Royal, une candidate virtuelle…

C'est ça, ciao!Ainsi donc Ségolène Royal a-t-elle ouvert un nouveau comité « Désirs d’avenir » dans Second Life, le « jeu » dans lequel vous vivez, devant votre écran, la vie que vous n’avez pas dans le réel.

Elle l’annonce dans une vidéo dûment signalée aux blogueurs – pour laquelle, cette fois, FatCat et l’équipe de Ségolène Royal ont choisi d’abandonner les artifices amateurs professionnels . Je vous avouerais que je n’y ai, de prime abord, prêté qu’une attention très relative, avant de voir certains admirer la modernité du procédé et, au premier chef, mon camarade Versac, qui célèbre l’initiative de Ségolène Royal, au contraire de celle de Nicolas Sarkozy dont le site sarkozy.fr, est à divers égards « pathétique » voire même témoigne du « mépris pour sa recherche personnelle« . Natacha, de mémoire-vive, est plus factuelle, quand Eolas s’interroge sur le respect des normes environnementales dans un monde virtuel.

Vous l’aurez compris, mes dispositions personnelles ne m’incitent pas outre mesure à la ségolâtrie. Au demeurant, j’aurais eu la même approche que Vincent Feltesse, Secrétaire National Adjoint aux Nouvelles Technologies du PS, selon lequel « l’Internet est certes un outil de marketing, il ne faut pas que la fascination pour le high-tech affaiblisse et dévalorise le discours politique« . La dévalorisation du politique, celle qui veut que la campagne soit ludique – et mettre des petits noeuds dans les cheveux des enfants – n’en a cure.

Mais j’ai surtout été pris d’un fou rire dans mon bus matinal lorsque l’opportunité de ce choix stratégique m’est apparu, comme en vision : Ségolène Royal a le cran de s’affirmer en candidate virtuelle.


De la part d’une candidate dont le programme est toujours on ne peut plus évanescent, à moins de 100 jours du premier tour, et dont on peut penser que le silence sur le fond est stratégique, c’est un tour de force qui suscite l’admiration ! Un petit rappel, pour les moins attentifs ? Ségolène Royal c’est, tout de même : « j’ai l’opinion des français » sur l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne, c’est le « c’est ce que j’ai appelé l’ordre au juste, aux français de s’en saisir et de me dire ce qu’ils entendent par ordre juste« , c’est la candidate qui, en 25 ans de vie politique, n’a pas eu le loisir de se forger une opinion sur l’amnistie des PV, c’est celle dont le livre participatif en ligne est resté en rade au chapitre 2, celle dont le livre « physique » annoncé pour le printemps dernier est toujours en pré-commande à la FNAC et ailleurs, et devrait paraître… après les présidentielles !

Bref, assurément, de la part de celui qui lui a suggéré de s’installer dans Second Life, c’est un choix stratégique osé que d’insister lourdement sur la virtualité de sa pensée.

Citer Vincent Feltesse était, de ma part, une perfidie, je l’admets. That’s life… the real life, comme the second one. Il se trouve maheureusement pris à contre-pied par la candidate de son parti. Pour autant, je partage pleinement son appréciation, d’autant plus utile qu’elle émane de celui qui est chargé des questions de Nouvelle Techno : la fascination pour le high-tech, pour l’Internet, ne peut pas, ne doit pas, faire oublier la real life. Que ceux dont le web est le « métier » voient midi à leur porte, ou plutôt dans le menu Démarrer de leur ordinateur, est une chose, mais qu’ils en oublient que la vraie vie des gens n’est pas connectée est regrettable. De la même manière que Vincent Feltesse (comment ça, j’enfonce le clou ?), je pense qu’Internet est un outil, fabuleux, et dont je serais bien mal placé pour critiquer l’utilisation, mais qui ne doit pas remplacer le vrai contact avec le pays, les gens etc…

Au-delà de tout cela, je suis même assez subjugué par le fait qu’une telle initiative est diamétralement opposée à l’idée que je me fais d’une campagne typique de gauche. Certes, il ne faut pas se laisser piéger par le poids des traditions. Mais tout de même, on avait l’habitude d’entendre la gauche revendiquer les préoccupation des vrais gens…

Natacha relevait que l’équipe de Ségolène Royal avait acquis le pseudo « Ségolène Royal« . Soit. Avec 100$. 100 vrais dollars. Car dans Second Life – pour le peu que j’en sais – on peut claquer son vrai pognon pour obtenir de l’argent virtuel, permettant d’acheter des obets tout aussi virtuels. Ceux qui s’aviseraient de penser : « on est d’la baise, donc » n’auraient pas complètement tort… Et parce que le système reproduit tout de même le real world, les grandes entreprises y ont fait leur entrée, pour pouvoir y afficher leurs publicités tout pareil. Un vrai monde de gauche, donc.

Je m’en voudrais d’empêcher certains d’entre vous de penser, par analogie, qu’en votant Ségolène Royal, ils pourraient avoir avec un vrai bulletin, une présidente virtuelle, et d’en tirer les conséquences…

Et puis, allez, stratégie pour stratégie, si l’on refuse l’hémiplégie consistant à ne voir que le Net, on relèvera que, au moment où Ségolène Royal annonçait son emménagement dans le monde virtuel, Nicolas Sarkozy, lui, célébrait devant 60 000 à 100 000 vraies personnes, la République réelle :

« Si nous voulons que la République redevienne un projet partagé, il nous faut passer de la République virtuelle à la République réelle. »

De fait, et quoique cela ne soit qu’un sondage, on apprenait avec, là aussi, une remarquable simultanéité, que Nicolas Sarkozy était perçu comme prenant davantage en compte que Ségolène Royal les préoccupations des catégories populaires…

Alors, stratégie pour stratégie, il reste matière à discuter de l’opportunité de l’une et de l’autre.

Billets à peu près similaires

Aucun billet similaire (même à peu près).

56 comments

  • Je pense personnellement que les JT vont en parler, trouver ça super, dire que SL est une utopie, ça va être présenté positivement, et donner une image moderne.

    Mais moi, je vois plusieurs limites : – Le Front National l’avait déjà fait. Pour un truc aussi inutile et supeficiel, être 2eme n’a AUCUN avantage. – Le Front a fait une permanence, Ségolène s’invente un avatar. C’est différent, et qu’un président ait un avatar, c’est pas une idée lumineuse (elle va imanquablement devenir la « candidate virtuelle », et donne du poids à la république réelle de Sarko.) – Une façon de voir les choses, c’est que Ségo paye un éditeur de jeux vidéo pour apparaître dans leur produit. La marque Ségolène existe donc, elle vend son image pour faire la promotion d’un produit.

    Erreur tactique qui ne méritera pas d’être tournée en ridicule. Mais ces petites erreurs sont du pain blanc pour l’ump : en quelque jours, le PS est le camp des attaques ad hominem, et le PS est allé plus loin que Sarkozy dans la communication sur le personnage.

    Quelle plus belle réponse faire au militant qui dit « Sarko le mégalo » que : c’est pas lui qui paye un éditeur pour apparaître officiellement dans un jeu pour ados »

  • Pingback: Dimitri Perrin » Ségolène Royal goes virtual

  • Ah bah mince, j’avais pas prévu qu’un lien apparaitrait ici… ooopsy… :p

    En tout cas, ça ne m’étonne guère… Je ne saurai dire si c’est une bonne chose : en tirant un bon coup par les cheveux, on pourrait dire que cela va toucher un nouveau public et ramener des gens vers la politique, mais franchement, je n’y crois pas. En même temps, qu’y perd-elle ? C’est un effet d’annonce, mais je ne la vois pas retourner en ligne s’occuper de son avatar. Un/une stagiaire peut-être, et encore. Pour ceux qui ont déjà du recul sur sa stratégie de comm’, ça ne fait que confirmer les choses, et pour la masse de ceux qui ne s’intéressent que de très loin à la politique, ça ne va pas changer grand chose, et dans l’imaginaire collectif Sarko est tellement ancré en tant que mégalo, qu’elle peut faire tout ce qu’elle veut sans que rien ne bouge…

  • En tout cas elle a l’air de bien s’éclater dans le domaine de la com pseudo moderne. Je n’ose imaginer les commentaires si Sarko avait créé son avatar sur Second Life: pour le coup, lui, on l’aurait ridiculisé alors que Ségolène, je ne pense pas que cela va être monté en épingle.

    Mais bon évitons trop de commentaires sur le sujet, c’est ce qu’elle cherche avec ses petites manoeuvres en direction de la blogo-interno-sphère.

  • [quote comment= »667″]Mais bon évitons trop de commentaires sur le sujet, c’est ce qu’elle cherche avec ses petites manoeuvres en direction de la blogo-interno-sphère.[/quote]

    Sauf qu’à force, on ne dit plus rien, par crainte d’être mysogine, ou de jouer son jeu, que ce soit en créant du « buzz » ou parce qu’il serait malvenu de souligner ses bourdes…

  • Je ne suis plus toute jeune, et je vous avoue que je ne comprenais rien à ce billet et à ces commentaires.

    Une petite recherche « second life » dans google, et je trouve relativement rapidement une définition que je vous livre ici :

    « Second Life est une simulation sociétale virtuelle, permettant de « vivre une seconde vie », parallèlement à la réalité, visant à recréer une « utopie artificielle ». »

    Je ne retiens que ceci : « visant à recréer une utopie artificielle »… et me dis que c’est là tout le programme du PS.

    Je vous laisse, et retourne à mes recherches google, parce que je suis loin d’avoir compris ce qu’est ce jeu, et m’inquiète surtout de savoir que Royal s’est glissée dans un jeu vidéo pour incruster plus ou moins profondément dans les esprits les plus faibles que la politique n’est que virtuelle, que tout cela n’est qu’un jeu et que les conséquences n’en seront pas très graves !

    Lara Croft est-elle aussi candidate ? ou bien se retire-t-elle pour soutenir Royal ?

  • Je n’admire pas la modernité diu procédé. Je travaille actuellement pas mal sur ce sujet des univers permanents et des jeux massivement multijoueurs, leurs rapports aux marques, au monde réel.

    Cette ouverture de permanence virtuelle est juste un des éléments qui montrent que l’équipe de SR a très bien compris qu’une campagne en ligne est avant tout décentralisée, éparpillée, que le site central doit en être le moteur. Je n’ai pas dû être assez explicite sur ce point (la ségosphère, quand on entre dedans, est impressionnante d’activité).

    Et je m’étonne que Loïc, grand fan de ce sujet s’il en est, n’ait pas proposé ça plus tôt à son candidat, qui veut être « le plus web 2.0 » pour faire djeuns.

    Sur le reste, oui, le contraste entre cette communication et le manque de fond est criant.

  • Le grand problème du PS est qu’il doit contenter son électorat très à gauche pour le premier tour en donnant des gages (voir les déclarations de Montebourg et Hollande) et préparer le second tour en évitant de faire peur aux électeurs sociaux démocrates et de droite. Comme cela s’avère très difficile et provoque des heurts à l’intérieur du PS, SR est obligée de se cantonner dans une vraie/fausse futilité. On cherche à gagner du temps et à noyer le poisson face à l’électeur adulte qui réfléchit et compare.

    L’électeur visé par ce jeu est le jeune de 18 ans et + dont on sait par certains sondages qu’il n’est pas très favorable à NS.

    Je n’ai jamais pratiqué ces jeux mais on pourrait tout à fait envisager la possibilité d’inciter subtilement les jeunes joueurs à la détestation des riches, à la haine de NS et à son suggérer son élimination…

    J’ose espérer que le jeune électeur de 18 ans et + saura faire la différence entre l’utopie du jeu et la réalité.

  • Paradoxalement, la cérémonie d’intronisation de Nicolas Sarkozy relève aussi du virtuel, comme la plupart des meetings que nous organisons, aussi bien à droite qu’à gauche : ce sont des réunions de militants c’est à dire de personnes qui ne sont pas représentatives, parce qu’il est inutile de les convaincre (c’est déjà fait), qu’elles ont la politique comme loisir et sont donc plus informés en moyenne… Aucune remontée d’informations parce qu’on est entre nous, pensant les mêmes paradigmes.

    Pour ce qui est de Ségolène Royal, ce qui me déconcerte dans cette histoire, c’est de découvrir ce qu’est Second Life, après qu’elle y aille en respectant les règles, ça ne me choque pas.

    Par ailleurs, une anecdote en ce qui concerne Vincent Feltesse que tu cites. Il a conquis une municipalité de la banlieue bordelaise, en visitant un foyer sur cinq en porte à porte. Le contraire du virtuel.

  • Absolument hallucinant.

    On se pince pour vérifier que cette histoire de candidate réelle se créant un personnage virtuel dans un jeu vidéo n’est pas, elle-même, le fruit d’un rêve.

    Si Ségolène se plante, elle pourra toujours lancer une marque de vêtements ou un parfum. « Désirs d’avenir », pour une eau de toilette, ça le fait, à mon avis. « Bravitude », je sais pas, mais au point où on en est…

  • Versac, on dirait que tu « plaides » ces jours-ci. C’est incroyable l’energie que tu mets à « défendre » la stratégie internet de Royal et à « descendre » celle de Sarkozy. 😉

    Est-ce que tu as un « disclaimer » à nous faire part ? As-tu un agenda caché ? Tu a eu un contrat avec les socialistes récemment pour les « conseiller » sur leur stratégie Internet ? Allez, vas-y, balance ! 😉

  • [quote comment= »677″]L’électeur visé par ce jeu est le jeune de 18 ans et + dont on sait par certains sondages qu’il n’est pas très favorable à NS.

    Je n’ai jamais pratiqué ces jeux mais on pourrait tout à fait envisager la possibilité d’inciter subtilement les jeunes joueurs à la détestation des riches, à la haine de NS et à son suggérer son élimination…[/quote]

    Apparemment, la propagande n’attend pas que les cibles atteignent leur majorité. A lire un commentaire paru sur ce billet : http://www.leblogfinance.com/2007/01/royal_et_isf_ho.html signé « Brebis Galeuse », un livre intitulé « les loups le sarkozysme expliqué aux enfants » s’efforce de préserver les chères têtes blondes de l’horreur libérale. Lisez l’extrait, c’est édifiant. On en revient à la rengaine du « Sarko facho ».

    On se demande qui ils veulent convaincre, les ptits nenfants ou eux-mêmes ?

  • Je te trouve très dur avec Ségolène mon ami Koz…. Après avoir des billets durant critiqué ses incohérences, ses approximations, voire ses erreurs grossières, tu viens ici commettre un billet mettant en cause la seule et mise en adéquation entre ses propos et ses actes !!

    Et bien oui, Ségolène vit dans un monde virtuel, un monde où yaka-faire-comme-sego-dit, un monde où il suffit de souffler dans une baudruche pour faire naître une candidate. Et là elle nous dévoile enfin la densité de sa pensée, la profondeur de ses convictions, la force de son projet. Bienvenue dans le monde des Ségonours 🙂

    Si avec ça elle réussit encore à convaincre les esprits les plus simples qu’elle a encore quelquechose à dire c’est à désespérer de la nature humaine 🙁

  • [quote comment= »677″]Je n’ai jamais pratiqué ces jeux mais on pourrait tout à fait envisager la possibilité d’inciter subtilement les jeunes joueurs à la détestation des riches, à la haine de NS et à son suggérer son élimination…[/quote] Avec la dernière histoire sur leur ISF les Royal vont avoir un peu de mal à convaincre quique ce soit de leur honnêteté…. Non pas que je trouve anormal qu’ils payent l’ISF, je suis plutôt content pour eux mais comme la vidéo de FatCat « ils poussent le bouchon un peu loin »……

  • [quote comment= »689″]Versac, on dirait que tu « plaides » ces jours-ci. C’est incroyable l’energie que tu mets à « défendre » la stratégie internet de Royal et à « descendre » celle de Sarkozy. 😉

    Est-ce que tu as un « disclaimer » à nous faire part ? As-tu un agenda caché ? Tu a eu un contrat avec les socialistes récemment pour les « conseiller » sur leur stratégie Internet ? Allez, vas-y, balance ! ;-)[/quote]

    Non, rien. Je ne plaide pas. Il y a quelques semaines, on me disait l’inverse. Et d’autres me disent que je bosse pour Bayrou. Je croyais être clair : je ne bosse pour aucun candidat. Garde tes délires conspirationnistes pour toi. On dirait Loïc Le Meur.

  • Peut-être sur Second Life, à moins que ce ne soit pas virtuel : Ségolène veut que les 35 heures se fasse dans l’intérêt du développement économique. Il faut donner de l’agilité aux entreprises. Elle est toujours critique sur « l’application uniforme et technocratique » de la loi Aubry, sur la ré »duction du temps de travail. En mai 2006, elle n’avait pas exclu d’aller au-delà des assouplissements apportés aux 35 heures pour ceux qui veulent travailler plus ou moduler leur temps de travail. Il y a déjà quelqu’un qui a dit cela, non ??? dans le genre « travailler plus pour gagner plus ».

  • D’un côté elle pille sans vergogne le programme de Nicolas Sarkozy (« traviller plus pour gagner plus ») et de l’autre elle flatte l’extrème gauche en proposant la généralisation des 30 heures (qu’elle critique en même temps, belle cohérence….). Bref c’est très drôle dans le virtuel mais inquiètant à 100 jours de la Présidentielle……

  • Genial !! A quand la Guilde Les Sarkozyste dans WoW??? server PvP evidement .

    ps: Versac, qu’est ce qu’il vous a fait le pov loic? pas un post ou vous ne le descendiez. D’accord il vole pas tres haut, mais je trouve son engagement courageux.

  • « Nicolas Sarkozy, lui, célébrait devant 60 000 à 100 000 vraies personnes, la République réelle »

    Hu hu, le champagne était-il si fort que vous multipliiez les spectateurs ? 25 000 semble, d’après le Canard Enchaîné du jour, plus proche de la réalité (35 000 selon la police).

    Je suis désolé Koz, mais ces dernières semaines, vous faites plus dans le discours partisan et de mauvaise foi éhontée que dans l’argumentation à laquelle vous nous aviez habitué.

    Si ça continue, vous deviendrez aussi sectaire que Fontenelle, et c’est rien de le dire…

  • Eh bien, boulu, je pense que vous m’avez mal lu, ces derniers jours.

    Serge July, dans « On refait le monde » du 15.01, évoquait 78 000 personnes. Probablement un sarkozyste sectaire.

    hu hu.

  • [quote comment= »723″]ps: Versac, qu’est ce qu’il vous a fait le pov loic? pas un post ou vous ne le descendiez. D’accord il vole pas tres haut, mais je trouve son engagement courageux.[/quote]

    Désolé pour le troll, koz, mais j’en ai un peu assez de me faire allumer la gueule.

    ludovic : pouvez-vous citer un seul billet où j’allume Loïc ? a part un il y a 4 ou 5 mois, dont il a d’ailleurs reconnu publiquement qu’il avait déconné depuis ?

    Son engagement est tout à fait respectable en effet. Je n’ai absolument rien contre Loïc ni l’UMP. Je m’autorise effectivement à ne pas trouver leur stratégie internet aussi probante que ce qu’ils en vendent à la presse. Dans ce domaine, souvent, comme dans d’autres, ce sont ceux qui en disent le moins qui en font le plus…

  • Heu, Koz, c’est un peu court l’argument d’autorité Serge Julyen : j’avoue avoir plus confiance dans les données du Canard, ainsi que dans celles de la Direction de l’ordre public et de la circulation.

    Soyez beau joueur : nul n’est besoin, pour soutenir quelqu’un, de couvrir ses turpitudes (et ça rend le personnage plus humain, qu’il ait des défauts)… En l’occurence, et ce n’est pas la première fois (ce qui explique que je considère le Canard comme bien informé) que M. le ministre de l’intérieur jouerait avec les chiffres…

  • C’est de l’humour le coup de « Ségolène Royal une candidate virtuelle, pas comme Nicolas Sarkozy qui a réuni 100 000 personnes » ?

    Si c’est le cas, merci, j’avais déjà bien ri en lisant l’article du Canard Enchaîné de cette semaine, mais en remettre une couche n’est pas de refus.

  • Va-t-elle commetre des bourdes dans ce monde virtuel ? N’empêche j’arrive à imaginer une utilité à ce genre de jeu mixé à de la politique : On pourrait imaginer une ville test, avec tous les paramètres correctement modélisés, divers programmes politiques pourraient être testés…ça ça serait bien…

  • Pas besoin de chercher tres loin:

    [quote comment= »711″] Non, rien. Je ne plaide pas. Il y a quelques semaines, on me disait l’inverse. Et d’autres me disent que je bosse pour Bayrou. Je croyais être clair : je ne bosse pour aucun candidat. Garde tes délires conspirationnistes pour toi. On dirait Loïc Le Meur.[/quote]

    Et un post sur 2 de votre part se termine de cette facon en ce moment. que ce soit ici ou ailleurs.

    [quote comment= »676″] Et je m’étonne que Loïc, grand fan de ce sujet s’il en est, n’ait pas proposé ça plus tôt à son candidat, qui veut être « le plus web 2.0 » pour faire djeuns. [/quote]

    Ben non, finalement c’est 2/2.

    Remarquez, je ne vous en veux pas, depuis l’annonce de son engagement , on ne peut pas dire que les billets de M. Lemeur se soit améliorés. C’est à mon avis un defaut commun à tous ceux qui s’engagent dans un appareil partisan, ils perdent une bonne partie de leur esprit critique. Et je parle en connaissance de cause.

  • Pingback: Le calepin de BeM - Militant UDF

  • Très cher Koz, une nouvelle fois, je vais te décevoir. Alors que je sentais que tu m’en voulais moins pour mon « armée numérique », et que tu m’instrumentalisais gentiment pour mes propos de décembre sur second life, me voici à justifier la présence de SR sur SL. Dans un premier temps, effectivement, je, nous n’étions pas partisans d’une présence sur second life, côté gadget, trop de virtualité, faiblesse des participants en France. Et puis, le sujet a été un retravaillé. Côté très actif des personnages de second life donc participatif, possibilité de dialoguer réellement, présence de candidats démocrates à l’investiture pour la présidentielle… Bref, plein de choses qui nous ont penser que ce monde virtuel participe aussi à la révolution numérique, qui nous apparaît de plus en plus évidente. Et nous avons donc ouvert le Comité local Désirs d’avenir n°748, avec un blog spécifique http://desirsdavenir-secondlife.net. Et finalement notre intuition n’étaist pas mauvaise, car lors d’une première rencontre, près de 30 avataras sont venus échanger avec nous. Il y aura d’autres prises de parole bien réelles, représentant des acteurs bien réelles de la campagne dans ce monde virtuel. J’y interviendrai d’ailleurs…

  • 30 personnes … Le canard enchainé vient de faire un article disant qu’il y avait seulement 3 avatars qui étaient venu, dont 1 chat et 1 chien.

    Plus sérieusement, au lieu de faire un comité sur SL, allez plutôt dans la vrai vie, avec de vrais personnes.

  • [quote comment= »794″]Très cher Koz, une nouvelle fois, je vais te décevoir. Alors que je sentais que tu m’en voulais moins pour mon « armée numérique », et que tu m’instrumentalisais gentiment pour mes propos de décembre sur second life, me voici à justifier la présence de SR sur SL.[/quote]

    C’était donc toi, l' »armée numérique » ! A vrai dire, je t’en veux moins, j’en veux moins au PS, pour cette idée, qu’à ceux des blogueurs qui n’hésitent pas à partir dans de grandes tirades sur l’esprit du web, la liberté d’expression, le web citoyen etc… et ne trouvent strictement rien à redire à cette intiative que je continue de trouver pour le moins discutable. Au demeurant, vous ne rechignez pas forcément vous-mêmes (le SNTIC) à lancer certaines piques à ce sujet sur votre blog.

    Je n’aime pas que l’on camoufle ses orientations personnelles, ses préférences politiques, derrière de grands discours unilatéraux.

    Défendre la présence de SR sur SL… Eh oui… C’est qu’elle vous met à rude épreuve, la Royal, hein ?

    Pour le reste, à vrai dire, que Ségolène Royal aille sur Second Life (ou plutôt son équipe), admettons, mais je n’y vois pas une avancée stratégique et politique majeure.

    Surtout, je n’adhère absolument pas à sa démarche. Les débats participatifs ? Ce ne serait pas la première fois, en politique, que l’on prétendrait consulter les citoyens pour ensuite refiler la came prévue dès l’origine. Mais, symboliquement, on peut s’appuyer sur la consultation affichée. Il y a de l’abus de confiance intellectuel dans tout cela.

    On nous dit que la France bruisse de débats participatifs. Mais personne autour de moi n’a jamais assisté à un tel débat. Au final, on me dit qu’il y a des propositions, mais je ne suis pas jugé « digne » de les connaître, et on les avance sans véritable débat, puisque l’on prive une véritable opposition de s’exprimer. Je reste assez sceptique sur la composition des assemblées de tels débats, et leur représentativité.

    Le 16 février 2006, je moquais sa démarche faite de questions sans réponses. Mais nous étions au début de la campagne, cela passait encore.

    On nous disait qu’un livre participatif serait mis en ligne. Chouette, enfin du fond, quelque chose à discuter. Mais on s’arrête au chapitre 2.

    On nous disait qu’un livre, Désirs d’avenir, devait paraître prochaindement. Chouette, enfin du fond, quelque chose à discuter. Mais il ne paraît toujours pas.

    Ségolène Royal est investie. On se dit : bon, maintenant, elle va proposer. D’ailleurs, à propos de la polémique sur les enseignants et les 35 heures, il avait été dit (par Montebourg, je crois), que, bien entendu, ce sujet serait mis sur la table, mais que cela avait été programmé pour après l’investiture (façon de demander aux socialistes de voter les yeux fermés, comme on le demande aux français). Mais toujours rien : on nous annonce quoi ? Encore une période de débats et d’écoute…

    J’écoute l’interview de Ségolène Royal chez Apathie et j’entends quoi ? Que fin février, début mars, elle entend nous livrer « les premières pistes » ! Diantre ! A deux mois de l’élection, nous ne serions destinataires que des « premières pistes » ?!

    En fait de débat participatif, cette démarche me paraît confisquer le débat démocratique. Et je ne trouve pas cela acceptable.

    Alors, derrière, se gargariser d’aller faire la même chose dans un espace virtuel, je trouve que cela frôle la parabole.

  • Je ne cesse de dénoncer la vacuité de son projet et la platitude de ses interventions (en dehors des jours où elle sort des inepties…). Et je suis atterré de constater que malgré cela elle continue de caracoler dans les sondages. Je ne peux m’empêcher de penser que cette stratégie du virtuelle fonctionne pour le moment bien mais ce dont nous avons besoin c’est d’un(e) Président(e), pas d’un avatar !

  • elle est en train de reprocher à sarkozy de citer Jaures. apres le « monopole du coeur », le « monopole de Jaures » ?

  • Et elle utilise à son tour le terme de « racaille » mais elle le fait en toute conscience alors que nous savons tous la manipulation honteuse faite de la déclaration de Nicolas Sarkozy. Quel niveau………………..

  • [quote comment= »787″]Une Burning Crusade participative ?…

    J’apprends que Segolène Royal aurait franchi un nouveau pas dans la virtualité (virtualitude ?) de sa campagne – après la virtualité de ses propositions-, en ouvrant un comité sur Second Life. A quand un Désirs d’avenir sur World of Warcraft ?…[/quote]

    Je vous recommande un petit tour sur ce trackback. La version World Of Warcraft de la campagne participatitudinale vaut le déplacement.

  • [quote comment= »808″]elle est en train de reprocher à sarkozy de citer Jaures. apres le « monopole du coeur », le « monopole de Jaures » ?[/quote]

    C’est pas une question de monopole mais de cohérence.

    Citer Jaurès parce que ça en jette et proposer dans le même discours le bouclier fiscal (c’est à dire un habile maquillage marketing de la suppression de l’ISF) et l’exanoration des droits de succession (avec pour conséquence dans quelques dizaines d’années l’établissement d’une société de rentiers au lieu de la méritocratie républicaine qui est une valeur de la gauche que portait Jaurès), ce n’est pas très cohérent.

    Enfin bon, la stratégie de Sarkozy pour 2007 telle que je la vois, c’est d’apparaître :

    • plus authentiquement de droite que ne l’était auparavant la droite (« on ne va plus s’excuser d’être de droite »)
    • plus à droite que la droite extrême de De Villiers (quand celui-ci dénonce un « appel d’air massif pour l’immigration » avec le droit au logement opposable, Sarko embraye aussitôt)
    • plus à gauche que le PS (Sarkozy, véritable héritier de Jaurès)
    • plus dénonciateur des « patrons voyous » que le PCF.
    • nationaliste que Le Pen (la presse allemande l’a catalogué comme « Sohn der Grande Nation » pour son discours d’investiture)
    • plus fédéraliste européen que Cohn-Bendit (très beau discours devant la fondation Robert Schumann)
    • plus atlantiste que Lellouche (la demande d’autographe à Bush)
    • plus écologiste que Voynet (Hulot va voir ce qu’il va voir)
    • plus gaulliste social que Dupont-Aignan (merci à la plume d’Henri Guano (pas sur de l’orthographe))

    Liste non exhaustive, la campagne se poursuivant.

    En bref, tout est possible avec Sarkozy.

  • Ah…Second Life! Que ce mot à la bouche en ce moment! Vous etes déprimés? Vous n’aimez pas votre 1st life? Facile de critiquer la théorie chrétienne des « Born Again » pour tous ces pécheurs!

    Ségolène Royal dans 2nd life? On s’en balance!

    Visez un peu un petit panorama des meilleurs moments de Royal à la TV depuis 1983 jusqu’à 1995: de l’age de pierre (ca commence à Solutré avec Tonton Kadéron) à l’Age d’Or de janvier 1995.

    http://www.5-yearslater.com/index.php/2007/01/18/869-segolene-royal-son-premier-best-off-ou-ses-meilleurs-moments-televises

  • Pour moi, je suis encore sur le coup de l’étonnement : Second life, déjà une seconde vie pour le PS !?!

    Tout va vite dans notre monde actuel, Second life a déjà séduit 1 million de personne (octobre 2006), et le cap des 2 millions va être franchi dans les prochains jours, Ségolène Royale comprise.

    Déjà les marques les plus connues (marques de textile version Hype et deLuxe, de préférence…) s’y sont implantées avec rapidité et, on a pu voir que, la vie, fut-elle Seconde, ne s’écartait pas tant que ça de la vie première.

    Là avec l’entrée de la politique dans le virtuel, SL va bientôt vraiment trop ressembler à la vraie vie ! Déjà qu’on pouvait perdre tous ces $L dans une partie de poker, on pourra toujours noyer son chagrin dans un meeting politique.

    tu peux retrouver l’intégralité de l’article s :

    http://nouchema.blog.lemonde.fr/2007/01/18/second-life-deja-une-seconde-vie-pour-le-ps/

  • [quote comment= »694″][quote comment= »677″]L’électeur visé par ce jeu est le jeune de 18 ans et + dont on sait par certains sondages qu’il n’est pas très favorable à NS.

    Je n’ai jamais pratiqué ces jeux mais on pourrait tout à fait envisager la possibilité d’inciter subtilement les jeunes joueurs à la détestation des riches, à la haine de NS et à son suggérer son élimination…[/quote]

    Apparemment, la propagande n’attend pas que les cibles atteignent leur majorité. A lire un commentaire paru sur ce billet : http://www.leblogfinance.com/2007/01/royal_et_isf_ho.html signé « Brebis Galeuse », un livre intitulé « les loups le sarkozysme expliqué aux enfants » s’efforce de préserver les chères têtes blondes de l’horreur libérale. Lisez l’extrait, c’est édifiant. On en revient à la rengaine du « Sarko facho ».

    On se demande qui ils veulent convaincre, les ptits nenfants ou eux-mêmes ?[/quote]

    tu te trompes mais alors completement, de chez completement (les préjugés sur un titre sont un peu dangereux…) j ai lu le livre, qui es dispo sur fnac c’est loin de la notion de « sarko facho » ou « sarko president » tu devrais le lire, tu fais insulte aux auteurs, c’est sur les modes de gouvernances, et c’est tu t’en doutes pour les adultes : ) alalalal c’est acéré agreable et drôle, et tout tes préjugés risquent d’en prendre un drôle de coup, ca ratisse beaucoup plus large que sarkozy…

    LE BLOG DU LIVRE EST ICI : http://les-loups.hautetfort.com

  • Si vous avez un jour un débat avec Ségolène Royal, préparez lui les questions et les réponses, car l’orsque l’on voit la vidéo de son intervention à Toulon, elle a du mal à lire les notes que lui ont été écrites par je ne sais qui et c’est lu d’une planitude déconcertante. Il faut lui dire que lorsque l’on écrit soi-même son texte, on a beaucoup plus de facilité pour s’en souvenir. Mais, au fait, est-elle capable d’écrire un texte sensé qui soit capable de motiver une assemblée.

  • Bonjour, Je partage, en général, les points de vue exprimés sur ce blog. A propos de la caricature que vous publiez de Ségolène Royal, j’en ai vu certaines, tordantes, dans un livre intitulé « Le Blog du Chi ». Le livre n’est tendre avec aucun candidat mais Ségolène s’en prend plein la gueule. L’auteur l’a affublée d’un sobriquet « la maldonne des sondages »! Très drôle

  • Ségolène Royal me fait penser à l’imitation de Georges Marchais (par Georges Douglas ou Thierry le Luron je ne sais plus) dans laquelle « Georges Marchais » répond à « Jean-Pierre Elkabbach » : « vous venez avec vos questions, je viens avec mes réponses ». Au JT de 20h ou chez Laurence Ferrari ce midi c’était exactement ça 🙂

  • Bjr, Personnellement, j’avais rédigé un article sur Second Life il y a qq semaines où je mettais en avant le fait que le FN était alors le seul parti politique français présent. Je suis content de voir que Second Life n’est plus aujourd’hui la chasse gardée de JMLP et de ses sbires. Quand aux 60 à 100 000 personnes présentes à l’investiture du Petit Nicolas, tout le monde sait maintenant que ces chiffres étaient bidonnés et que tout au plus 30 000 militants et journalistes étaient dans la salle. C’est d’ailleurs une habitude du plus grand cumulard de France (présidence UMP, présidence CG 92, ministère de l’intérieur, ministère des cultes, candidature à la présidence et j’en passe …) de bidonner ses chiffres (nombre de ventes de son livre, nombre d’adhérents à l’UMP, nombre de connections sur son site). Plus grave, il bidonne aussi les chiffres de son ministère (nombre d’agressions contre les personnes, nombre de voitures brulées la nuit de la st sylvestre, …).

  • [quote comment= »1050″]Bjr, Personnellement, j’avais rédigé un article sur Second Life il y a qq semaines où je mettais en avant le fait que le FN était alors le seul parti politique français présent. Je suis content de voir que Second Life n’est plus aujourd’hui la chasse gardée de JMLP et de ses sbires.[/quote] Quel beau rapprochement : Ségolène Jean-Marie. Belle référence…

    [quote comment= »1050″] Quand aux 60 à 100 000 personnes présentes à l’investiture du Petit Nicolas, tout le monde sait maintenant que ces chiffres étaient bidonnés et que tout au plus 30 000 militants et journalistes étaient dans la salle. C’est d’ailleurs une habitude du plus grand cumulard de France (présidence UMP, présidence CG 92, ministère de l’intérieur, ministère des cultes, candidature à la présidence et j’en passe …) de bidonner ses chiffres (nombre de ventes de son livre, nombre d’adhérents à l’UMP, nombre de connections sur son site). Plus grave, il bidonne aussi les chiffres de son ministère (nombre d’agressions contre les personnes, nombre de voitures brulées la nuit de la st sylvestre, …).[/quote] Aucun rapport avec le sujet mais pour ton information personnelle ce n’est pas cumuler que d’être Ministre de l’Intérieur et Ministre des Cultes, c’est compris dans le package. Un peu comme si on accusait le Ministre de la Justice de cumuler avec Garde des sceaux ou le Ministre des Finances avec l’Economie.

    Sans rancune mais il me semble qu’il faudrait un peu approfondir tes connaissances avant de venir troller ainsi.

  • :-), cher krissolo, que cela doit être dur de tourner en rond dans son aigreur et sa paranoïa à ce point ! Je vous conseille fortement de rechercher des sources d’informations diverses et variées pour sortir de votre pensée en sens unique basée sur je ne sais quel endoctrinement et feuille de chou mensongère.

  • Pingback: » First Life

  • Pingback: free public record

  • Pingback: jetsons hentai

  • Pingback: ôëåø èãðû áðàäèëêè

  • Pingback: Wow Pvp Guide

  • Pingback: ïðîõîæäåíèå èãðû ïðèíö ïåðñèè

  • Pingback: asian schoolgirl teacher sex

  • Pingback: only blowjob orgy

  • Pingback: dating chat

  • Pingback: Executable File Icons Changer 3.81 crack

  • Pingback: » Sanity Check

  • Pingback: Assistant Teacher

Les commentaires sont fermés