Cette fois, on a eu chaud

Et je vous ai bien senti seuls, perdus, désorientés. C’était là, tapi dans la poitrine, ce manque, mais vous ne saviez pas bien quoi. Six jours, bon Dieu ! Ca n’était pas arrivé depuis… Ca n’était pas arrivé. Même les anciens n’en ont aucun souvenir. Vous avez failli me perdre. Le cul entre les ssh, les ftp, les mysql et les php. La béance, le trou noir, le rien de rien, comme si koztoujours n’existait plus. Pfuit. 5 ans de votre vie. Envolés comme ça. Comme si ça n’avait jamais été là, et ne resterait plus que dans la mémoire de quelques-uns. Mais c’est bon, je suis revenu. Voilà. Voilà. Papa est rentré. On se calme. Oui, je sais. Tu as été malheureux. Mais je n’étais pas parti bien loin. Et tu n’as jamais été loin de mon coeur. Allez, viens contre moi, on va faire un calin,  patate. Toi aussi, tu m’as manqué, tu sais.

*

Ca ne vous a pas échappé : koztoujours ne ressemble pas à ce qu’il était. Vous êtes sur le thème par défaut de WordPress. Afin d’être certain de ne pas réinjecter la vérole à koztoujours, nous allons prendre le temps de vérifier que les fichiers de l’ancien thème ne sont pas infectés. Il est également possible que je change de thème : l’actuel/précédent n’avait pas été mis à jour par son auteur en plus de deux ans, ce qui n’est pas forcément ce que l’on fait de mieux en termes de sécurité. Il y a donc beaucoup de détails à fignoler mais je sais que vous m’accorderez toute votre indulgence car, tel que je vous connais, c’est bien le fond qui vous intéresse !

Par ailleurs, pour le moment, le décompte des commentaires sous les billets antérieurs au kiss-in n’apparaissent pas, mais ils sont en ligne.

Pour information, Koztoujours avait fait l’objet de plusieurs « piratages ». J’aimerais pouvoir dire qu’on essayait de museler une voix libre et indépendante qui résonne encore et toujours sur le Net et qui menace les intérêts en place mais il s’agissait, plus prosaïquement, d’injecter des liens commerciaux pour vendre des petites pilules pour la bandaison et des logiciels contrefaits. Ceci s’étant reproduit plusieurs fois, il a fallu agir, ce qui c’est avéré un peu plus compliqué que je ne l’escomptais.

Merci en tout cas à Bertrand d’H. pour son travail, et à son épouse pour sa patience.

maj : en fait de thème par défaut, un peu laid, un thème de transition, le temps d’aviser.

Auteur

Monoépoux, multipère, fidèle à plus d’un titre.

Avocat (associé fondateur BeLeM Avocats), auteur de Ca ira mieux demain (Sept. 2015) et de Identitaire – Le mauvais génie du christianisme (Janv. 2017)

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

27 commentaires

  • nous étions esseulés,
    abandonnés presque…
    nous voici rassurés
    notre régulière dose de koz
    reprend sa place de choix
    l’actualité peut redémarrer,
    koz et nous sommes prêts à la commenter…

  • Salut Koz,

    Même dans les « crashes », tu es parfait !

    Choisir la période où je ne peux vérifier facilement mes blogs préférés pour faire une longue pose de 6 jours et ainsi à la fois limiter le retard à récupérer à mon retour (hier) et m’éviter le manque cruel de ce site si parfait, voila qui est vraiment du professionnalisme et montre ton grand côté humain prenant soin de ses invités !

    🙂

    Sérieusement, Welcome back home, boy.

    Luc

  • Dans mes bras, tu m’as manqué.
    Quelle peur tu m’as fait! Des têtes de mort, des grenouilles… J’ai cru que la fin du monde était arrivée.
    Je ne connais pas ce Bertrand d’H, mais merci à lui.

  • ça fait vraiment plaisir de revoir ce site en ligne! J’étais très inquiet en ayant vu dans un message que le retour en ligne et le futur du site n’était pas garanti!

    le Koz cuvée 2010 s’annonce très bien, comme d’habitude!

  • à la pensée d’une blogosphère privée de Koz, j’ai failli en avaler un tube de Prozac.
    Ouf, te revoilà.

  • Il a dit
    « mais il s’agissait, plus prosaïquement, d’injecter des liens commerciaux »

    on sait que Koz cherche à calmer les esprits. En tout cas sache que nous sommes là!
    😉
    très heureux de revoir vivre ce blog

  • Gloria mon loup ! Bon alors je prends ma vuvuzela à pleines mains et y imprime un soufflle puissant pour fêter avec joie et clameurs le retour de l’enfant prodig(u)e !

  • P.S. Juste pour ceux qui aiment les animaux… Quand on arrive à coincer le pingouin dans un coin et qu’on lui gratouille le cou, il a l’air de bien aimer.

  • Ouf! Je me demandais où j’allais trouver un avis argumenté et bien rédigé sur pleins de trucs compliqués auxquels j’ai pas le temps (et l’énergie, soyons honnête) de réfléchir…

  • prière de lectrice aux dieux informatique : « donnez-nous notre dose de Kotz pour toujours ; chassez ces démons grenouilles »

  • Nous aussi nous avons eu très peur, nous avons pensé à une attaque des non-pensants,
    nous voici soulagé, rasserené,
    et merci de continuer
    Vous faites partie de notre rayon de soleil matinal, indispensable, surtout que notre environement professionnel est legerement binaire et déficient,
    ne nous abandonnez pas!!!!!

  • devant ce long ouf! qui traverse l’assemblée, 2 questions me viennent:

    Existe-t-il une cause valable pour manquer de Koz?
    et est-il vraiment souhaitable d’aller jusqu’à l’overkoz?

    contrairement à mes amis normands, je répondrais non et oui…

  • Pas facile de vous suivre, surtout pour une novice, il m’a fallu un peu de temps pour décoder.
    Soulagée, je croyais rêver.

Les commentaires sont fermés