Arrêt sur mobilisation

Pourquoi ai-je tant de difficultés à me mobiliser pour la sauvegarde de l’émission de Daniel Schneidermann, Arrêts sur Image ? Voyons, une émission de critique des medias ? Une émission qui serait impartiale, une émission qui a contribué à relever l’étonnant traitement médiatique de la célèbre visite de Sarkozy à Argenteuil ? Je devrais être debout, la fleur au fusil, la chemise entrouverte sur mon torse velu, je tiendrais dans mon poing tendu le drapeau rougi du sang fraternel de mes camarades !

Et puis, non.

Bon, je ne me fais pas d’illusions : le fait que Daniel Schneidermann ait fait profession de ségolénisme durant toute cette campagne sur son blog n’est évidemment pas étranger à ma retenue. Mais c’est mal.

Il reste que je peine à me rassembler en faveur de celui qui n’a de cesse de décrire ses boss comme des journalistes couchés, soumis au pouvoir, dans le même temps qu’il exige d’eux le maintien de son émission. « Insulter » publiquement son patron pour obtenir la poursuite de son contrat est une stratégie qui peut légitimement interpeller.

Il reste aussi que je garde comme souvenir cette pauvre brévounette par laquelle David Abiker évoquait mon expérience des débats participatifs. Pauvre David. Cela lui a valu une volée de bois vert immédiate de Judith Bernard : « Et bien, David, il semblerait que tu sois entré en campagne, toi aussi. Sans qu’on sache bien pour qui, mais certainement contre Ségo, et ses pathétiques tribulations… Avec le petit sourire en coin, le ptit haussement de sourcil innocent, genre « je n’milite pas, hein, juste je fais remarquer, je pointe du doigt ». Bien joué ».

Et Daniel Schneidermann de s’empresser lui-même de préciser, après tout de même un petit compliment pour faire passer le reste : « Mais sauf erreur de ma part, Koz revendique plutôt son étiquette sarkozyste, non ? Ca ne retire rien à son texte, mais il faut simplement le savoir… ». Pourtant, non, je me suis toujours dit kozyste, mais bon. Son propos n’était pas faux, quoiqu’à la lecture du billet et des commentaires, je doute que qui que ce soit ait pu entretenir un doute quelconque quant à mes sympathies. David Abiker avait pourtant précisé que je n’étais pas « un sympathisant socialiste, loin de là », ce qui me semblait suffisant à une bonne compréhension du contexte.

C’est surtout la célérité de la réponse qui m’avait ému. Pour une brévounette de cinq lignes, il était de la plus haute importance pour les deux autres animateurs du blog de venir rééquilibrer « le chalet »… Bref, une conception du pluralisme qui m’a amené à regarder l’homme et son blog d’une façon différente.

Et puis, voilà que Jules, non pas Jules , Jules, soulève un point qui ne peut manquer de me faire sourire. Et puis d’ailleurs, c’est pas Jules, c’est Oliv’ « chez » Jules, mais comme ça, j’ai cité tout le monde.

Daniel Schneidermann a en effet souligné que la CFDT réclamait le maintient de l’émission. Il a omis de préciser qu’elle ne réclamait pas le maintien de l’animateur :

« Contrairement à ce qui pourrait être compris, Daniel Schneidermann n’est victime d’aucune chasse aux sorcières. Il a en personne pratiqué le licenciement brutal au sein de son équipe. Grand donneur de leçons audiovisuelles, il a également pratiqué l’hypocrisie consistant à multiplier les collaborations auprès de plusieurs médias pour aboutir à des mélanges de genres et à des confusions d’intérêts (…) C’est ici l’existence d’une émission critique des médias sur la grille de France 5 que défend le Syndicat des médias CFDT. »

Rangez les cornes de brume, les packs de kro, et les banderoles.

Billets à peu près similaires

48 comments

  • je signerai la pétition pour conserver arrêt sur image, la meilleure émission de décryptage des médias audiovisuels, dont le « parti pris » ne m’est jamais apparu nettement qui est bien dans l’esprit de ce que devrait être la 5…

    que daniel schneiderman reste où non à la barre, je ne sais, si la chaîne pense pouvoir trouver mieux, très bien…

    et puis la suppression de cette émission dans le contexte actuel ressemble trop à un gage donné par FranceTélé au nouveau pouvoir…

    il faut réagir, car sinon les rares espaces ayant l’ image « pas du bon bord » tomberont les uns après les autres…

  • [quote comment= »32247″]et puis la suppression de cette émission dans le contexte actuel ressemble trop à un gage donné par FranceTélé au nouveau pouvoir…[/quote]

    Que la CFDT s’empresserait de venir cautionner ?

  • Je trouve que ta façon de me citer ne facilite nullement la bonne compréhension du contexte.

    Et je tiens à rétablir ici la vérité. Car mes propos ont été déformés pour des raisons que je devine, mais que je préfère garder pour moi par souci de transparence.

    Bref : je me comprends. Mais je préférais que tout soit clair.

    Et à ceux qui tenteraient de travestir une foi encore les propos d’un homme qui a passé sa vie à défendre le compromis sans concession, je dis : Messieurs, la lumière sera faite sur vos agissements.

    Voilà, on ne me l’aura pas envoyé dire.

  • Je ne te permets pas. Je n’ai nullement travesti la déformation des propos qui ne sont pas les tiens. Tu en répondras comme il se doit.

  • [quote comment= »32250″]Je ne te permets pas. Je n’ai nullement travesti la déformation des propos qui ne sont pas les tiens. Tu en répondras comme il se doit.[/quote]

    Il est clair que la censure la plus sournoise règne sur ces pages.

    Je n’en attendais pas moins de quelqu’un qui n’est pas un sympatisant socialiste loin de là.

    Donc, non seulement tu déformes mes propos, mais en plus, ce ne sont même pas les miens. Et bien elle est belle la France. C’est zazous et compagnie.

  • Quand on vient en tong à la République des blogs, on ne donne pas de leçons sur l’avenir de la France, mon petit monsieur.

  • 🙂

    Sur le fond, France 5 n’a t-elle pas annoncé une autre émission de décryptage à la place d’ASI ? Donc, où est le problème ? ASI c’était une bonne émission, mais qui avait souvent tendance à couper les cheveux en 4 pour pas grand chose. Ça doit être possible de renouveler le concept (et l’équipe) en mieux. Schneidermann, il n’avait pas déjà émus la terre entière avec ses démêlés avec le Monde il y a quelques temps ?

  • Alors je viens rétablir l’équilibre car je pense effectivement que Koz n’a pas suffisamment mis en avant que Jules, non pas celui ci mais l’autre, était un blogueur « qui n’était pas schivardiste, loin de là ».

    Je crois qu’effectivement Jules a eu raison de venir corriger ce point pour que toute la lumière soit faite sur l’interprétation de son propos. Koz, je ne te félicite pas. Ton blog devient partisan.

  • koz a dit

    [quote post= »385″]Que la CFDT s’empresserait de venir cautionner ?[/quote]

    la CFDT cautionne l’arrêt d’ASI , j’avais mal compris…

  • [quote comment= »32254″]On se paye de ma tête en moquant mes pieds.[/quote]

    Cela m’a paru plus charitable dans cet ordre.

    [quote comment= »32262″]Alors je viens rétablir l’équilibre car je pense effectivement que Koz n’a pas suffisamment mis en avant que Jules, non pas celui ci mais l’autre, était un blogueur « qui n’était pas schivardiste, loin de là ».[/quote]

    Je n’ai aucune certitude quant à ses orientations politiques. Je ne m’avancerai donc pas excessivement sur ce point.

    [quote comment= »32263″]la CFDT cautionne l’arrêt d’ASI ?[/quote]

    Non, ce que je veux dire, c’est que je serais étonné que la CFDT s’empresse de cautionner le fait que la direction donne des gages au pouvoir. Au passage, elle précise bien qu’il n’est victime d’aucune chasse aux sorcières… Je suspecte un peu Schneidermann de vouloir se faire inscrire une fois de plus au martyrologue journalistique. L’homme qui voit clair et que l’on persécute…

  • Pour revenir au sujet, effectivement le fait que l’émission disparaisse m’embete mais je sais que si je signe cette pétition, on garde le package tel quel. Et franchement, Schneidermann, non, j’en peux plus.

    Son émission est devenu de plus en plus mauvaise et de plus en plus de mauvaise fois. Et dans les derniers invités que j’ai vu, des Gérard Miller for example, on tombait vraiment au fond des abysses. Et le souci que tout cela se fait sous le coup du sérieux. Ben oui, un mec qui critique, ça fait toujours malin. Genre « non mais t’es trop naif tu crois que… ». Les dénonceur de complots politico médiatico financier, c’est bizarre, mais on est toujours plus disposé à les croire.

    Sinon, pour le billet de DA, je le découvre aujourd’hui et malheureusement ça me conforte dans mon idée…

  • corto a dit

    [quote post= »385″]Sur le fond, France 5 n’a t-elle pas annoncé une autre émission de décryptage à la place d’ASI ? Donc, où est le problème ?[/quote]

    tu aimes bien le deuxième degré…. le problème est dans la disparition d’une émission qui dérange dont on ne sait pas par quoi elle va être remplacée…..

  • Sinon, Koz, est ce que tu pourrais mettre le lien pour le communiqué de la CFDT ?

    @Francis : ce n’est pas la première fois qu’une bonne émission disparait … Mais c’est souvent le signe qu’elle n’a pas su se renouveller, changer de format… ou de présentateur 🙂

  • london a dit

    [quote post= »385″] c’est souvent le signe qu’elle n’a pas su se renouveller, changer de format… ou de présentateur [/quote]

    je vois bien tous ceux qui, dans la disparition programmée par la chaîne d’ASI disent RAS, passez votre chemin…. j’y vois plutôt un clignotant de la reprise en main, de l’emprise de la pensée unique* dans les médias (*pas celle que que vilipende NS, celle de ses amis…)

    a propos, Vivement Dimanche, émission plan plan, qui passe à la même heure qu’ASI, mais sur une autre chaîne du même service public, et dure depuis plus longtemps, sera t il remis en cause? je vous fiche mon billet, celui là…que non

  • Non t’embete pas Koz, je le vois nulle part ce communiqué, j’imagine qu’il s’agit d’une déclaration orale d’un responsable de la CFDT Médias. Tant pis, ça aurait gagné en poids, car les écrits sur le Net ont tendance à rester à présent…

    Mais c’est vrai que pour un journaliste qui se dit objectif, tronquer une déclaration et pourtant s’en servir de faire valoir, ça gâche, non ?

  • [quote comment= »32272″]C’est qui Daniel Schneidermann?[/quote]

    un ancien du Monde qui s’est fait virer par plenel/colombani et décrypte les médias sur la 5 pendant 1h le dimanche AM, il avait invité tous les « grands » candidats à tour de rôle, et NS n’avait pas été très à l’aise face au magistrat serge portelli… aucun lien avec l’évènement du jour… il avait aussi montré (le premier?) l’image où l’on voyait que NS reprenait le mot racaille prononcé par une habitante d’Argenteuil, contribuant ainsi à la clarté du débat….et montrant une certaine indépendance d’esprit.

  • Francis, non pas RAS, moi je trouve le concept de l’émission très bien, et je l’ai d’ailleurs écrit sur son blog. Cela permet de prendre de la distance par rapport aux images, c’est pédagogique, je crois que personne ne revient là dessus. Mais de là à mettre ma bannière de croisé pour sauver le soldat Schneidermann, faut pas pousser. Et l’un ne pourra pas être sans l’autre, il est retors le Daniel, avec un carnet d’adresse et des moyens de nuisance dont il est un habitué. Tout comme sa position victimaire particulièrement indécente quand on pense à d’autres journalistes de terrain si vous voyez ce que je veux dire…

    Donc oui à une émission de décryptage. Mais voir la MMM dans cette histoire…honnêtement, quand je vous disais que la thèse du complot plait toujours davantage. Je ne crois pas qu’il faille y voir une tragédie à la grecque, franchement … dans son propre milieu, il n’avait pas non plus que des copains.

  • Une émission qui dérangeait parce qu’elle disait des vérités que d’autres auraient préférées tues ? Ou une émission qui dérangeait parce qu’elle était devenue ennuyeuse et conspirationniste ?

    Comme London, j’aimerais retrouver une émission de critique des médias. Je regardais un temps le médiateur de France 2 où les téléspectateurs soulignaient ce qu’ils prenaient à tort ou à raison pour des défauts ou des faiblesses dans les émissions et en particulier dans les J.T.

    Ce que j’y aimais, c’est qu’il s’agissait de « vrais télespectateurs », c’était très raffraîchissant par rapport aux propos d’un Schneidermann qui prétend toujours s’exprimer pour le spectateur lambda et qu’il prend généreusement pour un con. Un gros con même. (pardon, Koz, de dire des gros mots sur ton blog)

    Et il invitait des « experts » du type de Miller dont on connait le mépris pour tous ceux qui sont plus à droite que l’extrême-gauche et autres intervenants assez puants.

    Même si j’aimais beaucoup l’émission à ses débuts, cette snobinisation croissante m’en a écœurée.

    Schneidermann part ? Tant pis, tant mieux ! Le monde ne s’écroule pas ! N’en déplaise aux alarmistes qui aiment meugler avec le troupeau, nous ne vivons pas en dictature, nous avons la chance d’avoir une vraie liberté d’expression. Ce n’est pas un chroniqueur de moins qui nous fera entrer dans l’ère des ténèbres.

  • [quote comment= »32253″]Quand on vient en tong à la République des blogs, on ne donne pas de leçons sur l’avenir de la France, mon petit monsieur.[/quote] Je suis pas du genre sportif, mais je sens que je vais commencer à aimer le ping-pong.

  • [quote post= »385″]“Insulter” publiquement son patron pour obtenir la poursuite de son contrat est une stratégie qui peut légitimement interpeller.[/quote] S’agissant, si je ne dis pas de bêtise, d’une chaine du service public, c’est pas vraiment le patron… Après tout, le patron, c’est sensé être toi, moi, tout le monde (au moins, tous les contribuables). Le « chef », oui. La différence est tout de même importante.

  • Le soupçon, le soupçon… Mêlez la campagne de D. Schneidermann avec les annonces de rachat des Echos, et souvenez vous du yacht de Bolloré : ça fait un cocktail, facile à comprendre pour un maximum de gens. « On nous cache tout on nous dit rien »

    Tant que : 1. les groupes qui possèdent des médias pourront obtenir des marchés publics, et que : 2. le Président de la République ne fera pas un geste montrant son indépendance politique vis à vis de ses amis « les puissants, les 200 familles » (comme il a su montrer son indépendance par rapport à son propre clan)

    Ce genre de soupçon perdurera. Et entretiendra la crise démocratique que nous vivons.

    Ajoutez à ce cocktail, en guise d’épices, des images de notre président s’activant à Bruxelles, loin de cheux nous, pour relancer le processus européen, enlevant des bouts de phrases par-ci et des bouts de phrase par-là, sur un texte que personne n’a vu. Vous savez ce que ça fait? Ca fait que les gens qui ont voté non au TCE se disent qu’on leur fait un bébé dans le dos, et que y’a pas moyen de savoir quelle tête il a vu que les médias sont à la botte (pas encore à la tong) de qui-vous-savez-allons-voyons-faites-un-effort-vous-voyez-bien

    A part ça… j’irai pas signer la pétition pour les mêmes raisons que Schneidermann, et parce que j’ai jamais signé une pétition de ma vie et que je vais pas commencer pour ça, non mais.

  • Arrêtez de vous disputer comme ça devant tout le monde, allez oust, chacun dans sa chambre !!! ;°) meme renvoi que celui de koz pour la brevounette.

  • ASI : une émission qui m’a vraiment plu lorsque je l’ai regardée pour la première fois… Un très bon concept.

    Pendant plusieurs années, j’ai regardé ou enregistré ce programme tous les dimanches.

    Et puis clairement depuis peu je me suis vraiment lassé : l’impression que finalement celui qui decrypte fait vraiment plus que décrypter. Il oriente. Tant et si bien que souvent ses invités sont également castés en fonction de ces orientations (quelle honte cette émission avec ce Miller ridicule d’aveuglement partisan)

    S’ajoute à cela la mauvaise foi crasse des articles publiés sur le BBB… Si j’ai toujours su que DS était clairement de gauche, lorsqu’on est journaliste on doit avoir un minimum de recul, de réserve.

    Et trop c’est trop : c’est une émission que j’ai aimée, que j’ai regardée et pourtant je ne regretterai pas sa disparition, dans la mesure où un autre programme de décryptage lui succèdera.

    Pour la pétition, désolé Daniel, ça sera sans moi.

  • [quote comment= »32301″]l’impression que finalement celui qui decrypte fait vraiment plus que décrypter. Il oriente. [/quote] exactement , on te tiens pas la main , on te tiens la tête pour être sur que tu regarde bien dans la même direction. Execrable. [quote comment= »32301″] lorsqu’on est journaliste on doit avoir un minimum de recul, de réserve.[/quote] Et avec ca on trouve une excellente emission comme il y en a d’autres sur France5 ou Itélé ( exemple : C dans l’air)

    [quote comment= »32301″] Et trop c’est trop : c’est une émission que j’ai aimée, que j’ai regardée et pourtant je ne regretterai pas sa disparition. Pour la pétition, désolé Daniel, ça sera sans moi.[/quote] J’ai donc trouvé dans ton commentaire l’essentiel de ce que je voulais ajouter au post de Koz, merci 🙂

    [quote comment= »32281″]Le soupçon, le soupçon…

    Ce genre de soupçon perdurera. Et entretiendra la crise démocratique que nous vivons. .[/quote] Je te rassure Lysette je vis tout ca tres bien, Sarko peut garder ses copains , moi ca me derange pas , du moment qu’il fait comme je le pense : le meilleur pour nous , la France et l’interet general.

  • C’est clair que si il t’attaque personnellement, je comprends que tu n’aies pas de raison de le soutenir.

    Je me fous que ce soit DS qui fasse une émission de décryptage. et qu’il gémisse. Il avait suffisamment chialé au moment de son licensiement du Monde, qui était certes un peu expéditif.

    Il n’empeche, j’aimais bien son émission, il y avait des passages non-coupés qui en disaient très longs…

    Ce que je veux, c’est qu’il y en ait une de même qualité, voilà tout. Mais sur la qualité, j’avoue avoir un doute sur ce qui nous est annoncé.

    Cela dit, je ne signerais pas la pétition. Je me contenterai de mon billet sur mon blog…

    Sinon, j’ai trouvé que l’émission sur Disney était un petit bijou. Pour des bobos, j’avais été impressionné par la qualité et le niveau de l’émission. On était loin de la « vulgarité » que la gauche s’efforce généralement d’attribuer à Disney.

  • La fin de votre billet est un hommage (involontaire) au travail de Schneidermann. En lui retournant la méthode qu’il applique chaque semaine à la petite lucarne, (traquer et dénoncer les paroles façonnées en hêtre ou les images mensongères ou incomplètes (cf. votre exemple de Sarko à Argenteuil)), vous donnez une bonne raison de ne pas la supprimer. Cependant, le problème semble être les engagements et la personnalité du bonhomme. Soit. Mais le concept de l’émission et son ton ne découlent-ils pas justement de cette personnalité et de ses travers (parano, moralisateur, inquisiteur orgueilleux) ? Pensez-vous qu’une Arlette Giesbot ou un Franz O Chabert prendront la peine et le temps de dénoncer la petite lacheté ou la connivence à peine masquée du luna-park médiatique, au risque de déplaire ?

  • oliv a dit

    [quote post= »385″]S’ajoute à cela la mauvaise foi crasse des articles publiés sur le BBB… Si j’ai toujours su que DS était clairement de gauche, lorsqu’on est journaliste on doit avoir un minimum de recul, de réserve[/quote]

    il faut séparer le big bang blog qui, comme tout blog, reflète des opinions personnelles, de son émission qui n’était pas, ma t il semblé, biaisée ou manquant d’objectivité….

    je suis très sectique sur le degré d’indépendance ou de causticité de l’émission qui prendra la suite… la direction de france 2 qui, pour moi,a fait du zèle en matière de normalisation des médias, va savoir faire preuve bien sûr d’un maximum d’impertinence….

  • Schneidermann est un type intéressant, son blog aussi (je ne connais pas l’émission).

    Mais il hurle aujourd’hui à la censure, alors que la politique de modération des commentaires sur son blog est tout sauf claire. On a vraiment l’impression que c’est le caprice du chef. Tantôt ça passe, tantôt ça passe pas, pour des raisons assez insondables à chaque fois.

    En tous cas, le commentaire que j’ai laissé au milieu d’un déluge de soutiens, indignations, appels à lutter contre l’intolérable censure ultra-libérale, etc, n’est pas passé. Il avait le malheur de n’être pas totalement à l’unisson de l’obligatoire solidarité protestataire.

    Les vieux réflexes de gauche, anti-libéraux, anti-liberté d’expression, anti-démocratiques, pro-commissaires politiques et flics de la pensée, ressortent vite…

    Alors un type qui hurle à la censure au moment même où il la pratique sur son site, hein… je prends ce qu’il dit avec un grain de sel.

  • Je suis surtout très dubitatif sur l’opportunité d’une « stratégie » qui consiste à dénoncer les dirigeants comme étant des larbins du pouvoir pour les forcer à faire l’inverse pour démontrer qu’ils n’en sont pas. Ca aurait le don de me braquer…

    En tout cas, les syndicats de France5 ont l’air peu enthousiastes :

    « Dans un communiqué, l’intersyndicale de France 5 (CFDT médias, la CGT, Force ouvrière, et la CGC) « dénonce une campagne de dénigrement orchestrée par Daniel Schneidermann qui porte gravement préjudice à la chaîne du savoir et de la connaissance ainsi qu’à l’intégrité professionnelle de ses salariés ». « (…) le monde évolue, la télé et les médias aussi et comme toute chaîne, France 5 se doit de faire évoluer ses programmes afin de rester en adéquation avec son public tout en lui proposant de nouveaux défis. La direction nous a assuré qu’une nouvelle émission de décryptage de l’image était à l’étude. Son regard s’élargirait à d’autres domaines que la télévision et donnerait la parole à des spécialistes d’horizons différents ainsi qu’aux téléspectateurs. Il paraît avisé d’attendre cette nouvelle émission et d’en juger sa pertinence avant de se lancer dans une chasse aux sorcières au seul bénéfice d’une personne » précise le communiqué. »
  • c’est pas ce qu’on appelle un « coup en vache » (je n’y peux rien si tu aimes les bovidés…)

    j’ai trouvé un magnifique smiley de vache pour te faire plaisir mais je ne sais pas l’intégrer…

  • Asi n’était qu’un instrument de manipulation supplémentaire, cynique, faux-cul, agit-prop du bon vieux temps. Quelle objectivité? Le seul programme d’Asi est déjà un choix en soi. En fait, ily a ceux qui sont capables par eux-même de faire leur ASI et les autres et ce sont les autres qui étaient la cible, les autres dont on sait la candeur, la naiveté, la passivité et le gout naturel pour les faux-semblants (réducteurs)séducteurs.

    Juge et partie, dit-on en droit.

    Quelle légitimité de prétendre éclairer mieux pour ceux qui n’ont qu’un falot (je ne cite personne)

    Télévision, outil de divertissement , de culture. Où est la culture et le divertissement dans ASI?

    Télévision, outil de communication. Non, non, non. Pas dans un marché captif pour le plus grand nombre. Supprimons donc les avatars de l’ORTF une bonne fois pour toutes et laissons les gens dire. Vous avez dit démocratie.

  • Bozarts a dit… [quote post= »385″]Télévision, outil de divertissement , de culture. Où est la culture et le divertissement dans ASI?[/quote]

    Non, Traditionnellement la mission de la télévision fut le triptyque information, education, et divertissement… ASI s’inscrit bien dans les deux premières, et, pour le divertissement, nous avons ce qu’il nous faut ailleurs, qu’on nous laisse ASI et que ceux qui préférent vivement dimanche à la même heure, laissent tranquilles les petites chaînes voisines…

  • Qu’on nous laisse ASI, oui, pour moi aussi, cela rentre tout à fait dans ce que j’attends d’une émission de télé. Mais mourir pour Schneidermann…

  • @koz

    ne vas pas mourrir pour lui, en effet, ce serait dommage (pour ton blog bien sûr!)

    je souhaite une ASI sans DS si c’est la condition de sa survie… et longue vie à DS ailleurs…

  • [quote comment= »32920″]Qu’on nous laisse ASI, oui, pour moi aussi, cela rentre tout à fait dans ce que j’attends d’une émission de télé. Mais mourir pour Schneidermann…[/quote]

    Je dirais que la présence (ou non) de Schneidermann est secondaire (le personnage peut être par moment chiant, mégalo…), mais l’émission, elle, me semble « essentielle » à la télévision (le mot est un peu fort mais je n’ai pas trouvé mieux) qui devient de plus en plus merdique (si ça continue on va se retrouver avec des feuilletons et des téléfilms tous les soirs sur toutes les chaines).

    Pour autant si c’est remplacer Schneidermann par Morandini… alors là, je dis non.

  • Peut être même trois 🙂

    Je suis allé faire un tour sur le blog de JMM et il semblerait qu’il ait à l’insu de son plein gré signé la pétition… Cela laisse songeur quant à la validité des pétitions sur le net. Qu’en pense le juriste ?

    Et sur le BBB, il est amusant de voir les commentaires après l’annonce du soutien d’un député UMP… A vous détourner du droit chemin du grand pardon schneidermanien…

  • finalement, l’arrêt d’ASI ressemble beaucoup, ceteris paribus, à celui de RCTV au Venezuela: le pouvoir en a le droit, il s’agit non pas de la suppression d’une émission, d’une télé, mais du non renouvellement d »une concession d’un média qui gratouille, chatouille le pouvoir….

    donc les mêmes devraient protester des deux côtés, or c’est exactement l’inverse qu’on constate…. beaucoup protestent de manière qui paraît bien partisane….

  • Je prends le pari que votre dernier paragraphe concerne chacun. En revanche, je n’adhère pas totalement à votre parallèle. Dans le cas d’ASI, l’idée d’une action du pouvoir est juste opportunément agitée. Je n’ai pas eu vent qu’ASI soit si partisane (je n’en dirais pas autant de son présentateur) qu’elle puisse motiver une action du pouvoir. En revanche, j’ai noté, aussi, que l’émission avait perdu 10% d’audience, et que Schneidermann n’a de cesse de porter tous les différends qu’il peut avoir avec la direction ou la rédaction sur la place publique. Ainsi de l’histoire de son échange avec Arlette Chabot qui, semble-t-il a beaucoup déplu. Cette année, comme l’année dernière, il met publiquement en cause la chaîne en avançant, lorsque son sort est seulement en discussion, que la suppression de son émission répondrait à une motivation politique (il reconnaît d’ailleurs à demi-mot que tous les animateurs font pression d’une façon ou d’une autre sur la direction pour le renouvellement de leurs émissions, ce qui relègue bien son attitude au rang de la pression).

    Quand vous ne savez pas véritablement quel sort vous est réservé, prendre les devants en accusant publiquement les dirigeants d’être des caniches du pouvoir ne me semble pas nécessairement la stratégie la plus fine que l’on puisse adopter.

    Alors, le parallèle avec Chavez ne me saute pas véritablement aux yeux.

  • perso j’ai protesté sur les deux « fermetures », je ne me considére donc pas rangé chez les partisans les plus furieux…

    certes schneidermann n’est pas particulièrement un garçon bien élévé, et certainement pas le gendre idéal, mais il a une certaine tenue, indépendance d’esprit dans son émission, qui ne peut lui être reprochée ouvertement, alors pour le virer on préfère insister sur ses déclarations sur son blog ou dans la presse, de ce point de vue la direction fait fort en utilisant le même procédé en faisant fuiter la fin d’ASI dans un écho du point…. je persiste à penser que l’arrêt d’ASI participe d’une stratégie pensée, progressive, habile, de remise en cause des lieux de liberté d’expression médiatiques, par la voie d’une grande timidité/autocensure des patrons de chaînes, amis (toutous?) du pouvoir qui les a fait nommer…

    RCTV n’était pas sans faute non plus, en particulier lors du coup d’état manqué ( si en 62, une radio avait pris le parti des généraux félons, je ne pense pas que le grand charles aurait apprécié) mais méritait certainement, au nom de la liberté et de la pluralité de la presse au venezuela, de continuer à émettre….

    je n’en dirais pas autant de TF1 (et hop, un nouveau thème franco français, pour voir…)

  • « l’ex-candidate du PS à la présidentielle a laissé un message téléphonique jeudi à M. Schneidermann, présentateur du magazine hebdomadaire de décryptage des médias »

    ça devient une habitude. Mais j’espère que certains vont s’émouvoir de la tentative de prise en main d’un magazine de décryptage, se devant donc d’être impartial, par des politiques.

  • Pingback: Leone

  • Pingback: Orsino

Les commentaires sont fermés