J’enlève le bas : je suis Lionnel Luca

Je cesse aujourd’hui ce petit jeu que je ne supporte plus. J’ai voulu jouer au malin, au marionnettiste, à Machiavel, mais c’est usant. Aujourd’hui, je veux m’assumer comme je suis : je pleure, devant la rosée du matin perlant sur la pâquerette. C’est un truc que je veux pouvoir dire, en toute transparence.

Alors, je lève l’anonymat.

Je ne tiens plus cette triple vie. Je suis « Lionnel Luca, député de la Nation » et de l’UMP, et pourtant je ne crois ni à la Nation ni à l’UMP. L’Union… L’Union, c’est une stratégie de gonzesses. On n’a jamais rien fait avec l’union.  On ne remporte pas une guerre avec l’union.

L’Union, combien de divisions ?!

Les élections, on les remporte en faisant Front.

Avec Patrick Buisson, on avait mis au point cet entrisme à la trotsko. On n’a jamais fait mieux que les trotskos. Et, depuis 2007, je manœuvre pour faire péter l’UMP, et sauter le président. Et il court, le drôle.

Chaque fois que je lève les bras en faisant les yeux ronds qui tournent, et en criant « respecter ses promesses », il embraye. Avec mes 35 potes, comme si on faisait une majorité, on prend en otage le parti et la présidence. Et l’on crie « promesses, promesses, promesses ». Comme si c’était lui et pas Ségolène qui avait fait la promesse de bavasser en rond pendant tout son mandat. Depuis, on va de débat foireux en débat foireux, et le Front y gagne.

Pour Sarko, c’est le « double effet qui s’lourde ». L’annonce du débat fait le lit du FN, l’issue du débat fait son jeu. L’annonce l’envoie chasser sur ses terres et puisque, comme prévu, toute l’aile gaulliste sociale, radicale, centriste, libérale et démocrate-chrétienne renâcle à avaliser les thématiques du FN, au final, on fait étalage de nos divisions et on ne produit rien. L’identité nationale, ça a donné quoi ? Le drapeau sur les écoles, l’apprentissage de la marseillaise et la déclaration des droits de l’homme dans les classes. Au FN, ils en rigolent encore. Le débat sur l’islam la laïcité, plus personne n’y va. On débat du débat, et on envoie des communiqués pour dire qu’on n’y sera pas. Au bout du bout, ne débattront ensemble que ceux qui sont d’accord, pour annoncer des mesures à l’eau tiède qui feront les beaux jours de Marine. Ma stratégie merde, ma stratégie fonctionne. Je dois jouer le type furieux de ces reculs, alors qu’ils ne sont que le résultat mécanique de mes propositions.

Etonnament d’ailleurs, Nicolas n’a toujours pas saisi que mes conseils ne valent pas un clou. Avec mes petits copains de la droite populaire, on se pose en stratèges, tout en lui laissant croire que la sociologie de la France serait à l’image de nos circonscriptions. Vaste blague qu’il a pourtant l’air de gober comme un bleu. Parce que, dans ma circonscription, je ne peux pas vraiment dire que je sois en train de contrer le FN. Je lui ai pas vraiment mis la pilée, au FN. Non, chez moi, au premier tour des cantonales, le FN, il était en tête. Et au second, il a fait 48,17%. Bref, avec mes thématiques, on ne l’affaiblit pas, le FN, au contraire. C’est vrai que le socialiste, on le met à 16,5%. Mais si Nicolas croit qu’il va faire en France ce que je fais à Cagnes, je me marre.

Et puis hier soir, j’ai ripé.

On ne peut pas tenir sur la corde raide tout le temps comme ça.

Et là, je sais que ça va se voir. J’ai fait du Front National. A mort. J’ai fait du « bien bien démago« . J’ai lâché le calembour foireux, le coussin péteur du débat politique. Le truc qui montre que, quand on dit « populaire », on entend un peu « blaireau », et qu’on prend le peuple pour une bille en faisant dans le bas-de-gamme. Voilà, j’ai traité le Premier Ministre de faux-cul, comme ça, au débotté, avec mon communiqué sur « le syndrome de fauxculshima ». Ce matin, en me rasant, j’ai bien compris que c’était inélégant, vulgaire, pas drôle, et dramatiquement déplacé face à l’horreur de Fukushima. On ne pourra pas ne pas se rendre compte que je partage le même Almanach Vermot que Jean-Marie Le Pen. Alors, je veux partir de mon propre chef, le Front haut. On ne me dévoile pas, moi, je me révèle !

Quitte à faire toute la transparence : dans ma stratégie, il y avait ce blog. L’idée, c’était de tirer dans l’autre sens, susciter l’éclatement. En tout cas, moi, je me suis éclaté. Bon, bien sûr, je ne jouais pas dans la même cour et je n’ai pas réussi à lui donner l’audience suffisante. Au début, je l’ai alimenté en traduisant les billets d’un blogueur slovène, sûr que personne n’irait les trouver. Mais, si l’audience n’a pas suivi, j’ai fini par lire ce que je postais. Ca a été mon chemin de Damas. Un grand éclair blanc. J’en suis tombé de ma 607. A partir de maintenant, je vais arrêter de faire le macho. Je vais arrêter la colère, les yeux ronds qui tournent, l’agressivité. Je vais aimer mon prochain, le vent dans les arbres et sur ma peau bronzée, et les pâquerettes. Je vais me poser là et je vais nourrir les poissons1.


  1. si, si, j’vous jure : cliquez, vous verrez []

Auteur

Monoépoux, multipère, fidèle à plus d'un titre. Avocat (associé fondateur BeLeM Avocats), auteur de Ca ira mieux demain (Sept. 2015) et de Identitaire - Le mauvais génie du christianisme (Janv. 2017)

Billets à peu près similaires

48 comments

  • Haha ! Ce serait quand même marrant, avec la fréquentation de ton blog qu’on fasse exploser les statistiques du sien à grand coup de clics sur ton premier lien, et qu’il déboule par ici… on ne sait jamais, en te lisant, il pourrait voir un grand éclair blanc !

  • Ah, c’était donc ça, la levée de ton anonymat… tout s’éclaire enfin !

    Les petits poissons, dans l’eau, nagent, nagent, nagent, nagent, nagent… Les petits poissons, dans l’eau, nagent aussi bien que les gros !

  • Et Samuel de Authueil.org, c’est ton attaché parlementaire, c’est bien ça? Bien joué les gars, on y a vu que du feu.

  • La personnalité de Luca est trop insignifiante pour mériter un article aussi long, voire un article. Des élus lepeno-compatibles comme lui en PACA, il y en a des dizaines. Vous auriez pu prendre Thierry Mariani ou Michèle Tabarot, on aurait quasiment eu le même article. Ce qui intéresse le musulman sympathisant de gauche que je suis, c’est l’avis d’un blogueur de droite sur la façon dont Buisson, ce crypto-lepéniste, est devenu le maître à penser de Sarkozy et l’a entraîné dans cette stratégie suicidaire à terme, car la gauche ne votera pas pour NS en cas de duel avec le FN.

  • Ah non Samuel il a deux députés à mi-temps sauf si çà a changé et j’en connais un, mais l’autre je ne sais pas si c’est Luca et là je ne parle pas poisson…

  • @ Pepito: l’un n’empêche pas l’autre. En bon entriste, j’ai des infos de toutes parts.

    @ Pullo: j’vous en prie. J’ai tout de même créé « la droite populaire », je suis de tous les débats, et j’en rate pas une. C’est pas Mariani qui l’a trouvé, hein, fauxculshima, c’est ma pomme !

  • Lui ? Oh, un type qui traînait dans la rue. Je lui ai donné 50 euros, un bon bain chaud, coupe de cheveux, rasage et va petit mousse, le vent te pousse.

  • T’es con. Tu m’as fait peur, tu m’as fait rire.. Quelques nanosecondes entre les 2..Une éternité ! Le temps de se sentir seule. On est prêt à croire n’importe quoi.. pfuittt qu’on est petit poisson dans ces eaux troubles, qd on les survole.

  • @ Koz: Luca est juste plus bruyant et voyant que Mariani et Tabarot. Mais sur le fond, il partage avec les deux autres les mêmes idées et drague comme eux les rapatriés et autres nostalgiques de l’Algérie française.

  • Dans la même veine que M. Luca, je vous conseille l’interview de son collègue de la Droite Populaire, Thierry Mariani sur Causeur.fr comprenant cette étrange remarque :

    « Question de Causeur : Le débat sur la laïcité, organisé par l’UMP, divise, et pas seulement l’UMP. Ça ne vous interroge pas que les autorités religieuses françaises aient demandé sa suspension…

    Thierry Mariani : La laïcité appartient à tout le monde, qu’on soit croyant ou non. Ce qui me frappe dans la tribune publiée par les autorités religieuses, c’est une phrase passée inaperçue pour laquelle j’ai envie de remercier les auteurs: ils disent que le cadre juridique de la laïcité doit évoluer en France. Et nous montrent donc que le débat est utile. Car, si ce n’est les politiques, qui doit s’occuper du cadre juridique de la laïcité et de son évolution ? Le débat politique est nécessaire, et si l’UMP est seule à vouloir mettre le sujet sur la table, tant pis pour les autres.

    La laïcité est un débat ouvert à tous, et il est paradoxal que les religieux prétendent qu’il leur soit réservé. Que les autorités religieuses s’occupent du sort des chrétiens d’Orient plutôt que de l’agenda des partis politiques ! »

    Ca fait beaucoup de remarques gratuites qui n’ont pas beaucoup de sens en 2 phrases. En quoi les autorités religieuses prétendent t-ils que « le débat sur la laïcité leur est réservé » ? Ne font t-ils pas simplement usage de leur liberté d’expression et d’opinion, garantie constitutionnellement quand bien même les ultra-laïcistes (Mélenchon, Zemmour, Mariani (?), etc) voudraient les en priver au nom de la laïcité (conception complètement fausse de la laïcité en droit positif, évidemment). Et surtout, que veut dire « Que les autorités religieuses s’occupent du sort des chrétiens d’Orient ! » ? J’ai encore du mal à décoder cette remarque (choisie par Causeur comme titre de l’interview). Plusieurs hypothèses sont possibles :

    1) Remarque classique d’homme politique : « Que l’Eglise (oh, et les autres religions aussi, mais c’est plus facile de taper sur l’Eglise catholique) s’occupent des sujets qui la regardent, définis comme les sujets sur lesquels je juge l’Eglise inoffensive, à l’exclusion, par conséquent, des débats sur l’économique, le social, le respect de la dignité humaine, les relations internationales, l’éducation (liste non exhaustive) » ?

    2) Remarque classique de catholique se considérant bien plus catholique que le Pape : « Ah si j’étais Pape j’aime mieux vous dire que le problème des chrétiens d’Orient serait déjà résolu ! Je sais pas comment mais bon, hein, voilà quoi ! »

    3) Appel à ce que les musulmans de France condamnent un peu plus clairement et de façon audible le massacre des chrétiens d’Orient ? Oui ça serait bien mais pourquoi ne pas le dire explicitement alors ?

    4) Pourquoi M. Mariani ne fait t-il rien pour les chrétiens d’Orient, si leur sort le préoccupe tant ? En tant que député de la Nation, il aurait pu interpeller le gouvernement sur ses responsabilités en la matière. Comme, par exemple, ne pas intervenir dans un conflit tribal entre la Cyrénaïque et la Tripolitaine qui va uniquement conduire à des photos de civils musulmans tués dans des bombardements des croisés de l’OTAN, à renforcer l’impression que l’Occident est en croisade contre les musulmans, à fournir des armes aux tribus cyrénéennes liées à Al Quaïda, et donc finalement à aggraver encore la situation des chrétiens d’Orient ?

  • Pullo a écrit : :

    Ce qui intéresse le musulman sympathisant de gauche que je suis, c’est l’avis d’un blogueur de droite sur la façon dont Buisson, ce crypto-lepéniste, est devenu le maître à penser de Sarkozy et l’a entraîné dans cette stratégie suicidaire à terme, car la gauche ne votera pas pour NS en cas de duel avec le FN.

    L’athée sympathisant de gauche que je suis (quel melting pot, ce blog !) s’étonne de votre prévision : l’écrasante majorité des gens de gauche ont voté pour Chirac lors de son duel contre le FN aux présidentiels il n’y a pas si longtemps, qu’est-ce qui vous fait penser qu’elle laisserait tomber cette fois-ci ? Une partie de l’extrême gauche mettra peut-être l’UMP et le FN dans le même sac, mais je ne crois pas que le reste suivrait, heureusement.

    Cela dit chacun sait que le FN est moins dangereux que ne l’est la diffusion des idées qu’il colporte et amplifie. C’est certainement ce danger que vous pointez au fond dans votre message. Mais vous raisonnez en terme de « stratégies ». Pour ma part il me semble que la question n’est pas tant de savoir si Buisson est un « crypto-lepéniste » ni comment il « est devenu le maître à penser de Sarkozy » mais plutôt de se demander si les idées, croyances, convictions des hommes politiques de droite en général et de Nicolas Sarkozy en particulier, constituent un barrage suffisamment solide contre celles des partisants du FN.

    Ou encore, sachant que la culture de nos hommes (et femmes) politiques repose aujourd’hui davantage sur des connaissances en économie que sur ce qu’on appelait autrefois les humanités, je me demande si cette culture-là est assez solide pour leur éviter de tomber eux-mêmes, quand ils sont de droite, dans les ornières idéologiques où se vautrent depuis toujours l’extrême droite ?

    Enfin c’est juste une question… il me semble que dans le blog d’un croyant il est bon de ramener le débat sur le terrain des croyances (au sens noble du terme) plutôt que d’aller se perdre dans celui des analyses de « stratégie suicidaire à terme ».

    @ Koz : Je découvre ce blog aujourd’hui. Je me sens à des années lumières de vos croyances politiques et religieuses, et pourtant curieusement proche… de quoi ? Une certaine sensibilité ? Une exigence ? Une aspiration ? Je ne sais pas. En tout cas je trouve votre blog étonnant. C’est un compliment.

  • Lulux a écrit : :

    @ Koz : Je découvre ce blog aujourd’hui. Je me sens à des années lumières de vos croyances politiques et religieuses, et pourtant curieusement proche… de quoi ? Une certaine sensibilité ? Une exigence ? Une aspiration ? Je ne sais pas. En tout cas je trouve votre blog étonnant. C’est un compliment.

    Bonsoir, et merci, vraiment. Je ne sais pas non plus ce qui fait cette proximité, puisque vous ne le savez pas vous-même. Mais le fait que l’on puisse se retrouver sur certaines choses au-delà de nos convictions pré-établies, des clivages politiques, oui, ça me plaît bien. Et ça me fait plaisir. Le dialogue, c’est aussi un peu ce que j’espère, à travers ce blog. C’est comme cela que l’on grandit, les uns et les autres, et moi en particulier.

  • C’est bien joli de débusquer les vilains lepeno-compatibles, mais c’est pas le FN qui enchaine les victoires contre l’UMP à chaque élection depuis les dernières présidentielles.

    Et je trouve ce type d’inquisition un peu minable, en tout cas trop fortement déséquilibré. Vous parliez des « gaullistes sociaux » un peu plus haut. Vous voulez pas faire un « coming out » de gaulliste social expliquant qu’il était trop mauvais et que du coup au PS ils ont pas voulu de lui ?

    Le général De Gaulle était profondément patriote, bien plus en pointe sur la défense des intérêts de la nation française que les partis de gouvernement actuels. Et que j’ai du mal à trouver la plus quelconque trace de ce discours dans celui des actuels « gaullistes » sociaux.

    Par rapport à l’ensemble des sensibilités de l’UMP, certains seront légèrement plus en phase avec les partis plus à droite et d’autres plus en phase avec les partis centristes. Cette manie de la « droite » française de toujours vouloir excommunier son hémisphère droit est juste pitoyable.

    L’illusion chiraquienne qui consiste à se faire élire en tant que candidat de la de droite pour appliquer une politique et une vision du monde socialiste a duré dix ans, mais la récréation est finie. L’alternative, c’est le FN.

  • Fort heureusement, vos derniers mots viennent éclairer votre commentaire. Je ne m’attends pas à ce que mes billets soient appréciés de ceux qui préfèrent le FN.

  • à Emmanuel_M : Une alternative est entre A et B (« Les Français sont confrontés à une alternative entre voter FN et voter UMP »). « Alternative » au sens de « autre option possible » est un anglicisme (« The FN is a new alternative »).

  • @ Lulux: Je m’étonne que vous soyez étonné. Sarkozy, en cas de duel avec le FN, ne fera pas le score de Chirac. En se faisant élire sur un programme qui (à l’exception de la construction européenne) était voisin du FN, Sarkozy a progressivement fait disparaître la frontière entre l’UMP et le FN. Aujourd’hui, beaucoup de gens de gauche ne voient plus trop la différence entre UMP et FN, et ce ne sont pas tous des soutiens du NPA. L’attitude ambigüe de Copé sur le front républicain, et les derniers propos de Guéant sur le nombre de musulmans qui poserait problème n’arrangent rien. Sans oublier la stratégie adoptée par Sarkozy et Buisson qui consiste à provoquer délibérément un 21 avril à l’endroit, c’est-à-dire profiter de la division de la gauche tout en pratiquant la surenchère avec le FN sur l’immigration, pour ensuite se poser en défenseur de la République. Dans cette configuration (le duel Sarkozy / Le Pen), beaucoup d’électeurs de gauche s’abstiendraient ou voteraient blanc, ce qui ne garantirait pas la victoire de Sarkozy…

    @ Emmanuel_M: Chirac a pratiqué une politique socialiste pendant son quinquennat ? Le TCE rédigé par Giscard et proposé au référendum de mai 2005 était d’inspiration socialiste (la concurrence « libre et non faussée ») ? Les opposants au CPE vont être surpris de savoir que certains, au FN, jugent le CPE de Dominique de Villepin « socialiste ». Monsieur nous refait le coup de Le Pen père il a quelques années : je ne suis pas d’extrême-droite, les autres ont viré à gauche. Air connu. Décidément, les marinistes n’ont peur de rien…

  • Je suis tout à fait d’accord avec Pullo . ( sensibilité catho de gauche ) . J’ai eu à peu près la même conversation avec ma mère dimanche . – En cas de duel Sarko-Le Pen, tu fais quoi? – l’une: je vote blanc. – l’autre : je vote quand même Sarko. Puis plus tard, le nuit…L’autre : non, je vote blanc … Moi aussi, j’aime bien ce blog, l’ état d’esprit et tout ça …Mais je ne me sens pas ‘à la hauteur’, question argumentation . ( Chirac/Le Pen , nous avions voté Chirac sans aucune hésitation . )

  • @ Pullo:

    Une très large majorité de français incluant entre autre UMP, FN et une fraction du PS considère que l’immigration clandestine est en France un réel problème.

    Selon leur sensibilité, ses courants politiques l’expriment plus ou moins ouvertement avec pus ou moins de conviction.

    Mais les problèmes de la France ne se résument pas à celui-là et sur les autres le FN n’a pas de projet ni d’hommes sérieux pour en proposer et le porter.

    Alors l’issue d’un duel Sarko/FN ne laisserait aucun suspens.

  • @Hervé

    l’immigration clandestine est en France un réel problème

    L’immigration clandestine? Pfff… une paille. Ce sujet est dépassé. Désormais, le problème, c’est qu’il y a trop de musulmans (dixit le ministre de l’intérieur), ce qui n’a rien à voir avec l’immigration clandestine.

    Mais les problèmes de la France ne se résument pas à celui-là et sur les autres le FN n’a pas de projet

    Bin si, justement, le FN a des projets. Vu que le vrai problème est qu’il y trop de musulmans, et aussi trop d’étrangers (tant qu’on y est), il semble que le FN a les meilleurs projets: préférence nationale et co-développement (ajouterais-je oppression de tous ceux qui ne sont pas de sang pur ou pas dans la ligne du parti?).

    L’UMP pose les mauvaises questions, auxquelles le FN apporte les bonnes réponses.

  • Pour un éventuel duel Sarkozy-Le Pen, remettons les choses à leur place. Jacques Chirac a gagné contre Le Pen père par un score de 82-18. Que Sarkozy contre Le Pen fille ne puisse pas espérer un score pareil, certes. De là à ne serait-ce que s’approcher du 50-50, il y a une sacré marge, de 32% exactement.

    Ensuite, ça fait longtemps que je me dis qu’une partie de la Gauche, à force d’hurler que l’on vit déjà en Lepénie, allait finir par le croire. Si à Gauche, on est plus capable de faire la différence entre Le Pen et Sarkozy, ce sera bien la peine de bassiner la Terre entière avec l’érosion des valeurs à droite.

    Si l’Extreme Droite devait arriver au pouvoir dans ce pays, ce en quoi je ne crois pas, on se souviendra au moins aussi tendrement des compromissions de la droite modérée, que du jusqu’au-boutisme idiot des abstentionistes de gauche qui co-optent la peste en confondant la grippe A avec le choléra.

  • @ Gatien: Là où je vis, en Lot-et-Garonne, je n’ai pas l’impression qu’il y a trop de musulmans, trop d’étrangers. En ce moment il me semble qu’il y a du souci à se faire surtout avec la centrale nucléaire du japon et avec les guerres en cours. Et que le reste est secondaire. Mais bon je peux me tromper.

  • @Voix de gauche Lisez. Re-lisez.

    @Vivien En effet, pour parier qu’un Sarkozy/Le Pen pourrait frôler les 50/50, il faut vraiment avoir envie de se faire peur. C’est totalement irréaliste. C’est pour ça que le FN n’est pas vraiment un problème à mon avis.

  • @ Gatien:

    Je comprends que vous maniez l’ironie.

    Je maintiens que l’immigration clandestine est un vrai problème que les politiques quel que soit leur bord doivent accepter de prendre en considération, sinon ils ouvrent un boulevard au FN.

    La République Française est laïque, donc affirmer qu’il y a trop de musulmans en France n’a en soit pas de sens. Un Français est libre de choisir une religion ou de ne pas en avoir, personne n’a la légitimité pour lui reprocher sa croyance.

    Que des musulmans ou autres ne puissent pratiquer leur religion, ou pratique leur religion en enfreignant les règles de la laïcité, c’est possible et cela peut poser problème ici ou là. Il est normal d’en parler calmement en observant cette réalité et ces infractions dans leur juste mesure et sans en faire un fromage.

  • @Hervé Vous faites fausse route à mon avis. L’immigration clandestine n’est qu’un de ces épiphénomènes montés en épingle par ceux qui dénoncent en fait l’immigration tout court.

    Le FN est contre les étrangers. Donc, même si 100% de l’immigration était légale, ça ne modifierait pas d’un pouce sa ligne. Celle de l’UMP non plus, d’ailleurs (débat sur l’Islam et autres).

    Après, sur l’immigration clandestine… bin quoi? On renforce le contrôle des frontières européennes, et après? Pas de quoi faire un débat.

  • @ Gatien:

    Je ne partage pas votre opinion. L’immigration légale sera d’autant mieux acceptée par l’ensemble de la population qu’elle sera maîtrisée par des critères discutés et transparents et que l’immigration clandestine sera contenue.

    Sur l’immigration clandestine, un débat pourrait s’ouvrir sur le thème suivant. Soit l’UE est capable de se saisir efficacement de ce problème en se dotant des moyens nécessaires. Soit les Français doivent pouvoir discuter du rétablissement des contrôles aux frontières intra-européennes et à défaut opter pour une sortie des accords de Schengen.

  • Veuillez m’excuser mais tous, brillants esprits que vous êtes, vous passez à côté du point le plus essentiel de ce billet : le petit poisson à nourrir, en bas! Très bien trouvé ^^

  • @ Vivien: Vous êtes militant à l’UMP, vous vous appelez Benjamin Lancar, vous essayez de convaincre les électeurs de gauche de voter Sarkozy. Quels arguments allez-vous donner pour les convaincre que Sarkozy et Le Pen, ce n’est pas pareil ? La construction européenne ? Le bilan calamiteux des mairies FN en PACA ? Le programme économique du FN ? La défense des valeurs républicaines ? Autre chose ?

    Considérer les gens de gauche qui s’abstiendraient en cas de duel UMP/FN comme des idiots paranoïaques qui confondent la grippe A avec le choléra, ce n’est pas un argument. Beaucoup d’entre eux vous diraient que les lois liberticides Perben, LOPPSI, HADOPI, l’état d’urgence lors des émeutes de 2005, le CPE, le bouclier fiscal, les tests ADN pour les jeunes sans papiers ou la dernière pseudo réforme des retraites auraient très bien pu être mis en place par un gouvernement FN. Quand on sait que Jean-Marie Le Pen a dénoncé pendant des années le « fiscalisme », a condamné les manifestations contre le CPE en 2006, et que Marine Le Pen a qualifié les syndicalistes qui manifestaient contre la « réforme » des retraites d’émeutiers, difficile de ne pas prendre au sérieux ceux qui ne voient pas, à gauche mais aussi à droite, la différence entre Le Pen et Sarkozy.

    Des gens de gauche, croyants ou non, ont pris la peine de poster sur ce blog, sans jouer au troll, ni mépriser ses interlocuteurs ou le taulier. Ce serait bien que vous leur donniez de bonnes raisons de voter Sarkozy si celui-ci est face au FN au second tour de la présidentielle.

  • @Pullo

    Pour vous aider à répondre, un petit tour là-dessus.

    http://www.frontnational.com/?page_id=504

    Bon, il y a les classiques: rétablissement de la peine de mort, sortie de l’euro et de l’espace Schengen, suppression des allocs pour les étrangers. Toutes les allocs, y compris la couverture santé.

    Tiens, deux que je ne connaissais pas, et qui ne m’ont pas fait rire: appel à la dissolution des syndicats dans la magistrature, création d’une « présomption de légitime défense » pour les forces de l’ordre lorsqu’ elles font usage de la force.

    On ne peut pas rigoler un coup avec le programme éco, désolé, il n’est pas disponible. Les gens s’en fichent pas mal, de toute façon.

    J’arrête là, mais allez vraiment jeter un oeil, je ne doute pas que vous en trouverez d’autres qui heurteront peut être plus votre sensibilité. J’ai aussi fait exprès de sélectionner celles qui sont carrément d’une autre nature que ce peut jamais proposer l’UMP même « populaire ». Ca devait aussi être le signe pour vous que Marine Le Pen ne pense peut être pas tout à fait à la même chose que Nicolas Sarkozy quand elle parle de « politique d’immigration ferme », « d’alourdissement des peines », ou de « tolérance 0 ».

    Et je maintiens, si pour la Gauche tout ça n’est qu’une affaire de nuances mineures, et bien effectivement, les valeurs de gauche ne sont plus ce qu’elles étaient.

    « Beaucoup d’entre eux vous diraient que les lois liberticides Perben, LOPPSI, HADOPI, l’état d’urgence lors des émeutes de 2005, le CPE, le bouclier fiscal, les tests ADN pour les jeunes sans papiers ou la dernière pseudo réforme des retraites auraient très bien pu être mis en place par un gouvernement FN. »

    C’est bien là le souci, vous prenez le problème à l’envers. Ces réformes auraient peut être pu être mise en place par le FN (pas les retraites: ils défendent un complètement démago 40 annuités maximum. Pas les tests ADN, le FN refuse de toute façon le regroupement familial). Et alors? la question est bien de savoir s’ils n’ont rien de pire en magasin.

    « Des gens de gauche, croyants ou non, ont pris la peine de poster sur ce blog, sans jouer au troll, ni mépriser ses interlocuteurs ou le taulier. »

    Et je les en remercie chaleureusement. Cela dit, permettez moi aussi de noter que votre postion ne fait pas l’unanimité chez les intervenants de gauche de ce blog, en témoigne l’intervention de Gatien.

    @Koz

    On peut pas nourrir les manchots avec le poisson?

  • chez les intervenants de gauche de ce blog, en témoigne l’intervention de Gatien.

    Franchement, si ça rassure les gens de se dire que je suis de gauche, ça ne me dérange pas, je laisse dire, mais ce serait peut-être un peu malhonnête de ma part de laisser mes contributions être utilisées pour montrer que les « de gauche » pensent ceci ou celà…

  • @Gatien

    Oups, désolé. Mais ce que vous pouvez être emmerdant quand même :-).

    Par contre il ne s’agissait pas tellement de dire que les gens de gauche pensent comme ceci ou cela, au contraire. Plutôt de répondre à Pullo dont le dernier paragraphe sonnait un peu comme « nous les de gauche on pense que ».

  • @ Pullo: et encore, Vivien en a oublié quelques-uns qui ne sont pas piqués des hannetons non plus:

    • Quitter l’OTAN pour se rapprocher de la Russie.

    • « Légiférer pour lutter contre les attaques (médias, filmographie, ouvrages) dont est victime l’Armée française ou ses membres, notamment au sujet de la période coloniale. »

    @ Hervé: Gatien a parfaitement raison, l’immigration clandestine est un sujet dépassé. L’actualité est à la lutte contre l’immigration légale. Dixit le ministre.

    Quant à votre suggestion de sortir de l’espace Schengen, elle est équivaut à peu près à vouloir se tirer une balle dans le pied pour se débarrasser d’une démangeaison sur le nez: c’est disproportionné, ça ne sert à rien, et ça fait nettement plus de dégâts que le problème d’origine.

  • @ Gwynfrid:

    Un point d’étonnement par rapport aux images vues à la télé.

    J’avais cru comprendre que les passeurs de clandestins qui exploitent vénalement leur misère seraient combattus par les autorités (européennes ou locales).

    Or on voit des gens qui débarquent illégalement des bateaux et ces bateaux de pêcheur repartent tranquillement pour continuer leur trafic.

    Pourquoi ces bateaux ne sont-ils pas neutralisés par la police Italienne, ce serait dissuasif.

  • Si le FN reste relativement fort, notamment à Cagnes, ce n’est pas parce que le PS est crédible (vous avez bien noté son score, encore plus faible si l’on tient compte de l’abstention!) mais parce que les électeurs n’ont pas assez le sentiment que ce qu’il y a de bien dans les « propositions » frontistes n’est PAS ASSEZ mis en application par la majorité gouvernementale actuelle.

    D’où l’utilité sur ce point de la « Droite Populaire »

  • Et voilà. Un mythe tombe. Il n’est pas Luca, il n’a plus de caban, il n’est plus de dos. Il a même tombé le costard sur son avatar. Ceci dit, quand on voit où vous bossez, je vous tire mon chapeau (rond) de trouver le temps (pluvieux) de tenir ce blog (salé)!

Les commentaires sont fermés