Nique Ka Mère, Jean-Louis !

C’est ça, ouais, quand tu veux, tu viens ! Allez, vas-y, vas-y, descends-y dans l’hémicycle, descends-y dans l’hémicycle, eh gonzeeeeesse ! Ouaaais, ouaais, dégonflé, baudruche. I love you Nathalie. I am derrière toi. Wone hundred pour cent. Et Jean-François, s’il a pas les cojones qu’il faut pour tenir son groupe, faut le renvoyer chez Gide. Nathalie, you are the sunshine of my heart. Tes boucles rousses dans le soleil couchant, Nathalie. Travelling arrière, tu t’éloignes lentement de l’Assemblée Nationale. Une forme de courage et de sérénité émane de toi. Bats-toi, Nath, bats-toi. On sait que, des deux, c’est pas celui qui a le plus gros… titre qui a les convictions. Tu es jeune, ma fille, tu es belle, ma Nathalie, tu es femme, ma natichouchinette montre-leur à ces machos des couloirs et des plafonds lambrissés qui c’est qu’est la plus forte. Non, rien de rien, non, ne regrette rien. Koz est avec toi. Koz is with you. Yo soy contigo.

(crédit à l’AP, en passant)

Billets à peu près similaires

58 comments

  • Joli bordel au sein de la majorité… Une couille de plus dans le potage, si vous me passez l’expression…

  • Ta ta ta, Sr. Ce petit jeu est bien rôdé. Tu dis ce que tu as sur le coeur, histoire que ça se sache. Puis tu regrettes. Mais non, Nathalie, non, ne regrette pas. Il fallait que ce soit dit.

    Ton Koz

    (Praxis : il est certain que l’on est plus à l’abri dans l’opposition. Mais c’est toujours un petit jeu marrant de compter les points)

  • @ Sr,

    Ce n’est pas Borloo et Copé qu’elle rejoint dans le peloton de tête, c’est Rama Yade et Jean-Marie Bockel. Martin Hirsch est annoncé pour très bientôt.

  • Je disais l’autre jour à un ami de droite que s’il n’y avait que trois personnes à sauver dans le gouvernement actuel (qui, je crois, a rarement atteint de pareils sommets de nullité), ce seraient NKM, Valérie Létard et Jouyet. A la limite aussi, Anne-Marie Idrac, bien qu’on n’ait pas encore eu l’occasion de la « jauger ».

    De facto, j’ai encore entendu NKM dimanche dans l’émission de Laurence Ferrari et elle s’exprime clairement sur ses sujets, les maîtrise parfaitement, n’attaque pas de manière stupide l’opposition (on comprend pourquoi…), même s’il m’arrive d’être en désaccord avec elle sur tel ou tel sujet (le bonus/malus par exemple).

    En plus, contrairement aux incompétentes notoires que comptent le gouvernement et comme le souligne Koz, elle a l’inconvénient d’être plutôt jolie mais dans le même temps pas vraiment une protégée du Président (Dati, Yade). Du pain bénit pour les parlementaires UMP davantage masculins et plus âgés (sans faire d’attaque gratuite anti-vieux) est plus que les parlementaires de gauche ! Vous imaginez, elle a même osé faire la bise à José Bové, quelle scandale, un député UMP lui aurait même dit en séance « va coucher avec le moustachu »…

    Ce qu’elle a décrit sur Copé et Borloo est en outre on ne peut plus vrai : – Sur Copé, j’ai rarement vu un président de groupe aussi incapable de tenir ses troupes (il faut dire que compte tenu de ses inombrables activités…). Rappelez-vous l’amendement ADN, la réforme des institutions, plusieurs votes où le groupe UMP s’est trouvé en minorité ou encore ce récent exemple du vote de l’amendement (très intelligent d’ailleus, après on dira que l’opposition n’est pas « constructive ») du député PCF Chassaigne.

    • Sur Borloo, on le voit plus depuis le Grenelle et son plongeon à Bali. Il a totalement disparu de la circulation, même plus présent lors des soirées électorales (tiens tiens…), sans parler effectivement de son implication dans le dossier OGM.

    Bref, NKM, 20/20, bien plus que les Ministres d' »ouverture » plus sarkozystes que le roi (sauf Jouyet), nous vous soutenons, parce que vous représentez d’une certaine manière la droite intelligente avec laquelle on peut travailler.

  • Ouais, moi aussi je l’aime. Après tout, on sait pas, peut-être qu’une déclaration d’amour de femme ça lui irait aussi? Sur le blog d’Autheuil, quelqu’un supposait que peut-être elle était en commando sarkozyste. Si c’est le cas, je suis aussi sarkozyste sur ce coup-là. Suis pas d’accord avec la liste : n’oublions pas Hirsch et Pécresse.

    C’est beau, une femme qui en veut.

  • Copé est quand même le champion de l’esquive de peaux de bananes. Qui se souvient de l’affaire de son appartement, si semblable à celle qui coûta sa peau à Gaymard ?

    Sinon, oué, vazy NKM, pètzy la gueule aux valoisien sans cruyes

  • ohh, koz,

    Comment tu parles à MA Nathalie (non chérie, reste assise, t’as déjà eu une dure journée, tu t’es fadé 300 teigneux, laisse moi te débarrasser de ce facheux)

    Bon, p’tit gars, c’est ma ministre, je l’ai vu le premier, alors de de choses l’une, tu retournes joué avec Rachida ou on s’explique dehors.

    Vu ?

  • « C’est beau, une femme qui en veut. »

    Hélas, Lisette, la femme kinenveu a déjà présenté ses excuses.

    Koz va-t-il lui envoyer une boite à gifles plein ras bord ?

    Impression que les gens courageux en politique, les « un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne », c’est comme la neige en hiver au ski : a pu.

    Regardez Bockel, viré pour plaire à Bongo et consorts, et consolé avec le nonos Anciens Combattants, certainement ravis de se voir traiter en lot de consolation. Mitterrand avait fait le même coup à Jean-Pierre Cot, lui proposant une ambassade comme à un vulgaire (c’est le mot) Benamou.

    Cot avait, de tout son mépris, refusé.

  • Koz dit : « En revanche, NKM reçoit des soutiens qui m’inquiètent « 

    Ah ah, on est jaloux 😉

    Bah, tant que Ségo, pas rancunière ou calculatrice, ne lui fait pas le baiser de la morkitue…

  • JD, elle est courageuse quand même, faut pas minimiser hein. Et pas une seconde j’espère qu’elle va démissionner la nana. En-core, en-core!

    Mais suis dégoûtée qu’elle ait perdu, et que l’amendement qui a foutu le bordel soit annoncé par le premier ministre comme étant destiné à être pourri au Sénat. Grenelle= consultation de la société civile sur des sujets de préoccupation de tout le monde. Gros évènement, Sarko nique tout le monde sur le coup de l’accusation de monarchisme. Félicitations unanimes, avec comme pire des critiques un « on verra bien ». Six mois plus tard : consultation des représentants de la Nation au moment de voter une loi. Grand moment de démocratie, débat. Résultat : l’amendement giscard-chassagneit est pourri par le premier ministre.

    Koz : t’as failli la toucher? Hin hin, t’aurais dû faire une grève de la faim, elle t’aurait fait la bise.

  • C’est un rapide, le Fan-foi. Pauv’ garçon, tenter de séduire une femme de cette classe.

    Pauvre NKM, surtout, après Grosdidier, Bayrou. Va castagner avec le petit teigneux de Meaux et ses trois cents grognards avec ce genre de soutiens.

    Heureusement qu’elle a avec elle deux-trois socialistes de mes deux…

  • Oui, moi aussi je l’aime bien NKM depuis sa mémorable sortie l’année dernière face à SR à Ripostes 🙂 Tous les mecs présents étaient paralysés, NKM y est allée franchement pour lui démontrer ses incohérences. Chapeau la nana 🙂

  • Yeap. Quand je l’avais vue, pendant le Grenelle, il était manifeste qu’elle connaissait à fond ses dossiers, et que ses convictions ne dataient pas du jour de sa nomination au gouvernement.

    Je continue de penser qu’elle a peut-être souhaité prendre le risque de ces propos, quitte à s’excuser ensuite, histoire de dire qu’on ne lui marche pas sur les pieds comme ça.

  • On rit on rit mais…

    Comme Yade, elle a dit que Le Monde avait déformé ses propos. Je suis allé voir sur lemonde.fr. On lit :

    « J’en ai marre d’être confrontée à une armée de lâches. »

    Il s’agit donc d’une citation. Alors, elle l’a dit, oui ou bayrou ? (je n’ose écrire m…) ? Un ministre, sous ministre ou que sais-je, peut aujourd’hui donner des itw sans que son service de presse n’exige de le relire, voire le corriger ?

    Et le Monde confirme, mais sans dire que ça commence à bien faire, ces démentis de menteurs. Pauvre Monde, si fragile si prêt à crever. Beuve Méry ressusciterait, il remourrait aussitot de colère.

    il fa

  • Il faut lire les réactions des lecteurs à sa première réaction : chiche que c’est Koz qui les a toutes écrites, tant elles sont admiratives !

    Qu’est-ce que ça va être, maintenant qu’elle a fait machine arrière comme une vulgaire Rama Yade ?

  • Oui, je pense aussi que l’important, c’est qu’elle ait dit ce qu’elle avait à dire. Et ses excuses n’y changeront fondamentalement pas grand chose, elles ne trompent que ceux qui veulent bien y croire. Des excuses faites sous la contrainte – menace d’être « démissionnée » – ne valent pas, c’est évident.

    Et a priori, il vaut mieux l’avoir dans le gouvernement, quand on veut voir appliquer un maximum de mesures dans la ligne du Grenelle de l’environnement, l’action la plus évidemment positive et consensuelle du gouvernement Fillon.

  • Sur le « fond », il me semble clair que Copé ne tient pas son groupe et qu’il est donc assez facile de sa part d’incriminer NKM. Comme il me semble clair que Borloo se planque quand un dossier pourrait tâcher.

  • Ouais. Je crois comme vous.

    Elle est restée très discrète pendant très longtemps, et pof tout à coup un truc aussi énorme sortirait dans le Monde (pas dans Bakchich ou le Canard)? Ben voyons.

    Quand un ministre veut envoyer paître les journalistes, il le fait. Rama, pendant sa campagne, elle l’a pas ramenée, elle envoyait paître ceux qui la suivaient de trop près. Rachida, elle a fait le contraire : question de style de communication. Pendant quelques semaines, on aurait pu croire que l’emploi du temps privé du président de la république n’avait aucun secret pour ces chiens de journalistes, qui connaissaient jusqu’à l’heure et au lieu de sa promenade digestive familiale. Depuis quelques semaines : tout le monde a la paix. Pourquoi? question de style de communication.

    NKM, d’habitude elle est discrète, beaucoup plus que les autres. Donc j’ai tendance à penser que quand elle la ramène, c’est en toute conscience. Et quand elle fait machine arrière, le mal étant fait, c’est pareil.

    PS : je la ramène pas sur la crise démocratique et sur ce que je pense de notre parlement. Mais au-delà des questions de personne on touche à l’essentiel.

  • Et « sur le fond », ce qu’on lui a reproché c’est d’avoir « laissé fait voter » un amendement proposé par un communiste. Si j’ai bien compris. Amendement qui en fait était la copie d’un ou deux autres amendements proposés par des UMP, mais écartés par le gouvernement. Alors qu’ils étaient dans la lignée des décisions du Grenelle, et correspondaient à ses convictions, à NKM. Il s’agissait de protéger de la contamination OGM certains types de culture.

    Sur le fond : elle a raison. Mille fois. Corinne Lepage est dégoûtée : http://corinnelepage.hautetfort.com/archive/2008/04/09/corinne-lepage-le-lobby-des-ogm-a-gagne-a-l-assemblee.html (je rappelle qu’elle avait accepté une mission gouvernementale et rendu un rapport suite au Grenelle, et que son jugement sur le grenelle, Borloo et NKM a toujours été positive, après un temps de latence vu qu’elle était déçue pour Juppé)

  • Le fond !!! Eponymus… Franchement, vous êtes d’un ringard.

    Et vous voudriez pas non plus qu’on parle de principe de précaution, non plus !!! Non mais franchement…

    Mon Vieux, faites comme tous le monde insultez, invectivez, tapez à la tête !!! Que diable. De l’émotion, des larmes, des appels à la vengeance et des gros zooms en Haute définition, voilà le troisième millénaire politique.

    Mettez-vous à la page !

  • Non mais je parlais du fond du fond moi…

    a. Je veux dire que l’amendement approuvé interdit pratiquement de fait la culture des OGM en pleins champs – en effet, comment imaginer qu’il ne puisse contaminer d’autres cultures. On a vu des cas de plusieurs kilomètres de distance. Bref, cela revient bel et bien à interdir tout simplement la culture d’OGM tout court en France. Or le dossier est terriblement complexe, il y a OGM et OGM. Certaines solutions OGMiques me semblent particulièrement utiles sur un plan environnemental. En tout état de cause, est-ce que sur un plan scientifique il a été établi un danger permanant sur le plan de la contamination ? Certaines études montrent que cet effet est loin d’être irrémédiable.

    b. Si j’ai bien compris, c’est un amendement qui pose problème, ce qui veut dire aussi que à l’origine la loi ne prévoyait absolument pas ce point. Pourtant c’est un projet et donc présenté par le Gouvernement, et donc pour un tiers, présenté par NKM elle-même. Pourquoi donc, le contenu de cet amendement ne figurait pas déjà dans la loi si elle y était favorable ?

    En fait, j’ai beau lire et relire les papiers sur le sujet, j’y comprends rien.

  • @Lisette

    Corinne Lepage dans ce lien déclare : « le gouvernement est en train de prendre la responsabilité historique de mettre en cause la santé des Français »

    Donc sa position c’est donc logiquement l’interdiction total de tout OGM de type alimentaire ainsi que de toute viande en contenant, si je suis bien logique. Sinon c’est une responsabilité historique d’empoisonnement général de la population française qui va donc périr dans probablement des souffrances atroces ce qui est somme toute effectivement un sujet de préoccupation. Elle dit d’autre part que le Grenelle « est mort » (j’apprends avec surprise que le Grenelle ne traitait que des OGM, mais soit, j’étais mal informé). Veut-elle dire que le Grenelle avait conclu au ban total des OGM ?

  • Eponymus, effectivement, elle dit cela. Et je crois que dans le fond NKM est d’accord avec elle. D’où l’émotion de tout le monde sur le sujet. Je l’ai citée parce que normalement elle emploie un vocabulaire extrêmement mesuré, beaucoup plus que Bayrou qui cherche l’impact médiatique maximal. Jusqu’à présent, elle soutenait les initiatives du gouvernement en matière d’écologie et de développement durable. Et elle le faisait, après avoir passé la campagne à dire que Sarkozy n’en avait rien à faire de l’écologie et que, malgré les personnes compétentes qui l’entouraient à l’UMP (et je me souviens l’avoir entendue parler de NKM justement) elle ne croyait pas un mot de ses déclarations d’intention. Dès la création du ministère d’Etat et la nomination de Juppé, elle a ravalé toutes ses critiques, a accepté une mission pour Borloo, et a toujours présenté le Grenelle comme une source de bien possible (en disant comme Benhamias), et notamment, principalement, à cause de la mesure sur les OGM.

    Il y a peut-être OGM et OGM mais pour le moment il n’y en a qu’un d’autorisé, et les études commandées par le gouvernement à la suite du Grenelle ont montré qu’on avait toutes les raisons de penser que ce n’était pas inoffensif.

    Tu le dis bien, Epo, on ne peut pas empêcher que ça contamine. Par conséquent, cela pourrit ton choix de citoyen de ne pas vouloir consommer ce genre de truc. Pour plus de renseignements, tu peux lire son blog plus avant, elle en parle à plusieurs reprises… et elle est compétente.

    Pour l’avis de NKM en juillet 2007 : « On n’a pas suffisamment posé la question du sens des OGM qu’on mettait en culture : la question se pose différemment selon qu’il a un intérêt pour la société ou si c’est exclusivement commercial, a-t-elle expliqué. Je crois qu’il y a un risque environnemental avec les OGM et ce n’est pas la peine de prendre de risques » (http://www.actu-environnement.com/ae/news/nathalie_kosciusko_morizet_transparence_cultures_ogm_2987.php4)

    PS au fait manifestement ça fait quelques temps que le MoDem la soutient (http://www.pourlongjumeau.com/index.php?2008/03/14/116-non-le-modem-ne-soutient-pas-m-marquez)

  • Bien. Maintenant qu’elle s’est excusé d’avoir dit leur fait à des gens l’ayant lâchée en rase campagne, qu’elle est mise plus bas que terre dans une véritable curée, seule contre tous, humiliée, que va-telle faire ? Rien. Quelle sera sa liberté d’action ? Aucune.

    Mais elle va rester « au pouvoir ». Comme Kouchner. Il est « au pouvoir », mais il ne sert à rien.

    Ah si. A porter le manteau de Carla Bruni quand celle-ci l’enlève. Un larbin.

    Déception. Mme Kosciusko-Morizet était une des personnes de la majorité qe je respectais, une anti-Isabelle Balkany pour l’honnêteté et une anti-Yade-Dati pour le naturel féminin (félicitations à Koz, qui a bon goût, en espérant pour son échine que Mme Koz n’ait pas lu cette note !)

    Et si elle veut me dé-décevoir, c’est noproblemo.

  • Sur les OGM. Le fond de mon opposition de départ était (je dis bien : était) ceci : ce procédé est totalitaire. Les premiers OGM avaient vocation à se disséminer et à contaminer tous les OGNM. Or l’idée même qu’on puise s’imposer en tout domaine de façon péremptoire aux autres est, pour moi (et certainement d’autres), intolérable. Ce n’est pas du libéralisme, c’est du capitalisme sauvage, voire criminel, mot pas exagéré quand on connaît l’histoire de Monsanto. Le totalitarisme, c’est le communisme, et je ne suis pas communiste. Point.

    Or ici, la loi telle que la défendait NKM était un assez bon compromis (un bon compromis, s’il ne satisfait personne, permet le vivre-ensemble de tout le monde). On acceptait les OGM non ou faiblement contaminants, réservant la répression aux autres. Ce compromis a été refusé sous la pression des lobbies céréaliers et grainetiers, avec un déroulement des débats, une attitude des Copé-Ollier etc. telle que NKM, une personne plutôt « classe », pas vraiment connue pour une faconde bachelote, des maladresses boutines ou des outrances verbales à la Morano-Amara (pour ne viser qu’à droite) a pu dire sa vraie colère de façon si contre-productive.

    NKM fera ce qu’elle voudra et n’a pas besoin des conseils d’un JD. Mais à sa place, à son âge et avec son savoir, son expérience, bafouée de cette façon, j’irais exercer mes talents ailleurs, je quitterais un marigot politique dominé par le paraître, le mensonge (elle aussi a menti sur son itw au Monde), la veulerie et l’inefficacité. Gauche et droite confondues, bien sûr.

  • Comment se constituer un fan club en une phrase… Impressionnant.

    Je vois tout ça un peu différemment. En fait, je vois quelqu’un qui: – a échoué à convaincre son parti – a décidé de jouer perso – a insulté gravement ses collègues et une grosse moitié de l’Assemblée Nationale – a implicitement appuyé l’idée démagogique et populiste qui veut que les députés sont payés par Monsanto – a dû s’excuser, et se défausser sur le journaliste ayant « déformé ses propos » (ben voyons) pour conserver son poste – pour finir a présenté et fait voter une loi qui ne satisfait personne, et notamment pas elle-même – en résumé, a marqué un splendide but contre son camp.

    Comme bilan, il y mieux.

    Elle a pour excuse de ne pas avoir été soutenue par Borloo et Fillon. Soit. Il se peut aussi qu’elle ait raison sur le fond (je n’y connais rien). Mais dans ce cas, sa cause a grand besoin de meilleurs défenseurs.

  • Gwynfrid : « Mais dans ce cas, sa cause a grand besoin de meilleurs défenseurs ». Oui, en effet. Sa cause est celle du Grenelle de l’environnement, et de la prise en compte par le sarkozysme des enjeux écologiques (et de santé publique). Je vois très bien quel défenseur elle aurait pu choisir, qui a très bien su défendre d’autres réformes en leur temps et les faire adopter, et qui dans le fond s’est défaussé parce que les députés sont en rogne d’avoir été maltraités sur d’autres sujets. Le président de la république, le premier ministre, ou même le ministre d’Etat auraient très bien fait l’affaire. S’ils ne sont pas descendus dans l’arène défendre la politique qu’ils avaient annoncées, alors vraiment elle a raison de leur envoyer des mots doux.

    Cela révèle peut-être en elle un animal politique habile et ambitieux : tant mieux, ça veut dire qu’elle mérite sa place.

    Au passage, vous remarquerez qu’elle reprend la méthode Guigou : il arrive qu’à l’Assemblée on parle de trucs auxquels personne ne comprend rien. La justice, les OGM…. les députés se battent, et le débat ne porte pas vraiment sur la place publique parce que les amendements c’est un peu des trucs de sioux.

    Qu’est-ce qu’on fait dans ces cas-là? Paf, une bonne grosse énormité dans la presse. Après on s’excuse, on dit qu’on est désolée et tout, n’empêche que ça marche : tout le monde en parle, prend position, et réfléchit. Eventuellement, se rend compte que l’esprit du Grenelle de l’environnement doit encore être défendu. Ce qu’elle a fait, ça suffira peut-être à inverser la tendance pour la deuxième lecture. J’ai soutenu Guigou, je soutiens NKM.

  • http://www.liberation.fr/actualite/politiques/320463.FR.php

    Sur le pb des OGM, je viens de lire les réponses de Mr Grosdidier, de l’UMP, aux internautes.

    Allons, il ne faut pas désespérer des hommes politiques.

    Heu… si l’UMP voulait bien le virer, ainsi que NKM et le sénateur Legrand, et si le PS pouvait les récupérer…

    (Quoi ? Ils veulent bien quitter l’UMP mais pas aller au PS ? Caramba, encore raté !)

  • je n’ai pas bien compris toute cette histoire. je croyais qu’elle « avait laissé passer un amendement, très semblable à un autre présenté par la majorité. », ce qui en soi montrait qu’il y avait, sinon un consensus, tout du moins une concordance entre les députés toutes origines confondues. http://www.lefigaro.fr/politique/2008/04/10/01002-20080410ARTFIG00337-jean-louis-borloo-il-ne-s-est-rien-passe.php Comme quoi, il doit falloir lire entre les lignes.

    Quant aux OGM, hormis le fait que Monsanto vend des graines stériles, il me semble qu’il faudrait effectivement un peu de recul. Pourquoi ? parce que certains OGM sont sans doute valables ( fabrication en grosses quantités de molécules thérapeutiques, dont certaines sont les seules à donner espoir pour un traitement de certaines maladies orphelines) Mais qu’en contre partie, il serait important de connaître la quantité de pesticide résiduel dans l’aliment issu des plantes OGM fabriquant ces pesticides, et la quantité de desherbant résiduel dans celles qui sont résistantes à ces desherbants – vendus d’ailleurs par Monsanto- et qu’on arrose de doses énormes pour vaincre les mauvaises herbes, sans se soucier des doses, puisque par définition, elles vont , elles résister!

  • C’est le moment où jamais de relire le livre de Bruno Le Maire, où il relate un passage qui, L’Express l’a révélé ensuite, concerne NKM. Ce n’est pas pour critiquer, mais elle avait déjà du temps de Chirac une réputation bien assise, apparemment :

     » Le Premier ministre lui propose un nom. Sa figure s’allonge: «Elle? Non! Franchement, non. Elle s’y connaît, mais c’est une emmerdeuse.» Sa fille Claude, assise au bout de la table, l’interrompt, avec fermeté: «Au moins, elle s’y connaît. Parce que le type que vous avez mis pour le moment, ce n’est tout simplement pas possible. On va encore penser que nous ne prenons pas l’environnement au sérieux.» Le président se tourne vers elle: «Qu’est-ce que tu dis, Claude? Ne parle pas dans la barbe que tu n’as pas, on n’entend pas ce que tu dis.» Elle répète, plus fort: «Je dis juste qu’il faut quelqu’un qui s’y connaît à l’Environnement!» Le président se redresse, se frotte les yeux: «Evidemment qu’il faut quelqu’un qui s’y connaît!»

    […] Le Premier ministre revient sur le ministre de l’Environnement: «Je vous assure, monsieur le Président, qu’elle est très douée, au moins elle fera bien son travail.» Le président lève les deux bras en l’air, s’exclame: «Mais je vous ai déjà dit que ce n’était pas possible! C’est une emmerdeuse! On va appeler Jean-Louis.» (…) Le téléphone sonne quelques instants après, le président décroche: «Jean-Louis? Dis-moi, Jean-Louis, on a un problème pour l’Environnement. Oui, un problème. Tu me confirmes bien qu’avec elle ce n’est pas possible? C’est ça, impossible. On est d’accord. Alors tu n’aurais pas quelqu’un par hasard? Une femme, évidemment. On n’a pas assez de femmes. Tu me rappelles?»

  • Certes, mais ça signifie quoi être une emmerdeuse pour Chirac ? Parce que, hein, les juppettes, en 95, pour sûr, elles ont pas fait chier leur monde, elles. On leur a dit de dégager, elles ont dégagé.

  • Eh bien, je suppose qu’une emerdeuse, c’est par exemple quelqu’un qui est prêt(e) à la première contrariété à envoyer valser la table, à dénigrer publiquement ses collègues ministres, et ainsi à affaiblir toute la majorité dont elle devrait être un pilier en tant que membre du gouvernement, et ce juste du fait d’un orgueil contrarié qui ne veut surtout pas plier face aux circonstances.

    Mais les emmerdeurs peuvent aussi réussir en politique, en foutant le bordel et en tirant les marrons du feu. C’est juste qu’en période de réforme, c’est de l’immaturité consommée, ou de l’ambition aveugle.

  • A lire Damoclès, je comprends pourquoi j’aime bien Bayrou malgré son ambition aveugle. C’est que j’aime l’ambition chez les autres quand elle sert mes idées. NKM, je trouve qu’elle a raison sur le fond. Donc, courage, ambition ou folie je l’aime de faire chier son monde.

    Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’elle est ambitieuse que les autres ne sont pas lâches et mous du genou.

  • Colombani le pas-vraiment-sarkophobe ce matin sur Inter, parlant de NKM : « Elle s’est exprimée durement, elle a été durement sanctionnée (short version : « bienfaipourtag… »). Et pas un mot sur pourquoi elle s’est exprimée durement. Grand journaliste, JMC. Et grand patron de presse, comme disent les futurs chômistes du Monde.

    Lu dans Ouest-France le portrait de NKM. Cursus intellectuel et pro top moumoute. Peut-être un/e des ministres les mieux au fait de ce que demande son ministère. Ce n’est pas Boorlo, grimé en écolo après THE boulette (mais lui c’est un mec) à l’Economie-Finances, qui pourra dire le contraire.

    La biologie est un domaine en peine expansion. Pourquoi n’y retourne-telle pas, plus d’une université américaine, soit d’un pays où c’est compétences d’abord, en ferait son profit. Qu’elle quitte donc la politique, un milieu où dominent la mesquinerie, les compromissions et l’inefficacité.

  • @ Lisette Suite à votre petite remarque sur mon sarkozysme trop exclusif j’ai réfléchi et passé en revue le gouvernement actuel. NS a été depuis le début le chef d’orchestre du rassemblement de la droite, de sa modernisation et de la mise au point d’un programme de gouvernement. Il a remporté de haute lutte sa candidature contre tous les dinosaures du chiraquisme, du gaullisme et autres prétentieux grandiloquents. Et il a réussi le tour de force à me faire adhérer pour la première fois de ma vie à un parti 🙂 Alors oui, c’est lui qui m’importe le plus … Mais cela ne veut pas dire que je n’attache aucune importance à son équipe. N’est pas bon manager celui qui ne sait choisir une bonne équipe. Donc pas de béatitude de ma part mais du pragmatisme 🙂

    En ce qui concerne NKM et les OGM, sur lesquels je pourrais avoir du mal à m’exprimer du fait de ne pas avoir reçu la divine parole : J’ai mon point de vue qui n’a pas varié depuis des lustres, c’est à dire que je trouve le psycho-drame français sur les OGM totalement idéologique et obscurantiste.

    Passionnée depuis toujours de nature et de plantes je connais toutes les manipulations « génétiques » qu’on a pratiqué depuis la nuit des temps pour améliorer le rendement et la résistance des variétés cultivées. Mais au lieu de chercher à l’obtenir par des croisements et hybridations souvent longs et fastidieux les scientifiques ont trouvé le moyen de l’obtenir rapidement par manipulations génétiques. Comment croyez vous, par exemple, qu’ont été obtenu les tomates « grappes » bien calibrées et très résistants aux manutentions ?

    Les faucheurs et autres loustics anti-OGM me dégoutent profondément, car comme d’habitude on les voit surfer sur des sujets qui permettent de faire facilement peur (comme par exemple aussi le nucléaire) et qui sont difficilement analysable par les citoyen lambda. Qu’ont-ils dit où fait pour dénoncer et lutter contre les quantités astronomiques de pesticides épandues sur notre alimentation, répandus sur nos terres depuis des décennies ? Sujet autrement plus grave que les quelques plantes OGM qu’on projeté de planter en France. Voilà en résumé pour ma position personnelle et non pas dictée par un gourou. 🙂 Quant aux ministres de l’équipe gouvernementale je vous donne dans l’ordre mes préférés : Fillon, Bertrand, Dati, Darcos, Alliot-Marie, Pécresse. Je regrette que JM Bockel ne soit pas davantage mis en valeur et espère que l’on y remédiera lors du grand chambardement à la fin de la présidence française de l’Europe. Je n’aime pas spécialement Borloo, ni Copé (pas assez francs du collier à mon goût) d’où mon soutien à NKM, qui n’a rien à voir avec sa position sur les OGM 🙂 ni ses ambitions personnelles.

  • Margit, on est ici ce que l’on paraît uniquement 😉 Je ne fais à personne l’injure de limiter le cadre de sa pensée et ses intérêts à ce qu’il peut clavarder sur internet. Et encore une fois, perso, j’aime bien quand je vais sur un horrible blog de droite (smiley, smiley), avoir une vraie militante sarkozyste à fond les ballons… Parfois, nos points de vues sont tellement éloignés, j’ai tellement l’impression de ne pas vivre dans le même pays, que ça me fait sourire dans mon poste. Et je me souviens pourquoi je n’ai pas voté Sarko : ah oui, c’est vrai… je ne suis pas d’accord… Et puis après, sur autre chose, je me dis que mais si, nous vivons dans le même pays, et que la démocratie, c’est des gens qui sont pas d’accords entre eux, et leur impossible dialogue.

    Ping! Pong!

  • NKM a réussi de super sondanges ! Est-ce que le syndrome Royal (je suis une femme victimaire entourée de machos !) n’aurait pas encore frappé ? Car NKM suit Dati, Amara, Boutin, Yade sur le plan de la colère médiatique. A quand Lagarde et ses épanchement sur le machisme de Bercy ?

  • Dans le canard d’aujourd’hui, petite phrase de Sarko, qui aurait été dite lundi 14 : « Elle a eu tort de dire ce qu’elle a dit. Elle a raison de penser ce qu’elle pense ». Je vous l’avais dit : sur ce coup, je suis sarkozyste (deuxième partie de phrase, car elle a très bien fait de dire ce qu’elle a dit).

  • “Elle a eu tort de dire ce qu’elle a dit. Elle a raison de penser ce qu’elle pense”.

    C’est assez brillament dit, en fait.

    Pour la première partie de phrase, essaye de replacer la sortie de NKM dans le contexte du Modem (je n’adhère pas parce que je suis en désaccord profond sur le fond mais il reste que c’est un parti en formation, qui se cherche, qui élabore ses stratégies à la volée, qui bouge au fil des diverses contributions et oppositions, dans lequel un leader tente de se maintenir parce qu’il faut bien une représentativité, dont les agissements sont observés à la loupe, etc.

    Si tout le monde commence à se traiter de lâche, de traître, de facho et ce, publiquement avec une tribune dans Le Monde, je doute que cela puisse l’aider à trouver ses marques.

    Moi ce qui me choque le plus sur un sujet comme les OGM, c’est la politisation d’un sujet scientifique à la base. Elle a probablement raison de penser ce qu’elle pense, sauf qu’elle est ce qu’elle est – secrétaire d’état à l’environnement – et que ce projet de loi devrait être consensuel (la meilleure preuve c’est la convergeance entre certains députés de droite et ceux du PCF, par exemple) et cela semble indiquer une faiblesse dans la préparation du texte. Elle aurait du regimber mais en amont.

  • Mais Eponymus, elle a bien regimbé en amont, et c’est parce que ce projet ne devenait plus consensuel, que les Borloo etc. l’ont effectivement lâchée, qu’elle les a traités de lâches, qu’elle a « pété les plombs ». Erreur politique due au fait qu’elle, à la différence d’eux, si elle a la politique dans les gênes, n’est pas encore une politicienne.

    Pauvre Borloo, qui lui court après maintenant que les sondages lui ont donné raison… Qu’il aille donc plutôt vendre ses maisons, je devrais dire ses châteaux de cartes, juste bons à lui faire un temps sa com’. Et qu’on se rappelle comment il est devenu ministre de l’écologie par défaut, lui qui s’y connaît autant en cette matière qu’en prévention de l’alcoolisme.

  • je comprends sur la forme, Eponymus. Mais je suis convaincue qu’une bonne grosse sortie bien médiatique, avec une bonne exagération, fait bien plus pour une cause qu’un discours brillant devant les députés. Ces dernières années, parfois, j’ai trouvé que des causes étaient justes. Elles ont parfois fait l’occasion de discours brillants des uns et des autres. Que pouic nulle part, personne n’en parle, nul n’y comprend goutte, tout le monde s’en f… Une énormité dans les médias, et d’un coup tout le monde prend position. Plus haut, je faisais référence à la sortie de Guigou sur le modèle de la justice. On est d’accord ou pas sur le fond, et j’avais trouvé à l’époque la forme d’une très grande efficacité, justement à cause de son côté exagéré. NKM, elle a eu beau jeu de s’excuser après. Je trouve que la cause valait le coup. Et manifestement, Sarko est pas loin de penser la même chose (et aussi, probablement, que tout ce qui nuit à Fillon et Copé n’est pas complètement mauvais)

  • Oui, j’y avais pas pensé tiens. c’est la technique du troll. Tu dis des gros mots : secte, viol, Hitler, lâches (déjà on voit que NKM est quand même rien plus classe que les autres). Et tu laisses la marmite bouillir. Dans le cas d’un opposant, ça demande pas des masses de courage, mais un bon sens politique, car il ne faut pas abuser de ce genre de chose. Dans le cas d’un ministre, ça demande aussi probablement du courage (sauf si elle est payée pour ça, ce qui est le cas de Rama Yade) Ce type de procédé est extrêmement efficace, et je crois qu’il est assez vain de vouloir s’offusquer trop de la forme. En revanche, il faut en profiter pour parler du fond. (Cavada a tort, Nathalie a raison, Guigou made a point)

  • Sauf que dans ce cas précis et en toute objectivité : Cavada a raison, Guigou a tort et NKM made a point. Tu t’es trompé dans ton énumération. Ne me remercie pas, c’était rien. Mais il m’a semblé utile de corriger.

  • lol, question de point de vue, j’admets (cavada a dit moultes choses parmi lesquelles certaines justes d’autres fausses… et parmi les justes elles sont un peu entachées par son ambition affichée de ne pas être maire d’arrondissement, pauvre gars : ça te va ça?) Corinne Lepage est furax. http://corinnelepage.hautetfort.com/archive/2008/04/17/corinne-lepage-le-grenelle-de-l-environnement-s-ecrase-sur-l.html

    A peu près ce que dirait NKM si elle pouvait parler, au vu de ses précédentes interventions sur le sujet.

  • Cher Koz, serait-ce les hormones qui parlent !

    En fait le moustachu n’est que le caïd d’un troupeau de délinquants qui s’attaquent à la propriété d’autrui en bande organisée. A ce sujet, il aurait été normal que parmi ses nombreuses victimes, sous le coup de la légitime défense, il s’en trouve une qui lui règle son compte définitivement, ce qui a faillit arriver. Malheureusement, celui qui s’y est essayé, l’a fait sous le coup de l’émotion, ce qui n’est pas très bon pour ce type d’activité. Alors, quand NKM va faire la bise à ce genre d’individu, ça jette un froid, c’est normal, et ce, indépendamment de ses qualités.

Les commentaires sont fermés