• #AussiMonEglise

    #AussiMonEglise

    C’est parce que c’est aussi notre Eglise, parce que nous croyons encore qu’elle peut apporter la vie à d’autres, parce qu’elle engage nos existences, que les laïcs ne peuvent plus attendre que tombent (peut-être) d’en-haut les réformes aptes à préserver nos enfants et à sauvegarder notre espérance. Ils les réclament, et doivent y être associés.

  • La vérité, la vie

    La vérité, la vie

    C’est un temps d’épreuve, accessoire par rapport à celle que subissent les victimes, mais il n’y a pas de doute sur notre devoir : faire la vérité pour hier, aujourd’hui et pour demain. « Il est bien vrai le dicton : “l’un sème, l’autre moissonne” » (Jean 4, 37). Nous ne verrons probablement pas la moisson, mais il nous appartient de semer, même si la terre est aride.

  • Que veux-tu que je te dise, mon fils ?

    Que veux-tu que je te dise, mon fils ?

    Tu es au bord du sentier, un air inquiet. Il fait pourtant un temps de Pyrénées, l’horizon porte au loin, vers la côte, vers les hauteurs, ce sont les grandes vacances et tu as 15 ans. Mais dans ce paysage, à cet instant, tu as tout de même besoin d’en parler. Comme ta sœur au même âge, comme tes amis et comme les siens. Tu veux savoir s’il y a eu des réactions au rapport du GIEC.

  • Acte IV

    Acte IV

    Il semble bien que, tout à sa réélection et sa verticalité, Emmanuel Macron ait fait le choix tactique de s’installer dans la confrontation. « La rue ou moi », c’est un classique qui marche mais dont les présidents sous-estiment les revers à long-terme, dont la radicalisation et le divorce démocratique, pour ne pas dire la sécession.

  • Restaurer la dignité

    Restaurer la dignité

    Ils nous font honte, ces politiques qui se proclament « résistants » et « Français libres » à la face de nos fusillés parce qu’ils refusent une piqûre. Ils nous font honte, ceux qui incendient des centres de vaccination, quand tant d’autres pays n’ont accès ni au vaccin ni même à l’oxygène.

  • A l’Etat croupier d’agir

    A l’Etat croupier d’agir

    C’est aujourd’hui à l’Etat croupier de réparer les conséquences délétères de sa faute. Car désormais, les publicités des sites de paris visent délibérément les jeunes et, pire encore, par le vocabulaire employé et les personnes représentées, des jeunes de milieux populaires chez lesquels il instille une habitude toxique.

Quand le media nourrit la bête

Quand le media nourrit la bête

22 novembre 2019 Commentaires fermés sur Quand le media nourrit la bête

Nombre de nos medias affichent une volonté de combattre la « bête immonde ». Pourtant, de façon assumée ou involontaire, leurs logiques l’alimentent aussi.