Drôle d'annus !

En 1992, la reine Elizabeth II, qui ne doit pas l’avoir bien pire qu’un autre, qualifiait l’année écoulée d’annus horribilis. Durant cette année, son fils cadet s’était séparé de Sarah Fergusson, la princesse royale Anne divorçait, avant que le prince Charles et Lady Diana ne se séparent également, venant achever de faire payer à la vieille on ne sait quelle vilénie passée (le fait d’être anglaise ne fournissant aucune explication en l’occurence, eux-mêmes l’étant aussi). Enfin, pour achever de l’atteindre, le feu se mit de la partie, ruinant le château de Windsor et emportant avec lui des oeuvres d’art remarquables, à ce qu’il paraît. Comme l’on dit : c’est pas d’bol. Ou alors, de façon à se couvrir davantage de ridicule aux yeux des français qui n’en peuvent déjà plus face à ses hommages répétés à l’élégance britannique, on peut décréter que l’année passée fut, donc, une annus horribilis, allusion – apprends-je – à l’annus mirabilis de 1666.

2007, en ce qui me concerne, ne fut ni vraiment horribilis ni manifestement mirabilis, ou tant horribilis que mirabilis. Une drôle d’annus, en somme.

Pour ce qui est du blog, directement concerné ici par la force des choses, l’année fut faste. Le blog a reçu près de 350 000 visites (avec un pic à 5 352 visites le lendemain du débat Sarko-Royal, sur Scolarisation & Handicap : la mal-« saine colère » de Madame Royal), et 270 000 visiteurs uniques, 70 327 spams, 17 907 commentaires, 476 billets. Soit des moyennes de 192 spams par jour, 49,06 commentaires et 1,3 billets, les vacances faisant honteusement chuter une moyenne ardemment soutenue. L’Express, Le Nouvel Obs, Libé, Le Monde, Le Figaro, La Croix, Le Point ont évoqué ce blog, à un titre ou un autre. J’ai rejoint des salles de presse lors d’évènements politiques nationaux. J’ai demandé son nom à Franck Louvrier, avant de le noter sur mon petit carnet. Je ne lui ai juste pas dit qu’il irait « loin, mon petit« .

*

Non, rassurez-vous, je ne ferai pas un retour général sur l’année 2007. Non seulement nous sommes suffisamment abreuvés de rétrospectives pour ne pas en ajouter une mais, surtout, j’ai très mal dormi cette nuit et l’idée pourtant séduisante de revenir sur ces douze mois de façon ordonnée m’accable. Et puis, surtout, j’ai une autre idée, que je vous soumettrai un peu plus bas.

2007 fut tout de même une année exceptionnelle, une année web, comme l’écrit Internet & Opinion. Retrouvera-t-on sur le terrain politique une telle conjonction ? Probablement mais sera-ce avec vous, avec moi ? Vous l’aurez remarqué, je ne me sens pas excessivement impliqué dans les municipales. Il est vrai que l’enjeu, dans ma bourgade gaulliste depuis 1944, n’est pas flagrant. Alors, le prochain rendez-vous politique majeur sera 2012. Que seront devenus les blogs et le Net alors ?

Revenir sur cette année, ce serait déjà revenir sur son ouverture, bien que l’évènement se soit produit fin 2006 : la pendaison de Saddam Hussein. Un an seulement et pourtant l’année fut si riche que cela semble bien lointain. Un an après, la situation n’est pas stabilisée en Irak, mais il semble que la dégradation que cette exécution pouvait laisser craindre ne s’est pas produite.

Revenir sur 2007, ce serait bien évidemment revenir sur la frénésie du premier semestre. L’évènement qui m’a le plus marqué ? Non, pas l’annonce en live de la séparation Hollande-Royal. Davantage mon infiltration vespérale dans un débat participatif rueillois, au cours duquel j’ai défendu à la fois les positions de Martin Hirsch1 et celles de Nicolas Sarkozy sur la carte scolaire, contre le secrétaire de section…

*

Quels billets auront marqué cette année, sur koztoujours ?

Je n’oublierai pas l’un des premiers de cette année, J’ai serré la main du diable, témoignage du Général canadien Dallaire, sur le génocide au Rwanda, pas plus que je n’oublierai le film Hôtel Rwanda, vu peu de temps avant. Je me souviens aussi de Confiscation du débat démocratique, sur la méthode Royal, billet que je n’ai pas peur de prétendre prémonitoire. Le début de l’année fut-il si faste ? Je veux mentionner aussi Chrétien en politique, pour les témoignages dont il rend compte.

Je pense aussi à ma série de billets sur l’euthanasie, en particulier les trois premiers, auxques je ne retirerais rien.

Plus politique, je retiens aussi « Ne vous défendez pas »… les réalités parallèles de Ségolène Royal, qui m’apparaît encore suffisamment hallucinatoire pour que je sois obligé de me retenir d’en dire un mot de plus.

Je pourrais continuer encore mais je dois boucler ma valise et l’idée que j’évoquais plus haut, c’était précisément de solliciter votre retour. Quel(s) billet(s) vous a (ont) marqué cette riche année écoulée ? Et pourquoi ?

Vous pouvez vous aider de l’intégrale des billets publiés, ou encore de la fenêtre de recherche, dans la barre latérale, ou du nuage de tags2.

*

Professionnellement, l’année fut un peu plus horribilis que mirabilis. Difficile de gérer deux activités engageantes de front. La fin de l’année m’aura apporté la solution, et je change de cadre l’an prochain. Cette fois, il me faudra impérativement tenir les bonnes résolutions que j’ai fréquemment annoncées ici avant de m’empresser de les remiser avec les autres. Je m’oriente donc vers une pratique du blog différente, hebdomadaire ou bi-hebdomadaire. La forme même du blog changera peut-être, suivant l’évolution de la situation.

Mais je continue. Autrement, simplement.

*

Comme toujours, mais plus spécialement cette fois, la parole est à vous : quid de cette année 2007 sur koztoujours ?

En attendant de le découvrir, je vous présente à tous mes meilleurs voeux pour cette année qui s’ouvrira demain. Qu’elle soit mirabilis à chacun !


  1. pourtant avec Royal à l’époque mais, visiblement, les militants socialistes n’avaient pas bien identifié l’intérêt de ses propositions []
  2. pour ceux qui ignorent l’usage des tags, il s’agit simplement de mots-clés attribués aux billet, permettant une recherche thématique []

Billets à peu près similaires

24 commentaires

  • Poly a bien parlé, je me faisais exactement la même réflexion :
    « Tiens, tu n’as pas évoqué tes compères, qui ont apporté un point de vue bienvenu, chacun dans son domaine de compétences »
    de 1 à 4 c’est pas mal…avec des artisans hors pair. l’entreprise DELK s’est bien développée ! et comme chacun sait ce n’est pas la quantité de billets mais la qualité.
    Bravo à toi (enfin je ne sais pas si je dois dire cela vu ce que tu mettais hier 🙂 , à Libéral, à Eponymus (là aussi j’hésite 🙂 ) et notre Vénérable Dang.
    Bonnes vacances

  • ils ont le « patron » qu’ils méritent 🙂

    Sinon j’ai aimé :
    – le billet de Dang sur le bac pour la part de propositions imaginatives face au mammouth décati
    – ton billet sur « elsa serfass » d’une grande sensibilité qui nous conduisait sur les chemins de l’engagement avec toute la disponibilité et l’humilité que cela implique.
    – je trouve ton dernier billet sur l’evangélisation d’une grande envolée littéraire mais là je dois mieux le lire et le digérer

    PS : dans l’onglet « les auteurs » eponymus est moins bleu que vous autres. est-ce pour marquer sa récente contribution ? Ah la bleusaille…
    ciao bonne soirée à tous

  • Bonne Année Mr Koz – félicitations pour le succès de ce blog cette année encore et la qualité et diversité des billets.
    Difficile d’en choisir un (en plus je dois partir pour fêter le nouvel an!) mais c’est surtout cette diversité des sujets que j’applaudirais des deux mains.

    Bonne Année 2008!

  • ça n’a rien à voir , c’est juste pour vous souhaiter à tous un très bonne année et aussi voir mon gravatar 🙂 , à bientôt

  • Impossible de se souvenir de tous tes billets qui m’ont marqué. Reste une impression générale qui fait de « Koz toujours » un rendez-vous, pas toujours fidèle mais bien établi pour élargir son horizon, nourrir sa réflexion et trouver du crédit à ses propres analyses. Pas mal pour un seul homme. Bonne année 2008!!!

  • Meilleurs voeux pour 2008 à toi Koz évidemment, mais également à tes co rédacteurs et aux commentateurs !!
    Enormes bises pour cette année qui, numérologiquement, est le début d’une nouvelle entreprise.

    Sinon, pour ta deuxième question, j’avais été tenté de mettre le premier billet sur lequel je suis intervenu (« Royal donne t’elle sans l’amalgame ») car il signifie aussi les premières fois où je suis venu lire ton blog. Et je me souviens de la bulle d’oxygene qu’a été par la suite de lire tes billets quotidiens. D’abord parce que je ne bloggais pas auparavant et que mes seuls terrains de débat étaient les forums type nouvelobs. Avec son lot de déception et cette sensation d’être un peu seul au milieu de l’océan anti sarkozyste. Tu as été un réconfort car j’ai trouvé un blog accueillant, qui partageait un certain nombre de mes convictions et avec des commentateurs souvent pertinents parfois piquant, qui m’ont ouvert à d’autres choses que mes petites lectures. Un grand bravo général à tes billets !

    Dans le top 3, il y a aussi le billet de Libéral sur le Private Equity et un billet de Dang sur les Harkis : encore félicitation !!! Pour Epo, j’ai trouvé le premier billet plutot pas mal, et j’attend avec impatience la suite !!

    J’ai re-regardé mes premiers commentaires par la même occasion. Il m’est arrivé assez souvent de rougir… un peu trop d’exhaltation, beaucoup d’idioties aussi, une tendance à me croire chez moi. Bon, c’est dur quoi. Et à la liste de mes plus plates excuses : non, koztoujours n’est pas un « forum » comme je l’ai souvent dit au début (sans méchanceté cependant mais j’ai saisi la différence par la suite). Pour la deuxième, c’est en relisant un des billets sur l’avortement. Message spécial à Thais et Sandrine : ma saillie sur l’homicide involontaire était sans doute un peu déplacé, même s’il ne s’agissait que d’une critique à rebrousse poil à un commentaire et ne représentait certainement pas le fond de ma pensée (merci Koz d’ailleurs de l’avoir noté) quant au drame qu’est une fausse couche et que je connais malheureusement bien.

    Voilou, je suis passé à la confession. Et je prend comme bonne résolution de faire plus attention aux commentaires que j’envois !!

  • Bonne année à tous, et bien sûr, en particulier à toi, Koz!

    J’espère qu’elle sera moins pénible professionnellement.

    Les billets qui m’ont marqué ont été ceux qui tournaient autour de la présidentielle, avant et après: le décortiquage des débats, ton intrusion chez ceux d’en face, l’absence de langue de bois, et en même temps, tes convictions.

    Je n’ai lu nulle part quelqu’un qui défendait des convictions aussi marquées avec autant de brio.

    Sur le fond, j’étais déjà acquis à ta cause (pour autant que tu en aies une seule), mais, étant à l’époque des présidentielles dans un contexte hostile (comprendre: de gauche et sectaire, les deux n’étant pas nécessairement liés), j’étais ému (presqu’aux larmes, si, si…) de lire des débats intelligents entre personnes de convictions souvent différentes.

    A titre anecdotique, je me souviens également de ma seule intervention de taille sur ton blog: celui sous « Un marronier dans ta face… ». C’était pourtant un sujet plus « faits divers » que d’habitude, mais comme cela parlait de chiens, je n’ai pas pu résister à l’envie de combattre quelques idées reçues.

    Ce qui me fait remarquer que je ne poste pas souvent, malgré l’envie qui me prend régulièrement à la lecture de certains billets ou commentaires. Mais je suis souvent d’accord, donc ça n’a pas grand intérêt.

    Et bien, la voilà, ma résolution: en 2008, je poste plus! Oh, et puis non, pourquoi ne pas être ambitieux? En 2008, je (r)ouvre un blog!

    Merci encore du temps que tu sacrifies pour ce blog, et bon début d’année!
    __
    OX

  • @london :
    tu sais moi aussi j’ai eu honte de ce que je pouvais avoir écrit parce que je trouvais mes propos cinglants (ce qui n’était pas souhaité) ou hors propos (car billet lu trop rapidement) sans parler des fautes de français ou d’orthographe. Allant sur les blogs depuis le mois de mars environ, je trouve que c’est tout un apprentissage ; Même si certains propos peuvent choquer, il faut toujours se dire que les commentateurs n’ont pas forcément le temps de doser les propos et que c’est essentiellement des commentaires spontanés entre deux activités. C’est donc à la lecture régulière des commentaires que l’on se forge une idée réelle sur l’esprit et les idées qui animent les commentateurs et qu’il ne faut surtout pas prendre ombrage d’une réplique déplacée.
    Voilou bonne année London ! 🙂

  • Enormes bisous à toi Thais, je m’en voulais d’avoir pu te laisser une très mauvaise image de moi. Et je suis entièrement d’accord avec toi pour l’apprentissage : ça parait idiot mais il est dur de faire ses premiers commentaires sur un blog. Il y a une maieutique assez intéressante, une décantation des idées, pour éviter de passer pour un gros troll 🙂

    Très bonne année à toi aussi Thais !!!

  • Bonne année à tous.

    Koz, ça peut paraître bizarre, mais un billet que je n’ai pas oublié est le mini-(mini-)billet que tu as consacré à Grégory Lemarchal.

    Je n’aurais jamais pu l’écrire, parce que je me serais arrêté au premier paragraphe. Merci pour tout ce que tu as écrit avec l’esprit du deuxième paragraphe.

  • Merci London et Thaïs d’avoir mentionné deux de mes billets. Je suis bien en peine pour distinguer un seul billet de Koz, Liberal ou Eponymus car il y en a tellement qui m’ont plu… C’est très souvent que je me suis senti réconforté et conforté dans mes opionions.
    C’est tout le blog qui est formidable.
    Merci Koz.
    Et bonne année à London, Thaïs et tous les lecteurs du blog.

  • « Tu sais moi aussi j’ai eu honte de ce que je pouvais avoir écrit parce que je trouvais mes propos cinglants (ce qui n’était pas souhaité) ou hors propos (car billet lu trop rapidement) sans parler des fautes de français ou d’orthographe. »

    Tu fais bien d’en parler Thais. Je cite rien que sous ce billet des exemples frappants : « dans l’onglet “les auteurs” Eponymus est moins bleu que vous autres. est-ce pour marquer sa récente contribution ? Ah la bleusaille… » ou encore : « à Eponymus (là aussi j’hésite ) » ! 😉

    Bon pour en revenir au sujet du billet, le billet qui m’a le plus frappé c’est certainement celui qui m’a fait connaître Koz et son blog et qui m’a procuré une de mes premières bouffées d’oxygène dans la blogosphère que je trouvais alors désespérément uniforme : j’ai nommé, le loup dans la bergerie, le renard dans le poulailler, la grande intrusion, la proposition camembert ou autrement dit, la participation de Koz à un débat participatif de Ségolène Royal. Vint ensuite son billet sur les 101 propositions de la même candidate analysées presque une à une – une rareté à l’époque. Ces fameuses propositions, tellement attendues que la plupart des commentateurs d’un bout à l’autre de l’éventail politique se sont satisfaits de les voir annoncées dans une sorte d’étrange complaisance sans se donner la peine de vraiment les lire et d’en estimer l’intérêt.

    Ensuite de la part des co-auteurs j’ai particulièrement apprécié l’analyse particulièrement brillante de Liberal sur les dangers d’une utilisation totalitaire des débats participatifs et le billet de Dang, à la fois émouvant et terriblement lucide, écrit à son retour d’Israël.

    Je considère quant à moi de façon plus générale, que ma rencontre personnelle avec Koz (et avec les commentateurs de qualité qui sévissent ici – ceux qui correspondent à mes idées comme ceux qui s’y opposent d’ailleurs) a été une de ses bonnes nouvelles de cette drolus d’annus 2007. Alors donc bonus annus à tous (même à Thais).

  • Bonne année à tous!

    J’ai particulièrement retenu le très beau « Laissez-la reposer en paix ». Avec un mois de recul, il n’a rien perdu de sa force.

  • J’ai découvert koztoujours un peu après la ‘bataille’ des présidentielles, et ce sont les billets politiques qui m’ont tout d’abord vivement intéressée, y compris dans les archives.

    Mais ce qui m’a rendue fidèle au site, ce qui me l’a rendu moins virtuel, c’est la diversité. Des thèmes abordés, des auteurs, des commentateurs.

    Curieusement, relativement à mes convictions, ce sont peut-être les billets sur la foi et sur des sujets « moraux » tels la question de la récidive, de l’euthanasie, de l’avortement, de l’espoir qui m’ont le plus apporté, le plus enrichie.

    Et je garde aussi comme très bons souvenirs les échanges que j’ai pu avoir avec certains commentateurs.

    Alors merci et bravo, Koz, pour le courage de tes convictions tout autant que pour la modération dont tu fais preuve et à laquelle tu sais mener tes commentateurs. C’est bien la combinaison des deux qui m’ont permis d’élargir certains de mes raisonnements.

    Et merci et bravo à tes trois mousquetaires, tout aussi brillants, pour leurs billets intelligents et instructifs.

  • Meilleurs voeux.

    Je ne sais plus ce qui m’a incitée à participer à ce blog.
    – La qualité, ça c’est sur, même si je me sens un peu minus par raport à nombre d’entre vous.
    – Et puis, bien évidemment le fait que je me retrouve dans la plupart des billets de Koz – à quelques détails près -, et que cela me fait du bien de ne pas me sentir seule à penser ainsi.
    J’ai beaucoup apprécié ce blog pendant la campagne des présidentielles .
    – La qualité des commentateurs aussi : je souligne à cet effet la qualité des commentateurs qui n’ont pas les mêmes idées que Koz, mais qui savent argumenter dans le respect et la politesse, autrement que par des invectives sans fondement ( sauf quelques uns, bien sûr, mais ils sont rares et ils ne font que passer ).
    J’apprécie, car ils permettent ainsi de partager des points de vue différents dans un enrichissement mutuel.
    – Le fait que ce soit un blog chrétien, aussi, avec une démarche de réflexion philosophique et spirituelle, sans aucunement être sectaire. C’est important pour moi, car ces blogs sont rares, voire inexistants ( la plupart ayant un relent de new age, de dogmatisme ou de sectes )

    Maintenant, je ne suis pas capable de dire quel post m’a particulièrement touchée.
    Je suis un peu moins sensible aux billets traitant de la politique internationale, car je n’y connais rien.
    Et puis ce n’est pas parce que je n’interviens pas que je n’aime pas le billet. Simplement je n’ai pas d’arguments et ne me sens pas à la hauteur par rapport à certains sujets et à certains commentaires. Ajouté à celà le fait que je suis souvent en déplacement professionnel…

    Enfin je n’ai pas encore tout exploré de ce blog.
    Je viens de m’apercevoir qu’il y a des onglets : auteurs, l’intégrale…! J’en suis restée à l’accueil..

    Un seul espoir pour 2008 : que ce blog ait une longue vie et soit toujours aussi enrichissant

  • L’ éclectisme des sujets et leur intéret d’ ensemble empêche d’ en privilégier certains par rapport à d’ autres.
    J’ apprécie particulièrement la tenue des propos et des commentaires (une exception dans le monde des blogs).

    Alors tous mes voeux pour vos projets 2008, pourvu qu’ ils incluent aussi la continuation de votre blog et de sa qualité.

  • Merci à tous ! Vous savez que c’est terriblement agréable de lire ceci pour commencer l’année. J’ai lu et apprécié tous vos commentaires. C’est un plaisir de retrouver dans vos appréciations certaines de mes motivations : débat, modération, diversité… et que ceux qui partagent mes convictions se sentent moins seuls sur le Net !

    Certains de vos commentaires m’ont rappelé des moments auxquels je n’avais pas forcément pensé, comme l’analyse des 101 dalmatiens propositions.

    Liberal, j’avais en tête le billet concernant Grégory Lemarchal. Disons qu’il me serait paru un peu inconvenant de le citer moi-même.

    En tout cas, je dois aussi remercier mes co-rédacteurs, commentateurs avec lesquels j’ai eu envie de prolonger le plaisir de la discussion, et nos commentateurs qui, dans leur très grande majorité, respectent la tonalité de ce blog et s’efforcent de débattre dans le respect des convictions de l’autre. C’est une chance et un plaisir.

    2008 verra une autre pratique du blog. Je vais probablement en revenir aux sujets que j’affectionnais avant le vrai lancement de la campagne présidentielle. Comme je l’ai dit, mon rythme sera allégé. Peut-être utiliserai-je les mini-billets davantage pour signaler le propos d’un autre, ou quelques lignes d’un article. Si mes co-turnes veulent faire de même, la voie est libre !

    Merci encore à vous, et souhaitons-nous donc une belle année 2008 !

  • Ton blog est de qualité ma crapule. Il ne faut point que désormais tu recules. L’annus qui se profile aura une drole d’odeur et nécessitera de biens grands mots emplis de vigueur. Meilleurs voeux à la vache qui parle…qui parle…qui parle…

Les commentaires sont fermés