Pierre-Luc Séguillon est un journaliste réactif

Je pouffe. Pierre-Luc Séguillon tient un blog. Blog sur lequel il écrit consciencieusement et régulièrement des billets pour convaincre ses lecteurs parfois sceptiques qu’il n’est pas antisarkozyste mais bel et bien journaliste et, partant, neutre et objectif. Que celui qu’a pouffé d’emblée se dénonce.

Aujourd’hui, tada ! Pierre-Luc Séguillon nous fait part d’une information de première main et de la plus haute importance :

Surveiller, pour réagir rapidement. Nicolas Princen, 24 ans, diplômé d’HEC et normalien, est chargé à l’Elysée de la veille Internet. Sa fonction consiste à répertorier les informations, buzz, rumeurs, ou critiques à l’encontre du président de la République et de sa politique pour permettre de réagir au plus vite avec quelque speudo de supposé lecteur. Sont scrutés et contrés de la sorte si nécessaire les sites d’information ainsi que les forums de discussion ou autres blogs.

Bon à savoir!

J’avoue : ceci n’est pas une courte citation. Mais c’est aussi parce que ce n’est pas une courte citation que cette citation exhaustive est intéressante. Apporte-t-elle une information nouvelle ? Non. Une analyse quelconque ? Aucune. Tout ce qui figure dans ces six lignes est connu, archi-connu.

Tout ce qu’il rapporte ici a été dit, redit, débattu, redébattu, analysé. Mais PLS a tenu à apporter sa contribution tardive au frétillement d’ados prépubéres du mois dernier.

Parce qu’il est journaliste, qu’il est fin connaisseur de ce petit monde, on ne pourra imaginer qu’il se trouve sincèrement interpellé par l’existence d’une veille Internet de l’Elysée, quand une cellule de veille de la presse existe probablement depuis que la presse existe. Vicastel le relevait : ça fait doucement rigoler ailleurs. Il cite un apparemment expert en communication et son billet : French President Caught Monitoring Blogs: Mon Dieu! Il y souhaite « Bienvenue to 1999, la France ! » et conclut ainsi1 :

« So my unsolicited advice to the French bloggers is to put down the Gauloises, take a deep breath and relax. Having someone reading your blog postings and maybe – just maybe – reacting to them is not a bad thing. »

Mais ce recul, cette analyse, PLS a choisi de ne pas l’avoir. Il a préféré la réaction sommaire.

On se demandera donc aussi s’il croit sincèrement ce qu’il raconte : à savoir que Nicolas Princen himself soit en mesure de contrer « les sites d’information ainsi que les forums de discussion ou autres blogs ». Même les moins sarkozystes le reconnaissent. En outre, vous noterez que PLS ajoute « les sites d’information » à la liste. Diantre, selon Pierre-Luc Séguillon, Nicolas Princen va devoir non seulement contrer tous les blogs et les forums mais aussi lefigaro.fr, nouvelobs.com, liberation, mediapart, arrêtsurimage, LCI (et le blog de PLS), France Info… Et on dit qu’il serait surdiplômé ? Au contraire, même avec les meilleurs outils, il faudrait une capacité de synthèse et d’organisation insoupçonnables !

Au milieu de tout cela, pourtant, Pierre-Luc Séguillon a trouvé le temps d’un ajout de son cru. Nicolas Princen réagira « avec quelque speudo de supposé lecteur ». Passons sur le fait que Nicolas Princen ne sera pas un « supposé lecteur » mais un lecteur avéré, mais que « supposé » fait mieux dans le tableau. En effet, jusque là, cette interprétation n’avait guère été avancée, et cette insinuation guère introduite. Nul ne sait s’il réagira, comment il réagira, s’il ne réagira pas nommément. S’il veut réagir sous speudo, alors il lui faudra prendre garde à changer régulièrement d’adresse IP. Et puis, Pierre-Luc Séguillon l’ignore peut-être mais il se trouve que les partis ne l’ont même pas fait durant la campagne. Ici, les ségolénistes, les sarkozystes et les bayrouistes étaient clairement identifiés. Sous speudo certes, mais avec le même. Faut-il vraiment penser que, ce que l’UMP n’a pas fait pendant la campagne alors qu’elle disposait de toute une équipe dédiée, l’Elysée le ferait aujourd’hui ?

Enfin… On ne va pas refaire le débat. Les lecteurs de blogs savent que cette information date du 16 mars dernier et qu’elle a fait quelque bruit a l’époque. Pierre-Luc Séguillon le saurait. S’il faisait un peu de veille Internet.

Bienvenue to 1999, PLS! Pose ta gauloise, respire profondément et relaxe.


  1. vous traduirez []

Billets à peu près similaires

18 commentaires

  • Mouarf, elle est bien bonne!

    Mea culpa, c’est toi qui avais raison quand tu disais que certains prendraient au premier degré cette blague de potaches (je parlais de « joyeux bizutage »). Je n’imaginais pas qu’en plus ce serait la presse sérieuse, fiable et objective (par opposition à internet « où on trouve de tout », « repère des rumeurs », …) qui tomberait dans le panneau

  • Oh là là, PLS (dont vous m’apprenez que c’est un journaliste, je croyais qu’il travaillait sur LCI) a écrit « speudo »;

    C’est bien fait, pouf pouf. S’il avait eu la fonction Aperçu sur son blogue au lieu de poster sans se relire, il ne se serait pas ainsi donné en pestacle !

    (Attends, JD, de qui tu causes, là ?)

    Dans la liste des sites d’information, un oubli : Rue89. Acte manqué ?

    Oui, bon, je sors 😉

  • J’avoue que c’est perfide de le relever, mais je suis perfide. Et il en est tellement coutumier que… Rue89 ? Non. Je n’ai pas cité LeMonde, non plus.

    jm : eeeeh oui. Et je pense aussi que nombre de ceux qui ont vu dans cette nomination un évolution à la chinoise le pensaient sincèrement.

    incidemment, je rappelle chacun (mais de qui je cause, là ?) qu’il est d’usage, sur koztoujours, de se contenter d’un pseudonyme.

  • Disons qu’il est des pseudonymes qui passent mieux que d’autres.

    Et qu’on a le droit de changer de pseudonyme, si on s’y tient.

  • Oh non, je crois que je suis assez juste, et que j’aurais pu être plus cruel. Pierre-Luc Séguillon se défend régulièrement d’être antisarkozyste mais ses articles tirent systématiquement dans le même sens (cf. notamment la liste des articles). Je n’ai jamais lu d’articles relevant un fait positif à l’égard de Sarkozy. Or, je doute que la situation soit objectivement celle qu’il décrit. En outre, il s’estime dans l’obligation régulière de justifier de son objectivité (ainsi dernièrement y a-t-il consacré un billet entier). Or, un tel billet, qui ne rapporte aucun fait nouveau, qui est balancé comme ça sans la moindre analyse, qui tombe dans le complotisme le moins averti, et qui a un mois de retard sur l’actualité… témoigne d’une certaine tournure d’esprit.

  • Pour en revenir à PLS, a-t-il un blogue parce que ça l’intéresse (et qu’alors il se donne les moyens de le tenir bien) ou pour seulement suivre la mode ?

    (Je dis ça parce qu’il y a longtemps que je ne m’intéresse pas à ce qu’il publie)

  • extraordianire ce PLS…. heureusement que je ne regarde plus LCI mais BFM TV….
    Bon, je vais de ce pas lui écrire un commentaire bien senti aux lumières de tes écrits Koz… Je lui ajouterai d’ailleurs que je ne suis pas Nicolas Princen… quoique 🙂

  • J’ai fréquenté son blog de droite, fréquenté quasi exclusivement par des gens de droite pendant plusieurs mois.
    C’est un homme qui répond personnellement aux mails qu’on lui envoie -rare-
    Un homme nonnête qui mérite le respect !

    Bon d’accord, c’est un sale con puisqu’il refuse d’être un sarkolâtre !

  • Oh non, Ozenfant, vous ne me ferez pas ce procès-là. Je ne reproche à personne de ne pas idôlatrer Sarkozy, notamment parce que je ne le fais pas. Mais votre « n’est pas sarkolâtre » est un euphémisme. Séguillon serait plutôt sarkophobe. Pas une initiative, pas un propos, pas une attitude ne trouvent crédit à ses yeux. Il me semble que c’est un peu excessif. D’autant qu’il ne l’assume pas et se défend systématiquement de son objectivité. Alors, lorsqu’il publie un billet de ce genre, dont je ne peux pas croire une seconde qu’il soit intimement convaincu…

  • Oz,

    Pour abonder dans le sens de Koz, amusez-vous (tous les plaisirs étnat dans la nature, à comparer les questions et propos (et leur ton) de PLS en interview sur LCI par exemple et ce qu’ il écrit sur ses blogs. Non, ce n’ est pas « un sale con non sarkolatre »; en revanche il fait [preuve d’une hypocrisie certaine – modifié par Koz, see why].

  • Pardon, Koz, je me suis laissé aller.
    Permettez-moi cependant de vous dire que, telle que modifiée, ma phrase relève du doux euphémisme 🙂

  • PLS est selon moi un hameçon de LCI pour diversifier son public 🙂 et tout cas c’est comme cela que je ressens sa prose sur son blog.
    Donc sans intérêt.
    Il est un pur exemple de marketing politique. Il y en a d’autres qui s’y essayent, pas toujours dans la même direction, ni avec autant de maladresse : par exemple Barbier ou Aphatie.

Les commentaires sont fermés