse à la religion !

  • :o) J’entend bien. Mais dans l’équation y’a quand même un problème. Payer pour se fader un « docu-fiction » sur des os trouvés dans une vague grotte, il faut quand même s’intéresser au sujet. La cible de Cameron et de son distributeur, c’est à mon avis les gens sensible à la religion, et à la question du christ homme de chair ou non etc… Pourquoi les braquer ? Je ne dis pas que c’est impossible, je ne comprend pas la logique. Pour récupérer les billets payants des partisans du complot global ? J’ai la faiblesse de croire qu’ils sont moins nombreux que les croyants lambda. En tout cas ca vaudrait mieux pour la maison catholique !

  • PikPik, tu m’étonnes. Le Da Vinci Code, pour toi, ne visait que les personnes sensibles à la religion ? Son succès, les millions d’entrée, le pognon engrangé, ne te paraît pas de nature à susciter l’envie d’exploiter le filon ? Les croyants te semblent si majoritaires que les heurter soit prendre un grand risque ? Et ne pense-tu pas que le scandale soit un puissant moteur commercial ?

  • Pour moi, il n’y a rien de commun entre le Da vinci code et le projet (?) de Cameron.

    Comparer un polar à l’inspiration religieuse dénonçant un complot juif (je résume grossièrement) mondial et un documentaire visant à prouver que jésus aurait eu des restes humain, voir un fils n’est pas la même chose.

    Dans le premier cas, tu t’adresses à une large franche de population antisémite ou sensible à la question (« non bien sûr je ne dis pas que, mais vous saviez que… »). Je crains qu’en terme financier le calcul de brown soit meilleur que celui de Cameron.

    Ensuite, la forme du polar est plus distrayante qu’un documentaire enflammé. Et le succès de librairie a alimenté le buzz médiatique, et ainsi de suite.

    Tout deux font commerces de religion. Mais je ne pense pas que le public soit le même, et je doute du succès du deuxième (surtout que c’est une resucée sur un même thème).

  • Bonjour,

    Je suis chrétien (pas catholique), mais simplement chrétien. J’ai ma foi, je la partage souvent, mais je ne l’impose pas.

    Voilci ce qui me dérange, c’est que le monde athéiste veut donner et imposer sa théorie (évolution, Jésus marié, Jésus non ressuscité) alors qu’il n’a rien à défendre, il ne croit en rien. Pourquoi tant d’acharnement ? A votre avis ?????

  • J’avoue, Polo, que je suis assez souvent étonné par la bonne volonté mise par lesdits athées. A croire, parfois, qu’ils craignent de finir par croire en Dieu et ne sont pas si sûrs de leur athéisme.

    Cela dit, si cette raison m’amuse, je crains, plus prosaïquement, qu’ils prennent foncièrement le croyant pour un abruti fini et imagine de leur vocation de dissiper l’obscurantisme…

    Dans la même veine, je suis toujours surpris de l’obstination de certains non-pratiquants à m’expliquer ce qui se passe à la messe.

  • Au lieu de ratiociner, si vous commenciez par lire le livre; cela éviterait nombre de questions auxquelles, justement, le livre répond. Comme la divinité du Christ est contestée par les deux autres religions du livre (juifs et musulmans ne voient en lui qu’un prophète), les recherches scientifiques ne sont pas inutiles.. de même que le recours aux manuscrits de la mer morte. Quant à votre querelle sur la foi, blogblog, incapable de s’expliquer tout seul nous envoie au Vatican, d’autres croient par la pensée; j’avais cru comprendre que croire c’était aimer et Jésus aurait dit « heureux les simples d’esprit »…. Enfin, la foi, la foi, la religion; soyons humbles: il y a bien d’autres religions que celles de la lignée juive avec bible (ancien et nouveau testament) et coran. Les Africains, les Asiatiques ont leurs religions, pourquoi les religions de l’occident détiendraient-elles « la » parole divine?

  • Pingback: Buy Tramadol

Les commentaires sont fermés